AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de la 'Pleine Lune'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Vardë Moredhel

avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Dim 19 Oct 2008 - 17:15

Un bref et sarcastique éclat de rire, néanmoins suffisamment discret pour ne pas trop vexer le garde hargneux, fut la seule réponse que Vardë daigna donner à son aîné. Ca en disait assez long, et il n'y avait de toutes façons rien à ajouter.
Tranquillisé, et satisfait de laisser ses aînés faire, il croisa simplement les bras sur sa poitrine, signe évident de non-agression, ne fusse que parce qu'il fallait un temps fou attraper une lame dans cette posture. Du moins, ça le laissait croire. Vardë restait bien sur ses gardes: il savait bien que son congénère, en s'avançant diplomatiquement et sans armes efficaces en mèlée, se mettait en danger, et était prêt à intervenir au moindre couac.

Les réactions des saltimbanques ne le firent pas tiquer. Impassible, le jeune elfe se contentait d'observer la scène d'un regard glacial. Il avait retrouvé son calme pour de bon.
La soudaine colère de Maegaldar lui arracha un petit haussement de soucils. En deux gestes fluides, il vint se glisser derrière le rôdeur, et lui posa une main appaisante sur l'épaule.


"Chut, l'ami. Ils n'attendent que ça..." chuchota-t-il.

En effet, plus les "prévenus" râlaient, plus le lieutenant et son sergent semblaient prendre plaisir à leur petite démonstration de pouvoir.
Petite démonstration qui, ceci étant dit, commençait à vraiment agacer le Moredhel. Aussi ne se gêna-t-il pas pour répondre à Haakon lorsque celui-ci se lança pour l'énième fois dans un semblant d'explications mielleuses.


"Tous les elfes ne sont pas vétus comme des princes, et il n'y a rien d'étrange à l'idée de vouloir traverser une ville à pied et en paix pour se rendre en son coeur. Pourquoi aurait-il fallu que nous nous rendions bruyants?"

Vardë était las, et cachait mal son énervement et son inquiétude de sa voix parfois trop aigue pour être vraiment bien calme.

"Et puis," ajouta-t-il avec un sourire après un temps. "Aux vues de votre réaction, j'aurais peine à croire que les gardes de la première porte nous auraient crus sans enquête..."

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Mar 4 Nov 2008 - 18:47

[Me voilàààààà ! Excusez-moi pour le retard mais je ne peux pas vous promettre que ça ne recommencera pas... C'est même plutôt l'inverse Mr.Red. Grrrr je viens, en plus, d'effacer mon message qui était fini donc je suis un peu en colère Razz]

L'habit ne fait pas l'elfe, non, non, non, Monsieur le Lieutenant. L'expression était pourtant bien connue, enfin passons.
Il fallait dire qu'ils n'étaient pas reluisants. Sauf Maëgaldar qui quand même se posait là, mais pas de chance pour lui, ce n'était pas un elfe. Quand le sort s'en mêle, que voulez-vous, il est plus difficile de s'en sortir.

Or Legolas n'avait toujours pas envie de se faire arrêter, ni emmener où que ce soit si bien qu'il cherchait une solution. Vardë regardait paisiblement la scène, le rôdeur se contenait encore, Haakon semblait un peu moins sûr de lui, certains gardes étaient toujours épais et les saltimbanques continuaient, contre vents et marées, à opposer leurs arguments face à la situation arbitraire.

Bref, tout le monde parlait et rien n'avançait. Et le Premier-Né, croyant pourtant que jamais ô grand jamais ces mots ne franchiraient ses lèvres, prit la parole, calmement mais plutôt fermement :


- Je suis Legolas, fils de Thranduil, et je me porte garant en ce qui concerne les intentions de mes deux compagnons. J'avoue être un peu déconcerté face à cet accueil qui était pourtant bien différent la dernière fois que je suis venu. Mais vous avez raison sur ce point qui vous tient tant à coeur, Lieutenant, je n'étais alors pas habillé de la sorte...

Il eut un petit sourire moqueur pour l'argument. Oui, si l'habit ne faisait pas l'elfe, le nom lui avait d'autres résonances. Il continua :

- Nous venons demander une audience au Roi. Quant à ces saltimbanques que vous ennuyez constamment, la ville a pourtant toujours aimé les compter dans ses rues. Mais peut-être encore suis-je trop vieux...

Ou vous trop zélé, eut-il envie d'ajouter mais il ne souhaitait pas le froisser.
D'accord, il usait de la renommée pour prendre plus de poids mais jamais il n'abusait de ce recours. D'ailleurs, prononcer le nom de son père lui était toujours très pénible.

Haakon était jeune certes. Trop jeune pour connaître son visage peut-être. Mais assez âgé pour avoir été pleinement baigné dans l'histoire de la communauté de l'anneau.
Legolas scruta sa réaction, de son regard bleu et froid, mais quelque chose dans son apparence semblait s'être débloqué. Se nommer à haute voix lui avait un peu rendu de sa superbe...


[Je l'avais promis, je l'ai fait Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Dim 9 Nov 2008 - 21:14

[HJ : désolée, je suis consciente que mon post est vraiment très, très passif, mais je ne vais pas vous bloquer pour autant...
@ Aragorn > ben, heureusement que je m'amuse, on est là pour ça, non ? Wink ]

Chacun son tour de s'énerver... Et ça n'était maintenant plus le leur. Même Eohlig ne répondit rien à la remarque du sergent. Il se contenta, seulement, d'un regard où couvait toujours la colère. S'il avait été seul, peut-être se serait-il laissé emporter, mais pour ne pas envenimer la situation, pour ses compagnons, il se calmerait.

Toujours aussi impassible, son homologue blond répondit à Haakon avec un soulagement feint qui frôlait l'ironie.

" En ce cas, nous voilà rassurés. "
La suite sembla se dérouler sous leurs yeux sans qu'ils ne fassent partie de l'histoire, comme s'ils étaient de ces badauds toujours assemblés alentours. L'attention qui se détournait d'elle permit à Darilyn de retrouver partiellement le contrôle d'elle-même. Rien de mieux que le malheur des autres pour oublier le sien propre.

Tous cinq restaient donc au même endroit, les évènements leur diraient quelle réaction adopter, mais pour l'instant, la passivité était de mise. Et de toute façon, les soldats les entouraient toujours, eux et leur roulotte. Dans le cas où ils auraient souhaité tenter une action, ils n'auraient pas eu beaucoup de latitude pour cela.

Autre chose accapara bientôt leur attention. La révélation de Legolas causa force échange de regards entre eux. Quoi, était-ce vraiment ce prince des elfes, qui s'était tenu aux côtés du roi Elessar durant la guerre de l'Anneau ? Celui dont les exploits, comme ceux de ses compagnons, avaient pris un caractère mythique, si bien qu'ils étaient contés par tous les baladins de la Terre du Milieu ? Ceux de la 'Pleine Lune' ne faisaient pas exception à la règle, et leur répertoire comprenait des chants sur les périples des membres de la Communauté de l'Anneau. Savoir que cet elfe blond qui se promenait au même endroit qu'eux, attifé en vagabond, n'était autre que l'un de ces héros, fit donc forte impression aux cinq compagnons. A plus forte raison, quand celui-ci se trouvait arrêté par les gardes de la cité en même temps qu'eux. Ils en oublièrent d'ailleurs tous, Darilyn comprise, l'injustice dont ils étaient la cible. Momentanément du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Maegaldar Anertoar

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 26
Date d'inscription : 28/10/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Dim 30 Nov 2008 - 17:12

[Désolé pour le retard, je n'ai pas eu beaucoup de temps à passer sur l'ordi ces dernières semaines.]

La main apaisante de Vardë sur son épaule eut pour effet de ramener le dunadan à des humeurs plus mesurées. Son geste fut un pont qui ramena au dunadan le recul dont il avait besoin sur la situation. Son cerveau se remit à penser avec ordre, analysant plus calmement et ainsi plus pertinemment la situation.
Toujours aussi fier il n'avait toutefois pas libéré le lieutenant de son regard, quoique ce fut de façon moins agressive. Son éclat avait au moins servi à mettre le représentant de la garde dans une situation difficile. Il y avait beaucoup de monde, et il ne pouvait se permettre de perdre son emprise sur ce peuple, emprise qui résultait certainement d'un travail de longue haleine et qu'il ne pouvait se permettre de voir briser, sous peine de perdre toute efficacité dans son travail et toute autorité sur la populace.

Et grâce à cela son discours s'était déjà profondément modifié. Oh certes il ne leur déployait pas un tapis de fleurs aux pieds, mais au moins il leur témoignait une nouvelle considération s'efforçant à la fois de se montrer maître de la situation et en même temps d'anticiper les remarques acides qui le destabiliseraient.

Et Maegaldar était bien conscient que cet avantage, il s'agissait de soigneusement le conserver. Aussi s'il avait calmé son agressivité, ne montra-t-il aucun signe de recul ou de repenti de sa précédente exclamation. Il accueillit simplement les questions qui lui étaient adressées d'une expression ferme.

Et alors qu'il se préparait à répondre il sentit le "jeune" elfe avancer légèrement, et entendit sa voix s'élever. Pertinent, pensa-t-il. Un premier point pour les elfes accoutrés comme des marchands. Et le second point vint aussitôt après, en un coup de tonnerre silencieux. La révélation de l'identité du Prince de Thranduil. Non seulement il était, à la connaissance des hommes, un grand parmi son peuple, mais qui de plus non content d'être un héros de la Guerre de l'Anneau était un ami du Roi.

Aussi le dunadan se tut, laissant les murmures croitrent dans la foule, les regards interrogateurs et admiratifs se multiplier... Le lieutenant allait avoir besoin de toute sa ressource pour maintenir sa superbe. Oh certes il pouvait douter de la véracité de cette affirmation, mais ses doutes ne tiendraient pas longtemps. La rumeur se répandrait bien vite et il se trouverait aisément quelqu'un à la Cité Haute pour reconnaitre le Prince elfique de source sure.

Lorsque l'instant d'étonnement eut donné sa pleine mesure en intensité, Maegaldar fit un pas en avant, répondant enfin au lieutenant. La déclaration de Legolas avait aussi agi sur lui. Elle l'avait profondément électrisé. C'étaient des parties oubliées de sa vie qui se rassemblaient peu à peu. Et combien exaltantes étaient-elles ! Ce fut suffisant pour que la colère restante qui l'habitait se fasse plus silencieuse encore.

Au lieu de froideur, ce fut avec chaleur qu'il s'exprima, une chaleur qui s'adressait autant au peuple qu'aux gardes. Mais après tout, ils étaient tous des gondoriens...


"La plupart de vos interrogations viennent d'être éclairées.
Quant à mon identité, c'est au Roi que je la réserve. A lui reviendra le droit de vous la faire connaître ou non.
Et si la fange de la Cité Basse vous repousse, ce n'est pas mon cas. Les habitants en sont autant gondoriens que les gens huppés des plus hauts niveaux. Et je ne crois pas que cela ne dénonce une quelconque vélléité néfaste à votre guet.

Vous dites que ceux qui n'ont rien à cacher son les bienvenues à Minas Tirith? Cela est bon car au Roi, je n'ai rien à cacher.

A présent que le voile est levé vous laisserez-nous reprendre la route ? La route est longue jusqu'à la Citadelle. Si vous craignez que nous soyions dangereux je suis certain que mes compagnons ne seront pas offusqués que vous nous escortiez."


Maegaldar avait soigneusement choisi ses dernières phrases pour tenter de désamorcer la mauvaise volonté d'Haakon. En lui demandant s'il voulait bien les "laisser" poursuivre leur route il lui tendait une ouverture. En effet s'il ne s'y prenait pas trop mal le lieutenant pouvait passer aux yeux de tous comme celui qui était resté maitre de la situation. D'autant plus que s'il décidait de les mener plus haut il pourrait prouver l'efficacité de sa surveillance à ses supérieurs. Il y avait un certain prestige à escorter le prince Legolas qui venait rendre visite au Roi.

De plus le dunadan espérait secrètement que ce faisant il laisserait les saltimbanques tranquilles. Quoiqu'il eut peu d'espoir pour cette dernière possibilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar

avatar

Nombre de messages : 735
Age : 39
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Jeu 1 Jan 2009 - 21:44

Dans tout ce qui venait de se passer, l'esprit d'Haakon se trouvait happé par une seule chose: la révélation de l'identité de celui qu'il prenait pour un simple d'esprit. Il en demeura incrédule pendant plusieurs secondes.
Comment était-il imaginable que ce demi clochard se trouvât être l'un des plus grands héros de la dernière guerre ?

Pendant un instant fugace il pensa qu'il s'agissait d'une plaisanterie et s'apprêtait à éclater de rire. Cependant il y avait quelque chose de pas si absurde dans cette révélation. Même si elle était bien pâle et affaiblie, il demeurait chez le prince Legolas quelque chose de la lueur qui émanait naturellement des elfes.

Haakon demeura interdit.

Après quelques instants de stupeur tout alla très vite. Quelqu'un dans la foule cria :


" Mais oui c'est lui ! Je le reconnais ! "

Un garde d'Haakon qui était un vétéran de la bataille de la Porte noire cria à son tour avec un tremblement ému dans la voix :


Vétéran : " C'est bien lui mon seigneur, c'est Légolas l'elfe ami du Roi qui combattit à nos côtés !"

Il se jeta à genou et inclina la tête. Il se mit à sangloter, sans doute les souvenirs à la fois tristes et glorieux de ces jours ressurgissaient maintenant qu'il avait reconnu le fils de Thranduil.

Toute la foule présente cria de joie, il se trouva soudain une quantité étonnante de gens qui reconnaissaient Legolas, le héros de la guerre de l'anneau.


"Noël ! Noël ! Vive Légolas le héros !"

On entendit petit à petit s'élever un chant populaire repris avec enthousiasme par tout le peuple présent. Ce chant avait été composé il y a quinze ans à la gloire du prince elfe de la forêt noire:

Il est venu des terres feuillues
L'arc à son bras est invaincu
Ses lames fendaient les Ourouk
D'un millier il tailla le bouc

Ce prince immortel a sauvé
Minas Tirith et son armée
Avec le nain, flanquant le Roi
Força Sauron au désarroi

Qui donc est ce fléau des Dieux
Ce combattant à la beauté de glace
Que jamais la guerre ne lasse
Ses ennemis l'appellent "sauve-qui-peut"

Pour nous son nom est Légolas

Viva ! Viva !


Devant tout ceci, l'affaire devenait tout autre pour le lieutenant. Haakon mit lui aussi un genou à terre. Lorsque la foule eut cessé ses vivas il dit avec une humilité dont lui même se serait peu cru capable:

Haakon : " Pardonnez-moi Prince Legolas. Je ne suis qu'un chien de garde qui protège la maison de son maître du mieux qu'il le peut. "


Dans l'état actuel où il était, tous les criminels pouvaient bien défiler devant lui il n'arrêterait personne.

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardë Moredhel

avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Dim 4 Jan 2009 - 0:30

[Wouhouw! El King is back et il a répondu partout... C'est Noël^^! (Je te charrie, Gorny... J'aurais pas eu le temps de répondre plus tôt moi non plus mais j'aime bien te lire, c'est tout. Surtout quand tu nous fais des chansonnettes!)]

Blackout... Il fallut quelques fractions de secondes à Vardë pour admettre que le Prince l'avait fait, qu'il avait dit qui il était, avec air noble et tout le tralala, malgré sa manche qui menaçait de tomber en miettes.
Un léger sifflement admiratif força ses lèvres presque à contre-coeur. Il ne souvenait pas que son vieux rival avait tant de cran... En pareille situation, il se serait plutôt vu prier les Valars pour se transformer en souris.

Puis, tout explosa. Maegaldar enfonça le clou avec son autorité habituelle, les Gondoriens les encerclèrent en riant et criant, les saltimbanques les regardaient bizarrement, et le jeune Moredhel, ne sachant trop où se mettre, décida de ne pas trop bouger, et resta planté comme un poireau derrière Legolas.
L'enthousiasme faisait plaisir à voir, c'était sûr. La poésie gondorienne était un autre problème. Vardë dut garder les yeux rivés au sol et se mordre la lèvre au sang pour ne pas éclater de rire. C'était trop cocasse, trop tentant. Il sentait qu'il allait devoir faire des efforts monstrueux pour ne pas resservir quelques passages au Prince de temps à autres.

Lorsque Haakon mit genou en terre, l'elfe se décida enfin à se reprendre et à oublier ses puérils projets de basse moquerie pour se réintéresser à la suite.
Mine de rien, il était un peu inquiet. La situation lui avait entièrement glissé des mains, et le voilà projeté bien malgré lui au rang de compagnon du grand Prince Legolas d'Eryn Lasgalen. Et il n'était pas tout-à-fait sûr que ça lui plaisait beaucoup. Pour la discrétion qu'il aimait tant, c'était foutu...

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Legolas

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Ven 16 Jan 2009 - 23:55

C'était une chose de claironner : "C'est moi le Prince, laissez-moi passer". C'en était une toute autre d'assumer les éclats de voix, les gardes agenouillés et Haakon tête baissée.
Doux euphémisme que celui qui vient : Legolas ne savait plus où se mettre. Il se serait bien replié derrière Vardë mais ce dernier avait déjà adopté cette stratégie. Si l'aîné faisait de même, on les soupçonnerait bientôt de jouer aux chaises musicales elfiques (sans chaise, en pleine rue, mais si vous connaissez !).


Il déglutit, inspira, expira, se redressa et endossa sa notoriété avec le plus de courage qu'il lui était possible de rassembler. Le courage avait tendance à vouloir également jouer aux chaises musicales ces temps-ci.
Qu'ajouter après l'hommage que lui rendait Minas Tirith ? Peut-être un : "Bande de chiens, il y a quinze ans, vous me receviez sous une avalanche de tomates et autres salades parce que je m'étais entiché de l'une des vôtres !" mais cela aurait été fort mal venu.


Il préféra un petit salut de la main et un léger sourire sur ses lèvres pâles comme la mort. ll chercha, ensuite, le réconfort d'un regard ami. Comble de l'ironie, il rencontra celui d'Haakon. Les yeux de celui-ci étaient devenus bienveillants et Legolas y trouva ce qu'il cherchait : la force d'aligner quelques mots, histoire de faire passer son trouble.

Il dit, paisiblement :


- Vous êtes pardonné Lieutenant. [NDLR : A l'image de Henri IV, Legolas est un prince clément et débonnaire....... /Mode Geonget off] Vu que tout malentendu est dissipé, je souhaiterais que vous nous conduisiez à la Citadelle et que vous nous annonciez au Roi.

Le premier-né put respirer plus librement. Il lui semblait avoir accompli une mission qui lui aurait été confiée. Et puis, le sort qui lui incombait n'était pas si terrible. Il avait eu une petite chanson, il aurait très bien pu avoir une assemblée se gaussant de lui suite à une annonce aussi invraisemblable au regard de son apparence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Sam 7 Mar 2009 - 17:54

[HJ : désolée, y'a vraiment pas moyen que je sorte quoi que ce soit d'intéressant, vide complet niveau inspi... vous auriez plus de chance de continuer entre vous
edit : attention à ce qu'on peut comprendre Vardë Wink - qui a dit que j'avais les idées mal tournées ?]


Dernière édition par Darilyn le Lun 9 Mar 2009 - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vardë Moredhel

avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Sam 7 Mar 2009 - 21:23

[Oki, on te saute, c'est donc à Maegaldar!]

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Maegaldar Anertoar

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 26
Date d'inscription : 28/10/2007

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Mer 25 Mar 2009 - 21:18

La situation s'était brusquement emballée. Et si les elfes ne savaient plus où se mettre, le dunadan de retour après son exil volontaire n'était pas non plus heureux d'une si grande et si soudaine notoriété. Cela faisait longtemps qu'il en avait oublié l'effet. D'autant plus que la période où il l'avait connue avait été fort brève, lui même restant la plupart du temps dans l'ombre.

Mais malgré tout, il sentit son corps frissonner en souvenir de ce temps perdu... Et petit à petit un léger sourire se dessina sur ses lèvres, mélant amusement de la réaction des premiers-nés, fierté d'être présent aux côtés du Prince, et mélancolie du temps jadis.
Ainsi avec son calme coutumier il croisa ses mains devant sa taille, cédant la place au véritable héros de la guerre. Pas un seul membre de cette assemblée ne connaissait la signification de la broche de la Compagnie Grise qu'il arborait, ou bien ils étaient trop distraits pour y porter leur attention. Et c'était mieux ainsi. Il préférait rester dans l'ombre jusqu'à paraître devant Aragorn.

Ils n'étaient pas passés loin des complications, mais tout s'arrangeait... A la façon dont son sang bouillait de fierté à se sentir au milieu de ce peuple il était évident qu'il avait fait le bon choix. Il allait falloir se réhabituer mais sa place était ici.



[Rien de transcendant mais la parole est à d'autres qu'un simple dunadan.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar

avatar

Nombre de messages : 735
Age : 39
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   Jeu 2 Avr 2009 - 1:03

[Hj: Bon puisque tout le monde semble d'accord, nous allons chez le Roi king ]

Haakon était pardonné, tant mieux pour lui !

Après être demeuré le temps nécessaire le genou à terre, Haakon se releva et donna ses ordres.


Haakon : " Sergent, formez le cortège. Sur deux lignes. "

Le sergent aboya quelques ordres et les soldats du guet s'alignèrent de sorte que Legolas et ses compagnons se trouvassent encadrés, les soldats se trouvant entre eux et la foule qui continuait à les acclamer.

Avec une voix empreinte d'un profond respect, Haakon dit à Legolas:


Haakon : " Moi et mes hommes allons vous escorter jusqu'à la citadelle. Je vais immédiatement faire annoncer votre arrivée. "

Il fit signe à un de ses hommes à qui il dit:


Haakon : " Prenez mon cheval et allez jusqu'à la citadelle. Annoncez que le prince Legolas et sa suite viennent voir sa Majesté. "

Soldat : " A vos ordres monseigneur. "

Il enfourcha le cheval et Haakon le regarda fendre la foule et prendre la direction de la citadelle.

Haakon se tourna vers ceux qu'ils voyaient désormais comme des princes et leur dit:


Haakon : " A votre bon vouloir messeigneurs. "

Et il attendit qu'on lui fit signe d'avancer.

On lui fit signe et ils se rendirent jusqu'à la porte de la citadelle sous les vivas.

Ils marchèrent longuement et subirent sur le chemin tous le répertoire des chansons glorieuses composées en l'honneur de Legolas.


"... Brulant de son regard de glace
C'est bien lui oui, c'est Legolas ....

... Legolas l'elfe géant, prince chatoyant
Jamais terre ne vit guerrier plus ondoyant...

...Il en fait fuir même les limaces
Le grand beau prince Legolas... "


Et oui...
Avant d'arriver finalement là
: la Citadelle de Minas Tirith

[Hj: Vous pouvez faire un post de conclusion si vous voulez ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de la 'Pleine Lune'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de la 'Pleine Lune'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Le Mystère de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor :: La cité basse-
Sauter vers: