AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La salle des trésors anciens du Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: La salle des trésors anciens du Gondor   Dim 19 Nov 2006 - 20:46

Depuisle cabinet de travail d'Aragorn.

Aragorn et Eldarion descendirent les marches d'un escalier qui s'enfonçait dans les entrailles du mont Mindolluin.

Il arrivèrent dans une salle circulaire obscure de dimensions moyennes aux murs entièrement blanc et percés de petites ouvertures qui assuraient le renouvellement de l'air. [Hj : sinon ils vont finir asphyxiés Mr. Green]

Aragorn alluma l'une après l'autre les huit lampes à huile de la salle.

On put voir alors qu'il y avait en son centre un autel de pierre blanche à deux niveaux dont les surfaces étaient protégés par des coussins de soie rouge.

Sur le plus haut niveau, niveau qui arrivait presque à hauteur d'homme, était posé un diadème d'argent percé en son front d'une gemme rougeoyante.
C'était Elendimir, la couronne portée par Isildur et retrouvée dans les champs des Iris par Saroumane alors qu'il y cherchait l'anneau unique.
Aragorn portait lui même une réplique de cette couronne ciselée par son beau père Elrond, il laissait l'originale dans cette salle.

Le deuxième niveau de l'autel était plus large, à mi hauteur d'homme,
le coussins se trouvaient deux globes de verre presque entièrement opaques.
Il semblait tout de même qu'au fond de ces globes, une légère lueur blanche brillait.
C'était les deux palantiri restant des sept rapportés de Numénor par Elendil, celui d'Orthanc et celui de Minas Tirith.

C'était la première fois qu'Aragorn amenait Eldarion ici et qu'il lui montrait les trésors anciens.
Après avoir allumé toutes les lampes, Aragorn plaça la torche dans un posoir de l'entrée, il avança vers le milieu de la pièce et, désignant l'autel il dit à a son fils en le regardant.


Aragorn : "Reconnais-tu ceci ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Lun 27 Nov 2006 - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Dim 26 Nov 2006 - 0:26

Eldarion avait gardé les yeux fixés sur le dos de seon Père alors qu'il le menait à travers les méandres du Palais puis du Mont Mindolluin. Il se demandait bien ce que son Père entendait par ""une tâche très importante "", et, plutôt curieux il était pressé de savoir de quoi il en retournait. L fait qu'il pourrait aussi montrer sa valeur aux hommes de Minas Thirith l'avait réjoui tout autant, se sentant soudain plus fier et plus respecté.

Son Père s'était levé brusquement et lui avait demandé de le suivre... Alors qu'ils avançaient, personne n'osait les déranger et ils arrivèrent à une porte dont la clef était apparemment gardé précieusement par le Roi, ce qui eut pour effet d'attiser la curiosité du jeune Prince. Enfant, il avait entendu d'une salle où seul son Père pouvait se rendre et il s'était imaginé qu'il y avait à l'intérieur des choses plus farfelues les unes que les autres: des Dragons ou autres créatures...

Arrivé dans la salle circulaire du fond du Mont, son Père fit de la lumière en allumant quelques lampes. Eldarion remarqua alors l'autel situé devant eux, à deux étages. Ecarquillant soudain les yeux à la vue des objets ancienx posés sur des coussins de velours, il comprit alors qu'il se trouvait dans la salle des Trésors Anciens. Ceux-ci, le jeune Prince ne les avait jamais vu de ses propres yeux et c'est avec émerveillement qu'il détailla l'Elendimir ou encore les palantiri se trouvant à l'étage inférieur...

Son Père lui adressa alors la parole, lui demandant s'il savait ce qu'étaient ces objets... Bien entendu, son précepteur lui avait déjà expliqué en détaille toute l'histoire du Royaume et n'avait pas oublié de faire une description de la couronne d'Isildur nommée Elendimir. Cependant la voir en réalité était tout autre chose...

"Si je ne me trompe, il, s'agit de l'E'lendimir, , la couronne de notre ancêtre Isildur... Quelle beauté!"

Jetant ensuite un coup d'oeil aux palantiri, il demanda, afin d'être certains de bien les reconnaitre:

"Ces deux globes de verre sont-ils donc des pierres de vision? A leur simple vue, d'étranges sentiments étreingnent mon coeur... "

Il regarda son Père, atendant une réponse mais aussi la tâche qui a lui être confiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Lun 27 Nov 2006 - 22:45

[Hj : Vous vous demandez ce qui a germé dans mon esprit hein Razz Vous allez bientôt savoir Wink ]

Aragorn fixait les deux globes opaques avec ses yeux azur. Il y avait quelque chose de mystérieux dans le regard du roi, le respect mêlé à la crainte inhérents à tout ce qui est magique et ancien.

Il se mit à parler, répondant à son fils mais toujours fixant les globes.


Aragorn : "Oui... Ce qui entoure les pierres de vision trouble toujours le coeur, même de ceux qui portent le droit de les utiliser..."

Aragorn soupira fortement.

Aragorn : "Autrefois, il y a plus de 3000 ans, il y avait sept pierres de vision, ramenées de Numénor par Elendil, père d'Isildur, avant l'engloutissement de l'Ïle par les flots vengeurs d'Iluvatar.
Quand le Gondor connut son apogée, les sept pierre furent réparties à travers ses terres pour assurer la cohésion du royaume alors si vaste.
Trois furent envoyées dans le nord, une à Annuminas, capitale de l'Arnor, le royaume d'Isildur, une à la tour de garde d'Amon Sûl, une autre fut placée à Elostirion, la grande cité maritime de l'ouest.
Les quatre autres demeurèrent non loin du Gondor : une ici même à Minas Tirith, une autre à Minas Ithil avant qu'elle ne devint Morgul, la troisième à la forteresse d'Orthanc, dont Saroumane fit sa résidence, et la quatrième, la pierre maîtresse fut placée sous le dôme des étoiles d'Osgiliath.
Chaque pierre connut un destin qui suivit celui du royaume ou de la cité auxquels elle était liée..."


Aragorn tendit le bras vers les deux pierres :

Aragorn : " Ce sont là les deux seules qui sont parvenues jusqu'à nous... Celle d'Orthanc, par laquelle Saroumane fut corrompu par Sauron qui maîtrisait la pierre de Minas Ithil que les Nazghul avaient volé quand ils prirent la cité."

Il désigna la plus sombre des deux pierres.

Aragorn : "Et celle de Minas Tirith, par laquelle Sauron duppa Denethor et qui porte à jamais l'image de l'agonie de feu du dernier Surintendant régnant au Gondor..."

[Hj : je laisse de côté la version filmesque où Denethor se jette du haut de la tour. C un beau vol plané mais c pas ça Mr. Green ]

Aragorn croisa les bras et fit silence quelques minutes. Il semblait que les pierres se mettaient à s'activer, comme si l'évocation de leur histoire réveillait leur pouvoir.
Puis Aragorn rompit le silence :


Aragorn : "Toutes les pierres sont reliées entre elle par un lien magique et invisible, c'est pour ça que regarder à travers un palantir est dangereux... C'est dangereux car on ignore quel puissant être malfaisant et dominateur peut se tenir à l'autre bout d'une des pierres perdues.
C'est ce qui arriva à Denethor et Saroumane, car Sauron avait appris à maîtriser la pierre d'Ithil bien qu'elle ne soit pas la pierre maîtresse.
Peu avant la bataille décisive du Pelennor, j'ai regardé dans la pierre d'Orthanc pour défier Sauron et attiser sa crainte.
Je m'étais promis de ne plus jamais regarder dans une pierre de vision et Je tins parole... jusqu'à il y a quelque jour et l'attaque de la Cité par le Fléau noir..."


Aragorn avait l'air d'une statue, il transpirait bien qu'il ne fasse pas chaud dans la pièce.

[Hj : aller un dernier petit échange Eldy et tu sauras tout ! ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 28 Nov 2006 - 12:19

[Surtout si on prend en compte qu'il est censé être transformé en torche vivante depuis minimum 500 bons mètres! Mr. Green C'est ce qu'on appelle avoir le feu au c... Bon allez continuez je veux savoir la suite! Razz lol!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 28 Nov 2006 - 22:12

[Aaaaaaaaah mais quel horrible suspense!!! Et après on se demande pourquoi les jeunes sont si stressés de nos jours.... C'est la faute des parents tout ça! Razz ]

Eldarion tourna la tête vers son Père, qui semblait perdu dans ses pensées alors qu'il "débitait" toute l'histoire des palantiri, que, soi dit en passant, le jeune Prince connaissait déjà quoique moins en détails... Il savait que ces pierres ne pouvaient être utilisées que par ceux dont le sang le permettaient: en l'occurance son Père et même lui, bien qu'il sache qu'il n'en est surement pas encore capable et qu'il ne le sera peut-être jamais. Le regard que prit son Père alors qu'il parlait inspirait le respect de ses objets anciens et Eldarion laissa parler son Père...

Tout en écoutant tranquillement ce qu'on lui disait, le jeune Prince enregistrait tout, le regard perdu dans un des globes de verre, se laissant bercer par cette étrange lueur qui semblait l'attirer à elle. Il se demanda alors quels sentiments cela apportait de pouvoir communiquer avec des personnes habitants de l'autre côté de la Terre du Milieu... Vraiment étrange comme concept mais cependant très pratique pour s'informer sur les affaires en cours dans le Nord ou le Sud... Peut-être qu'un jour, il y aura un autre moyen de communiquer à grande distance.

Soudain, alors que son Père parlait de la mort du dernier Surintendant Denethor II, Eldarion sursauta légèrement, croyant avoir revu cette scène un bref instant dans l'une de pierres, ce qui lui fit froid dans le dos. Cependant il se reprit rapidement et reporta alors son regard bleu-gris sur son Paternel qui venait de reprendre la parole [Après on se demande de qui Tindomiel tient... On en a ici la preuve vivant! Mr. Green ] à nouveau, expliquant à son fils que regarder à travers une de ces pierres était très dangereux.

Cela Eldarion voulait bien le croire et il savait qu'il ne toucherait à une d'entre elles que s'il n'en avait pas le choix. Quelque chose lui disait qu'il aurait un jour à le faire pour le Bien du Royaume mais espèrait qu'il serait alors plus âgé. Si déjà son Père avait eu des difficultés à maitriser les pierres, il se demandait bien ce que lui aurait pu faire...

Sortant soudain de ses pensées, le jeune Prince remarqua que le Roi transpirait... Fronçant les sourcils, il s'inquièta soudain, se demandant ce qui pouvait bien passer par la tête de son Paternel. D'ailleurs il ne comprenait pas pourquoi il l'avait mené jusqu'ici. Surement que ça devair avoir un rapport avec sa tâche mais il n'arrivait pas à faire le lien... Il était de plus en plus énervé au fur et à mesure qu'avançait cet entretien Père-Fils, surtout depuis le moment où on lui avait annoncé le fait qu'il devrait se consacrer à une Tâche très importante...

N'en pouvant plus de ce silence, Eldarion se décida à le casser, s'étonnant d'entendre sa voix claire résonner:

"Père..."

Il espèrait simplement faire cesser cet état de tétanisation chez lui, qui ne le rassurait pas, en plus du fait qu'il transpirait sans raison apparente... Le regard du jeune homme s'était teinté d'inquiètude bien qu'il gardât cette lueur de curiosité qui s'était allumée un peu plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Dim 3 Déc 2006 - 22:39

[Hj : Eldy qui nous fait de l'anticipation Razz : le palantir, premier visiophone de l'histoire lol Mr. Green]

Aragorn recommença à parler, toujours aussi immobile. Il fixait le globe d'Orthanc, comme s'il revivait ce qu'il avait vu.

Aragorn : " L'attaque de la cité par le dragon m'a plongé dans le doute. Je crains d'y voir un signe du réveil des forces des ténèbres, peut-être de Sauron lui même, bien que son esprit semble avoir été détruit pour jamais.
J'ai donc pris le risque de regarder dans le Palantir en espérant en apprendre plus et calmer mon inquiétude.
Je ne crains point la subjugation par un être maléfique, mais je crains pour mon royaume et la paix des hommes. J'avais l'espoir d'en apprendre plus sur les desseins de mon nouvel ennemi : peut-être l'emplacement de son corps blessé ou de sa tanière, de son cadavre qui sait...

J'ai donc regardé..."


Aragorn se tut avant de poursuivre, la lueur des lampes à huile vacillait sous l'effet des courant d'air venant des ouvertures du plafond.

Aragorn : "Mais malgré la volonté, parfois la pierre ne montre que ce qu'elle veut.
Je me suis concentré mentalement sur ma blessure, m'accrochant à ce lien que j'ai avec lui depuis qu'il m'a percé de sa griffe, puis j'ai fait passer mon esprit à travers la pierre de vision.
Je voulais voir où il était, ce qu'il faisait, mais malgré tous mes efforts, je ne parvins pas à le trouver...
Au lieu de le voir lui, une image apparut sur la pierre, une image qui ne la quittait pas..."


Aragorn continua :

Aragorn : "Je vis un paysage qui ressemblait aux rives de la mer tout près de l'estuaire de l'Anduin, mais sur une plage inconnue, faite de sable et parsemée de rocher.
Je mis du temps à identifier ce lieu, mais après une longue observation et consultation de nos cartes que gardent nos scribes et géographes royaux, je trouvais l'emplacement :
C'est une plage de l'île de Tolfalas au sud du Gondor, dans la baie du même nom.

Mais le plus important c'est qu'au milieu de cette plage battue par les flots de la mer, je vis quelque chose, quelque chose d'incroyable :

Coincé entre deux rochers, il y avait un globe opaque, comparable à celui ci mais deux fois plus gros. Une petite flamme blanche brillait en son coeur comme une étoile de Valinor.

Lorsque je compris ce qu'était cet objet, c'est à peine si j'en crus mon entendement...

Le palantir d'Orthanc me montrait l'emplacement de la pierre perdue d'Osgilliath, la pierre maîtresse qui trônait jadis sous le dôme des étoiles avant sa destruction pendant la guerre civile qui déchira le Gondor il y a 2500 ans."


Il tourna la tête vers son fils, ayant retrouvé son beau visage noble et déterminé.

Aragorn : "J'ignore si les images qui m'ont été montrées par la pierre sont de notre temps ou datent d'il y a 500 ou peut-être 1000 ans, peut-être même est-ce une chose qui ne s'est pas encore produite...
Mais c'est un signe que je ne puis ignorer : si la pierre existe encore et a quitté la vase de l'Anduin pour échouer sur les plages de Tol Falas, nous devons impérativement la trouver avant quiquonque, la sureté du royaume est en jeu !"


Regardant son fils, sa voix était celle du Roi, plus celle du père qui fait des confidences à son fils.

Aragorn : " C'est à toi que je veux confier cette mission de haute importance mon fils.
Tu vas regarder dans la pierre et inscrire l'image de la plage dans ton esprit. N'ai crainte, je te guiderai et tu ne risqueras rien.
Ensuite tu partiras pour Tol falas à la recherche de cette plage et quand tu reviendras, tu me diras s'il s'agissait d'une simple excentrique vision de la pierre ou si elle recouvre une quelconque réalité, présente ou passée.

Si tu reviens avec elle, alors je te confierai une noble tâche dont tu auras toute la peine, mais tous les bénéfices : la reconstruction de l'ancienne capitale du Gondor et de sa splendeur passée. J'ajoute que tu en seras le prince et que tu la tiendras de moi en lien vassalique direct.
Ce sera ta cité à toi et tu apprendras ce que c'est que diriger un peuple en n'ayant nul maître au dessus de soi pour t'imposer ce qui doit être fait.
Tu n'ignores pas le sentiment qui a été le mien jusqu'ici à ce sujet, je n'en ai jamais fait mystère : Osgiliath a été ruinée depuis la perte de sa pierre et toutes les tentatives de redressement de ses murs ont été un échec.
C'est une cité que j'ai toujours considérée comme maudite, mais si le palantir est de retour, alors c'est différent et je veux bien tenter sa reconstruction.

Si tu reviens sans elle et que c'était un mirage de l'ancienne magie des elfes, tu auras une récompense équivalente : tu seras fait prince de Pellargir dans les mêmes conditions qui eussent été celles d'Osgilliath. Tu auras beaucoup à faire dans notre grand port méridionnal et tu pourras prouver et éprouver ta valeur.

Qu'en dis-tu mon fils ? Sache que rien ne t'oblige à accepter, si ton coeur s'y refuse, je la confierai à quelqu'un d'autre."


[Hj : Bon Ness j'ai fait un bel effort pour t'agréer : j'ai trouvé cette combine du Palantir pour justifier qu'Aragorn accepte de reconstruire Osgiliath comme tu voulais.
Ose dire après que je ne t'écoute pas... Razz
C Eldy qui va s'y coller lol Mr.Red]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Lun 4 Déc 2006 - 15:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Lun 4 Déc 2006 - 12:26

[Expldr! Z'avez vu un peu comment faut mener les hommes?! Mr.Red
Bah moi je trouve ça très bien comme combine pour ma part! ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Ven 8 Déc 2006 - 23:07

[lol"Comment refiler le sale boulot à ses enfants en dix leçons"! Mad Mais non, l'est tout content le Eldy!!!^^ N'empêche je me demande ce que t'aurais fait si Eldy refusait d'y aller... Mr.Red
Mais je suis d'accord avec toi Tindo, les hommes, il faut les mater! Mr. Green ]

Le jeune Prince entendit son Père reprendre la parole et la tension qu'avait provoqué le silence de la grotte s'était quelque peu atténué bien qu'il se fasse toujours du souci por son Paternel qui restait blanc comme un linge. Il était pour lui étrange de voir celui-ci presque en transe et le regard concentré sur le globe de verre.

Ecoutant avec attention, Eldarion ne put s'empêcher d'avoir un frisson d'angoisse à l'évocation du Seigneur de ténèbres alias Sauron... Il ne doutait pas que son Père avait fait le bon choix en consultant le Palantir afin d'avoir de plus amples informations. Cependant il sentait bien que le grand Roi en face de lui semblait perplexe quant à ce qu'il avait vu.

N'étant vêtu que de sa fine tunique, le jeune Prince bougea légèrement pour se réchauffer, en restant tout ouïe à ce qu'on lui disait. Il comprenait cette impression de frustration d'être incapable d'arriver à ses fins qu'avait surement ressenti son Père lorsqu'il ne parvenait pas à voir ce qu'il voulait dans la Pierre...

Son intérêt s'éveilla lorsqu'il apprit e que son Père réussit finalement à voir et Eldarion écarquilla les yeux. La Pierre d'Osgiliath? Sur une plage de l'île de Tolfalas? Quelle découverte! Même lui qui était si jeune, savait quelle signification avait cette Pierre pour tout le royaume de Gondor... Il ne faisait aucun doute que si cette information était vraie, cela changerait beaucoup de choses, en particulier pour Osgiliath qui pourrait enfin redevenir la grande cité qu'elle fut autrefois, puissante dans tous les domaines...

Alors que son Père tournait sa tête vers lui, semblant être revenu au présent, Eldarion sentit bien que les paroles qui suivrient étaient empreints de détermination mais aussi de peur... Si jamais cette Pierre arrivait entre les mains de personnes malfaisantes, cela ne pourrait que nuire à Gondor et son peuple, ce que, bien sur, le Roi et donc son fils voulait à tout prix éviter. Regardant alors intensément son Paternel, il sentit que celi-ci s'apprétait à lui adresser quelque parole importante et qui changerait peut-être sa vie à jamais.

Remarquant le changement de ton de son Père, Eldarion le fixa avec apréhension mais envie également, curieux de savoir ce qu'il lui réservait... Mais ce qu'il lui annonça allait bien au delà de ses rêves les plus fous...

Citation :
Aragorn : " C'est à toi que je veux confier cette mission de haute importance mon fils.
Tu vas regarder dans la pierre et inscrire l'image de la plage dans ton esprit. N'ai crainte, je te guiderai et tu ne risqueras rien.
Ensuite tu partiras pour Tol falas à la recherche de cette plage et quand tu reviendras, tu me diras s'il s'agissait d'une simple excentrique vision de la pierre ou si elle recouvre une quelconque réalité, présente ou passée.

Ses yeux s'agrandirent sous le coup de la surprise. Jamais il n'aurait pensé cela alors qu'il descendait dans les entrailles du Mindolluin... On lui confiait à lui et à lui seul le soin de ramener une objet d'une rareté suprème et dont la valeur n'avait pas de prix. Et pour ajouter à cela, il allait devoir regarder lui-même dans la Pierre de vision: ironie du sort, quand on pense qu'il ya quelques minutes il se disait qu'il n'était pas prêt pour le faire. Cependant il avait toute confiance en son Père...Son coeur sembla s'arrêter quelques instants, tandis qu'il assimilait les paroles du Roi...

Citation :
Si tu reviens avec elle, alors je te confierai une noble tâche dont tu auras toute la peine, mais tous les bénéfices : la reconstruction de l'ancienne capitale du Gondor et de sa splendeur passée. J'ajoute que tu en seras le prince et que tu la tiendras de moi en lien vassalique direct.
Ce sera ta cité à toi et tu apprendras ce que c'est que diriger un peuple en n'ayant nul maître au dessus de soi pour t'imposer ce qui doit être fait.
Tu n'ignores pas le sentiment qui a été le mien jusqu'ici à ce sujet, je n'en ai jamais fait mystère : Osgiliath a été ruinée depuis la perte de sa pierre et toutes les tentatives de redressement de ses murs ont été un échec.
C'est une cité que j'ai toujours considérée comme maudite, mais si le palantir est de retour, alors c'est différent et je veux bien tenter sa reconstruction.

Décidemment il pensait avoir tout entendu mais ceci dépassa encore une fois toutes ses espèrances. Quelle reconnaissance de son potentiel! Eldarion se sentit soudain fier de lui et rempli de joie contenue d'avoir comme tâche de reconstruire l'ancienne grande Cité qu'était Osgiliath. Lui qui avait toujours apprécié donner ses idées et ensuite les voir s'accomplir. Cette fois, il sera seul maitre à bord et décidera par lui-même de comment gérer la cité et sa réhabilitation en Gondor. Commander des hommes et même toute un peuple d'une cité sera pour lui une expérience extraordinaire et gratifiante qu'il avait hâte de faire. Il n'ignore pas également que cette tâche était hardue même avec la Pierre. Si tenté qu'il arrive à ramener le Palantir d'Osgiliath, du moins s'il existe...

Citation :
Si tu reviens sans elle et que c'était un mirage de l'ancienne magie des elfes, tu auras une récompense équivalente : tu seras fait prince de Pellargir dans les mêmes conditions qui eussent été celles d'Osgilliath. Tu auras beaucoup à faire dans notre grand port méridionnal et tu pourras prouver et éprouver ta valeur.

Eldarion sourit doucement à son Père en entendant qu'il avait une sorte de programme de "rechange" au cas où ce n'était pas la pierre d'Osgiliath et comprenait bien à présent toute l'estime qu'avait son Père pour lui... Soudain, Eldarion se sentit honteux d'avoir douter de la confiance que son Père mettait en lui. Il espèrait pouvoir donc être à la hauteur de ses attentes...

Citation :
Qu'en dis-tu mon fils ? Sache que rien ne t'oblige à accepter, si ton coeur s'y refuse, je la confierai à quelqu'un d'autre."

Restant immobile quelques secondes, Eldarion regardait son Père dans les yeux, cherchant quoi dire. Il n'arrivait même pas à ouvrir la bouche pour répondre, une telle émotion s'étant emparé du jeune homme sans même qu'il ne s'en apperçoive. Le fait qu'on le reconnaisse ainsi et qu'on lui fasse confiance au point de lui confier une mission vitale pour le royaume l'avait limité bouleversé sinon étonné. Il ne pouvait expliquer avec des mots ce qu'il éprouvait à cet instant précis et il était certain que son Père non plus ne savait pas ce qui se passait en ce moment dans son coeur.

"Bien entendu que j'accepte... C'est une question d'honneur pour moi!"

Il avait dit ça avec détermination mais son ton était empli d'émotions et ses yeux brillaient. N'en pouvant plus, il fit un geste qu'il n'avait pas fait depuis de nombreuses années: il s'avança vers son Père et le serra contre lui alors qu'une larme de bonheur glissait sur sa joue. Il laissa toute la tension s'évacuer...

Un seul mot sortit de sa bouche:

"Merci..."

[Calinnnnnnnnnnnnnnnnnnn^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 19 Déc 2006 - 2:06

[Hj : lol mais tu ne pouvais pas dire non mon fils "Cété oune proposition que tu pouvé pas refousé " Mr. Green
Sinon dsl pour la réponse tardive, mais après ce post gété épuisé lol ]

Aragorn fut sur le coup un peu surpris lorsque son fils se précipita dans ses bras. Il garda un moment les bras balant, ne sachant trop comment réagir à cette éruption d'affection filiale à laquelle il n'était plus habitué.
Mais finallement il accepta l'étreinte de son fils et sourit en le serrant à son tour dans ses bras.


[Hj : comme Haldir au gouffre de Helm dans le film, si vous vous souvenez Razz ]

Aragorn n'avait pas toujours été aussi austère avec son fils, la petite enfance d'Eldarion avait été bercée par la tendresse de sa mère et de son père. C'était l'exercice prolongé du pouvoir qui lui avait fait peu à peu prendre de la distance avec l'expression de sentiments qui demeuraient pourtant bien présents en lui. S'il adorait toujours ses deux filles, surtout la dernière qui ensoleillait son palais aux pierres trop blanches de ses espiègleries, l'arrivée à l'adolescence de son fils l'avait rendu plus dur, plus raide avec lui.
Maintenant qu'Eldarion allait pouvoir prouver sa valeur et devenir un homme, il sentait, il savait que les choses changeraient à nouveau parce que s'il réussissait dans sa mission, et il ne doutait pas qu'il réussît, il pourrait admirer son fils.

Après quelques instants serrés l'un contre l'autre, Aragorn fut le premier à entamer le détachement. Il regarda son fils dans les yeux et lui dit en chuchottant avec un bon sourire qui s'était fait rare ces derniers temps sur son visage :


Aragorn : "Et si nous regardions dans ce Palantir... Hum ? Je suis certain que ce vieil artefact elfique a encore des choses à nous montrer. Vas y, prends place, je te guide..."

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Jeu 28 Déc 2006 - 19:17

[lol c'est pas grave!
C'est vrai qu'ils se font un bon gros calin, les deux copains!^^]

Eldarion ses entit presque renaitre dans les puissants bras paternels, retrouvant des sensations qu'il n'avait plus éprouvées depuis qu'il avait quité l'enfance pour entrer dans le monde bordélique et tortueux de l'adolescence. Il avait bien senti depuis ce jour qu'entre lui et son Père, les tensions s'étaient fait plus fréquentes et que la communication était parfois bien difficile.
Le fait de pouvoir à nouveau se permettre ce genre de chose entre Père et fils, prouvait une amélioration prochaine des rapports qui les lient au fond de leur coeur.

Le jeune Prince Héritier sentait bien que cette mission serait très importante, non seulement pour qu'il puisse grandir et faire ses preuves dans le grand Monde mais aussi pour que son Père puisse se rendre compte qu'il n'était plus l'enfant qu'il avait connu quelques années plus tôt.

Ce fut son Père qui se détacha le premier de lui et Eldarion vit sur son visage un sourire qu'il n'avait pas vu depuis fort longtemps, ce qui eut pour effet de rendre son coeur comblé alors qu'il lui rendait son sourire, presque identique au sien... Leurs regards se croisèrent alors que son Père lui chuchoter qu'il était temps de regarder ce qu'il fallait qu'il voit dans le Palantir.

Cependant, plus aucune peur n'était visible dans les yeux du jeune homme lorsque celui-ci prit le Palantir dans ses mains: il savait que son Père se trouvait à ses côtés. Il plongea alors son regard dans la sphère ténèbreuse et essaya de se concentrer sur ce que lui avait dit son Père...

*Allez! Montre-moi cette île!!*

Au bout de quelques minutes, aidé par l'aura puissante que dégageait son Paternel, Eldarion finit par entrevoir...une Plage parsemées de rochers... Deux gros rochers et au milieu...une globe de verre identique à celui qu'il tient dans ses mains bien que plus gros et possédant une aura hors du commun, ce qui laissai dire qu'elle semblait plus importante que les autres...Il apperçut également la flamme à l'intérieur du globe dont avait parlé son Père... Simplement il remarqua autre chose... Vers l'intérieur de l'île, il eut la vision d'un arbre gigantesque... Peut-être quelque chose qui lui permettrait de se situer sur l'île...

Soudain son regard se brouilla et il ne vit plus rien. Il voulut se tourner vers son Père qui était à ses côtés mais il sentit ses jambes céder et sa tête tournait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Ven 5 Jan 2007 - 2:33

Aragorn avait bien entendu vu ce que son fils avait vu, rien de plus, rien de moins. Il connaissait la vision du Palantir qui ne montrait plus que cette plage de toute façon quoi qu'on lui demandât d'autre.
Alors que les images s'estompaient dans le globe de verre elfique et redevenait opaque, il sentit que son fils tournait de l'oeil et perdait le contrôle de ses membres.

Il fit mouvement pour le rattraper et le fit s'asseoir contre les socles de pierre blanche qui contenait les reliques anciennes.

Alors que son fils reprenait doucement ses esprits, il lui dit pour le rassurer et se rassurer aussi par la même occasion :


Aragorn : " Cette réaction n'est pas rare la première fois qu'on utilise un palantir. Jadis, lorsque j'ai regardé dans celui-ci pour défier Sauron et éloigner sa pensée de Frodon et Sam, j'ai eu des étourdissements de même nature juste après l'effort de volonté que cela avait réclamé."

Il regarda autour de lui. Il vit les lampes à huile et le plafond fermé du souterrain que perçaient seulement quelques trous d'aération. Il ajouta :

Aragorn : "L'atmosphère étouffante de ce lieu n'y est peut-être pas pour rien non plus.
Malheureusement il n'y a pas de meilleur endroit pour s'isoler dans cette ruche qu'est devenu notre citadelle.
Respire bien et cela ira mieux..."


Il se leva et pour laisser le temps à Eldarion de reprendre ses esprit, il alla vérifier le niveau d'huile des lampes.

[Hj : je vous le plein ma petite dame ? Diesel ou super ? Mr.Red ]

Quand il eut fini il revint vers son fils et lui dit :

Aragorn : " Tu as vu de quoi il s'agit à présent. L''image s'est gravée dans ta mémoire, elle sera ton repère lorsque tu seras à Tol Falas. Les moindres détails sont importants et songe que cette image est peut-être vieille de plusieurs siècles, le paysage a peut-être changé qui sait... Tu dois donc garder un esprit critique [ça c pas d'époque Razz ] sur ce que tu rencontreras."

Aragorn inspira, laissant encore quelques instants à son fils avant de poursuivre.
Il le regarda donc et le trouva beau. La peau très blanche, sans doute à cause de son malaise, ses cheveux noirs qui brillaient sous la lumière douce de l'huile qui se consumait en dégageant un parfum léger.
Il espérait en le regardant qu'il serait aussi fort qu'il était beau.
Il dit :


Aragorn : "A présent, il nous faut aborder les aspects pratiques de ta mission, qui sont nombreux. Je te l'ai dit : tu t'organiseras comme tu l'entends, mais il va te falloir connaître d'abord ce que je mets à ta disposition.
Est-ce que je poursuis, ou tu as encore besoin de te reposer un peu ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 9 Jan 2007 - 19:48

[Pour moi, ce sera du diesel mon bon monsieur. Et veillez à ne pas faire de tâche sur ma SUPERBE voiture!!^^]

Eldarion se laissa porter doucement par son Père qui le fit s'asseoir. Sa tête tournait désagréablement et il essaya de se remettre les idées en place alors que le Roi lui adressait des paroles réconfortantes, comme quoi il était normal d'avoir réagi comme cela la première fois. Bien entendu le jeune Prince avait senti que son Père s'était fait du souci pour lui mais n'en avait rien dit, étourdi comme il était...

Les images du Palantir tourbillonait dans sa tête et s'inscrivaient au fur et à mesure dans sa mémoire, alors qu'il avait les yeux fermés. Il entendit son Père qui disait que l'endroit dans lequel ils étaient n'était pas non plus le meilleur por y respirer à son aise. Rouvrant doucement les yeux, Eldarion regarda autour de lui et s'apperçut bientôt qu'il n'avait presque plus d'étourdissements et que son mal de crâne disparaissait. Cependant il ne se sentait pas encore d'attaque pour se lever et préféra rester assis alors que son Père revenait vers lui pour lui parler de ce qu'il avait vu et de ce qu'il devait en faire. Il posa son regard sur son Paternel , pesant chaque mot de celui-ci, comprenant que ce serait surement important pour son future voyage...


Garder un esprit critique... Il aquiesca de la tête et s'apprétait à tourner son regard vers le globe de verre à nouveau, se replongeant dans ses pensées quand soudain, il sentit qu'on l'observait... Il n'osa pas tourner la tête, aimant cette sensation d'être observé à bon escient et ferma les yeux pour sentir la douce odeur de l'huile. Il se demanda à ce moment-là ce qu'il cherchait à savoir. Puis, comme son Père lui parla à nouveau, Eldarion se concentra en le regardant. Ce qu'il disait lui plaisait beaucoup.

*Enfin les choses sérieuses, c'est là que ça devient vraiment intéressant!*

Soudain plus en forme que jamais, Eldarion se leva avec tout de même quelques difficultés mais se retrouva bientôt face à face avec son Père, aussi déterminé que jamais. Il lui sourit doucement, regardant le visage noble et fier qu'il connaissait depuis près de 17 ans maintenant... Il dit, le sourire aux lèvres:

"Poursuivez Père, je vous écoute."


Il attendit patiemment qu'on lui réponde, fier de pouvoir enfin participer à une expédition dont les préparatifs le concernaient directement. Il supposa qu'il allait avoir du soutien mais ne savait qui désignerait son Père pour l'accompagner... Car, après tout, il fallait qu'il ait entière confiance en eux pour leur laisser son fils ainé, l'héritier du royaume... A moins qu'il ne doive y aller seul, cela ne le génerait pas mais dans ce cas-là il savait que ses parents se feraient un sang d'encre pour lui, bien qu'il se sente prêt à être indépendant.

De plus, il ne pouvait pas nier que son maitre d'armes le trouver plutôt bon, presque doué pour toutes sortes de combat... Surement tient-il cela de son Père.Et puis il a quand même passé quelques temps chez les rôdeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 16 Jan 2007 - 3:27

Voyant son fils remis sur ses pieds et paraître d'attaque, Aragorn joignit doucement les mains et sourit avec toute sa prestance de roi qui ne le quittait jamais tout à fait, même dans une chambre souterraine en présence de son fils.
Il commença à parler :


Aragorn : " Résumons à nouveau ton objectif : tu dois te rendre sur l'ile de Tol Falas au sud du port de Pelargir pour l'explorer et retrouver la trace de ce que nous avons vu dans le palantir d'Orthanc : la pierre maîtresse d'Osgiliath. Je dis la trace, mais ta quête peut aussi bien être de ramener la preuve que cette pierre n'est plus là, ou n'y a jamais été.
C'est une enquête que tu vas mener, à partir d'un élément que notre entendement humain nous oblige à considérer comme bien mince, ne l'oublie pas."


Ceci n'était qu'un rappel de ce qui avait été dit précédemment, après une pause le roi poursuivit, d'une voix ferme qui soulignait l'importance du propos :

Aragorn : " Il y a un point sur lequel je veux insister particulièrement : ta mission va devoir demeurer secrète. Tu dévines aisément pourquoi. Je ne peux risquer de t'envoyer officiellement là bas en grande pompe avec un bataillon complet de cavaliers, sinon quand tu arriverais là-bas, la pierre aurait déjà disparue et les Valar savent dans quelles mauvaises mains elle pourrait échoir alors. N'oublie pas que Tol Falas n'est pas si loin d'Umbar et de ses pirates, je ne veux pas risquer qu'un tel objet se trouve dans la possession d'un de nos ennemis ou d'un de nos mauvais alliés tentés de le devenir..."

Il laissa de nouveau quelques secondes de silence et commença à marcher un peu, il se remit à parler alors qu'il marchait toujours, tournant autour de l'autel, les yeux fixés sur les trésors anciens du Gondor dont le reflet des lueurs argentées scintillaient dans ses yeux bleux d'homme du nord.

Aragorn : " Pour te pas éveiller les soupçons, tu partiras officiellement pour rendre visite à la dame de Lorien. C'est assez loin et assez mystérieux pour que personne ne pose de questions et si on t'en pose tu diras que tu dois rencontrer Dame Nessameldë au sujet d'un litige sur la réduction des quantités de bois de la Lorien que les bucherons des villages des environs de l'Argonat ont le droit de couper.

[Hj La commission de Bruxelles n'a rien inventé Razz ]

Une escorte de fidèles gardes de la tour partira avec toi de la cité, pour donner du corps à cette histoire. Tu prendras le chemin du nord au début, mais tu devras rebrousser et te déguiser pendant que ton escorte continuera vers le nord et se rendra effectivement en Lorien. Un jeune garde de ta corpulence prendra tes habits et ton apparence.
Toi tu devras te déguiser, à ta guise de choisir celui qui te conviendra le mieux : marchand itinérant, troubadour, représentant de guilde, artisant...
Choisie ce qui te sied le mieux, mais évite les fonctions royale comme courrier ou percepteur. Cela attirerait l'attention sur toi.


[Hj : "Celui qui ne sait pas dissimuler ne peut pas gouverner" Louis XI cété juste en passant Mr. Green ]

Il va falloir également que tu choississes des compagnons. Tu peux emmener qui tu veux, tu dois savoir en qui tu peux avoir confiance.
Je te demande juste de me laisser Valtaïr qui est un peu trop voyant et connu de par le royaume. Par contre je te recommande vivement Falator.
En plus d'être drôle, il est futé et discret. Il m'a sauvé la vie plus d'une fois lorsque nous étions captifs des sauvages du pays de Dun."


Sa voix se mit à hésiter, l'aveux des sentiments étaient encore difficiles à exprimer.

Aragorn : "Je serais... Plus serein de le savoir à tes côtés."

Puis il reprit son ton de Roi :

Aragorn : "J''insiste encore sur ce point : ta mission demeurera secrète le plus longtemps possible, personne d'autre que tes compagnons ne devra savoir ce que tu cherches, c'est pourquoi tu dois les choisir avec le plus grand soin.
Avant de partir, tu auras tous les saufs conduit qu'il faut pour un homme de la condition que tu auras choisi. Tu peux aussi emmener ton sceau, il permettra de t'identifier auprès des chefs des garnisons du Gondor de la région si cela tournait mal et que tu aies besoin d'aide, mais dissimule-le soigneusement d'ici là."


Les pas d'Aragorn l'avait mené à l'extrêmité opposée de l'autel de celle où se trouvait Eldarion, il s'arrêta et continua à parler en s'appuyant sur le rebord de pierre blanche :

[Hj : quelle mise en scène Cool ]

Aragorn :" Tu peux choisir ce que tu veux dans les arsenaux royaux : armes, vivres, équipement, tout objet que tu jugeras utile pour ta quête.
Je me permets de te rappeller que la plage que nous avons vue est sur une des zones inhabitée de l'île auquelle on n'accède pas par la mer d'après ce que j'ai vu sur les cartes de la région que m'a trouvées le vieux Bilbon dans les archives.


[ Hj : bel effort pour intégrer l'ensemble des RPs en cours au jeu, j'espère qu'on apprécie Cool ]

Il y a trop de récifs au large et la navigation est dangereuse.
Il faudra t'y rendre depuis un point de débarquement plus éloigné.
Penses y au moment de t'équiper."


Aragorn cessa de parler. Il lui sembla qu'il avait fait à peu près le tour de ce qu'il y avait à faire. Il dit à Eldarion :

Aragorn : "Voilà mon fils, comme tu le vois, j'ai déjà préparé une partie de ta mission, mais il te reste encore beaucoup à décider.
Réfléchis bien avant de choisir.
Pour l'heure as-tu des questions sur un point qui te semblerait obscure ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Mer 7 Fév 2007 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Ven 26 Jan 2007 - 23:28

Eldarion, s’étant levé plutôt rapidement, regardait à présent son Père, attendant que celui-ci dise ce qu’il avait à dire. Ce qui ne tarda pas. Après un résumé complet de sa quête,auquel le jeune homme ne put qu’acquiescer, il eut droit aux recommandations d’usage pour ce genre de voyages plutôt dangereux. Il savait bien que tout ceci ne le mènerait peut-être à rien mais i fallait qu’il tente le tout pour le tout, ne serait-ce que pour le Gondor et son Prestige.

Lorsqu’il entendit que la voix de son Paternel devenait plus ferme et plus solennelle, il savait alors qu’il allait énoncer un point important de ce voyage. Et en effet, il parla du fait que tout devrait être fait en secret, pour préserver cette avance sur des ennemis potentiels qui n’ont pas pu voir ce que le Palantir leur a montré. Le Prince sourit doucement un moment, imaginant le spectacle s’il partait avec toute une ribambelle de soldats pour cette contrée, sans raison apparente. Il hocha la tête, montrant qu’il avait compris le propos et qu’il comptait bien tout faire pour rester fidèle à cette recommandation.

Ses yeux gris-bleu toujours fixés sur son Père, le Prince bougea un peu [Histoire de ne pas prendre racine^^], concentré sur ce qu’on lui disait comme jamais il ne l’avait été. Il se sentait enfin important, et ne perdrait aucune occasion de montrer qu’on avait raison de lui faire confiance. Soudain, entendant de nouveau la voix ferme et sérieuse du Roi, le jeune homme mit toute son attention au service du discours qu’on lui adressait.

Le Prince se retint de rire en écoutant son Père parler de l’excuse qu’il devrait avancer aux autres pour son voyage… Réduction des quantités de bois de la Lorien ? Quelle drôle de raison, mais bon, c’est tout de même mieux que les excuses à deux sous qu’il avançait à son précepteur pour ses retards ou ses « oublis de leçons » permanents…^^ Enfin bref, il mémorisa ceci et écouta la suite du parcours qu’il aurait à effectuer. Ainsi il devrait se déguiser pour passer incognito… Cela semblait être ce qu’il y avait de mieux pour ne pas être repérable. De plus il connaissait plus d’une personne capable de le remplacer pour un moment aux yeux des habitants des pays qu’ils traverseront. Il réfléchit un moment, cherchant ce qui lui irait le mieux comme fausse fonction… Difficile à savoir quand on a été Prince toute sa vie…

Cependant il eut un autre sujet sur lequel plancher peu après. En effet bientôt son Père lui fit savoir qu’il devrait aussi choisir ses compagnons… Sans savoir pourquoi Eldarion sourit en pensant que sa sœur serait capable d’accepter de l’accompagner. Mais il savait bien que c’était impossible et que de toute façon, il ne l’accepterait pas. Il se doutait bien que Valtaïr n’était pas quelqu’un qui passerait très incognito dans le pays et il en fut désolé car c’est un homme intègre et toujours de bon conseil. A l’évocation du Hobbit Falator, le jeune homme ne put que sourire, comprenant bien ce que voulait dire son Père. Il connaissait aussi le Hobbit et le respectait beaucoup.

Ce fut ce moment que son Père choisit pour montrer quelques craintes à propos de cette quête, exprimant son désir qu’il prenne Falator avec lui. Le jeune homme plongea son regard dans celui de son Paternel et dit doucement, un léger sourire sur ses lèvres :

«Vous savez bien que je ne me priverais d’une compagnie aussi distrayant, surtout lors d’un voyage qui sera sûrement bien long… »

Lorsque le Roi reprit cependant son ton normal, Eldarion se concentra de nouveau et écouta avec attention, tout en réfléchissant à tous ces facteurs qu’il aurait à déterminer. Il aurait donc tous les sauf conduits qu’il lui faut et il lui faudrait ne pas oublier de prendre son sceau, c’est dire s’il en avait des choses à penser ! La petite marche du Roi mena celui-ci jusqu’au Prince, qui le regardait toujours.

Les dernières précisions qu’on lui apporta fut celles en rapport avec l’approvisionnement et l’équipement nécessaire au voyage et au débarquement possible sur une berge plus éloignée de la plage recherchée. Il hocha la tête pour montrer qu’il avait compris et attendit que son Père finisse de parler pour exposer un problème délicat :

« Je n’ai qu’une seule chose qui me vienne à l’esprit en cet instant… En effet, j’aimerais savoir ce que vous me préconisez de faire si jamais cela tournait mal ou que j’étais découvert. Vous savez mieux que moi que je ne serais pas à l’abri de conflits ou d’espionnage de la part de gens mal avisés… »

Il regarda son Père, attendant patiemment une réponse à sa seule crainte pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mer 7 Fév 2007 - 19:58

Aragorn fut soulagé d'entendre son fils accepter d'emmener Falator avec lui. Cela s'exprima chez lui par un soupir à peine perceptible.

La question que son fils lui posa le fit prendre un air très sérieux.


Aragorn : " Effectivement c'est là une de mes grandes préoccupations...
J'y ai déjà longuement songé.
Il est vrai que nous partons dans l'inconnu. Nous ignorons si le palantir est toujours en place, s'il l'a seulement jamais été. Mais s'il est bel et bien de retour sur l'île de Tol Falas alors il va falloir être très prudent.
Cette zone du monde est certe sous notre contrôle mais les pirates d'Umbar ne sont pas très loin, la garnison qui est installée sur l'île occupe une ancienne position fortifiée que ces pirates utilisaient comme base arrière pour les raids qu'ils effectuaient sur les côtes du Gondor du sud.
De plus je ne sais rien de la moralité des soldats qui se trouvent là bas...
Bien que nous soyons officiellement en paix avec les pirates Umbariotes, ils ne manqueront pas une occasion de nous nuir ou de nous extorquer de l'or et je n'oublie pas non plus les corsaires Haradhrim qui, dans le sillage de leurs marchands, rôdent aussi dans ces eaux.
Ils sont forcément très nombreux à Pelargir, ils y ont de nombreux espions qui cherchent des mauvais coups à faire.
Le gouverneur de la place fait de son mieux mais c'est une ville marchande et portuaire où les quartiers mal fammés sont souvent difficiles à contrôler.
Tu devras redoubler de prudence, ne serait-ce que pour ne pas te faire dépouiller et égorger.

Tu dois si possible résoudre tes problèmes sans faire appel à la force publique, mais si jamais tu en étais réduit à cette extrêmité, voici ce que je préconise :
Tu te présentes à la garnison locale, sur Tol Falas ou à Pelargir et tu montres ton sceau à son commandant. De part lui tu te feras reconnaître comme Eldarion car tu es le seul à le posséder et donc tu auras pleine autorité sur les forces armées du Gondor présentes sur place.
Cependant tu perdras l'atout de la discrétion... N'oublie jamais qu'elle est la meilleure garantie de ton succès, la pire des situations serait qu'un Umbariotte ou un Haradhrim s'emparât de la pierre, c'est ce que tu dois absolument éviter.
Reste prudent, méfie toi de tous mais sans en avoir l'air. Falator t'y aidera."


Aragorn toussota et repris :

Aragorn : "J'espère que cela répond à ton interrogation. Y-a-t-il autre chose dont tu aies besoin mon fils ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Lun 26 Fév 2007 - 19:59

[Sorry pour le retard!! J'espère que son Altesse ne le prendra pas mal d'avoir du attendre! Mr.Red ]


Eldarion écouta avec attention la réponse de son Père. En effet, il avait bien entendu songé aux pirates qui ratissaient les mers et qui avaient soi-disant signer une paix avec le Gondor qu’ils ne tenaient que lorsque cela les arrangeait. Bref, il savait qu’il devrait les tenir à l’œil, aussi bien à Pelargir qu’en direction de Tolfalas… Il se dit en lui-même qu’il éviterait soigneusement les rues trop sombres ou louches. Bien entendu, il pouvait toujours tomber sur des brigands ou quelconques malfaisances mais il n’en avait pas peur. Tomber sur des Haradrims et des pirates serait déjà plus génants…

Au fond de lui le jeune prince espérait que le gouverneur de cette ville contrôlait quand même la plupart des quartiers. De toute manière il savait qu’il devrait rester sur ses gardes tout au long de son voyage. Il aquiesca aux paroles de son Père, gravant celles-ci dans sa mémoire au cas où il aurait à s’en servir. Le plus dur serait de paraître à l’aise alors qu’en réalité, il serait tout le temps à se méfier de chaque personne armée. Heureusement qu’il a accepté de prendre Falator avec lui… Au moins il pouvait tout à fait lui faire confiance… tout comme aux personnes auxquelles il a pensé pour l’accompagner. D’ailleurs il ne tarda à poser d’autres questions, dès que son Père eut fini sa réponse et qu’il demanda à son fils s’il avait besoin d’autre chose.


"En fait j'aimerais vous demander des permissions pour certaines personnes auxquelles je pense. En premier lieu, si cela est possible, j'aimerais avoir avec moi deux des rôdeurs avec qui je me suis très bien entendu alors que j'étais en formation avec ceux-ci... Il s'agit d'Arutha, qui est à la tête d'une unité de rôdeurs, et de Lyam, deux personnes en qui j'ai entièrement confiance. Simplement il faudrait qu'ils puissent avoir une permission exceptionnelle pour m'accompagner et mettre de côté leurs engagements en tant que rôdeurs..."


Il regarda son Père un instant, se raclant la gorge... Les deux rôdeurs dont il avait parlés étaient certainement ceux avec lesquels il s'était bien entendu même s'ils étaient totalement opposés par leur apparence et leur cractère. En effet Lyam, 21 ans, était un jeune homme de petite taille, blond comme les blés avec des yeux bleus azurs magnifiques. Il avait beaucoup plu à Eldarion pour sa bonne humeur inattaquable, visible par un sourire persistant sur son visageet enfin parce que ce cher Lyam était la personne la plus maligne qu'il connaisse, capable de trouver une solution dans des situations toujours plus compliquées... Discret quand il le faut et très bon à l'arc, il faisait un bon rôdeur. Il l'admirait pour cela et savait qu'il lui serait utile, surtout si Arutha obtenait la permission de venir avec lui. Car à deux, ils formaient un duo intéressant du point de vue tactique. Lyam, plutôt versé dans l'improvisation et parfois même un peu trop imprudent, s'associe très bien avec Arutha, qui quant à lui aime tout prévoir à l'avance et a des dispositions naturelles pour tout ce qui relève de la stratégie militaire... Le jeune homme de 25 ans est quelqu'un de plutôt réservé et prudent mais avec qui il est très agréable de parler si on le lance dans une sonversation qui l'intéresse. Plutôt grand et mince, les cheveux aussi noir de jais que ses yeux, Arutha manipule toutes sortes d'armes bien qu'il préfère les grandes épées... Enfin, contrastant avec le caractère impétueux de Lyam, Arutha fait preuve d'un sang-froid inégalable en toutes circonstances, ce qui a permis plus d'une fois à ses hommes de rester en vie, dont Eldarion qui l'avait suivi en mission alors qu'il était sous son commandement. Cependant lorsqu'il arrive qu'il se mette en colère, Arutha peut devenir dangereux, même pour ses propres amis...

Se souvenant d'autres personnes auxquelles il avait pensées, Eldarion rajouta:

"Ah oui, je ne sais si vous connaissez un jeune homme du nom de Locklear. Il vient souvent au Palais et il est arrivé de nombreuses fois que nous nous entraînions ensemble. Si j'ai bien compris il s'agit du neveu de notre cher Valtaïr [je peux?! Mr. Green ]... Il est venu d'Arnor il y a un mois afin de faire ses armes ici. Je l'apprécie beaucoup et je sais qu'il me sera fidèle jusqu'au bout. Mais pour cela il faudrait que notre Connétable accepte que son neveu fasse partie d'une mission pour le moins dangereuse..."

En effet les deux jeunes gens s'étaient rencontrés il y a donc un mois et ils s'étaient de suite très bien entendu, se trouvant pas mal de points communs. Eldarion aime plus que tout s'entrainer face à lui car il trouve la tête de Locklear se retrouvant désarmé hilarante... Le jeune homme de 18 ans, aux cheveux bruns longs toujours attachés en queue de cheval, est un séducteur invétéré mais ce qu'il considère comme étant la chose la plus importante à ses yeux est sans nulle doute la protection de la famille royale... Si bien qu'il s'est mis en tête d'être le garde du corps du Prince à chaque fois qu'il est en sa compagnie...Eldarion trouve cela plus drôle que génant et sait qu'il peut lui faire confiance aveuglément. De toute façon, Locklear est bien la dernière personne qu'Eldarion aurait oublié pour ce genre de quête, vu qu'il est doué en pas mal de domaines. Les yeux gris acier, on peut le voir souvent srcuter le ciel à la recherche de son aigle nommé Anar...

Cherchant en lui s'il avait autre chose à demander, un visage souriant lui vint en image et il se blâma intérieurement d'avoir oublié cette personne. Celle qui certainement comptait le plus pour lui mais qui n'avait aucun rapport avec le royaume que ce soit militairement et administrativement... Qui sait si son Père acceptera qu'il l'accompagne.

"Il reste une dernière personne en qui j'ai toute confiance et que je ne saurais mettre de côté. Vous ne le connaissez pas et certainement que vous ne l'auriez jamais connu si l'on n'avait pas été dans cette situation. Il s'appelle Dashel, il est orphelin et vit dans les rues... Je l'ai connu il y a quelques années alors qu'il m'arrivait de m'enfuire du Palais pour me ballader dans Minas Tirith. Nous nous sommes entendu dès le premier jour et depuis il m'arrive souvent d'aller le voir, ne serait-ce que pour savoir comment il s'en sort tout seul. N'ayant plus de famille, il habite ici ou là, et je vous mentirais si je vous disez qu'il ne volais pas pour vivre... Malgré qu'il fasse partie du "Bas Peuple" comme disent certains, je l'admire profondément car toute sa vie se résume à survivre d'un jour à l'autre. Ce qui est admirable, c'est qu'il sait se défendre avec tout et n'importe quoi et qu'il est capable de retrouver son chemin avec une vitesse ahurissante, même s'il ne l'a fait qu'une fois... Je pense qu'il serait utile qu'il vienne avec nous, ne serait-ce que pour sa connaissance des milieux mal famés..."

Il attendit, voyant ce que son Père allait dire de ses demandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Mar 3 Avr 2007 - 1:16

[HJ : bon bah mon fiston, je crois qu'on peut conclure Razz ]

Aragorn écouta toutes les demandes de son fils avec un visage concentré mais bienveillant.
Il lissa sa barbe avec sa main comme il le faisait souvent.
[Hj : ça pose ce genre de manie, ça fait sérieux Cool ]

Après quelques secondes de réflexion, il répondit :

Aragorn : " Je te l'ai dit : toi seul décide de l'organisation et donc de tes compagnons. Je ne t'oblige à rien, tu n'as donc aucune permission à me demander.
Mais si tu me demandes mon opinion et bien je peux te dire que j'approuve la sagesse de tes choix, je me charge de faire prévenir discrètement Arutha et Liam. Le neveu de Valtaïr, je le vois très bien,

[ HJ : le mec qui fait style il connait tout le monde Mr. Green ]
il sera prévenu aussi mais en revanche son oncle ne doit rien connaitre de cette mission : officiellement Locklear t'accompagnera en Lorien comme écuyer pour parfaire sa formation diplomatique.

Pour ton dernier compagnon, je te fais confiance.

Par contre garde bien à l'esprit que moins il y aura de personne au fait de cette mission, moins tu trouveras d'ennemis en travers de ton chemin, plus son succès te sera facilitée."


Aragorn se dirigea vers les lampes accrochées au mur qu'il commença à éteindre une à une, signe que l'entretien entre le prince et son père touchait à sa fin. [Hj : ben tien, l'a pas attendu Hulot pour économiser la lumière lui Cool ]

Tandis qu'il mouchait les lumières, il dit :

Aragorn : " Ton équipement sera préparé dans le plus grand secret et placé discrètement dans le bagage de ta... "mission diplomatique". Tu pourras le récupérer lorsque vous aurez mis assez de distance entre vous et Minas Tirith et que tu prendras le chemin du Sud.

Y-a-t-il une dernière requête ou question que tu veuilles me poser avant que nous allions souper ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Lun 23 Avr 2007 - 20:46

[Ouaip!^^]

Après avoir fini de tout exposer à son Père, Eldarion attendit un moment, le temps pour le Roi d'assimiler et d'analyser ses paroles. Il fut content d'entendre qu'il approuvait ses choix quant à ses compagnons. Il pensa un instant avec amusement toutes les questions que se poseraient Lyam et Arutha d'être appelé aussi discrètement, connaissant la sévère curiosité de Lyam... Cependant il savait qu'il ne serait pas déçu, et qu'ils accepteront leur mission avec honneur, surtout s'il s'agissait de protéger et d'épauler le Prince héritier.
Pour Locklear, Eldarion approuva d'un signe de tête que Valtaïr ne devrait pas être mis au courant de la véritable mission de son neveu. Et il savait qu'il le suivra jusqu'au bout, même au prix de sa vie... Ce sera pour lui une occasion unique de prouver qu'il était plus qu'un simple garçon de cour...
Et pour Dashel, le Prince ne doutait pas en son acceptation, même si le fait qu'il devra se tenir tranquille un moment le fera hésiter quelques secondes. Mais d'un autre côté, il ne manquerait pour rien au monde de pouvoir exercer ses talents dans d'autres contrées, surtout si c'est en compagnie du Prince.
Eldarion sourit soudainement, se demandant ce qu'allait donner une pareille compagnie, avec des gens si différents, qui pourtant s'uniront pour une même cause et pour leur pays.

"Je comprends, Père... Je ferais en sorte que nous soyons les plus discrets possible."

Le jeune Prince regarda ensuite son Paternel qui commençait à éteindre les lampes une à une, si bien qu'il se dirigea doucement vers l'escalier pour remonter dans le Palais. Tout en marchant, il écouta ce qu'on lui disait. N'ayant plus aucune requête à formuler quant à sa mission, du moins plus pour l'instant, il hocha la tête en signe de dénégation et répondit:

"Et bien plus rien ne me vient à l'esprit en cet instant... Je pense que nous pouvons aller souper."

Il sourit chaleureusement à son Père, son esprit apaisé par cet entretien, prêt à devenir une tout autre personne à présent... Il attendit que son Paternel soit prêt à partir pour commencer à remonter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Lun 30 Avr 2007 - 1:17

Après avoir éteint toutes les lampes, Aragorn enleva la torche qu'il avait placé dans le reposoir en entrant.
Il tira sur les attaches de sa cape pour la réajuster et tendant la main vers son fils il lui dit :


Aragorn : " Souviens toi bien de ceci : Où que tu sois, quel que soit ce que tu fais, tu représentes le Gondor.
Garde le toujours à l'esprit et sois en fier. Si tu doutes, penses à ton peuple. "


Il l'invita à le suivre et prenant un ton moins sollenel alors qu'il refermait la porte :

Aragorn : "Allons souper. Je vais repasser par mon petit cabinet, j'ai un dernier travail à conclure. Vas te préparer, je vous rejoindrai tantôt."

Et Aragorn verrouilla la porte et fit disparaitre la clé dans un pli de son costume royal.

Les deux hommes gravirent les marches et remontèrent à la surface, le père se dirigeant vers son cabinet de travail où Bilbon vint le trouver et son fils se rendant à sa chambre pour se préparer pour le diner et songer à sa future mission.


Le roi discute avec Bilbon

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle des trésors anciens du Gondor   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle des trésors anciens du Gondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La salle du trône et le château
» La Salle du Feu
» Les chasseurs de trésors reviennent
» Salle d'opération section civile
» (SDA) Gondor 500 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor :: La citadelle-
Sauter vers: