AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Une visite inattendue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptySam 29 Déc 2007 - 20:59

Radagast marchait grand train entre les arbes de la Forêt Noire. Il sentait leur présence autour de lui, ils semblaient discuter, mais il ne lui ferait aucun mal à lui, l'ami des bêtes et de la nature. De temps en temps il s'arrêtait écoutant, posant son oreille contre le tronc noueax d'un grand arbre.

Il avait mis un temps infiniment long à attendre la destination qu'il voulait rallier en bien moins de temps... Mais les nouvelles apportées par les aigles et autres oiseaux l'avait contrait de se détourner plusieurs fois de son but initial.

Ce n'est qu'après qu'il put enfin se diriger vers son but... Chez Thranduil.
Il était certain qu'il avait déjà été repéré, car de nombreux yeux était caché dans les arbres...

Néanmoins il continauit son avancée s'arretant scrutant et ecoutant avec toute l'attention dont il disposait. Il fallait qu'il en profite car si tout se déroulait comme prévu, la suite de son voyage serait bien plus rapide.

C'est alors qu'un Elfe sorti de l'ombre d'un arbre...

"Radagast, il y a peu que nous ne vous avons vu, du moins pour nous."
"En effet, mais la rapidité me presse, je souhaite voir Thranduil, c'est assez urgent, je n'est guère le temps de papoter comme je le fait trop souvent."
"Point tant de hâte, nous ne pouvons vous laisser passer ainsi, vous le savez Levenmeldir*."
"Et bien dans ce cas accompagnez moi sous bonne grade de peur que je ne m'enfui. Vous êtes perspicace et vous savez autant que moi que cette règle est stupide surtout pour un "voisin" et vieil ami des Elfes."
"Certes, mais nos règle sont claires veuillez nous en dire plus."
"Je serai bref alors et ensuite vous me laisserez passer. Mithrandir est revenu des Terres Immortelles et j'ai grand besoin de le voir, quelque cjose ne tourne pas rond et je ne sais quoi, mais ce doit être important pour qu'Olorin quitte sa tranquille retraite en Aman."

L'Elfe semblait à présent étonné et il fit signe à Radagast de le suivre.

_________________

* :ami des animaux en Sindarin


Dernière édition par le Mar 15 Jan 2008 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*~Thranduil~*

*~Thranduil~*

Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 08/01/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyLun 14 Jan 2008 - 22:45

Radagast a écrit:

C'est alors qu'un Elfe sorti de l'ombre d'un arbre...

"Radagast, il y a peu que nous ne vous avons vu, du moins pour nous."
"En effet, mais la rapidité me presse, je souhaite voir Thranduil, c'est assez urgent, je n'est guère le temps de papoter comme je le fait trop souvent."
"Point tant de hâte, nous ne pouvons vous laisser passer ainsi, vous le savez Levenmeldir*."
"Et bien dans ce cas accompagnez moi sous bonne grade de peur que je ne m'enfui. Vous êtes perspicace et vous savez autant que moi que cette règle est stupide surtout pour un "voisin" et vieil ami des Elfes."

L'elfe avait la mine fière et les yeux gris des gens de la Forêt noire. Il portait le vêtement terre et vert des guetteurs du Roi des Elfes.
Ses consignes étaient claires : personne ne devait emprunter la route entretenue par ses soins sans l'autorisation du Roi, Radagast moins que quiconque.

Il tenait son arc à une main devant lui, une flèche encochée. Son arme n'était pas bandé, il ne menaçait pas directement l'Istari mais on sentait tout de même une certaine vigilance dans l'attitude de l'elfe.

Il fut surpris de la dernière remarque de Radagast " ami des elfes " ? Ce n'était pas là ce que le Roi Thranduil disait à propos de l'Istari qui pour lui était un ancien serviteur de Curunir le félon.
Enfin la politique n'était pas son affaire à lui, il se contentait d'obéir aux ordres, or les ordres étaient de laisser passer les visiteurs désireux de voir le Roi (hormis certains mais dont Radagast ne faisaient pas parti) sous certaines conditions. Rien ne disait toutefois dans les règles qu'ils pourraient repartir...

Il dit avec une voix très neutre :


Guetteur Elfe : " Il ne vous est pas interdit de traverser nos forêts, Radagast ami des bêtes, cependant si vous désirez vous entretenir avec notre souverain vous connaissez nos règles:
Je dois vous bander les yeux et vous devrez demeurer ainsi sur tout le chemin qui mène jusque devant le Roi. Le crépuscule de la guerre n'a pas mis fin à la méfiance des gens de la forêt. Je ne puis transiger sur ce point, si ces conditions ne vous conviennent point, il vous faudra rebrousser. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyMar 15 Jan 2008 - 20:54

Citation :
Guetteur Elfe : " Il ne vous est pas interdit de traverser nos forêts, Radagast ami des bêtes, cependant si vous désirez vous entretenir avec notre souverain vous connaissez nos règles:
Je dois vous bander les yeux et vous devrez demeurer ainsi sur tout le chemin qui mène jusque devant le Roi. Le crépuscule de la guerre n'a pas mis fin à la méfiance des gens de la forêt. Je ne puis transiger sur ce point, si ces conditions ne vous conviennent point, il vous faudra rebrousser. "

"Si ce sont là les exigences du Roi je m'y plierais sans transiger, mais vous semblez vous mefier de moi... Qu'ai-je donc fait pour mériter cela ? Me soupçonneriez vous d'une quelconque mauvaise action, ce sera mal venue de ma part d'en tenter une maintenant, alors que je viens demander un service à votre Roi et que des arcs bandés sont tout prêt à me tirer dessus."

Il désigna alors quelques arbres dans lesquels se tenaient des Elfes qu'il ne pouvaient pourtant voir.

"Un ennemi vous aurait-il troubler l'esprit par des mensonges ? Où alors est-ce juste l'impression que je me fait ? Certaines rumeurs ont circulées sur moi, car bien que je ne voyage plus beaucoup mes amis les bêtes m'apportent enormément de nouvelles... Cela ne serait-il pas lié à Saroumane ? Il m'a été rapporté certains dires à propos d'une soit-disant alliance à Saroumane... Je ne pensais pas que de telles rumeurs eussent pu circuler jusque dans ce royaume... Mais sachez que celà est faux, Saroumane m'a dupé et m'a utilisé pour entrainer Gandlaf dans un piège... Ce n'est là la seule utilité que j'eu jamais à ses yeux même du temps de sa sagesse je n'étais qu'un imbécile ignorant selon lui..."

Radagast s'approcha alors pour qu'il lui bande les yeux...

"Vous autres gens de la Forêt avaient toujours été méfiant vis-a-vis de vos visiteurs, allant même jusqu'a en emprisonner certains, mais cela n'est pas un mal... J'espère juste que votre Roi ne me jetera pas au cachot, car comme je vous l'ai dit mon affaire est urgente je dois me rendre aurpès de Gandalf, aussi ma visite à-t-elle un double but... Vous apporter des nouvelles et demander un service, si tant est que votre bon Roi accède à ma requête."

Il lui banda alors les yeux et la marche commença.

"Pardonnez moi si je parle sans discontinuer mais je dois dire que cela fait longtemps que je n'ai parlé à des Belles-gens, la plupart du temps mes interlocuteurs sont des aigles, des écureils et autres animaux... Il faut avouer que parfois la solitude pèse lourdement mais j'ai moi-même choisi par le passé de ne pas m'impliquer dans les affaires dans lesquelles je l'aurait pourtant dû... Si j'avais aidé Gandalf plutôt que de rester dans mon coin peut-être aurais-je pu avoir une autre utilité que de demander aux aigles de transmettre des messages... Mais le regret ne sert à rien... Il me faut à present me hater alors pressons le pas si cela ne vous dérange pas... par cotnre j'aimerais bien que vous me guidiez, bien que j'aime la forêt je ne mange que rarement la terre et les racines mettant voilée il risque de m'être difficile de ne pas basculer si vous ne m'aidez pas..."
Revenir en haut Aller en bas
*~Thranduil~*

*~Thranduil~*

Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 08/01/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyMer 16 Jan 2008 - 2:34

Citation :
"Si ce sont là les exigences du Roi je m'y plierais sans transiger, mais vous semblez vous mefier de moi... Qu'ai-je donc fait pour mériter cela ? Me soupçonneriez vous d'une quelconque mauvaise action, ce sera mal venue de ma part d'en tenter une maintenant, alors que je viens demander un service à votre Roi et que des arcs bandés sont tout prêt à me tirer dessus."

"Un ennemi vous aurait-il troubler l'esprit par des mensonges ? Où alors est-ce juste l'impression que je me fait ? Certaines rumeurs ont circulées sur moi, car bien que je ne voyage plus beaucoup mes amis les bêtes m'apportent enormément de nouvelles... Cela ne serait-il pas lié à Saroumane ? Il m'a été rapporté certains dires à propos d'une soit-disant alliance à Saroumane... Je ne pensais pas que de telles rumeurs eussent pu circuler jusque dans ce royaume... Mais sachez que celà est faux, Saroumane m'a dupé et m'a utilisé pour entrainer Gandlaf dans un piège... Ce n'est là la seule utilité que j'eu jamais à ses yeux même du temps de sa sagesse je n'étais qu'un imbécile ignorant selon lui..."

Le visage de l'elfe demeura impassible. Il répondit :

Guetteur elfe : " Vos mots ne me concernent pas, Radagast ami des bêtes. S'il vous en reste encore, gardez les pour le Roi de la Forêt Noire, s'il vous autorise à les prononcer. "

Il lui banda les yeux et fit un signe de la main. Quatre elfes sortirent des fourrés et encadrèrent le mage brun.
Il leur dit en Sindarin d'amener Radagast au palais et tandis qu'il reprennait sa surveillance, ils emmenèrent l'Istari aux yeux bandés sur le chemin qui menait au palais du Roi Thranduil.

Sur toute la route, ils laissèrent Radagast parler sans dire un seul mot. Ils lui donnaient simplement de légère pression sur la tunique avec leurs mains pour lui faire prendre les virages et éviter les obstacles.

Après plusieurs heures, Radagast put entendre le bruit de la rivière qui coulait à proximité. Les elfes firent halte non loin de là, toujours sans que personne n'ait prononcé un seul mot. Les portes magiques du palais de Thranduil s'ouvrirent sans bruit puis se refermèrent derrière eux.

Le mage et ses gardiens cheminèrent une demi heure à travers les couloirs et les pièces du palais souterain au milieu des murmures de ceux qu'ils croiseaient. Lorsqu'ils s'arrêtèrent enfin, il n'y avait plus d'autre bruit que celui de la respiration des elfes.
On débanda les yeux de Radagast.

Il se trouvait avec ses gardiens dans la salle d'audience du Roi des elfes Sylvains. C'était une grande salle à la décoration magnifique mais qui n'avait pas la luminosité du palais d'Elrond ou de Galadriel.
L'essentiel des motifs décoratifs étaient sylvestre et floraux pour rappeler que le maître des lieux était Roi de la forêt.

Thranduil était là, sur son trône encadré par deux gardes aux mines fières et belles. Il portait sa couronne de feuilles et son traditionnel habit noir.
De ses yeux sévères, il observait Radagast avec un dégoût que son visage ne se privait pas de manifester.

Il dit d'une voix dure :


Thranduil : " Vous n'êtes pas le bienvenue ici, Radagast le Brun. En tant qu'ami des animaux et mage Istar, je consens à vous tolérer dans mon voisinage, mais n'en abusez pas ! "

Il crispa légèrement le poing.

Thranduil : " Qu'est ce qui me vaut le déplaisir de vous voir chez moi ? Soyez clair et bref. Et souhaitez pour vous qu'après l'avoir ouïe je juge justifié ce qui cause votre présence ici..."

Le rictus crispé du visage du Roi qui l'appuya était sans ambiguïté quant au caractère menaçant de sa dernière phrase.
L'atmosphère était quelque peu lourde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyMer 16 Jan 2008 - 13:46

Citation :
Thranduil : " Vous n'êtes pas le bienvenue ici, Radagast le Brun. En tant qu'ami des animaux et mage Istar, je consens à vous tolérer dans mon voisinage, mais n'en abusez pas ! "


Thranduil : " Qu'est ce qui me vaut le déplaisir de vous voir chez moi ? Soyez clair et bref. Et souhaitez pour vous qu'après l'avoir ouïe je juge justifié ce qui cause votre présence ici..."



"Je sais que vous me mérpisez pour mon inaction au cours de certains evenements, cependant je ne suis pas ici pour me quereller avec vous mais pour vous apporter des nouvelles et vous demander un service... Gandalf est revenu de l'Ouest lointain, cela ne peut pas être un voyage ou une simple visite de courtoisie, des choses sont en mouvement et toutes ne sont pas bonnes... Je dois me hater à sa rencontree, aussi voila le second motif de ma visite, je souhaiterais disposer d'un cheval, pourriez vous donc m'en prêter un ?"

Il s'arreta et après un court instant...

"Quand à vos dires sur moi, sachez qu'ils sont erronés, je ne suis pas et ne fut jamais un pantin au service de saroumane, j'ai préféré mon amour de ma nature à ma mission et en cela je suis fautif, mais vous me méprisez, et en cela vous êtes proches du Curunir le félon... Il n'a toujours vu en moi qu'un bênet... Et n'a su que m'utiliser pour pieger Gandalf... Vous êtes tout autant que moi un membre de l'ancien Conseil Blanc, et pourtant vous ne me connaissez pas vraiment Thranduil. Mon inaction touche à sa fin et je serai celui que je dus être, je ne suis plus le Radagast resté cloitré dans sa maisonnette à Rosghobel, je vais prendre la charge que j'aurai du prendre bien avant... Aussi ma visite s'accompagnera d'un conseil de sagesse ne jugez pas les individus selon leur apparence car je cache beaucoup sous la mienne, celle d'un vieillard au manteau brun plus semblable à un mendiant qu'a un lointain seigneur de l'Ouest... m'aiderez vous ou bien devrais passser mon chemin congédié comme un mendiant Roi Thranduil de la Forêt Noire ?"
Revenir en haut Aller en bas
*~Thranduil~*

*~Thranduil~*

Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 08/01/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyJeu 17 Jan 2008 - 2:21

Il existe à travers le monde une sorte d'homme, et à fortiori d'Elfe, qui lorsqu'ils sont mis en présence de certaines personnes ne savent plus entendre dans le discours de ces dernières que ce que leurs dispositions d'esprit les inclinent à sélectionner.
Thranduil était de cette sorte là, aussi lorsqu'il entendit Radagast le comparer à Saroumane, sa colère monta si brusquement en lui qu'elle éclata :


Thranduil : "En voilà assez ! Vous osez venir chez moi pour m'insulter ! Me mettre au même rang que Saroumane le traître, Saroumane le pyromane, Saroumane le destructeur de forêt. Moi ! Le roi de la Forêt Noire !"

Il se leva, ne se contenant plus :

Thranduil : "Je vous avais demandé d'être bref et vous voilà en train de déblatérer une abjecte leugorée que mes oreilles ne peuvent plus supporter !
Il est facile de venir proposer son aide et prétendre tenir son rôle lorsque l'on est lâchement resté dans son trou à attendre que les autres souffrissent mille morts à votre place.
Où étiez vous lorsque les armées de Sauron et de Rhun ont attaqué la Forêt Noire et la montagne Solitaire de nos alliés nains !
[Hj : "Et en 42 vous étiez où ! Colabo !!!! " ça va rappeller une certaine ambiance d'un certain téléfilm à quelqu'un Mr.Red ]
Ne répondez pas ! Je le sais : vous étiez caché dans les entrailles les plus tranquilles de l'Est de la forêt alors que les orcs n'ont même jamais visité votre masure ! Comme c'est curieux d'ailleurs...
Une fois que le péril mortel est écarté, il se trouve toujours des gens pour venir faire les braves et offrir leur service, mais je n'ai cure de cette race, qu'ils soient homme, elfe ou magicien, c'est tout un et je les méprise.
Si Gandalf est revenu des terres lointaines et recquiert mon assistance, il saura bien où me trouver comme il l'a toujours fait."


Il fit un grand geste du bras et ajouta la voix toujours aussi encolérée :

Thranduil : " Vous avez besoin d'une monture pour courir au devant de Mithrandir vous dites ? "

Il se dit en lui même :

*Thranduil : " Le dernier de mes ânes, boiteux et borgne. Voilà ce que je vais lui donner, la seule monture vraiment digne de lui et encore... " *

Finalement il renonça à l'idée, sans doute qu'il n'avait pas de bouricot assez borgne ou assez boîteux selon son goût...
Il se rassit lentement et toisant l'Istar avec deux yeux flamboyants, il dit avec dédain:


Thranduil : " Et bien je ne vous en fournirai point de mes haras. "

Puis il ajouta avec ironie :

Thranduil : " N'êtes vous pas l'ami des animaux Radagast Levenmeldir ? Vous ne devriez donc avoir aucun mal à trouver une monture qui accepte de soutenir votre poids, même si celui de votre conscience la tuera probablement en chemin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyJeu 17 Jan 2008 - 21:04

"Je constate avec consternation que vous n'avez pas changé... N'avez vous pas tout entendu ? Vous n'êtes pas Saroumane mais me considerez comme il le faisait... Mais comme la colère et votre mépris naturel vous obscurcient la vision je m'en vais de ce pas rebrousser chemain pour me diriger vers d'autre contrées qui sauront comprendre... J'ai beaucoup e tord, mais je les reconnait"

Il s'en fallut de peu qu'il ajoute "Moi..." Mais il ne le fit point, à quoi bon aggraver la situation...

"Il est regretable que tant de choses se perdent... Je n'en dirait pas plus et m'en retourne à ma tâche, sans aide... sachez que je seconderai Gandalf mais que votre royaume ne sera plus une destination où je compterais pouvoir recevoir assistance...Je ne vais pas prononcer de vaints mots violents et arrogants pour tenter de vous convaincre de m'aider. Voila une des raisons pourquoi je ne cherche que peu la compagnie, les animaux se revelent la plupart du temps serviable que ceux qui servent la même cause que vous."

// C'est dommage que Thranduil soit si violent ^^ Mais le Thranduil de Tolkien méprisait-il Radagast?//

"Je m'en retourne à pied, mais ma visite ne fut aps inutile, j'ai appris plus de chose que je ne le pensais et vous ai aussi apporté des nouvelles... De plus votre refus et votre mépris on tout de même trouvé leur utilité, je demanderais de l'aide à des personnes plus en mesure de m'aider...Il n'est nul besoin de me raccompagner à la porte car je connais le chemin et ce même avec les yeux bandés, et ne vous inquetez ô Grand Roi de la Forêt, je ne copmpte pas m'attarder sur vos terres et plus vite j'en serai parti plus vite j'oublierai cet accueil... Puisse les Valar vous protéger et vous mener à une meilleure disposition envers ceux qui veulent vous aider. Certes je suis venu demander de l'aide, mais la votre m'aurait permi d'en daider d'autres, dont vous... Mais comme vous ne semblez point avoir besoin d'une aide quelconque j'espère que les Valar protégreont votre Royaume..."

Radagast avait parlé posèment revelant une chose que Thranduil n'avait certainement jamais vui en Radagast, un changement, une grandeur cachée qui se faisait jour et qui peu à peu transformait Radagast en ce qu'il aurait du être... Un Istar impliqué...

Il fit donc demi-tour, passa les portes et s'évanouit dans la forêt avant que quiconque ne l'en empêche et aucun n'Elfe ne s'avisa de l'intercepter ou de le percer d'une flèche car ses pas étaient rapide refelant une certaine forme d'aggacement profond...

Au plus profond de lui il pensait...

"Peste soit de l'entetement de Thranduil, on dit els Nains tétu mais parfois je me demande lequel des Elfes ou des Nains le sont le plus... Il spossèdent un territoire et sont donc intouchable, tous sont trop arrogant, esperons que cela passe, ce royaume et ce qui s'y passe n'est plus mon affaire et je ne viendrai plus là, sauf à moins d'une grande necessité qui me pousserait à m'y rendre pour aider un royaume en difficulté... Je n'ai heureusement pas perdu trop de temps... Mais ce fut juste..."

Il s'arreta, emit un leger sifflement et un courbeau dessendit se poser sur son bras...

"Adlanno iar mellon nin, esto Gwaihir thang nin na daer"

Et le corbeau repartit... Tandis que Radagast se dirigeait vers la lisière de la forêt...
Revenir en haut Aller en bas
*~Thranduil~*

*~Thranduil~*

Nombre de messages : 12
Age : 41
Date d'inscription : 08/01/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyVen 18 Jan 2008 - 3:19

[Hj : hé hé hé trop facile, même un magicien ne sort pas tout seul du palais de Thranduil, relire Bilbot le Hobbit pour s'en rendre compte Mr. Green ]

Citation :
"Je constate avec consternation que vous n'avez pas changé... N'avez vous pas tout entendu ? Vous n'êtes pas Saroumane mais me considerez comme il le faisait... Mais comme la colère et votre mépris naturel vous obscurcient la vision je m'en vais de ce pas rebrousser chemain pour me diriger vers d'autre contrées qui sauront comprendre... J'ai beaucoup e tord, mais je les reconnait"

Thranduil lui coupa la parole et balayait l'air avec sa main droite.

Thranduil : " Je suis las de votre interminable verbiage d'anachorète moussu. J'ai dit ce que j'avais à vous dire, partez à présent."

De la tête il fit signe à ses elfes d'emmener le vieux magicien hors de sa vue.

Le reste des paroles de Radagast ne fut point entendu par Thranduil car ses elfes l'avaient déjà emmené vers la porte avant qu'il eut fini son long discours et de toute façon il n'écoutait plus.
Radagast ne perdit pas grand chose car que la grâce des Valar fut, enfin, tombé sur lui avec 2000 ans de retard, Thranduil n'en avait pas grand chose à faire de toute façon. Pour lui les terres éternelles ne signifiaient rien, seule sa demeure sur la terre du milieu importait.


[Hj : Bah oui ils allaient pas rester planter là qu'il ait fini. Radagast parle beaucoup trop pour un hôte aussi peu commode que Thranduil et pour répondre à ta question : je n'en sais rien vu que Radagats est un personnage qui apparait encore moins que Thranduil dans le monde de Tolkien, mais on va dire que oui, c plus rigolo ça change un peu Razz]

Un peu vexé d'avoir été aussi mal reçu, on le comprend, le magicien prit vengeance en semant ses gardiens dans le Palais.
Il y avait cependant une chose qu'il n'avait pas prévu: le Palais était un véritable labyrinthe et qui ne le connaissait pas s'y perdait fort aisément. On sait que les magiciens n'étaient pas très réputés pour leur sens de l'orientation, on se souvient du plus illustre d'entre eux dans la Moria, alors Radagast erra quelques heures avant de trouver la sortie bien qu'il passa plusieurs fois devant, sans doute sa vue était trop basse à moins que ce ne fût le charme qui gardait les portes qui l'eût masquée à sa vue.

Lassé de lui courir après dans le palais, on avait fini par les laisser ouvertes pour qu'il put s'enfuir tout seul. Les elfes des bois faisaient finalement peu de cas de lui et l'idée même qu'il eut pu errer pendant des jours dans le palais ne les effrayaient pas vraiment, même si cela eut courroucé leur roi s'il l'avait croisé au détour d'un couloir.

Pauvre Radagast, personne ne l'observait plus une fois dehors. Thranduil le méprisait tellement qu'il ne s'imaginait même pas à quel point il n'avait rien à craindre des gens du Roi dans la forêt. En effet jamais il ne serait venu à l'un d'entre eux l'idée de l'abattre, le Roi aurait certainement puni le tireur pour avoir... gâché une précieuse flèche.

Cet entretien aussi bref que tendu avait donné soif au Roi. Il alla se servir une coupe d'un délicieux vin de Dale, tandis que la végétation qui composait le décors s'épanouissait à nouveau après s'être quelque peu contractée pendant la discussion.
[Hj Les plantes sont sensibles à l'ambiance.y a même des rigolos qui disent que quand on se coupe le doigt près d'un arbre il le sent Mr.Red ]

Oui, la rancune du Roi des Elfes de la Forêt Noire n'était pas proverbiale pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. EmptyVen 18 Jan 2008 - 13:19

Radagast erra dans le Palais, vétitable labyrinthe. Décidemment ce fou de Thranduil lui faisait perdre du temps. C'était folie de le retarder en un moment ou la rapidité était necessaire... Tant pis pour Thrnaduil, qu'il reste dans son royaume à ruminer ses sombres pensées, esperons tout de même pour lui que celui-ci ne tombe pas comme ce fut le cas de Gondolin auparavant... Thranduil avait cependant sous estimé le savoir de Radagast. En effet, celui-ci trouva la sortie après être passé trois fois devant, ce qui était un exploit pour un non-résidant de la forêt... Thranduil reprochait à Rdagast son inaction mais ne valait pas mieux, alros même que les choses devenaient pressantes et que radagast devenait actif, il ne lui portait pas assistance ce qui était très contradictoire vis-à-vis des reproches addreéssées à l'Istar brun.

//Ce passage à donc lieu avant mon précédent post étant donné que tu as modifié certains détails... Par contre j'espère que thranduil apprendra à l'apprécier parce que c'est vraiment dommage...//
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une visite inattendue. Empty
MessageSujet: Re: Une visite inattendue.   Une visite inattendue. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite inattendue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite inattendue [Terminé]
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Visite au château d'Ambleville
» Visite officielle en Haïti, du Président du Venezuela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: ARCHIVES :: Archives des Pays Elfiques :: Archives de la Forêt Noire-
Sauter vers: