AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CELEBRIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: CELEBRIAN   Lun 5 Mai 2008 - 16:39

La voici, la voilà! Razz
Tu m'excuseras d'avoir omis le petit accent sur le "i" qui t'est si cher, mais c'est quand même bien plus pratique pour moi... lol!


Sujet:
A Valinor, Celebrian s'apprête à faire un voyage pour ainsi dire presque inédit. Du moins, depuis celui d'Eärendil lors de la Guerre de la Grande Colère...
Revenir en Terre du Milieu. Qui serait assez fou pour quitter la paix, la beauté et la volupté d'Aman?
Celebrian se la pose cette question. Ira-t-elle jusqu'au bout?
Elle se souvient de son dernier départ, de l'autre côté de la Mer. Celui où elle avait dit adieu aux siens. Avait-elle toujours une place, sa place, "là-bas"?

Conseils:
*J'aimerais qu'on voit un peu les sentiments de Celebrian face à ce choix atypique. Qu'est ce qui la motive et la pousse à ne pas se retourner alors que les autres Elfes font le chemin inverse? J'imagine que cette décision ne se fait pas sans quelque doute et appréhension...
*J'aimerais aussi que tu détaille et développe bien son départ des Terres du Milieu, je pense que Vardy ne verra pas d'inconvénients à ce que tu empruntes Elrond et les jumeaux pour servir ton texte... Idem pour Arwen, tu peux pour ta quête, jouer n'importe quel personnage qui est même déjà incarné sur le forum. A condition bien sûr de respecter un minimum la personnalité de chacun...


Voilà de quoi t'amuser un peu, je l'espère, et j'espère aussi que tu trouveras là matière à inspiration littéraire! Wink[/color]
[color=plum]Si toutefois tu as quelques difficultés, ou bien simplement que le sujet ne te plaît pas, dis-le! :smile

Prend tout le temps qu'il te faut et toute la place qu'il te faut, pas de limite donc de temps et de lignes! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celebrían

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 30
Race, Pays : Elfe, Imladris
Metier : Dame d'Imladris
Date d'inscription : 13/04/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et Earello Endorenna utúlien - De la grande Mer en Terre du Milieu je suis venu
**Aime/N'aime pas**: Imladris, son époux, ses enfants/Les Orques

MessageSujet: Re: CELEBRIAN   Lun 5 Mai 2008 - 17:29

Voilà de quoi m'occuper un bon moment xD Mais ça viendra sûrement après mes écrits, bien que ça cogite déjà sérieux dans ma tite tête! :smile

Et t'en fait pas pour l'accent (je sais que je suis chieuse xD)

Merci Ness! :happy1

_________________

Incarne aussi Lothíriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eito-addict.livejournal.com
Celebrían

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 30
Race, Pays : Elfe, Imladris
Metier : Dame d'Imladris
Date d'inscription : 13/04/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et Earello Endorenna utúlien - De la grande Mer en Terre du Milieu je suis venu
**Aime/N'aime pas**: Imladris, son époux, ses enfants/Les Orques

MessageSujet: Re: CELEBRIAN   Dim 5 Oct 2008 - 18:14

Bon alors, ça fait un moment que ça traine sur mon PC, je préviens, ce n'est que le début, mais je n'ai pas encore pu m'atteler à la suite... En attendant qu'elle soit complète, je vous laisse découvrir le début de ma quête! Razz

Vairë : Signifie La tisserande, Dame de Compagnie de Celebrían depuis plus de 4500 ans, mère de Serindë
En marron : Paroles de Celebrían
En vert : Paroles de Vairë
En bleu : Paroles de Finarfin

Note: Pour l'instant, il s'agit des doutes de Celebrían face à son retour en Terre du Milieu. Son départ 530 ans plus tôt sera évoqué dans la suite normalement sous forme de flash-back au moment de son départ d'Aman.

Bonne lecture! ^_^

___________________________



Et voilà, ce à quoi elle n’avait cessé de penser ces dernières années allait enfin arriver. Son grand-père Finarfin avait réussi à faire appareiller un navire pour qu’elle puisse retourner en Terre du Milieu. Deux jours… Il lui restait deux jours avant de faire ses adieux à ses aïeuls et d’embarquer pour le voyage de retour. Soupirant lourdement, elle quitta ses appartements dans lesquels elle ne faisait que tourner en rond depuis tout à l’heure où le Haut Roi des Noldor lui avait appris la nouvelle, pour sortir sur son balcon.

Sa dame de compagnie, Vairë, qui l’avait suivit lors de son départ d’Imladris quelques siècles plus tôt, épongeait ses yeux humides en ne sachant que dire. Cette fois-ci, elle ne pourrait pas suivre sa reine, celle qu’elle avait servit depuis 4500 ans environ…

« Cessez donc de pleurer Vairë, ou je vais également finir par fondre en larme… »

Celebrían tourna la tête vers l’intérieur et sourit à l’elfe avant d’offrir son visage au vent marin qui soufflait sur Tirion. Vairë prit sur elle pour cesser de sangloter et sourire à sa reine. Comme elle avait été heureuse de la servir tout ce temps, et également de voir la douleur quitter peu à peu ses traits au fil des siècles passés à Aman. Elle craignait que de retour en Terre du Milieu, la dame d’Imladris ne sombre à nouveau dans la tristesse.

« C’est que, là où vous comptez aller, je ne peux vous suivre… Ma fille… Serindë doit nous rejoindre d’ici peu, je ne peux quitter Aman. »

« Je le sais bien Vairë et je ne vous aurais jamais demandé une telle chose. »

« Ma Dame… Pensez-vous… Pensez-vous que c’est réellement une bonne chose d’y retourner ? »

Celebrían déposa ses mains sur la balustrade en pierre et y prit appuis. Elle prit le temps de réfléchir avant de répondre à cette question, oh combien pertinente. Un sourire triste apparut sur ses lèvres et elle poussa un nouveau soupire.

« Je ne sais pas… Je ne cesse de changer d’avis sur la question… Un jour je suis confiante, un autre je me dis que cela fait cinq siècles et que je n’ai peut-être plus ma place là-bas… Les Valars m’ont imposé une terrible épreuve, peut-être était-ce ce que j’étais supposé faire à l’époque… Quitter la Terre du Milieu pour venir ici… Peut-être que ma place est ici… Définitivement. »

Vairë quitta les appartements de sa dame pour la rejoindre sur le balcon. Se plaçant quelques pas derrière elle, elle observa sa silhouette gracile tandis que Celebrían avait son visage tourné vers l’horizon, là où on devinait la mer et plus loin, la terre qu’elle comptait rejoindre.

« Je pourrais attendre… Elrond m’a dit qu’il me rejoindrait lorsque sa tâche serait achevée, mais voilà bien dix-huit ans que l’Anneau Unique a été détruit, quelle autre tâche peut-il bien encore avoir à faire ? Et mes fils ? Je ne connais même pas leur choix, je ne sais pas si je les reverrais un jour… Quant à Arwen… L’étoile du soir a choisi une destinée de mortelle, et bien que ça me brise le cœur, je suis heureuse pour elle. »

Une larme solitaire tomba sur sa joue et traça un sillon humide jusqu’à son menton, sa main gauche quitta la balustrade pour se crisper contre son cœur.

« Et il y a cette impression étrange dont je vous ai déjà parlé… »

« Vous pensez que vos derniers rêves ont quelque chose à voir avec cela ? »

« Je ne sais pas… Je n’espère pas, mais qui sait… Je n’ai pas hérité du don de voyance de ma mère, aussi ne saurais-je interpréter ces rêves comme prémonitoires… »

Vairë resta silencieuse, comme pour ne pas perturber le cours des pensées de sa dame. Finalement, Celebrían se retourna et un mince sourire effleura ses lèvres.

« Mais cessons de parler de cela pour le moment… Allons plutôt nous promener dans les jardins. Je veux profiter encore un peu des douceurs d’Aman. »

Vairë s’inclina doucement et proposa son bras comme appuis à la Reine d’Argent. Cette dernière hocha la tête avant de prendre le bras de sa dame de compagnie pour sortir de ses appartements et ainsi descendre vers les jardins…

___________________________



La promenade dans les jardins en compagnie de Vairë aurait du lui faire du bien, néanmoins avoir évoqué brièvement ses doutes avec elle avait ébranlé ses plus profondes convictions. A présent, elle n’était plus du tout sûre que ce départ soit une bonne idée… Son visage était fermé, ses yeux incertains, elle marchait seule dans le couloir - Vairë ayant fini par la laisser à sa demande - comme si elle cherchait une réponse à ses doutes.

Alors qu’elle allait passer devant une porte close, celle-ci s’ouvrit, laissant passé un rai de lumière dans le couloir sombre. Surprise, Celebrían avança le plus discrètement possible pour jeter un œil dans la pièce, mais une voix grave la fit sursauter.

« Entrez donc mon enfant, ne restez pas sur le pas de la porte… »

Elle reconnut la voix de son aïeul Finarfin et un instant elle se demanda s’il l’avait entendu arriver ou s’il savait d’avance qu’elle allait passer par là. Répondant à l’invitation de son grand-père, Celebrían entra dans la pièce en refermant la porte derrière elle. Finarfin était assis près de l’âtre d’une cheminée, son regard perçant tourné vers elle. Il semblait pouvoir lire au plus profond de son être…

« Je vous attendais… Mais je vous en prie, prenez un siège. »

Il désigna un fauteuil confortable juste en face du sien et, docile, la jeune elfe s’y installa en silence. Se penchant vers elle, le Haut Roi des Noldor prit ses mains entre les siennes et plongea son regard dans le sien.

« Expliquez-moi ce qui vous arrive… »

« Je doute… Je me demande si c’est réellement une bonne idée… Ne vais-je pas à l’encontre des décisions des Valars ? Et ma place est-elle réellement là-bas ? »

Finarfin pressa les mains de sa petite fille et la regarda avec tendresse, elle semblait totalement perdue et désemparée, rien à voir avec l’expression de joie qu’il avait pu voir plus tôt dans la journée lorsqu’il lui avait annoncé son départ pour dans deux jours. Souriant doucement, il tenta de la rassurer en resserrant un peu plus sa prise sur les mains de Celebrían.

« Pourquoi voulez-vous y retourner ? »

Celebrían posa un regard surpris sur son aïeul et balbutia quelques mots incompréhensibles, se demandant où il voulait en venir.

« Mais… Enfin… »

« Répondez simplement à la question… »

La voix de Finarfin était calme et posée, en elle Celebrían puisait la force de pouvoir remettre ses idées en place afin de répondre.

« J’ai un mauvais pressentiment, comme si quelque chose d’important et de grave allait se produire… J’ai besoin de les retrouver, de m’assurer de mes propres yeux qu’ils vont bien… Et si ce que je pressens se révèle exacte, j’aimerai être en mesure de faire quelque chose… »

« Voilà votre réponse… »

« Ma réponse ? »

« La réponse à vos doutes bien sûr… Cela vous ronge de l’intérieur, inutile de continuer à vous torturer l’esprit de la sorte. Je doute que les Valars y voient un inconvénient, d’autan plus qu’ils ont renvoyé Mithrandir là-bas. »

« Mithrandir ? Alors il se passe réellement quelque chose ? »

« Je l’ignore, je ne suis pas au fait de ces choses là, mais lorsque vous serez rentrée à Imladris-la-Belle pourquoi ne pas interroger votre époux ? »

Le regard clair de Celebrían était interrogateur et inquiet tandis qu’elle fixait toujours Finarfin les yeux écarquillés. Elle finit par baisser les yeux en lâchant un léger soupir.

« Vous avez raison, à force de réfléchir je vais finir par devenir folle. D’autant plus que ce mauvais pressentiment ne veut pas me quitter… »

« Soit, si vous êtes bel et bien décidée… Je voulais vous demander une faveur mon enfant. »

« Tout ce que vous voudrez. »

« Il y a une elfe ici, qui rêve de pouvoir rejoindre son père en Terre du Milieu. Elle a toujours vécu à Aman et elle ne le connaît presque pas, mais lorsqu’elle a apprit que vous aviez décidé de retourner à Imladris, elle est venue me supplier de la laisser partir avec vous… »

Intriguée Celebrían, haussa un sourcil en direction de son grand-père. De qui pouvait-il donc parler, par Eru ! Finarfin sourit doucement à sa petite fille et reprit d’une voix amusée.

« Elle se nomme Aglaniel, et elle vous servira en tant que dame de compagnie durant votre voyage. Son père s’est établi en Terre du Milieu au Premier Age et conseille depuis bien des siècles votre cher et tendre époux. »

« Serait-ce… la fille du seigneur Glorfindel ? »

« C’est bien elle. Vous n’y voyez pas d’inconvénient j’espère ? »

Celebrían sourit doucement, remise qu’elle était de sa surprise. Elle hocha tranquillement la tête et se releva gracieusement de son fauteuil.

« Je serais heureuse de voyager avec elle… Merci de m’avoir écoutée et conseillée mon seigneur. Il est tard, et la fatigue m’étreint, je vais aller me reposer un peu. »

« Faites donc mon enfant ! Il vous faudra bien des forces pour le périple qui vous attend. »

La Reine d’Argent hocha la tête et quitta la pièce après un dernier sourire au Haut Roi des Noldor, elle était rassurée.

_________________

Incarne aussi Lothíriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eito-addict.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CELEBRIAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
CELEBRIAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galadriel et Celeborn
» Celebrian I'gniir, pour vous servir ou vous détruire [Validé]
» Mauvais départ [PW Luna Celebrian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: QUETES-
Sauter vers: