AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux Elfes de passage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Deux Elfes de passage.   Ven 5 Jan 2007 - 17:28

Elladan et Elrohir avaient chevauché à leur aise, et, à force de bavardages et de pauses au endroits les plus agréables qu'ils puissent trouver, avaient mit près de 17 jours pour arriver jusqu'au Gondor [Je crois que mon calcul est plus ou moins plausible...].
Un peu fatigués tout de même, les frères arrivèrent enfin en vue de la Cité. Le sourire aux lèvres, ils échnagèrent un coup d'oeil complice sans un mot, et lancèrent leurs montures au galop.

Le soir allait tomber, et le crépuscule parrait le ciel de milles teintes splendides. Avec un regard émerveillé en direction de l'immense boule rouge qui se couchait à l'horizon, Elrohir descendit de sa selle à la suite de son jumeau. Même en plusieurs millénaires, il y avait des spectacles dont on ne se lassait pas.
Une fine bruine printanière les avait surpris une heure plus tôt, aussi, capuchons tirés sur leurs visages, les fils d'Elrond espéraient rapidement s'abriter. Probablement peine perdue... Ils avaient entendu il y a peu sonner la fermeture des portes, et Elladan l'avait agrémentée d'un superbe juron en sindarin...

En repoussant un mèche détrempée derrière son oreille effilée, Elrohir soupira bruyamment et leva son regard vers les remparts.


"Aussi accueillant qu'un coquillage... Je crains que nous ne passions encore une nuit à camper..."

"Sous cette pluie? Superbe perspective! Si aucun soldat ne nous repère, nous ferions mieux d'aller frapper à la porte d'un paysan."

Le ton maussade d'Elladan n'était pas de bon augure, pourtant son frère ne se démonta pas et leva un sourcil.

"Dis-moi, d'où te vient cette subite pensée lumineuse? Ca n'arrivait pas souvent, ces derniers temps..."

Il évita de justesse un coup de pied dirigé vers son tibia.

"Faut bien que quelqu'un réfléchisse, ici..."

Elrohir préféra ne pas insister, ets sourit faiblement sous son capuchon. Pourvu qu'un garde les aperçoive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Ven 5 Jan 2007 - 18:03

[Hj : Ding ! Un garde les as aperçu ! Mr. Green ]

En effet la trompe qui annonçait la fermeture imminente des portes venait de sonner.
Le rythme de fermeture, ouverture de grande porte de la ville avait été précisément codifié et obéissait à une rituel précis.
Voici comment procédaient les portiers de la cité blanche : le soir, lorsque le disque solaire touchait l'horizon, il donnait un premier coup de trompe et lançait l'écoulement du premier sablier, qui durait environ une heure, temps qui avait été estimé pour quelqu'un se trouvant à Osgiliath pour venir à cheval à Minas Tirith en traversant les champs du pelenor à allure "normale".

Une fois ce premier sablier écoulé, un second d'une durée d'environ 5 minutes était lancé et une nouveau coup de trompe était soufflé, annonçant la fermeture imminente des portes.

C'est cette dernière sonnerie que les deux jumeaux venaient d'entendre.

Normalement, une fois les portes closes, il est rigoureusement interdit aux gardes d'ouvrir, sauf à la famille royale, à ses messagers appartenant à l'ordre des courriers du Roi (comme Ragnarolf si vous voyez qui c'est Razz ), au connétable et aux elfes quels qu'ils soient.
C'était ainsi que le Roi avait défini les règles d'entrée nocturne dans la cité blanche.

Les soldats de la tour de guet du corps de garde de la porte étaient choisis pour leur vue perçante.
Ils avaient aperçu les deux cavaliers et les avaient identifiés pour elfes.
Les portes restèrent donc ouvertes jusqu'à ce qu'ils parvinssent à l'entrée.

Les gardes ne savaient pas encore qu'en plus d'être elfiques, les visiteurs étaient aussi royaux : une double raison pour laisser ouvert tout grand...
Mr.Red

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Dim 7 Jan 2007 - 4:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Ven 5 Jan 2007 - 18:22

"Elladan! Tiro! Tolo hi!"

Elladan tourna vivement la tête. Tout à pester qu'il était, il n'avait pas vu que les portes restaient en suspens.
Les jumeaux échangèrent un regard joyeux, et, remontant à cheval, lancèrent leurs montures au grand galop.

Quelques gardes s'écartèrent vivement quand les fils d'Elrond passèrent la porte. Stopant la course folle des chevaux, les Elfes remirent pied à terre et saluèrent poliment leurs bienfaiteurs.


"Grand merci à vous..."

"Et bonsoir, gens du Gondor!"

Leurs deux voix avaient exactement le même timbre et la même clarté. Aucun accent dans leur westron n'aurait pu trahir leur provenance. De même taille, vétus de larges capes grises qui cachaient leurs vêtements et leurs visages, et trempés, les deux voyageurs avaient de quoi surprendre les gardes de la Citadelle.

En se relevant, Elrohir retira vivement son capuchon, sitôt imité par son frère. Les jumeaux souriaient paisiblement, et hormis leurs cheveux et vêtements mouillés, rien ne pouvait trahir leur longue chevauchée.


"Nous venons d'Imladris la Belle..."

"Et apportons quelques nouvelles pour le Roi Elessar et la dame Undomiel..."

L'intervention d'Elladan qui avait coupé son frère semblait presque naturelle, et il avait continué la phrase sur le même ton, comme s'il n'y avait qu'une personne qui parlait.

"De la part d'Elrond Peredhil."

Les fils d'Elrond échangèrent un rapide coup d'oeil, et décidèrent tacitement de ne pas encore révéler leur identité. Ca ne leur semblait pas utile dans l'immédiat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Dim 7 Jan 2007 - 4:41

[Hj : Vardy, je crois qu'il va falloir renoncer au bleu parce qu'avec le nouveau (et magnifique ! ) fond rouge que Nessie nous a dégotté, le bleu fait mal aux yeux cool-blue .
En fait c bête parce que, comme y a un post sur deux qui a un fond plus clair, sur celui-ci à la limite ça va. Mais là manque de bol sur ce topic, tu as hérité de la série rouge profond... Mr. Green]

Les deux sergents de gardes qui se tenaient derrière la porte furent quelque peu étonnés par le numéros de duetistes auxquels se livraient les deux elfes.
Ils les regardaient, fascinés par leur beauté et leur ressemblance, n'écoutant même pas ce qu'ils racontaient.
Les deux jumeaux auraient rester ainsi longtemps comme face à un mur, mais fort heureusement, l'officier de garde avait été prévenu et avaient entendu les paroles des deux elfes alors qu'il descendait pour les accueuillir.

Il surgit d'une porte percée dans une des deux tourelles qui encadraient le grand portail d'entrée.

Il s'avança, écartant élégament du bras les deux soldats médusés. S'adressant aux elfes, il dit d'une voix au timbre imprégné d'un profond respect :


Officier : " Je souhaite la bienvenue à Minas Tirith à vos Seigneuries.
Nous n'avons plus que rarement l'honneur de recevoir des belles gens dans notre cité ces temps derniers. "


Il fit un signe de la main à un de ses soldats puis ajouta, toujours avec une extrême politesse :

Officier : "Je présume que vos Seigneuries sont pressées. Désirez-vous que je vous baye une escorte pour monter jusqu'à la Citadelle ?
Les rues de la ville basse sont assez encombrées à la tombée du soir... Elle vous ouvrira la route."

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Dim 7 Jan 2007 - 17:47

[HJ: On va passer à autre chose, alors... Vert pour Elladan et Orange pour Elrohir.]

La tête des gardes aurait, dans des circonstances moins officielles -et moins humides-, fait éclater de rire les jumeaux. Ils se contentèrent d'un rapide échange de regards et Elladan, déjà de fort méchante humeur, haussa vaguement les sourcils en voyant le manque de réaction des deux sergents.

L'arrivée de ce qui semblait être un supérieur fut accueillie d'un salut respectueux de la part des jumeaux.


Citation :
Officier : " Je souhaite la bienvenue à Minas Tirith à vos Seigneuries.
Nous n'avons plus que rarement l'honneur de recevoir des belles gens dans notre cité ces temps derniers. Je présume que vos Seigneuries sont pressées. Désirez-vous que je vous baye une escorte pour monter jusqu'à la Citadelle ?
Les rues de la ville basse sont assez encombrées à la tombée du soir... Elle vous ouvrira la route."

La politesse presque exagérée -après tout, ils s'étaient juste annoncés comme messagers- fit naquir sur les lèvres des frères un habituel léger sourire d'appréciation et Elrohir hocha gravement la tête.

"Si les visites des nôtres sont peut-être moins fréquentes, votre courtoisie n'en a certes pas diminué.
Les temps changent, et nombre de Premiers-Nés partent vers l'Ouest à l'aube du printemps. Ceux qui restent ont fort à faire.
Aussi, nous pressons effectivement le pas, et vous remercions grandement pour votre généreuse offre."


En reprenant discrètement son souffle après sa longue tirade, l'Elfe reglissa une nouvelle fois une mèche mouillée à sa place. La pluie sur son visage commençait à l'énerver passablement.

Elladan, immobile comme une statue et le visage fermé, avait tranquillement écouté son "double" résumer leur pensée commune. Il jeta un rapide coup d'oeil à Elrohir qui commençait à avoir de légers tics nerveux sans que cela ne le surprenne. De toute façon, il s'y attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Lun 15 Jan 2007 - 3:20

L'officier sourit, il dit :

Officier : "Je vais immédiatement faire préparer votre escorte."

Il se tourna vers l'un des gardes à ses côtés et levant le doigt vers lui, il lui dit :

Officier : "Faites seller six chevaux, levez le détachement du prochain quart de garde et prenez en le commandement. Faites promptement, leurs seigneuries attendent."

Soldat : "Oui monseigneur."

Il partit en direction de l'écurie attenante aux corps de garde transmettre les ordres.

L'officier se tourna alors vers le second garde :


Officier : "Vous, trouvez moi des linge propres, ces seigneuries ont besoin de se sécher.
Si vous en trouvez amenez aussi du vin, ou mieux quelque chose de bien chaud."


Le soldat s'éclipsa pour remplir les ordres.

L'officier retourna son sourire vers les elfes :


L'officier : "Ce ne sera pas long."

En effet peu après, le second soldat revint avec des linges propres et une cruche de lait chaud avec deux tasses.

L'officier les proposa aux elfes.

Leur escorte serait bientôt prête

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Lun 15 Jan 2007 - 22:23

Affichant l'air blasé de ceux qui ont l'habitude de voir des soldats obéir au doigt et à l'oeil à leur officier, les jumeaux ne bronchèrent pas en écoutant l'homme donner ses ordres.

Elladan suivait d'un regard connaisseur les allées et venues des soldats de la Tour Blanche. Le fourmillement agité de la ville faisait un sacré contrast avec Fondcombe, toujours toute calme... L'Elfe retint de justesse un baillement. Il commençait à se sentir un peu fatigué. Leur chevauchée avait été longue, et les haltes peu nombreuses. Un peu de repos ne serait pas un luxe, tout Premier-Né qu'il était...

Pas dupe de l'air assuré de son frère, Elrohir donna une petite tape dans le dos à son jumeau, et lui adressa un rapide clin d'oeil. Lui aussi commençait à se demander quand il pourrait enfin aller un peu se mettre à l'abri de tout bruit ou agitation, mais se garda tout aussi bien de le montrer...


Citation :
L'officier : "Ce ne sera pas long."

Les fils d'Elrond adressèrent dans un geste identique et parfaitement coordonné un sourire amical à l'officier, et hochèrent tranquillement de la tête. Résultat de siècles de vie commune, et de centaines de discutions diplomatiques communes...

Elrohir dût retenir un soupir de contentement en voyant arriver de quoi s'essuyer. Excellente initiative, ça!


"Hannon le."

Elrohir leva un sourcil surpris. Elladan qui le devançait en matière de parlotte? Il devait vraiment commencer à être énervé, alors...

Poliment [avec toute la classe qui sied à ses messieurs: on voir mal les fils d'Elrond boire avec un grand "Sluuurp!". Encore que... Mr. Green ], les frères acceptèrent les linges et la boisson.

Un bruit de sabots approchant à pas rapide leur fit tourner la tête. L'escorte qui arrivait... Enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 17 Jan 2007 - 3:33

Un petit groupe de 6 cavaliers avec à leur tête le soldat que l'officier avait envoyé sortit des écuries et s'approcha des elfes et de l'officiers.

L'officier s'adressa aux elfes, toujours de sa voix très polie :


Officier : "Mes hommes vous ouvriront la route vers la citadelle à travers la ville basse. Elle est encombrée en cette heure et les gens vont renâcler mais ils seront calmes. Haakon tient son monde d'une main de fer, personne n'aura l'impudence de se mettre sur votre route."

[Hj : poli mais pas commode en fait Mr. Green ]

Il fit amener les chevaux des deux elfes qu'on avait brièvement soigné pendant ce temps là.

Tandis que les elfe rejoignaient leur montures, l'officier leur dit adieux :


Officier : "Annoncez vous aux gardes de la citadelle, ils vous ouvriront les portes.
Messeigneurs, je vous souhaite bon séjour à Minas Tirith."


Et l'escorte se mit en route et tailla un passage dans les ruelles encombrées des niveaux de la ville basse de Minas Tirith.

Il leur fallu tout de même une demie-heure pour atteindre l'entrée de la citadelle de la ville de pierres blanches.

Il entrèrent aisément dans le palais du Roi et furent accueilli et annoncé par les gardes hauts, tandis que l'escorte redescendait vers la porte sans ses précieux hôtes pour prendre son quart de garde.


[Hj : G un peu accéléré le mouvement, à toi Vardy Wink ici si tu veux puis dans la citadelle ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 17 Jan 2007 - 20:23

[HJ: Je reste ici pour l'instant, pas besoin de chipoter^^. Aaaaaarweeeeen! T'es appelée à l'accueil! Et évidemment, tout le reste du tatoin familial et royal du Gondor peut se joindre à l'appel (Elladan a un p'tit message à faire passer à Tindomiel, d'ailleurs^^).]

Citation :
Officier : "Mes hommes vous ouvriront la route vers la citadelle à travers la ville basse. Elle est encombrée en cette heure et les gens vont renâcler mais ils seront calmes. Haakon tient son monde d'une main de fer, personne n'aura l'impudence de se mettre sur votre route."

Pas plus surpris que ça de l'espèce de mépris de l'officier envers la populace, les fils d'Elrond saluèrent d'un hochement de tête l'arrivée de l'escorte. Leurs propres chevaux soufflaient et hénissaient déjà bruyamment derrière eux, manifestement pas très chauds pour continuer la ballade, mais en quelques mots, les jumeaux les calmèrent et montèrent.

Citation :
Officier : "Annoncez vous aux gardes de la citadelle, ils vous ouvriront les portes.
Messeigneurs, je vous souhaite bon séjour à Minas Tirith."

"Merci de vos bons mots, et adieu donc pour l'instant."
"Puissent les étoiles longtemps éclairer votre route."

Les frères suivirent les six gardes à travers les rues. A force d'y venir régulièrement, ils commençaient à reconnaître le chemin sans trop de problèmes.
Les soldats les encadraient, bloqués dans un mutisme militaire, raides sur leurs montures. La parfaite représentation de l'obéissance personnifiée... Elrohir fit virer son cheval légèrement et alla se coller contre Elladan.


[HJ: La discution qui suit est entièrement en quenya.]

"Un problème, petit frère?"

"Non, rien de spécial. Je suis content d'être arrivé, surtout à la perspective d'un bon repas et d'un bon repos..."

"Adorable, vraiment... Estel va apprécier quand je lui dirai pourquoi tu entreprends de longs voyages. Monsieur fait de la gastronomie! Fais attention, ton pourpoint n'est pas extensible."

"Je mérite au moins ça, à avoir supporté ta mauvaise humeur et ton vocabulaire très élaboré en matière de discutions stériles pendant une semaine."

"C'est ça... Va te plaindre!"

Malgré qu'ils semblaient parler d'un ton dur, une lueur d'amusement était passées dans les yeux des jumeaux. Ils échangèrent un regard, et éclatèrent subitement de rire, relachant momentanément la pression et la fatigue de la journée.

Les badaux des divers étages de la ville, surpris par l'escorte à l'allure très solonelle et surtout par la nature des visiteurs qu'ils accompagnaient, sortaient de chez eux pour venir regarder. Les fils d'Elrond leur accordaient de temps à autres des regards plus amusés qu'autre chose.

Et puis enfin, la Citadelle...
Elladan et Elrohir se tournèrent l'un vers l'autre, et un sourire se dessina sur leurs lèvres.
Tandis que l'escorte les saluait rapidement et s'en allait déjà, les deux Elfes descendirent lestement de leurs chevaux et s'avancèrent vers les gardes hauts.


"Hannon le, gens du Gondor."

"Nous sommes messagers de Fondcombe, et avons un message à délivrer à la famille du Roi et de la Reine."

Un des gardes, plus hardis et dégourdi que les autres, s'avança et salua.

"Devons-nous donner un nom?"

Elrohir souria.

"Nous nous en chargerons nous-mêmes."

Les jumeaux échangèrent un regard amusé.

"Ah, oui... Il faudrait veiller à ce que nos chevaux soient bien traités. Ces bêtes ont vaillamment chevauché toute la journée, et maintes encore avant..."

"Ce sera fait, monseigneur."

Le garde donna quelques ordres et entra ensuite pour demander audience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Jeu 18 Jan 2007 - 22:37

Arwen fut prévenue par un page envoyé par les hauts gardes d'une audience imminente avec des messagers venants de Fondcombe.

Arwen qui n'attendait plus personne a cette heure, se reposait dans ses appartements mit rapidement et avec l'aide de ses dames de compagnie une belle robe bleue pas trop décorée, coiffa ses longs cheveux emmèlés, enfila une paire d'escarpins assortis à sa robe et se hâta dans la salle du trône où aurait lieu l'audience.

Elle entra dans la salle et s'assit sur son trône, attendant impatiemment les messagers.


Dernière édition par le Mar 23 Jan 2007 - 18:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Ven 19 Jan 2007 - 16:51

[Tindomiel viendra dire coucou à ses oncles lundi! Wink Bon week-end! ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Dim 28 Jan 2007 - 22:52

Le garde, qui s'était en toute vitesse un peu renseigné deu comment des événements, avait fait mandé le Seigneur et la Dame, mais malheureusement, le premier n'était pas en mesure de recevoir.
Ainsi, essoufflé d'avoir courru, le jeune homme entra dans la salle du trône.


"Bonsoir à vous, ma Reine! Nous vous menons les visiteurs. Ils n'ont pas donné de noms, ni de motif spécifique, je suis désolé."

Avec une nouvelle courbette, le garde s'en alla au trot, reprendre son poste, comme de coutume.

Les deux fils d'Elrond, menés par un page plutôt impressionné par sa mission, allaient à travers les couloirs d'un air impassible. Rien de neuf au bataillon...
Le héraut qui tenait l'entrée de la salle du trône les salua profondément.

"Bienvenue au château, vos seigneuries.
Par malheur, notre Roi Ellessar n'est pas en mesure de vous accorder audience, mais la Dame Arwen se fera un plaisir de s'en charger."


Les jumeaux échangèrent un rapide haussement de sourcil. Estel trop occupé? Dommage... Il leur faudrait donc patienter encore.

"Cela ne fait rien."

"Merci de votre accueil."

Avec la lenteur mesuré d'un moment qui se doit d'être digne d'une pièce de théatre, les portiers poussèrent les battants.
Un peu agacé, Elladan soupira légèrement. Pourquoi fallait-il tout le temps que les Humains se prennent la tête sur des détails? C'était à en devenir fou!

Un léger coup de coude d'Elrohir lui fit reprendre ses esprit, et en tentant de prendre l'air le plus avenant que possible, il se glissa à la suite de son frère.

Les jumeaux entrèrent presque sans bruit, levèrent juste un instant rapidement leur regard pour observer du coin de l'oeil Arwen qui ne semblait pas les avoir entendu arriver, puis se décidèrent à saluer.


"Le suilon, Hiril Undomiel."

"Elen síla lumenn' omentielvo."

Les voix des visiteurs, identiques, avaient pour qui écoutait bien un timbre légèrement divergents. Si on le savait pas, personne n'aurait pu deviner qu'ils avaient parlé l'un après l'autre.
Leurs larges capes grises cachaient leurs vêtements. Mouillées, elle indiquaient mieux que toute parole le long trajet sous la pluie.
Tête humblement baissée, les deux messagers avaient l'allure éternellement jeunes des Elfes, et leurs visages étaient cachés par une cascade de cheveux sombres.
Pourtant, les jumeaux savaient qu'Arwen ne metterait pas deux secondes pour les reconnaitre... En tout cas, elle n'avait pas intéret..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mar 30 Jan 2007 - 23:56

Le grand palais royal de la Cité Blanche possédait bon nombre de grande pièce... Mais aucune n'égalait la salle principale qu'était le trône...
Kod Ultor, avait longtemps dormi dans la salle qui lui avait été attribué le temps de sa convalescence... Elle avait instinctivement provoqué un genre de sommeil proche de l'hibernation. Son corps s'était ralenti à son minimum, le temps de pleinement récupérer.
Elle ouvrit un oeil quand ses oreilles perçurent le son des cors...Elle se demandait où elle se trouvait à cet instant, avant de reconnaître ce qui lui servait d'antre...
Elle ouvrit pleinement les oeils. A la lueur naturelle de la pièce, elle en déduisit qu'il faisait presque nuit... Le soleil devait à peine se coucher..
Elle se leva en douceur, prenant soin d'articuler en légèreté chacun de ses membres. Son aile était la plus raide. Elle portait encore des attelles. Depuis tout ce temps, son membre ailé devait avoir recouvré toute sa vigueur. Ce serait en battant des ailes qu'elle le saura...A l'extérieur bien sûr.
Elle décida de rejoindre l'esplanade... Elle ouvrit en douceur la porte qui menait à la salle du trône et... surprise : La reine Arwen était assise sur son trône et elle s'apprêtait à recevoir deux membres éminents de la race elfique...
D'ailleurs... Est ce que le roi Aragorn avait prévenu son épouse de la présence d'un dragon au sein des murs du palais ?
Pour plus de précaution, elle referma la porte, qui se mit à légèrement grincer sur ses gonds....
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Jeu 15 Fév 2007 - 2:28

Depuis la discussion avec Bilbon.

Aragorn et Bilbon entrèrent dans la salle (quelle salle au fait ?), il souria à sa femme et à Kod ultor puis salua ses frères :

Aragorn : "Mes frères quel plaisir de vous voir ici en ce jour ! Plaisir d'autant plus grand qu'il est inattentu : votre habitude de faire des surprises à votre humain de frère ne vous quitte pas.
Je ne m'en plains pas, au contraire. J'aime après une journée difficile que ma table soit égayée par des joies inattendues. Car il est hors de question que vous ne partagiez pas ma table ce soir : vous êtes là, vous restez.
En attendant, dans mes bras !"


Et il alla directement vers eux pour les étreindre avec une belle joie virile.

La journée avait été longue et le Roi avait grand besoin de se détendre un peu en abandonnant un peu le personnage de monarche distant.


[Hj : il manque plus que la môme Tindo et le tableau de famille sera presque complet Mr.Red . Au fait si notre explorateur Eldarion a envie de passer au banquet familial, il est le bienvenu Razz Vive les Giga topic à plusieurs cheers ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: une heureuse surprise   Jeu 15 Fév 2007 - 12:20

Bilbon trottinait derrière Aragorn, le monarque avait le pas long (d'où son surnom de grand pas, lol!) et le vieux Sacquet, surtout le soir et après une longue journée, avait du mal à suivre la foulée de l'humain. Les couloirs du palais étaient interminables, immenses et pour le moins froids et imposants, très loin du style hobbit chaleureux et champêtre de la Comté. Ce qui génait Bilbon, c'étaient les plafonds qui culminaient à une hauteur insensée...une vrai folie d'humains...il se sentait tout petit et pour le moins écrasé par cette architecture selon lui monumentale.

Ce fut une drôle de surprise lorsque le roi lui accorda sa bénédiction pour aller à Fondcombe. Vu la tournure de la conversation, il n'y croyait plus. Il s'attendait à se faire rabrouer à propos de son âge....Aragorn pouvait être très moralisateur par moment....faire la leçon comme un maître d'école...et ben non, pas sur ce coup là, il avait eu droit au chapitre mais sur un autre sujet. En sortant du bureau, Aragorn lui remit en mémoire un souvenir très désagréable: la table des rohirrims n'était pas toujours à la hauteur de ses espérances. Il avait effectivement gouté la cuisine de Dame Eowin et en gardait un souvenir très mitigé. Il n'y avait que leur bière (et encore, elle n'arrivait pas au niveau gustatif à rivaliser avec la bière de la taverne du dragon vert) et leur viande grillée qui tenait la route. Bilbon se décomposa à ce souvenir, tout d'un coup il n'avait plus si envie de partir....

Les serviteurs ouvrirent les portes de la salle (hrp: du trône je crois?) et il vit les deux fils d'Elrond. Ils semblaient en pleine forme et à peine lisait on sur leurs visages les traces de fatigue de leur long voyage. Leurs visages semblaient rayonnant et leur beauté tranchait avec les traits rudes des humains du Gondor. Une lumière intérieur semblait se dégager d'eux et illuminer leur corps d'un voile de lumière.

Arwen se tenait au près d'eux et Aragorn alla les embrasser. A son tour, Bilbon les salua en s'inclinant à la mode hobbit:


Bilbon: " Mes amis, mes amis, mais quelle divine surprise ! Vous paraissez en bonne forme et ma fois fort bien nourrit" dit il en leur faisant un gros clin d'oeil.

Bilbon: "J'espère que nous aurons le temps de discuter ensemble et que votre séjour sera long. J'aurais besoin de vous montrer mon recueil de chants du Gondor...mais bon allons allons, ce n'est pas le moment de parler de ces choses là, le temps est aux retrouvailles et nous avons tous très faim".

Bilbon appuya plus particulièrement sur cette dernière phrase en regardant fixement et intensément Aragorn, histoire de bien lui faire passer le message. L'interdiction de grignotage dans les archives, dont il s'estimait être la principale victime, avait pour conséquence de décupler son appétit le soir et là, il avait une très très grosse faim.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Dim 18 Fév 2007 - 19:44

Arwen revassait en attendant les meesagers annoncés, plongée dans ses songes éveilles. Elle entendit vaguement les portes de la salle s'ouvrir, mais ne reprit vraiment ses esprits lorsqu'elle entendit les messagers la saluer en elfique.

Elle reconnut les voix qui s'adressaient à elle, si semblables mais quand même differentes...

Elle se redressa et apercevant les deux silhouettes noires et dégoulinantes elle sourit.

Elle se retouna et envoya un page à la recherche d'Aragorn.
Revenir en haut Aller en bas
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Lun 19 Fév 2007 - 0:16

Quand les yeux d'Arwen se posèrent sur eux, les jumeaux se relevèrent d'un geste identique, l'air posé et sévère. Mais une étincelle de bonne humeur brillait au fond des yeux d'Elrohir, très fier d'avoir -un peu- surpris sa petite soeur. Il esquissa un sourire poli et hocha de la tête, suivi à la fraction de seconde près par son frère.

Pourtant, Elladan, bien que de visage amène, était toujours d'humeur aussi exécrable... Son jumeau l'avait remarqué, mais fit comme si de rien était. Il savait qu'il retrouverait le sourire après avoir vu Estel et les enfants. Lui se contenterait du sourire de sa soeur chérie...


"Nous sommes heureux de vous voir aussi prestement, notre soeur. La route a été longue, et, hélas, le temps extrèmement mauvais pour un début de printemps."

"Les salutations de Ada viennent avec les nôtres. Il s'excuse de ne pas pouvoir venir passer quelque jours en votre compagnie, mais les occupations ne manquent pas à Imladris la Belle."

Les paroles des frères firent tiquer l'assemblée. Soeur? Père? C'étaient donc bien des frères de la Reine mêmes qu'il s'agissait! Une rumeur désordonnée et légèrement admirative s'éleva dans la pièce.
En bons diplomates, les fils d'Elrond n'en firent aucun cas. Elrohir posa sa main dur l'épaule de son frère et la serra légèrement. Elladan répondit à sa question muette d'un hochement de la tête, et ils s'en contentèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Eldarion



Nombre de messages : 255
Age : 27
Race, Pays : Homme, Gondor
Metier : Prince héritier du trône de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 30/08/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: .:Peu importe la façon, l'amour triomphe toujours... :.
**Aime/N'aime pas**: Sa douce Kahlan, Taquiner sa soeur^^, s'entrainer au combat à l'épée avec Locklear.../ la jalousie de sa soeur, certains choix de son Père...

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Lun 19 Fév 2007 - 22:45

[Eh hop, je m'incruste dans la réunion de famille! Espèrons que les jumeaux soient sympas avec leur neveu!^^]

Eldarion, après avoir longument discuté avec son Père de sa future excursion, s'était retiré dans sa chambre, histoire de s'éclaicir les idées et de mettre par écrit ce qui lui restait à trouver ou à demander pour ce voyage. C'est ainsi qu'ils'était installé à son bureau, levant le regard vers la fenêtre de temps en temps. Bientôt il entendit frapper à la porte. Il ordona qu'on entre, se levant entretemps. C'était un page qui s'inclina profondément devant le Prince héritier avant de lui faire part de l'arrivée des deux jumeaux, fils d'Elrond. Sa présence était souhaitée de suite par ses parents. Laissant le page se retirer, Eldarion se changea, mettant une tunique aux insignes du Gondor. Se dirigeant vers la porte avec grace, il sortit et prit la direction de la grande salle, là où tout le monde devait s'être réunis. En chemin, il passa devant des gardes qui s'inclinèrent à sa vue, tandis que lui-même était perdu dans ses pensées, essayant de se rappeler la denière fois qu'il avait vu les jumeaux... Il devait être bien jeune cette fois-là et il faut dire qu'il ne se rappelait pas grand chose sur eux, si ce n'est toutes les hsitoires que lui avait racontées son Père étant petit...

Bientôt il arriva devant la grande salle et le héraut annonça aux personnes présentes que le Prince Héritier Eldarion allait entrer. Ce qu'il fit quelques instants plus tard, s'avançant avec grâce et force vers l'intérieur de la Salle. Arrivé à destination, il fit un signe d'amitié à Bilbon avant de s'incliner légèrement devant son Père et sa Mère, à qui il sourit doucement... Il tourna son regard vers les jumeaux et s'inclina de manière elfique, comme son Père le lui avait appris. Ses yeux gris-bleus rencontrèrent ceux sombres des jumeaux, les uns après les autres, ne sachant réellement que dire ou que faire. Finalement il choisit d'être poli et dit simplement:

"Heureux de vous revoir, mes oncles... Cela doit faire un moment que nous ne nous étions pas rencontrés, n'est-ce pas?"

Il sourit, sachant pertinnement qu'il devait avoir grandi depuis la dernière fois, il était presque un homme à présent, et il n'allait pas tarder à le prouver par les actes.... Dans l'assistance, les gens de la cour présents regardaient cette joyeuse réunion avec fascination, dont certaines jeunes femmes qui ne se génaient pas pour montrer qu'elles aimeraient par dessus tout être remarqué par le Prince héritier, qui, fidèle à lui-même, n'en avait que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mar 20 Fév 2007 - 21:26

[HJ: Bon, je vais essayer de me dépatouiller avec tout ça...]

La porte grinça une nouvelle fois -manque d'huile ou réelle volonté de faire de l'effet?-, arrachant à Elladan une presque imperceptible grimace d'énervement qui fit sourire son jumeau.

Citation :
Aragorn : "Mes frères quel plaisir de vous voir ici en ce jour ! Plaisir d'autant plus grand qu'il est inattentu : votre habitude de faire des surprises à votre humain de frère ne vous quitte pas.
Je ne m'en plains pas, au contraire. J'aime après une journée difficile que ma table soit égayée par des joies inattendues. Car il est hors de question que vous ne partagiez pas ma table ce soir : vous êtes là, vous restez.
En attendant, dans mes bras !"

Les jumeaux se retournèrent pile ensemble, affichant pourtant, pour la première fois de la soirée, des expressions différentes. Elrohir se contenta d'un sourire amical et tranquille, et Elladan passa d'un air surpris à une joie enfantine.

"Estel!"

Il s'avança vers son frère pour l'étreindre, suivi de peu d'Elrohir.

Citation :
Bilbon: " Mes amis, mes amis, mais quelle divine surprise ! Vous paraissez en bonne forme et ma fois fort bien nourrit
J'espère que nous aurons le temps de discuter ensemble et que votre séjour sera long. J'aurais besoin de vous montrer mon recueil de chants du Gondor...mais bon allons allons, ce n'est pas le moment de parler de ces choses là, le temps est aux retrouvailles et nous avons tous très faim."

Les frangins saluèrent à leur tour.

"Excellente surprise en effet! Ada sera heureux d'avoir de vos nouvelles, il s'était fait des soucis à votre sujet depuis que vous aviez quitté Imladris, maître Perian."

"Et ainsi donc vous avez trouvé de nouvelles bibliothèques à éplucher en long et en large... Eh bien, nous verrons donc ses fameux chants avec plaisir. Contents de vous voir toujours en pleine forme, cher ami."

Affichant subitement un sourire malicieux, Elrohir s'abaissa pour se mettre à la hauteur de Bilbon. Il baissa le ton en jetant un regard en biais à son jumeau.

"Mais pour ce qui est de la nourriture, j'admets qu'après deux semaines à avoir ingurgité bon gré mal gré les étranges mixtures d'Elladan, je serai extrèmement content de retrouver quelque chose de normal..."

Nouveau grincement de porte... Les fils d'Elrond, avant même d'avoir eu le temps de reconnaitre leur interlocuteur, saluèrent poliment.

Citation :
"Heureux de vous revoir, mes oncles... Cela doit faire un moment que nous ne nous étions pas rencontrés, n'est-ce pas?"

"Pareillement, jeune Prince. Cela fait effectivement bien longtemps que nos chemins ne se sont plus croisés, malheureusement, et nous n'en sommes que plus heureux de vous revoir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mar 20 Fév 2007 - 21:37

Arwen était heureuse de revoir ses frères et ne cherchait nullement à le dissimuler, sur son visage apparut encore plus clairement.

Je suis très heureuse moi aussi de vous revoir mes frères. Et j'espère égalemnt revoi Ada très vite.

Et renoncant à tout semblant de diplomatie elle descendit de son trone au moment ou Aragorn et Bilbon entraient dans la piece.

Rapidement la joie et les salutations furent générales et Arwen put enfin accueillir ses deux frères fraternellement, ce qu'elle désirait depuis qu'elle avait reconnu leurs voix.

Lorsque Eldarion entra dans la pièce cela ne fit que renforcer le sentiment de joie et de bien-être qui naissait en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 21 Fév 2007 - 18:55

[Hj : en attendant la môme Tindo qui comme toutes les femmes met des heures à s'apprêter Razz (pour notre plus grand plaisir bien sûr ! Wink )]

En étreignant ses beaux frères Aragorn se sentit bien. Une vague de souvenirs agréables lui revint en mémoire. Comme à chaque fois qu'il revoyait Elladan et Elrohir il retrouvait un peu l'ambiance sereine et appaisante de la maison d'Elrond.

Lorsqu'il relâcha son étreinte, il les regarda l'un après l'autre avec des yeux pétillants de joie, tout en gardant ses deux mains posées sur chacun des deux bras des deux elfes.
Puis il y eut une voix familière derrière Aragorn qui provenait d'une moitié de hauteur d'homme et qui dit :


"Ce que le Roi n'ose pas vous dire c'est que leurs seigneuries n'ont pas changé..."

[Hj : pour des elfes quoi de plus normal Razz ]

Cette voix était bien entendu celle de Falator le Hobbit, premier conseiller du Roi du Gondor et bouffon à ses heures.

Aragorn tourna la tête vers lui et dit en riant :


Aragorn : "Pas besoin de le dire puisque vous vous en chargez pour moi !"

Falator : "C'est vrai... On reconnait un grand Roi à sa capacité à toujours délèguer ses tâches les plus difficiles à ses meilleurs conseillers."

Aragorn : " Et on reconnait un bon conseiller à sa capacité à ne pas trop s'en vanter."

Se tournant vers ses beaux frères :

Aragorn : "Vous reconnaissez Falator, le Hobbit qui m'a sauvé lorsque j'étais prisonnier des sauvages du pays de Dun et qui depuis se fait une joie d'empoisonner mes conseils de sa trop grande sagesse."

Puis il leva le bras magestueusement vers Bilbon.

Aragorn : "Comme vous le voyez mes amis, la Comté est Bellement représentée à ma cour. Je lui ai pris deux des meilleurs Hobbit de leur génération."

Falator eut envie d'ajouter qu'on se demandait comment après une telle perte la Comté pouvait encore se diriger correctement mais il s'abstint car la reine approchait.
Il s'inclina tandis qu'Aragorn lui sourit à sa femme avec toujours sur son visage cette lueur d'amour qui se ravivait à chaque fois qu'il la regardait.

Puis Eldarion entra et salua ses oncles. Aragorn embrassa l'assemblée du regard : il manquait encore Tindomiel, mais il décida d'abréger les souffrances de son ami Bilbon :


Aragorn : "Puisque nous sommes presqu'au complet, je suggère de passer à table."

Il leva un doigt, faisant signe aux serviteurs que la table devait être dressée.
Aragorn ne se faisait guère de soucis quant à la sustentation de ses deux nouveaux hôtes : sa table avait coutume d'être si abondante en victuaille qu'une horde de 50 Hobbits affamés n'en serait pas venue à bout.

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tindomiel



Nombre de messages : 176
Race, Pays : Humaine - Gondor
Metier : Princesse de Gondor et d'Arnor
Date d'inscription : 06/10/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "C'est pas moi c'est Eldarion!" Na! :P
**Aime/N'aime pas**: Les siens-le Gondor et les Gondoriens-son beau collier d'émeraude///Les Hobbits fous au dîner-Kahlan *jurons étouffés*

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 21 Fév 2007 - 19:45

[Tindo voulait laisser un peu de répit aux tontons pour répondre! lool! Mais là voilà! Bien parée... *gros clin d'oeil exagéré* Compris?! Mr. Green MDR!]
[50 Hobbits affamés, c'est pas peu dire! Razz]

Comment on s'apprêtait à passer à table et Tindomiel n'était pas là, il y avait sans doute la dessous quelque secret de coquetterie à n'en point douter! Et en effet, alors qu'elle avait regagné ses appartements pour se rafraîchir un peu et faire bonne figure aux hôtes de qualités qu'étaient ses oncles. On a beau être Princesse, on en demeurait pas moins humaine, l'été était chaud et on arrivait pas devant les siens le cheveu indiscipliné, collé de transpiration et les joues rouges d'avoir pressé le pas.

C'était donc une Tindomiel souriante plus que de raison _qu'y pouvait-elle si elle n'arrivait pas à le réprimer, si bien qu'elle en avait mal aux joues?!_ et parée de ses plus beaux atours qui marchait avec le pas mesuré et droit que son rang imposait. Ses cheveux d'or étaient rassemblés en arrière en un chignon gondorien compliqué et elle était vêtue de vert. A son cou, un collier, (tiens?! mais quel collier?! Mr. Green) une présent qu'elle avait jadis jugé funeste mais la jeune fille amoureuse des jolies choses avait clarifié son opinion: funeste certes, mais bien trop beau pour rester à l'ombre d'un tiroir! Quel dommage que la lumière ne puisse jouer avec les diamants et l'émeraude en forme de poire qui l'ornait! D'autant qu'allez comprendre, il lui semblait aussi léger à porter qu'une caresse, bref ses oncles apprécierait sûrement son effort à leur rendre hommage!

Puis enfin, au détour d'un couloir, le garde posté à l'entrée de la pièce où affluait la famille royale prit une grande inspiration et s'apprêta à l'annoncer, mais elle lui fit un petit signe de n'en rien faire. Ses oncles ne s'étaient pas fait annoncés avant d'entrer dans la Cité, elle pouvait bien leur faire une petite surprise à son tour... Son pas léger tinta sur la marbre froid comme la pluie sur un toit, elle était en retard de toute évidence, on s'occupait déjà de dresser les couverts pour le dîner... Elle fit une petite moue discrète, ça sentait le blâme cette histoire? Bref, encore moins la peine donc de se faire annoncer à grand fracas, ça n'aurait pas été sans ressentir un certain malaise!
Ses oncles l'avaient-ils apperçu? Tindomiel n'aurait su le dire mais une fois au sein du groupe familial _les Hobbits aussi faisaient bien évidemment partie intégrante de ce que l'on appellait la "famille"_ et proche des Elfes identiques, la Princesse s'inclina:


-Mae govannen, mes oncles! La surprise est belle en vérité! Trouveriez-vous enfin quelques inconvénients à la vie de voyage et d'errance pour laisser goûter un peu le bon fourrage du Sud à vos montures?

Son visage tout entier rit avec elle et elle s'approcha pour une étreinte bien moins solennelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elladan & Elrohir



Nombre de messages : 120
Age : 25
Race, Pays : Elfes Noldor; Fondcombe/Imladris
Metier : Princes d'Imladris
Date d'inscription : 03/01/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: El'dan:Moi? Oh mais non, jamais! Mon frère peut-être? El'hir: Quoi? Mais qui aurait bien pu vous raconter un truc pareil! Vous devez me confondre avec mon jumeau...
**Aime/N'aime pas**: Avoir le droit à l'insouciance/ Être seuls.

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Jeu 22 Fév 2007 - 18:28

Quand Arwen quitta son ton trop affable pour venir les saluer, les frères oublièrent eux aussi quelques instants la diplomatie la plus élémentaire pour l'entrainer dans un gros calin familial.

L'intervention de Falator fit défintivement perdre leur sérieux d'apparat au jumeaux elfiques.


Citation :
"Ce que le Roi n'ose pas vous dire c'est que leurs seigneuries n'ont pas changé..."

Ils éclatèrent de rire, et Elladan reprit son souffle pour rajouter à voix basse.

"Peut-être par crainte que nous devions avouer que le compliment ne peut pas se retourner..."

Les frères échangèrent un regard amusé en voyant leur p'tit frangin et son conseiller se prendre amicalement le bec.

Citation :
Aragorn : "Vous reconnaissez Falator, le Hobbit qui m'a sauvé lorsque j'étais prisonnier des sauvages du pays de Dun et qui depuis se fait une joie d'empoisonner mes conseils de sa trop grande sagesse."

"Exact. Mae govannen, jeune Perian."

Ils saluèrent poliment.

Citation :
Aragorn : "Comme vous le voyez mes amis, la Comté est Bellement représentée à ma cour. Je lui ai pris deux des meilleurs Hobbit de leur génération."

Elrohir acquiesça avec un sourire approbateur.

"La sagesse n'est en effet jamais portée toute entière par un seul peuple, et les plus petits en ont toujours hérité d'une part honorable."

Elladan se contenta d'un hochement de tête.

Estel proposa de passer à table, et, le sourire aux lèvres, ses frères le suivirent en échangeant un regard complice.


Un léger bruit de pas dans le couloir arriva jusqu'au oreilles d'Elladan, qui en reconnut sans l'ombre d'un doute la provenance. Il posa sa main sur l'épaule de son jumeau et pressa un peu. Elrohir comprit immédiatement, et les fils d'Elrond se retournèrent en un seul geste vers leur nièce.

Citation :
-Mae govannen, mes oncles! La surprise est belle en vérité! Trouveriez-vous enfin quelques inconvénients à la vie de voyage et d'errance pour laisser goûter un peu le bon fourrage du Sud à vos montures?

"Mara aurë, Tindomiel. En effet, nous y avons malheureusement dû y voir l'inconvénient de ne pas avoir su être présents lors de votre départ d'Imladris, et nous en sommes encore désolés."

"Mais c'était surtout la bonne compagnie qui nous manquait. Fondcombe est splendide et éternellement animée, mais elle perd de son goût sans ceux que l'on aime."

Les fils d'Elrond étreignirent la Princesse en riant, puis Elladan se baissa pour lui chuchoter à l'oreille.

"Il ne faudra pas délaisser le seigneur Elrond trop longtemps... Il a pris un sacré coup de vieux depuis votre départ. Mais chut..."

Les souvenirs encore vifs des années passées avec d'abord Rochiel et Eldarion, puis Tindomiel, étaient pareils au moments passés avec le jeune Estel: tranquilles, paisibles, et pleins de joie et de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre-des-etoiles.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 28 Fév 2007 - 6:20

[Hj : on commence à être nombreux sur ce sujet, donc à la demande de Ness (j'obéis à l'admin moi salut ) il faut préciser à qui le tour car personne n'ose trop poster vu la confusion qu'ont provoquée mes brillantes défusions-fusions de posts (que voulez vous c un métier Mr.Red ).

Donc dans l'ordre je dirais que c à Bilbon de poster maintenant, ce qui donne comme roulement :

-Bilbon
-Kody
-Arwen
-Aragorn
-Eldarion
-Tindomiel
-Elladan Elrohir
-Bilbon
ect...

Si ça vous va bien sûr. ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Lun 5 Mar 2007 - 3:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   Mer 28 Fév 2007 - 13:23

[Ca c'est ce l'organisation comme je les aime! Razz En effet je pense que c'est nécessaire de savoir où on se situe! Encore que je dois prévenir que je ne serais pas là de ce vendredi à celui d'après mais mon tour est encore loin, avec un peu de chance je ne ralentirais pas la manoeuvre!^^ Bilbon, anytime you want! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux Elfes de passage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux Elfes de passage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux elfes meurent au marché....
» Deux elfes noir dans le quartier générale
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor-
Sauter vers: