AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 arrivée du messager de Galadriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: arrivée du messager de Galadriel   Mer 11 Juil 2007 - 16:56

Ellsamar quitta la Lorien à regret, le bois d'or était sa maison, son pays, sa famille. L'écrin des Mallorms lui donnait la sécurité et la qualité de vie auquel il aspirait. Il quitta le doux pays des elfes pour s'enfoncer dans le royaume des humains avec un sentiment de regret. Le voyage se passa sans encombre: le temps où les hordes d'orcs sévissaient et polluaient par leur présence les déplacements était révolu. Néanmoins il fallait rester sur sa vigilance et être aux aguets. Le monde n'était pas sur.

Ellsamar chevaucha plusieurs nuits et plusieurs jours et enfin il arriva en vue de la cité blanche. Ce pays lui sembla triste et gris, loin du souvenir qu'il en avait gardé. Pourtant, au détour d'un chemin et à travers les collines Il vit Minas Tirith, et sa magnificience éternelle le toucha. La perle du Gondor était là, devant lui, tel un diamant posé sur une montagne blanche ivoire. Elle était le monument et le souvenir d'un age révolu et pourtant bien encore vivant. Les pierres baties par les anciens numénoréens scintillaient sous le soleil, un passé oublié gisait là dans une ville active. Le clan des humains fidèles n'avaient pas été abattu et tel un roc, avait su ressisté aux innombrables et incessantes vagues du mal.

Ellsamar inspira profondément et sentit les parfums frais et matinaux montér des champs du Pélénor. Des odeurs de terre et de blé rotis au soleil l'envahirent....tout comme le souvenir de la dernière bataille qui eu lieu dans cette plaine entre les légions de Sauron et les hommes libres. Du sang avait coulé sur cette terre, des corps avaient été broyés et des vies décimées. Une immense tragédie s'était produite et les roches résonnaient encore du cri des guerriers affrontant dans un ultime élan la rage de l'ennemi. Cette terre était souillée, à jamais peut être.

Dépassant ces sentiments contradictoires, Ellsamar reprit sa route et enfin arriva devant les murs de la grande citée. Il se mit dans le flot des arrivants mais ne passa pas vraiment innapercu. Sa tenue, sa flamboyance tranchaient avec l'air banal et entendu des mortels. Sa présence suscitait intérets et interrogations. Il le remarque de suite mais il n'en avait que faire....il n'avait pas pour mission d'être discret.

Il était devant les portes reconstruites de la ville et s'en émerveilla. Les gardes de la cité blanche étaient là, toujours les même, avec leur tenue impecable. Des hommes forts et jeunes, à l'air farouche et au regard insolent. Le capitaine de la garde s'approcha de lui, Ellsamar le salua
:

Ellsamar: "Je suis Ellsamar, chef des messagers de la Lorien et je viens directement du pays des elfes, capitaine. Je suis ici en tant que Messager de la Dame du bois d'or et ma mission est officielle. Dame Galadriel m'a chargé d'un message que je dois remettre à votre seigneur roi en main propre. Pouvez vous l'avertir de mon arrivée capitaine, je vous en serez gres et reconnaissant? "


HRP: j'imagine que le seigneur Aragorn par le biais de son capitaine va me répondre....lol....
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: arrivée du messager de Galadriel   Jeu 12 Juil 2007 - 0:37

[Hj : je réponds maintenant mais je m'absente une semaine à partir de vendredi. Wink ]

L'officier de garde, un homme brun d'une trentaine d'années qui portait beau la maille armoriée du Gondor, s'avança à la rencontre de l'elfe. Comme de coutume et selon les ordres, les belles gens devaient toujours recevoir bon accueil à la citée blanche.
Il dit d'une voix polie :


Officier : " Bienvenue parmi les hommes du Gondor Elsammar de Lorien. La visite d'un elfe est toujours signe de grâce et de bon augure.
Je vais faire prévenir la citadelle de votre venue immédiatement.

Sergent ! "


Un homme à la charpente solide et au visage cerclés de poils roux sortit du rang. L'officier se tourna vers lui et lui dit.

Officier : "Envoyez un chevaucheur prévenir qu'un messager de Lorien porteur d'une missive est arrivé et qu'il désire s'entretenir avec le Roi."

Sans mots dire le sergent se dirigea vers le petit box où attendait les chevaux destinés aux communications interne à la citée. Il ne mit guère de temps à trouver un courrier pour transmettre la nouvelle de l'arrivé du messager à la citadelle.

Alors qu'il enfourchait son cheval et partait au galop vers les niveaux suppérieurs de la citée, l'officier demanda à Ellsamar toujours d'une voix très aimable :


Officier : "Il n'y en pas pour longtemps mais si vous désirez prendre un rafraichissement le temps que votre escorte descende de la citadelle, je vous en prie. "

Il invita l'elfe, indiquant de la main une pièce attenante au corps de garde qui protégeait l'entrée de la grande porte.

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Jeu 2 Aoû 2007 - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Mer 25 Juil 2007 - 14:52

L'accueil de la garde était cordial et Ellsamar répondit favorablement à l'invitation du chef de la garnison. l'elfe le suivit et entra dans une petite pièce sombre et fraiche. L'architecture du lieu tranchait avec l'art elfique quotidien: il n'y avait point de fioritures et de fantaisie au mur: tout était pensé pour être fonctionnel, sans plus, une pièce un peu triste en somme.

Ellsamar (en souriant): "Je prendrais avec plaisir un verre d'eau fraiche si vous en avez. Ma route à été longue de plusieurs journée de chevauchée. Ce voyage fut vraiment agréable et tranquille, on sent que l'autorité du roi est grande car nul mal ne troubla la quiétude de mon trajet....en arrivant l'atmosphère des champs du pélénor était brulante...bien loin des frondaisons ombragées du bois d'or...c'est avec joie que j'accepte votre proposition".

Le messager de Galadriel se tenait là debout, observant le gardien de la porte de Minas Tirith:

Ellsamar: "Il y avait beaucoup de circulation à l'arrivée de la cité blanche: des marchands, des paysans, des nains aussi, la ville semble enfin revivre...qu'il est bon de revoir la campagne du Gondor à nouveau refleurir. J'ai noté l'installation de nouvelles fermes et de nouveaux villages humains tout au long de la route...celà semble etre un bon signe, les temps vous semblent désormais favorables.

Ellsamar après ce temps d'observation s'asseya sur le banc en bois qui se tenait là à coté de lui puis prit une longue inspiration.

Allez, Capitaine, asseyez vous un instant à coté de moi, s'il vous plait et donnez moi des nouvelles du monde des hommes...je sais que vous avez une lourde tache et beaucoup à faire mais.....mais tout change içi, tout évolue si vite maintenant...c'est comme si le cours du temps s'accélerait subitement...rien de tel n'est perceptible dans notre foret sacrée qui jour après jour voit les miens partir malgré la volonté de la Dame....nos mondes semblent etre si décalés désormais..."
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: arrivée du messager de Galadriel   Jeu 2 Aoû 2007 - 1:42

Alors que l'elfe lui parlait, le capitaine avait pris un cruchon de terre cuite et l'avait donné au soldat en faction devant la porte pour qu'il allât le remplir au puit. La proximité de l'Anduin rendait les puit nombreux à Minas Tirith et leur eau était particulièrement pure.

Quand le factionnaire revint avec l'eau, l'elfe et l'homme étaient assis l'un en face de l'autre.
Il posant la cruche sur la table et l'officier le congédia de la main tandis qu'il remplissait deux gobelets. La question de l'elfe survint à cet instant, l'homme haussa les épaules et répondit :


Officier : " Et bien Minas Tirith se porte bien, en dehors des petits tracas coutumier des grandes cités.
Je sais que nous avons eu une épidémie de rougeole dans la ville basse, que certains quartiers ont été isolé pendant quelques semaines mais cela est terminé à présent. Certains niveaux inférieurs de la ville voient la criminalité baisser, ce qui profite à son gouverneur.
Sinon des soucis de ravitaillement en vin à cause d'une récolte des vignes trop tardive dans les terres du sud a fait monter les prix et les tenanciers de taverne et auberge ont demandé l'aide du Roi.
Fort heureusement leau est bonne."


Il prit une gorgée d'eau et repris.

Officier : " Pour ce qui est du reste du monde des hommes, ma foi, que pourrai-je vous conter sur la cité qu'un Sindar ne sache déjà ?
Je ne suis qu'un portier, je vois passer des gens avec des têtes que je connais, d'autres que je connais moins et d'autres encore que je ne connais pas du tout.
Des vas et vient incessant d'hommes venus de terre lointaine et une activité diplomatique pour le moins inhabituelle.
Je peux me tromper, mais pour tout vous avouer de mes sentiments, je crois qu'une guerre se prépare.
On en parle beaucoup depuis l'attaque du fléau Noir dont personne n'a retrouvé nulle trace ce qui inquiète beaucoup.
Enfin vous savez ce qu'on dit chez nous :
" Si personne n'a encore vu Mithrandir, tout ira bien dans un proche avenir ! "
Or on ne l'a pas vu depuis des mois, donc..."

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Mar 7 Aoû 2007 - 10:08

Ellsamar écouta poliment les paroles du capitaine. Il n'apprit rien de plus qu'il ne savait. Le monde des hommes grouillait d'activité mais était en paix, malgré la présence du fléau noir qui lui aussi l'inquiétait. Cet officier était sérieux mais subalterne...il n'en saurait guère plus en sa compagnie...de toute façon ellsamar n'était pas ici pour espionnet les faits et gestes des humains, juste pour délivrer un message...

Ellsamar se leva à nouveau une fois détendu et un peu remis de la fatigue de son voyage. Son dos était moins raide et sa bouche n'était plus sèche. Il sourit.

Ellsamar: "Je vous remercie capitaine pour votre hospitalité. J'aimerais obtenir une audience auprès du roi car je suis porteur d'une requete de la Dame de la Lorien. Ma venue n'est ni confidentielle, ni secrete...j'aimeras également rencontrée la reine mais en privée, je pense qu'elle sera heureuse d'avoir des nouvelles de sa familles et de ses amis. Pensez vous que je puisse maintenant rejoindre le palais? J'ai grand hate de me changer et de me dépoussiérer.....et puis je vais vous confier un secret: j'ai très envie de visiter votre ville en flanant dans les rues. Je suis assez jeune pour un elfe voyez vous, bien qu'ayant quelques siècles tout de mêmê...c'est à dire plusieurs vies d'hommes à mon actif...et je suis curieux de ce monde"

Ellsamar (interrogateur): "au fait, où met on les chevaux dans votre ville? Le mien est précieux et elfique. C'est la perle de notre haras et j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux...Celeborn ne me pardonnerais pas si il lui arriverait quelques choses...
"
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: arrivée du messager de Galadriel   Lun 10 Sep 2007 - 0:32

L'Officier regarda l'elfe en secouant doucement son gobelet, il dit :

Officier : " Pour les chevaux nous avons plusieurs écuries, certaines dans la ville basse et d'autres dans la ville haute selon les gens qui sont destinés à les monter.
Pour votre cheval les palfreniers des écuries royales de la ville haute sauront en prendre soin, ne vous inquieter pas. Ils ont déjà soigné des montures nécessitant un traitement particulier, le cheval de Mithrandir par exemple."


Il but d'un trait et se leva brusquement avant d'ajouter :

Officier : " Pour obtenir une audience auprès de sa majesté, il faudra que vous voyiez avec le chambellan. Il est rare que le Roi refuse de recevoir les belles gens en audience et si vous êtes porteur d'une missive alors vous ne devriez avoir aucun problème."

Un bruit de chevaux se fit entendre et l'officier dit :

Officier : " Je crois que votre escorte est arrivée."

Il regarda par la fenètre et dit :

Officier : " Ce sont bien eux. Ils vont vous mener sans encombre à la citadelle. Par ici je vous prie."

Il fit signa à l'elfe de le suivre dehors.

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arrivée du messager de Galadriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
arrivée du messager de Galadriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» L'oiseau messager
» [Elfes] Blason de Thranduil et statut de messager
» [Ciel] Le Messager du Ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor-
Sauter vers: