AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les champs du Pelennor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: les champs du Pelennor   Dim 29 Mai 2005 - 13:18

Elestel sentait Legolas se rapprocher d'elle mais elle n'osait se retourner, de peur que des mots ne s'échappent de sa bouche a la vue de ses yeux profond comme l'océan, des mots de trop. Elle croisait les bras et tremblait de devoir rester avec son ami, tremblait de devoir se taire, tremblait de ne pouvoir se taire...
Mais ce fut Legolas lui-même qui la sauva, ou qui la perdi....

Citation :
"Alors où allons nous ? Si cela ne vous embête pas je voudrais bien vous accompagner..."

La jeune femme se retourna alors et devint rouge a la vue de cet être aimé, et pourtant inaccessible... elle serait capable de faire des folies, comme le suivre partout, ne faire que le contempler, toujours.... chanter ses louanges, le laisser vivre sa vie, se contenter de vivre pour lui, sans rien demander, même pas un regard ! C'était un elfe, c'était un prince. Ce regard, il le lui offrait, mais Elestel ne voyait pas ce qu'il voulait dire, ou ne voulait pas voir, n'arrivait pas.... elle ne voyait que ses larmes monter et brouiller sa vue, elle n'apercevait qu'un visage flou devant elle.
Elle détourna la tête, et ferma les yeux un moment, afin que ses larmes reflouent, afin de s'empêcher de pleurer. De pleurer.... de joie, ou de désespoir face a cette illusion qu'on appelle l'amour.
Le vent frais caressait son visage et séchait ses paupieres humides, l'herbe fouettait ses pieds, comme un encouragement a parler, enfin.
Alors elle ouvrit sa bouche pateuse, mais mis un moment avant de pouvoir prononcer un mot, pourtant ce qu'elle allait dire était si simple... Sa gorge était comprimée, et ce ne fut que d'une voix enrouée qu'elle prononça ces mots :

-Je ne sais pas où aller.... Je pensais.... je n'ai pas de but précis. Mais je croyais que vous alliez quelque part et je...

Elle tourna sa tête et croisa un instant le regard de Legolas, avant de baisser les yeux a nouveau.... ces mots n'avaient aucuns sens. Quelle désillusion elle avait vécu ! Elle avait d'abord crut ne pas aimer, puis mourir de désespoir face a la séparation de deux êtres, qu'elle pensais encore n'être qu'amis. Puis elle avait compris qu'elle ressentait plus que cela, et l'espoir l'avait envahi aussitot... un espoir déchu. Il n'y avait aucun espoir.

Lorsque Legolas posa sa cape sur ses épaules, il effleura sa nuque de ses doigts, soulevant ses cheuveux, presque dans une caresse... Un frisson parcouru l'échine d'Elestel et elle ne put retenir un soupir tremblant de plaisir. Son ventre s'était noué. L'aimait-il ? La jeune femme était restée de marbre, et continuait de scruter l'horizon... l'aube se levait... Mais Elestel n'avait ses pensées tournées que vers une seule chose... L'aimait-il ? L'aimait-il ? Ses gestes pouvaient révéler que oui... mais dans ce cas, la jeune fille pouvait continuer a esperer ! Mais esperer pour qui ? Pour elle ? L'amour égoïste par exellence... elle n'était qu'une mortelle...

Elle cacha alors son visage dans ses mains, pour dissimuler ses larmes. Mais elle avait subis tant d'émotions, et elle pleurait si bien, qu'il était impossible de ne pas le remarquer. Ses épaules bougaient a un rythme saccadé, et elle ne pensait même plus a celle qui la faisait souffrir, tant sa douleur intérieure était grande.
Elle ne put s'en empêcher, et posa son visage humide, encore dans ses mains, sur le creux de l'épaule de Legolas. Elle se laissa alors aller, pleurant a chaudes larmes, oubliant pourquoi, oubliant tout.... elle n'avait besoin que de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Lun 30 Mai 2005 - 20:37

Legolas fut bouleversé par cette jeune femme qui pouvait être si forte et si fragile à la fois !
Il n'aurait sûrement pas dut formuler un projet : le projet de partir ensemble... peut être était-ce prématuré. De plus, aveuglé par son amour il ne pensait pas encore aux conséquences... Parfois seulement, il sentait une sombre pensée s'immicer dans son esprit : qu'adviendrait-il d'eux s'ils concrétisaient leurs rêves. Pouvait-il lui offrir ce dont elle avait besoin et puis pouvait-il penser un seul instant à un amour avec une mortelle.
Car Legolas avait des obligations ! Il les oubliaient souvent, ou plutôt, pour être honnête, ne voulais pas y penser... Oui, il était le fils de Tranduil, celui qui régnait sur la forêt Noire. Pourrait-il seulement retourner dans sa forêt bienaimée au bras d'Elestel ? Bien qu'elle ressemble fort à une elfe, l'illusion ne durerait pas longtemps. Avait-il le droit d'infliger cela à son père qui nourrissait tant d'espoir en lui ?
Bien sûr dans un moment si heureux que les retrouvailles de l'être cher, Legolas ne pensait pas à autant de détails sur l'avenir !

Et quand Elestel se mit à pleurer et posa sa tête sur son épaule, il ne pensa qu'à une seule chose : protéger celle qu'il aimait, la suivre, vivre avec elle... Tout cela venait comme la marée qu'on ne peut empêcher de monter. Il se sentait enfin prêt à donner sa vie pour une femme : et c'était justement celle qui sanglotait doucement posée contre lui.

Il ne put s'empêcher de l'entourer de ses bras et de lui caresser la joue lentement.
Alors en une phrase il avoua son amour et toutes ses craintes à la fois :


"Tout se passera bien mon coeur, tout se passera bien..."

Il l'avait dit. Il espérait seulement maintenant. Il ne savait pas encore les propres doutes et craintes d'Elestel, ni son passé bien sûr... Pourtant il espérait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mar 31 Mai 2005 - 8:09

Les larmes d'Elestel avait comme... soulagé la jeune fille. Comme si la douleur était parti quelques instants avec cet eau salée, comme si Legolas essuyaiy ses joues pour essuyer sa peine. La musicienne avait en effet cessé de pleurer, mais avait du mal a quitter les bras de son ami... c'était là qu'elle se sentait bien.

Citation :
"Tout se passera bien mon coeur, tout se passera bien..."

"mon coeur"... il n'y avait plus aucun doutes. Cet amour qu'elle avait tant espéré et redouté a la fois était bien réciproque. Quoiqu'Elestel ne fut pas surprise. Elle avait sentit, elle avait deviné, mais elle s'était tut et avait étouffé les cris de son coeur.
Cependant Elestel n'était pas si sûre que tout se passerait bien.... elle était si terre-à-terre parfois lorsqu'elle ne tenait pas son luth entre ses doigts, ce que Legolas oubliait, elle s'en souvenait tres bien.
Elle avait bien quelques idées en tête, quelques idées désespérées que l'on pourrait appelé sans probleme folies, mais un instant la fierté la retint en son coeur. Mais quelle fierté ? Elle n'en avait plus, elle n'avait plus rien. Elle était nue en face de Legolas.... il la perçait a jour....
Alors elle s'agenouilla, baisant les main de l'être aimé avec ses levres encore humides, et n'osait même plus regarder son visage.
Apres un instant, pourtant, elle leva des yeux foudroyants d'affliction et de certitude, qui pourrait ébranler beaucoup de gens.

-Tout ira bien ? Pour qui ? Non.... tu ne peux pas abandonner ta destinée....

Elle ajouta dans un murmure, baissant la tête, la cachant dans les mains de son ami.

-Nous nous connaissons a peine....

Elestel soupira. Qu'importe ? D'un simple regard, Legolas avait tout su sur elle. Elle n'avait rien pu cacher, et elle s'était senti si bien.

-Prends moi comme ta servante, comme ton esclave, pas comme ton égale... je ne peux partir vers toi les yeux fiers d'être ce que je suis.

On pouvait sentir un profond abattement dans cette voix, et dans la position d'Elestel. On pouvait remarquer dans cette postion de supplication des épaules affaissées, des mains qui tenaient a peine celles de Legolas, et le visage baissé, où des cheuveux roux tombaient sans grande cérémonie, rendant cette face sombre et morne qu'elle avait a l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mar 31 Mai 2005 - 23:28

Les paroles de Legolas furent un cri de révolte contre l'abaissement que s'affligeait Elestel devant lui... Il ne pouvait supporter cela ! Ne pas la considérer comme son égal ? Plutôt mourir tout de suite que de faire preuve de tyrannie envers celle qu'il chérissait plus que tout. Il dit alors plus durement qu'il ne l'aurait voulu :

"Relève toi ! Je t'en prie... je..."

Sa voix se brisa littéralement. Il détourna le regard en serrant la machoire.
Il resta là, un moment, en regardant l'horizon... Puis il reprit la parole car il ne pouvait plus souffrir de se taire :


"Non, il est vrai que je ne te connais pas, pourtant j'ai l'impression de t'avoir toujours cherchée... Et tu parles de ma destinée ! Est-elle plus importante que toi ?! J'ai abandonné ma destinée depuis bien longtemps, lorsque j'ai décidé de rester sur cette terre sans rejoindre mes frères immortels ! J'y ai déjà renoncé dans ma tête..."

Il savait qu'il n'était pas le seul acteur de sa vie alors que son père vivait toujours mais il était vrai qu'il n'avait jamais recherché à assumer les fonctions qui lui étaient dévolues... Legolas était avant tout devenu un guerrier plus qu'un prince. Il ne retournait en forêt noire que de temps en temps et il commençait à considérer toutes les forêts comme sa patrie... Tout cela n'avait plus d'importance.
C'était peut être lâche de la part de l'elfe d'abandonner sa véritable déstinée mais son père vivrait encore beaucoup d'années avant qu'il ne devienne roi à sa place.
Mais ce qu'Elestel demandait, il ne pouvait pas s'y soumettre :


"Jamais, tu m'entends, je ne pourrais supporter de te garder près de moi comme servante ou esclave... En me demandant cela tu cherches à ce que je gardes mon rang mais ce que tu proposes ne pourrait que m'avilir !"

Puis il la regarda dans les yeux et se radoucit :

"Viens, je n'ai aucune destination, pas de but, à part rester à tes côtés ! Je sais que je ne t'offre pas le trône des elfes mais je t'offre toute mon existence..."

Ceci dit son existence allait se faire de courte durée s'ils restaient encore proche de la ville plus longtemps. Alors la prenant par le bras, il l'emmena plus loin afin qu'ils ne soient plus visibles de quiconque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 1 Juin 2005 - 9:08

Elestel sentait chaque tensions de la main de Legolas comme un cri de douleur et de dégout face a la scene qu'elle offrait. Il lui sommait de garder sa fierté.... et Elestel, comme hypnotisée, sentait ses muscles pres a la porter.... mais elle ne donna que plus d'énergie a rester a ses genoux. C'était une douleur terrible que de résister a celui qu'elle aimait, quand on sentait la souffrance qu'on occasionne par ce geste. Mais la jeune fille ne bougea point, serrant plus fort encore les mains de son ami.

Alors Legolas, voyant que les mots de son corps et de son esprit de menerait a rien, parla enfin, et Elestel se sentit plier :

Citation :
"Relève toi ! Je t'en prie... je..."

Citation :
"Non, il est vrai que je ne te connais pas, pourtant j'ai l'impression de t'avoir toujours cherchée... Et tu parles de ma destinée ! Est-elle plus importante que toi ?! J'ai abandonné ma destinée depuis bien longtemps, lorsque j'ai décidé de rester sur cette terre sans rejoindre mes frères immortels ! J'y ai déjà renoncé dans ma tête..."

Dans un gémissement, Elestel tenta une derniere fois de rester dans la position où elle était... mais c'était tout un avoeu que lui faisait Legolas, et sa volonté était la plus forte. Elestel se leva. Mais a peine debout qu'elle se jeta dans les bras de Legolas, dans le sanglot du vaincu, serrant ses bras autour de sa taille, posant sa tête sur la poitrine de son vainqueur, murmurant dans une voix accablée par l'émotion :

-Ainsi tu m'aimes ?

Ces mots lui couterent toute son energie... pourtant elle eut envie de rajouter :

*Alors comment faire autrement pour ne pas t'exiler ?*

Mais elle se retint, sachant qu'elle n'aurait pas le dernier mot.
Pourtant elle ajouta, apres ses dernieres paroles :

-Je t'en prie, ne te sacrifies pas si vite...

Elle détacha son étreinte, et regarda Legolas dans les yeux. Elle avait une certaine volonté et une force qui parfois lui permettait de soutenir un puissant regard.

Mais Legolas écourta cet échange silencieux en l'emmenant par le bras, plus loin, fuyant la ville. Il s'aretta derriere un arbre, où même un éclaireur dans sa tour ne pourrait les remarquer.

Elestel soupira. Ils ne pouvaient rester ici.

-Viens, fuyons jusqu'au bout. Allons chez toi, dans ton royaume.

Bien plus que l'idée de se sauver, Elestel voulait montrer a Legolas la dureté et l'aigreur d'une vie d'errance, et lui prouver, lorsqu'il serait arriver chez lui, qu'il préférerait l'abandonner plutot que son royaume.
Ainsi, elle voulait briser cette idylle ? Elle se sentait si bien au bras de Legolas, contemplant l'aurore naissante... elle sentait un frisson a chaque geste de son ami, a chacune de ses attention.... mais tout cela n'était qu'un mirage ! Il fallait faire s'envoler la brume éphémère de cet amour fragile, avant qu'elle ne prenne consistance et envahisse les esprit a un point que ni elle, ni Legolas ne puisse se quitter sans tomber dans le desespoir d'une vie gachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 1 Juin 2005 - 12:07

Ainsi elle l'avait piégé... Depuis le début d'ailleurs ! D'abord en lui demandant s'il l'aimait et ensuite en lui proposant de l'emmener avec lui en forêt noire ! Legolas savait très bien ce qui les attendrait la bas : un père furieux et un peuple railleur envers la femme qu'il avait choisi !

Mais que pouvait-il faire d'autre maintenant ? Elle lui avait dit cela comme un ultimatum : soit il l'emmenait soit elle resterait là ! Elle était courageuse et droite et elle voulait regarder la vérité en face... Comment pourraient-ils être véritablement heureux, toujours en fuite ? Fuir les obligations, peut être que cela le rongerait toute sa vie...

Alors il la regarda tendrement en disant :


"Si je dois prouver mon amour par ce geste, alors nous irons dans mon royaume et j'essaierais alors de te montrer que les sentiments peuvent être les plus forts"

Bien sûr, pour l'instant, Legolas voyait son amour plus puissant que tout, plus puissant que la punition qu'il subirait s'il épousait Elestel.
L'épreuve serait certainement très dure, mais il avait décidé de rester avec elle !

Alors il la reprit dans ses bras et lui murmura à l'oreille :


"Je t'aime"

Il n'ajouta rien, ces trois mots suffisaient ! Il reprit alors sa bonne humeur car malgré tout ce qui pourrait arriver par la suite, ils étaient ensemble une nouvelle fois. Legolas savait que la présence de la jeune femme à ses côtés était une sorte de lumière vacillante qu'il tenait entre ses mains : elle est belle et ondoit, vous réchauffant le coeur et l'âme mais si vous n'en prenez pas soin, elle s'éteint brusquement.
Oui si l'elfe ne faisait pas les bons choix, alors il perdrait Elestel !

Il s'avança à découvert et siffla doucement dans la brume matinale de l'aube. Alors Arod arriva... Il lui dit quelques paroles elfiques et le cheval sembla répondre. Il porta alors Elestel sur la croupe de la monture et ils partirent tous deux vers le pays de la forêt noire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 1 Juin 2005 - 13:45

Elestel savait que Legolas avait compris. Il ne pouvait en être autrement. Elle n'admirait que d'autant plus son courage, et le suivit sans un mot.

Citation :
"Je t'aime"

C'était si évident.... et pourtant si dur a dire.... trois mots, trois mots qui couperent le souffle d'Elestel. Son coeur battait la chamade, et ses levres tremblaient.

*Allons, du courage...*

Car du courage, il en fallait. Elestel allait obliger Legolas a affronter son pere et son peuple, alors qu'elle ne pourrait lui donner que de l'amour en retour.

Mais son amant ne fléchit point, et obéit, comme s'il eut affaire a sa reine. Il l'emmenna en croupe de son cheval, et Elestel jubilait, et Elestel s'effrayait de ce plaisir. Elle sentait chaques muscles de l'étalon se contracter sous ses jambes, elle sentait le vent, elle sentait l'amour de Legolas.... que de bonheur présent... qu'elle allait gacher parce qu'elle l'aura voulu....

Elle hésita un moment a passer ses bras autour de la taille de Legolas, car elle hésitait dans ses sentiments entre l'adoration, l'admiration et l'amour vrai qu'a une femme pour son amant... Finallement, un mouvement du cheval la décida, et elle serra doucement ses bra blancs sur le torse du cavalier... touchant a peine l'homme, son étreinte était caresse... Ses doigts tremblant, elle n'osait faire des gestes francs, non pour se faire désirer, mais comme l'on vénère un objet sacré... l'être aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Lun 6 Juin 2005 - 19:35


_________________


Dernière édition par le Jeu 29 Sep 2005 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Rosie
Invité



MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 22 Juin 2005 - 4:12

(cé cute Crying or Very sad ) dsl de m'incrusté comme ca Confused
Revenir en haut Aller en bas
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 22 Juin 2005 - 13:33

[oui, snif, mais j'attends le retour de Legolas... c'est dans longtemps le 1er Juillet... snif snif. mdr. Bon, bref ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie
Invité



MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 22 Juin 2005 - 17:37

Pourquoi est-il parti?? (dans le jeu tu parle??)
Revenir en haut Aller en bas
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Jeu 23 Juin 2005 - 0:44

[ nan c'est le joueur qui est en vacances. lol... mets tes messages entre crochets si c'est du hors jeu sinon on va rien comprendre... lol, Rosie Cotton qui vient à Minas Thirit ? PT ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosie
Invité



MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Jeu 23 Juin 2005 - 0:59

[ Oups désolé, jpensais que jpouvais parler librement! Bon pour Minas Tirith, en fait je suis venue parce que je suis toute seule moi a Hobbitbourg! je m'ennuie!! alors je viens faire des tours dans les autres endroits! ]
Revenir en haut Aller en bas
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Mer 27 Juil 2005 - 17:17

[Au fait Eli c'est toi qui a redimensionné mon Legolas en signature ? Il est mieux comme ça ! lol !]

Legolas se retrouva de nouveau seul avec Elestel. Il se sentit las, juste retour du présent après les rires et les chants dans le carosse...
Sans parler, il l'emmena quelques pas à l'écart, à la lisière des champs du Pelennor, voulant s'assoir un moment à l'écart de la ville.

Il lui prit doucement la main et attendit sans parler, tous ses sens aux aguets, jouant avec les phalanges fines de chaque doigts de la musicienne.
Puis il se retourna vers elle et l'embrassa, savourant la vie qui revenait en lui, sentant la douce pression des lèvres de l'être qu'il chérissait.
Il s'arrêta soudain, pensant au mariage à venir entre Tarondur et Luuna, se rappelant tout ce qu'une cérémonie telle que celle là signifiait pour lui.
C'était à double tranchant : son union avec Elestel et son mariage manqué avec Sibylle.

Il avait peur en ce moment. Peur d'apporter le malheur à la belle troubadour, peur de ce qu'il devait avouer.
Un frisson nerveux lui parcourut l'échine, se dispersant également dans les bras d'Elestel.
Alors, il se mit à sourire malgré tout, voyant qu'ils partageaient dorénavant tous les sentiments qui les animaient !

Dans ce silence, il percevait le doux battement de leurs deux coeurs qui s'étaient mis à l'unisson.
Il lui dit, un vague sourire sur les lèvres :


- Tu entends ? Ce battement dans le silence ? Je sais maintenant que c'est notre destin : vivre ensemble, partager sans la necessité des mots, tout ce qui nous anime.

Il lui caressa doucement le bras et ajouta tout bas :

- Je dois malgré tout t'avouer quelque chose afin d'être heureux pleinement. C'est j'espère notre dernière épreuve ! Mais tout ce que je te cache à valeur de mensonge pour moi alors ne m'en veux pas de cette révélation...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Jeu 28 Juil 2005 - 10:35

[nan c'est pas moi... c'est peut-être le pere noel ?]

Elestel se laissait faire sans rien dire, observant chacun des gestes de Legolas. Bien sûr on pouvait comprendre par ces étreintes tout l'amour que l'elfe lui portait, mais la musicienne voyait au deçà de ce sentiment. Il paraissait si préoccupé... on aurait dit qu'il s'approchait d'elle de si pres pour se consoler, ou oublier quelque chose. Quoi ? La jeune fille l'ignorait, mais elle n'allait pas forcer la main a son aimer. Elle était là pour l'aider, peu importait qu'il lui cache des choses.

Legolas baissa la tête comme de honte, et brisa enfin le silence.


Citation :
- Je dois malgré tout t'avouer quelque chose afin d'être heureux pleinement. C'est j'espère notre dernière épreuve ! Mais tout ce que je te cache à valeur de mensonge pour moi alors ne m'en veux pas de cette révélation...

Elestel baissa la tête a son tour, mais juste pour être a la hauteur de son amant, qu'il voit ses yeux. Des yeux remplies de tendresse et a peine de curiosité... comme pour lui prouver qu'elle ne lui en voulait en rien et qu'elle ne lui en voudrait jamais. Quoiqu'il décide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 0:01

[C'est sûrement Eowyn alors ! lol... Parce qu'avant il était un peu plus aplati ! mdrr]

Elestel restait attentive au moindre de ses gestes, à sa moindre parole... Pourtant, Legolas ne considérait pas cela comme un appel pressant : elle ne lui demandait pas de tout révéler, elle n'avait pas l'air d'en ressentir le besoin !
Mais l'elfe tenait à ce qu'aucun secret ne demeure entre eux, que leur relation ne soit pas obscurcie par le sentiment de honte qui montait en lui !!

Il releva courageusement la tête, voulant lui montrer l'expression de son visage lorsqu'il avourait tout. Il ne devait pas se réfugier dans la fuite... Il devait faire face !


Citation :
- Les choix entraînent des conséquences !

C'est ce que son père avait dit et il n'avait pas tout à fait tort !
Le visage de Legolas se figea et il débuta son histoire :


- Je ne t'ai pas encore dit dans quelle condition j'étais parti de Forêt Noire, de chez moi -dit-il, amer- Ce fut assez difficile tu sais... Mais j'ai découvert une alliée que je ne soupçonnais pas !

Il lui parla donc du mariage qui avait été prévu entre Sibylle et lui et la merveilleuse idée de la jeune femme...

- Elle a fait un énorme sacrifice tu sais... Elle voulait pourtant ce mariage elle aussi mais elle ne supportait pas de voir que j'y était contraint !
Alors son plan me parut bon : tu comprends, c'était ma seule chance de te revoir ! Je crois que si le mariage avait été prononcé, je n'aurais pu revenir vers toi... Il faut que tu saches qu'une fois le serment prononcé, cela aurait signifié un devoir à mes yeux : veiller sur elle éternellement !

Bien sûr, Sibylle lui avait évité le pire et il avait pu s'enfuir de chez lui grâce à un fier coursier... Mais son père s'était vengé !

- Quand je l'ai entendu me rattraper, je me suis littérallement cristallisé ! Je ne pouvais plus bouger... Pourtant mon regard continuait sans cesse de le défier : il ne pouvait plus me contraindre à rentrer, il avait échoué en quelque sorte !

La voix de Legolas devint beaucoup moins assurée à ce moment, il stoppa un court instant, cherchant dans les yeux d'Elestel un soutien... Il finit par le trouver et continua :

- Il m'a fait payé cette frêle victoire ! Il m'a fait une leçon de morale et m'a banni de mon propre pays... Et... Et... il m'a donné un sac de toile...

Sa voix se brisa, il tremblait, il sentit les larmes de rage couler sur ses joues. Il persista :

- Elestel, c'était sa tête, figée dans un dernier spasme de douleur, ses longs cheveux tout ensanglantés... J'ai ressenti tellement de dégoût envers mon acte ! Mais c'est ce que Thranduil voulait, me marquer d'une manière encore plus définitive que le fer rouge ! Je perds pied depuis...

Il ne put rien ajouter tant sa douleur avait ressurgi. Il ne détourna pourtant pas son regard voulant être honnête jusqu'au bout envers celle qu'il aimait ...
Il l'implorait de ne pas le détester, de ne pas le rejetter ... Mais il ne supporterait pas qu'elle demeure à ses côtés juste pour la pitié que cette histoire provoquait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 11:10

Elestel ressentait la douleur de Legolas au plus profond d'elle-même, et compris son désespoir lorsqu'elle l'avait revue.
A l'entente du sac de voile, ou plutot a ce qu'il renfermait, la musicienne étouffa un cri par ses mains devant sa bouche. Mais elle compsi tres vite que ce n'était pas la bonne solution. Il fallait être forte, et obliger Legolas a assumer cet acte qui n'était pas le sien, pour qu'ils puissent enfin vivre en paix.

Il pleurait....

Elestel posa ses mains sur les épaules de son aimé, l'obligeant ainsi a se tenir droit.


-Ce n'est pas de ton choix qu'il s'agit. Tout cela te dépasse....

Mais ces paroles semblaient n'avoir presque pas d'effets, et Elestel ne supportait pas de voir Legolas s'effondrer en pleurs, comme si ses forces l'avaient abandonnées, comme s'il était plus faible que les faibles... car elle même s'affaiblissait a tenter de lui redonner courage.

-Allons, tu as subis plus dur que cela. Et ce n'est pas moi qui pourrais te juger.

Elle avait dit cela d'une voix un peu plus seche, elle était éssouflée... mais c'était pour le bien de l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 14:06

Legolas sentit qu'Elestel voulait à tout prix le voir redevenir le Prince qu'elle avait connue, pas si loin d'ici, dans le Sanctuaire de Minas Tirith.
Il se calma peu à peu... Les paroles de la musicienne le réconfortaient et il accepta sans sourciller qu'elle lui parle un peu durement.
Elle avait raison, se renfermer sur lui-même ne servirait à rien ! Il mit donc de côté cette peur qui l'engourdissait et esquissa un faible sourire : ils étaient ensemble et c'est ce qui comptait le plus à ses yeux !

Il se sentit soulagé d'avoir enfin parlé de ce drame à Elestel et il se trouva de nouveau prêt à avancer fièrement comme auparavant.
Il la regarda avec beaucoup de reconnaissance et dit :


- Merci. J'avais besoin d'entendre cela -Il lui effleura les lèvres- surtout de ta bouche...

Il vit en se relevant que le poids qu'il ressentait sur ses épaules avait disparu et qu'il pouvait former une pensée optimiste... Il lui reprit la main et demanda :

- Alors, où est-ce que le destin nous emmène maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 17:26

Elestel soupira de soulagement en voyant que Legolas s'était retrouvé a lui-même. Lorsqu'il lui éffleura la bouche du bout des doigts, elle parut soudain irritée, et se déroba a cette caresse... mais a voir le sourire espiegle de la jeune femme, on ne pouvait s'y tromper, elle avait retrouver l'envie d'être heureuse et ce n'était qu'un jeu. Enfin on pouvait chercher a avoir des projets sans se soucier, ou si peu, d'obstacles passés que le destin avait mis sur leur route. Elestel avait réussi a sortir son amant, et elle-même par conséquent, d'une dépression qui n'aurait pu conduire qu'a une mort certaine.

A présent, il fallait aller de l'avant.

La musicienne serra fort sa main dans celle de Legolas, ragaillardie par ce contact chaud et d'une nouvelle fermetée, d'une nouvelle volonté... de celle de vivre.

-Il nous emmene loin de ces lieux tristes et désolé que tu as noyés de tes pleurs...

Elle laissa un court silence s'installer... comme si c'était un reproche... puis elle reprit, toujours ce sourire malin aux levres.

-Pour parvenir a de lointaines contrées que tu auras fleurie de ton sourire.

Elle commença a avancer, emmenant avec elle l'elfe qu'elle tenait toujours fermement par la main.

-Mais pour l'instant, Minas Thirit a besoin de notre joie nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 19:43

La joie de Legolas semblait déteindre sur le comportement d'Elestel... Ils avaient tellement attendu un moment comme celui là, où tout semblait possible et où le chemin semblait dégagé !
Il avait envie de conquérir de nouveaux horizons avec elle, il avait retrouver son caractère à la fois rieur et sage...

Il la regarda jouer et se dérober mais il n'en pris pas ombrage, riant de plus belle ! Il n'avait jamais ressenti une telle liberté au côté de quelqu'un !

Le malheur était passé, le soleil brillait de nouveau aux dessus de leurs deux têtes, leurs esprits et leurs coeurs étroitement enchassés.


Citation :
-Mais pour l'instant, Minas Thirit a besoin de notre joie nouvelle.

Il la regarda, les yeux illuminés par tant de bonheur... Il lui répondit :

- Alors marchons sur la route de notre destin, confiant en notre union et en notre chance de s'être trouvé !

Il aurait voulu ajouter qu'il l'aimait mais elle le savait et il semblait que ce mot se flétrissait plus on le disait à voix haute. Mieux valait lui signifier son message à travers son regard, ce qu'il savait très bien faire...

Il marchèrent donc de front vers la grande porte de Minas Tirith et emporté dans son élan, Legolas finit par la soulever du sol et par la porter comme son trésor.
Elle n'avait pas eut le temps de l'éviter, il s'en trouvait ravi même lorsqu'elle lui jeta un regard noir ! Elle n'aimait pas se faire remarquer mais elle plaça quand même ses bras autour de son cou, ce qui fit de lui l'elfe le plus heureux de la Terre du Milieu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 20:34

Elestel se sentit soudain levée du sol, comme si son bonheur présent lui avait fait pousser des ailes. "Malheureusement" non, ce n'était que Legolas qui semblait imiter son comportement joueur et qui semblait vouloir l'enrager....
En effet ce que détestait la musicienne par dessus tout c'était se faire remarquer. Non pas qu'elle soit d'un naturel timide, juste un peu renfermée... et surtout égoïste dans son bonheur comme dans sa peine. Elle n'avait jamais vu l'interêt de dévoiler au monde ses sentiments, et n'avait forcé Legolas a le faire que par "ultimatum".

Elle lui lança un regard noir mais il ne voulait pas y préter attention et continua sa route vers les portes.

-Voyons....

Elle se débattit un peu sans que Legolas lache prise, mais en même temps elle n'y avait pas mis tout son coeur dans cette lutte.
Mais enfin elle trouva un prétexte pour cesser cette "exibition" trop genante pour elle.
Elle fit un mouvement brusque, comme surprise, comme si elle se rappelait de quelque chose d'important.


-Et les chevaux ?

Elle se détacha aussitot de son étreinte moins forte par la surprise et courrut chercher les bêtes qui lui avaient servis d'excuse. Elle était bien mieux sur le dos d'un cheval que dans les bras de Legolas... devant les gardes du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Ven 29 Juil 2005 - 23:51

Legolas sentit la réticence d'Elestel mais ne voulut pas y faire attention. Il était trop content de la prendre dans ses bras !
Pourtant la Demoiselle trouva une échappatoire en allant chercher les chevaux... Legolas les avait complètement oubliés, broutant dans les champs, tout les deux, l'un noir, l'autre blanc.
Il finit par lâcher Elestel à contre coeur et fit demi-tour afin d'aller au devant des montures.

Elle arriva la première dans sa précipitation et ne voulant plus qu'il joue encore avec elle, se hâta de grimper en selle. Il la regarda mi-amusé mi-boudeur et fit de même remontant lui sur Silen, ayant laissé Arod à la jeune femme.

Il partirent donc au petit trot jusqu'à l'entrée de la ville et montèrent au deuxième étage de la cité, là où se trouvaient les auberges pour les voyageurs.
En effet, Legolas ne voulait ni déranger Aragorn en lui demandant l'hospitalité, ni profiter à outrance de l'invitation de Tarondur aux noces... Ce dernier avait dit qu'il les préviendrait le moment venu.

Il descendit donc de cheval, menant Silen par la bride dans les rues plus étroites et interrogeant Elestel du regard, il montra la devanture de plusieurs établissements tous plus accueillants les uns que les autres.

C'était d'ailleurs étonnant comme le peuple s'était remis de l'événement étrange survenu la veille. Les habitants étaient joyeux, pensant plus aux festivités à venir qu'à leur dur passé... Legolas avait décidé d'en faire autant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel

avatar

Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Dim 31 Juil 2005 - 10:38

Elestel pénétrait dans Minas Thirit la bouche ouverte de surprise. Comment les Gondoriens pouvaient-ils ainsi ignorer ce qui c'était passé il y a si peu de temps ?

Au bout de quelques minutes, elle était outrée bien plus que surprise. Ce n'était que la façade. Les gens touchés par ce fléau travaillaient seuls en souffrant d'autant plus que les autres les ignoraient en faisant la fête. On les voyait peu, mais Elestel les avaient remarqué.

Legolas proposa plusieurs auberges, et sortit Elestel de ses pensées, elle sourit, n'oubliant pas une autre personne chere a son coeur.


-Choisis toi. Moi je vais dire bonjour a ma mere....

Elle embrassa Legolas des yeux, d'un regard tendre, et partit au galop vers sa propre demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Dim 31 Juil 2005 - 20:49

Luuna arriva au galop avec son frére et Rochiel. Elle vit au loin Legolas et Elestel.

*J'arrive au mauvais moment mais bon...*

-Seigneur Legolas!
Revenir en haut Aller en bas
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 31
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   Dim 31 Juil 2005 - 21:41

Legolas tint à raccompagner Elestel hors de la Cité afin qu'elle gagne le village au pied de Minas Tirith jusqu'à la maison de sa mère. Il se retrouvèrent donc tous deux dans les champs du Pelennor pour un dernier "Au revoir"...
Il la regarda s'en aller, souriant du bonheur que la vie lui avait apporté en la présence de cette femme.

Soudain, alors que son aimée était hors de vue Numénoréenne (mais pas elfique) Legolas fut interpellé par un bruit de galop se dirigeant vers l'endroit où il se trouvait. Il dut détourner le regard de la chevelure flamboyante voltigeante dans le vent pour voir arriver une elfe aux cheveux d'un noir de jais et deux autres personnes.

Il reconnut immédiatement Dame Luuna et la Princesse Rochiel, la fille d'Aragorn qu'il avait déjà entre-aperçue il y a longtemps... L'elfe qui les accompagnait lui était étranger mais il ressemblait tellement à Luuna que Legolas se dit qu'ils devaient être du même sang.

Voyant le visage affolé de Luuna et entendant sa voix angoissée, il s'écria, nerveux :


- Mais que se passe-t-il ?

Luuna n'eut pas besoin de répondre. Il vit des étendards, soleil rouge sur fond noir, qui se hissaient dans les contrées alentours. Il ressentit également la terre trembler sous les pas des armées et les tourelles de combats poussées par les trolls.

Il lança un regard d'alarme à Luuna et il lui dit :


- Parlez ! Vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les champs du Pelennor   

Revenir en haut Aller en bas
 
les champs du Pelennor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Bataille des Champs du Pelennor
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor-
Sauter vers: