AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marnak Holderek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Marnak Holderek   Mar 30 Déc 2008 - 22:54

PARTIE 1/2

•|• Marnak Holderek•|•

Bien qu'il en était très fier, son prénom ne signifiait absolument rien. Son père et sa mère, lors de la grossesse de cette dernière, avaient recherché ensemble un prénom qui, rien qu'à la phonétique, devait inspirer la puissance et la sensibilité. Pour la plupart des nains, en tous cas leurs voisins et amis, ce prénom était magnifique, beau et digne d'un nain scintillant, comme il devait certainement l'être par la suite. Avec de tels parents, cela n'en faisait aucun doute! C'est ainsi que Marnak, quand un humain, ou un elfe lui demandait l'origine de son prénom, se sentait dans le droit de leur expliquer, à eux qui avaient besoin de significations dans leurs noms, que "Mar" signifiait la sensibilité, dans sa forme la plus précieuse, et "-nak" la puissance de la déflagration d'un dragon.
Aux orcs, gobelins et autres engeances du Mal ne méritant pas de respirer l'air de la Terre du Milieu, il leur expliquait volontiers que c'était pour eux le plus beau son du monde, car c'était incontestablement la dernière chose qu'ils devaient entendre.

• Age : 67 ans (2970 - ? )

• Force : Lumière

• Race : Nain - Peuple de Durin

• Origines : Erebor

• Métier ou situation : Ingénieur, spécialisation dans le mithril + Officier dans l'armée naine.

•|• Biographie •|•


• Physique :
Citation :
Pour les Elfes, qui pourtant ont un regard critique sur l'esthétique, en général, les nains sont tous semblables.
Marnak, tout comme ses deux parents et son frère, avait une peau légèrement basanée, ce qui était apparent chez nombre de nains. Cette couleur n'était pas sans rappeler les métaux précieux et tout son physique laissait les jeunes humains rêveurs, leurs esprits allant voguer dans l'infini des immenses cavernes naines.
La couleur brune de ses yeux et de sa pilosité n'avait rien d'extraordinaire, mais Marnak accordait cependant une certaine importance à son apparence. Ainsi mettait-il ces tons en valeur en s'habillant en conséquence, et sa barbe chérie était objet de convoitise.
Il n'y a pas à dire, ce nain avait de la classe, il en jetait!
Son physique robuste et lourd imposait le respect, au point que les enfants des rues le croyaient capable de déplacer d'immenses rochers à mains nues. Bien entendu, Marnak n'était pas étranger à ces rumeurs.
Si l'on s'approchait de lui, on pouvait se rendre compte que ses traits durs n'étaient que ce que l'imagination voulait voir d'un tel pilier comme l'était le nain. En fait, la douceur même savait se lire sur son visage, mais rare était cette vision, car elle était réservée à ses plus proches amis, quand c'en était le besoin. La plupart du temps, l'image que Marnak laissait derrière lui, en plus du respect, était celle d'un nain joyeux, avec un faciès heureux qui savait mettre du baume au cœur, sans que l'on sache expliquer pourquoi.

• Histoire :
La naissance de Marnak n'est pas un élément à négliger. Ou plutôt celle de son frère jumeau. Cette naissance inattendue avait non seulement grandement bouleversé les parents mais également la destinée de Marnak, qui n'aurait du être qu'un nain comme tant d'autres, à détester les elfes sans réflexion aucune et se contenter de paradis artificiels en guise de récompense au travail fourni pour la communauté.
Certes, il est un certain bonheur que de travailler dur, d'être reconnu par les siens et de boire une chope de Muthril, bière naine qui doit son nom au précieux métal qu'il est sensé refléter de par sa solidité . Mais Marnak n'allait pas vivre tout cela de la même manière, quoiqu'il n'en resta pas moins nain pour autant, à savoir bon-vivant.
Mais revenons en arrière, avant sa naissance.

Elrak, son père, était ingénieur, principalement dans les travaux qui avaient attrait au mithril, car il avait une très grande connaissance du matériau. Lui et son épouse Larin avaient une demeure en Erebor. Etant donné la grande importance du savoir d'Elrak, bien qu'il fut consigné dans de nombreux ouvrages, celui-ci en dispensait le contenu auprès des jeunes nains désireux d'en savoir plus sur cet héritage primordial de leur peuple.

C'est ainsi que quand Larin découvrit qu'un petit être était en train de grandir en elle, Elrak, fou de joie, se mit à préparer la venue de son enfant. Il fallait le voir parler des exploits que son fils ferait! Plus aucun de ses amis n'eut la paix. Bien que cela ne les dérangea pas vraiment, tous attendaient secrètement que ce mioche naisse une fois pour toute et qu'ils aient la paix! Elrak le voyait déjà ingénieur comme lui. Le sort en avait cependant décidé autrement.
Lors de l'accouchement, ce ne fut non pas un énorme bébé comme la taille du ventre l'avait suggéré, mais deux jumeaux, identiques et avec une constitution tout à fait normale pour des bébés nains. Elrak qui aimait bien tout planifier en fut déconcerté! Il donna au premier le nom de Marnak, comme il l'avait déjà décidé depuis 10 mois à l'avance, durant la grossesse de Larin, et au second, ne sachant que dire, nominalisa le râle que fit son épouse en mettant au monde son deuxième enfant. C'est ainsi que Marnak eut pour petit frère Raâgahal.

Etrangement, Elrak s'étant tant préparé à la venue d'un enfant ne fut capable de donner son amour qu'à l'un de ses deux fils, et ce fut Marnak car malheureusement, si le physique était le même pour les deux frères, l'intellect, lui semblait avoir été moins bien réparti. Raâgahal fut donc délaissé de ses parents, trop émerveillés devant leur beau Marnak qui de surcroît semblait fort malin pour son âge.

Les deux frères, durant leurs plus jeunes années, alors que le feu qui les animait n'en était alors qu'à l'étincelle qui allait faire de leurs âmes d'immenses brasiers dévastateurs et d'amour en leurs principes, ne se quittaient pas d'un cheveu. Si, par malheur, leurs parents les séparaient en guise de punition, l'un et l'autre devenaient inconsolables et surtout tapageurs.
Grandissant, il ne faisait désormais plus aucun doute que les jumeaux différaient en de nombreux points. Marnak était intelligent, jovial, téméraire, débrouillard, tandis que Raâgahal était beaucoup plus renfermé sur lui-même, ne parlant que quand on lui adressait la parole et étant extrêmement susceptible. Le peu d'importance que lui accordaient ses parents ne faisait qu'aggraver la situation et il n'arrêtait pas d'osciller entre amour et jalousie pour son frère, seul être qui lui donnait de l'affection, et cela généreusement.

Alors que les jumeaux n'étaient alors que de jeunes enfants, Elrak les emmena avec lui lors d'un voyage hors de la mine. Larin ne s'y était pas opposée mais elle eut une discussion avec son époux, avant le départ, quant au fait que ses enfants étaient trop jeunes pour un tel voyage, ce à quoi Elrak répondit qu'il n'y avait aucun danger et que de toute façon, ils seraient accompagnés d'un de ses bons amis guerrier.
Il s'avéra qu'en réalité, le danger était bel et bien présent. Lors du retour vers la cité naine, ils furent attaqués par un groupe de pillards gobelins. [des méchants, affamés, qui attaquent les gentils!]. L'ami d'Elrak se sacrifia pour sauver le savant et ses enfants et tandis que ceux-ci fuyaient, ils furent tous trois rattrapés par deux gobelins qui s'emparèrent des jeunes nains. C'est là que le destin fut clairement scindé en deux : Elrak se retournant vit ses deux fils emportés dans des directions opposées.
Le temps semblait avoir été anesthésié, et découvrant alors une vigueur depuis longtemps oubliée, le père s'empara d'une hache de jet accrochée à sa ceinture et fit un choix. Un choix qui le rongeait de l'intérieur, un choix qui le brûlait, un choix qui l'accablait d'un poids semblable à une montagne . Il décida de sauver son fils chéri, Marnak, alors même qu'il prenait conscience de tout l'amour dont pouvait avoir manqué Raâgahal.
C'est ainsi que Marnak eut la vie sauve, perdant par la même occasion un être si cher. Pourtant, il ne semblait pas plus affecté que cela par la disparition de son frère et cela troubla Elrak, qui devint, depuis lors, comme un lieu invitant le remord et le chagrin à la copulation.

Le dernier soir avant d'arriver en Erebor, Marnak annonça calmement à son père, près des braises mourantes, qu'il venait de faire le choix de devenir guerrier pour venger la mort de l'ami de son père -qui devint comme un modèle, pour lui-, et surtout pour être à même de retrouver son frère qui l'attendait.
Il regarda le chemin d'où ils venaient. Une envie irrésistible de l'emprunter dans l'autre sens l'envahit.
Le lendemain, au soir, Larin pleurait la mort de son fils Raâgahal.

Le temps passant, les blessures dans les coeurs des parents se refermèrent mais restaient toujours prêtes à saigner. En effet, Marnak n'était plus le même. Adolescent, il apprit tout le savoir de son père mais le refoulait en guise de protestation et passait beaucoup de temps à s'entraîner au combat. Ses parents le laissaient faire.
Il assistait cependant de plus en plus son père, le guidant parfois sur des idées qui ne manquaient pas d'originalité.

Tous les jours, ses pensées allaient à son frère et un désir de partir le rejoindre s'intensifiait en son fort intérieur.

A sa majorité, il suivit un entraînement intensif et rapide à la caserne. Il reçut, grâce au poste de son père, de pouvoir être assez indépendant, sans être affecté en permanence à la caserne.
Partant avec un équipement minimum, il partit vers ce chemin qu'il maudissait. Quelque chose en lui tentait de l'en détourner mais il n'en tint pas compte. Il passa de nombreux mois à faire des recherches, mais ce sentiment interne de faire fausse-route finit par avoir raison de lui. Voyant qu'il ne trouvait aucune trace de son frère, il se laissa guider par son instinct. Après tant de mois de marche solitaire, même les pierres et cailloux des chemins semblaient lui parler.
Il prit la direction des Montagnes Blanches.
Au fur et à mesure qu'il avançait, il était de plus en plus confiant en lui, envers le but qu'il s'était fixé pour son voyage. Ce n'est pas sans périples (qui le forgèrent et le formèrent plus que toute formation à la caserne) qu'il retrouva son frère, en vie. Celui-ci avait également pris la route, il avait également ressenti cet étrange sentiment.
En réalité, Raâgahal ne se souvenait plus de son frère et l'aurait probablement tué sans la ressemblance, certes, mais surtout sans cet instinct qui les unissait.

Il avait été sauvé - et maltraité - par des humains barbares qui le méprisèrent mais qui l'acceptèrent cependant parmi eux, plus pour ses bonnes aptitudes au combat que par charité.
Il préféra cependant se garder à distance de cette étrange communauté, en participant tout de même aux raids menés par ceux à qui il devait la vie.
Ce mode de vie le consolida dans sa solitude, et il perdit tout respect pour la vie d'autrui.

Cette rencontre entre les deux frères jumeaux créa une tension. Ils croyaient n'avoir rien en commun pour se supporter l'un l'autre. Quand Marnak retrouva son frère, ce fut d'abord la joie d'avoir atteint son but, de s'être délivré, pour ainsi dire, de ce fardeau qu'il trainait depuis si longtemps, mais quelques instants après il fut empli de méfiance et de regret. Il lui proposa tout de même de le suivre, ce que Raâgahal fit, mais seulement parce qu'il voyait en son frère une opportunité de fuir plus aisément sa communauté de barbares.
Ils voyagèrent d'abord en silence, mais retrouvèrent très vite la complicité qui les unissait durant leur enfance, comme si le temps avait eu un raté, et qu'il reprenait son cours après leur séparation. Jouant comme des gamins, l'un et l'autre se déteignaient dans leurs manières de vivre.

Au bout d'un certain temps, Marnak du rentrer en Erebor. Elrak était décédé et avait laissé à son fils la charge de reprendre sa place.
Raâgahal préféra quant à lui continuer une vie solitaire. Cependant, ils avaient tous deux pris conscience d'une étrange force qui les liait : leur intuition vis-à-vis l'un de l'autre ne faisait jamais défaut.
C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent fréquemment, sans le vouloir, comme si le hasard les menaient l'un à l'autre.
Elrak ne sut donc jamais qu'il n'avait pas tué l'un de ses fils. Larin en fut pour sa part énormément soulagée, mais déçue de ne pouvoir revoir son enfant. Elle suivit son mari peu de temps après.

Raâgahal avait appris, durant les mois passés avec son frère, à savoir vivre sans pour autant massacrer les habitants alentours. Il se révéla être très débrouillard. Il joua sur ses allures de vagabonds, sa force et sa récente serviabilité pour obtenir des paysans de la nourriture, des artisans divers objets. Il se permettait néanmoins quelques menus larcins, voire d'importants vols, mais jamais à ceux dans le besoin.
Quant à ses pulsions meurtrières, il les assouvissait volontiers à terrasser la vermine des contrées qu'il foulait de ses pieds. Ce n'est pas ce qu'il manquait en ces temps où les forces du Mal prenaient de l'ampleur.
Cela avait un triple avantage : C'était rigolo, il y avait parfois beaucoup à récolter sur les corps des cadavres et les populations voisines se montraient très reconnaissantes. C'est d'ailleurs lors d'une de ces fêtes en son honneur qu'il engendra l'une des rares semi-naines qui existèrent en Terres du Milieu. Il ne l'apprit que très tard.

Marnak, quant à lui, devenait de plus en plus important dans la cité, ainsi qu'en ce qui concerne son grade dans l'armée. Il avait formé à son tour trois ingénieurs très brillants à qui il confiait régulièrement les travaux les plus simples, se réservant les tâches les plus ardues.

Il fut mandé par le roi Dáin II de constituer une petite expédition afin de se rendre compte de l'état du Royaume de la Moria. Cela faisait quelques temps qu'il n'avait plus reçu de nouvelles de Balin et il craignait quelques fâcheux incident. Tout cela étant incertain, il lui recommanda de préparer une expédition qui serait à même de faire face à toute situation.

Il partit ainsi pour cette mission difficile en compagnie de vingt guerriers, un de ses apprentis-ingénieurs et deux géologues (l'un d'entre eux cuisinait à ravir!). Il ne s'étonna guère de trouver son frère sur son chemin, lequel se joignit à l'expédition.

Une des premières consternations de l'expédition fut de trouver les environs du pont de Khazad-Dûm entièrement détruits. Ils tentèrent donc de le contourner -le chemin était trop incertain-, ce qui leur prit un temps considérable. Cette expédition n'étant pas des plus discrètes, Marnak ordonna aux guerriers, aux géologues et à l'apprenti-ingénieur de retourner à la sortie, et de franchir le col de Caradhras afin de rejoindre les portes de Durin, ce qu'ils firent.


[suite un peu plus bas...]


Dernière édition par Marnak Holderek le Jeu 4 Juin 2009 - 1:56, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Ven 2 Jan 2009 - 15:29

Bonjour, bonne année et bienvenue !

Ce début me semble prometteur et bien écrit. J'attends la suite Wink.

Si tu pouvais modifier ta signature maintenant que le code est validé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Ven 2 Jan 2009 - 20:06

Dupont dirait même plus que Dupond: c'est bien parti! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Sam 3 Jan 2009 - 17:09

PARTIE 2/2
[pour cause d'excès de longueur, je dois scinder ma fiche en deux, et la voir malheureusement séparée par quelques posts :/ ]


Les deux frères jumeaux étaient donc restés seuls, en ce lieu où ils auraient dû se sentir chez eux - mais ce n'était pas le cas. Ils avaient pris des provisions pour tenir aisément trois semaines en rationnant, voire plus. Cette expédition à deux, ils se devaient de la faire la plus discrète possible car il n'y avait aucune trace de vie ou de présence des nains. Une rapide déduction imposait donc la vigilance. Ils découvrirent très rapidement la présence massive de gobelins ce qui les fit avancer plus lentement que prévu car se cacher n'était pas chose aisé alors que grand nombre d'édifices et d'infrastructures avaient été détruits. La jadis somptueuse cité de Khazad-dûm était en grande partie en ruine. Marnak en prenait de nombreuses notes malgré sa consternation et son immense peine.
Le dixième jour, tandis qu'ils étaient dans l'une des grandes salles, ils évitèrent de peu un groupe de gobelins. Ils eurent tout juste le temps de se cacher par l'entrée d'un passage peu visible, pour ne pas dire dissimulé (sauf pour un nain, bien entendu!). Un étrange chemin les mena à une grotte où ils firent une rencontre avec trois étranges elfes. La première réaction de Raâgahal fut de les ajouter à ses provisions qui diminuaient sensiblement, mais Marnak l'en empêcha. Certes, il n'avait aucune envie de faire ami-ami avec ces elfes pour le moins étranges, mais il n'avait aucun motif de les tuer. Les elfes prétendirent être des pillards en quête de mithril, mais cela n'avait rien de crédible, leurs habits semblaient plus militaires que de vagabonds, d'autant plus qu'ils étaient en possession d'outils de mesure qui intéressèrent Marnak au plus haut point, mais qui n'avaient rien à faire dans les mains de simples pillards.
Les cinq furent contraints de rester cachés dans cette grotte cinq jours durant, les gobelins semblaient ne pas vouloir s'en aller.
Durant ce temps, Marnak fit des croquis, accompagnés d'explications, des outils de mesure de leurs nouveaux compagnons. Il était dès à présent convaincu qu'ils étaient géologues ou ingénieurs.
Après rapide concertation avec son frère, en privé, les deux nains leur firent avouer certains détails qu'ils semblaient avoir oublié de préciser.
C'étaient les trois derniers membres d'une expédition d'elfes moriquendi, semblable à celle des nains (pour faire un état des lieux, donc), à la différence que tous les guerriers avaient succombé en tentant de les protéger. Ils avaient pris des rations sur leurs frères tombés, obligeant ainsi les derniers survivants à se sacrifier pour qu'ils puissent fuir.
Ils avaient également entendu une rumeur comme quoi un Balrog aurait été libéré.
A l'aube du seizième jour (d'expédition sous-terraine pour les jumeaux nains), la voie était libre. Elfes et nains conclurent de continuer le chemin ensemble. Marnak le regretta par la suite très longtemps.
Le danger étant trop important, et le devoir des expéditionnaire étant plus que largement satisfait, ils se mirent d'accord pour sortir au plus vite de ces lieux. Les elfes parvinrent cependant à fausser la compagnie des deux nains peu avant d'atteindre la porte de Durin. Ces derniers n'y accordèrent alors que peu d'importance, pas plus du fait que le reste de l'expédition ne les avaient pas encore rejoint.
De retour à l'air libre, ils ne retrouvèrent que deux soldats nains et l'apprenti-ingénieur de Marnak. Tous les autres étaient tombés lors d'une embuscade des gobelins tandis qu'ils revenaient de Caradhras.

La peine dans le cœur et le silence pour seules paroles, ils se remirent en route pour l'Erebor. A peu de temps de la Montagne Solitaire, Marnak ne put s'empêcher de sombrer dans une profonde détresse en apprenant la bataille des Champs du Pelennor.
Arrivés près de l'Erebor, ils virent de nombreuses armées d'Orientaux qui livraient bataille aux Hommes de Dale et aux Nains.
Plusieurs soldats nains se dépêchèrent de les escorter de l'autre côté du champ de bataille. On ne sait si c'était l'escorte qui les guidait ou s'il s'agissait de Raâgahal, aidé par son frère, qui déblayaient un chemin pour tous. Quoiqu'il en soit, ils arrivèrent saint et sauf.
Quelques heures après, Les rois Bard et Dáin II moururent au combat tandis qu'Hommes et Nains se réfugiaient dans la cité sous-terraine, où ils durent faire face à un siège.
Marnak, en qualité d'officier assistait parfois le nouveau Roi sous la Montagne, Thorin III Heaume-de-pierre, fils de Dáin II. Les officiers ne s'entendaient guère, mais purent organiser la vie dans la cité assiégée. Dix jours après la défaite de leurs pères, Bard II et Thorin III menèrent une sortie victorieuse et reconquirent Dale. Cela marqua le début d'une longue période de travail pour Marnak et ses apprentis, tandis que l'heure était à la fête et aux rires pour tous les autres nains, ainsi que l'ensemble de la Terre du Milieu.

Par la suite, Gimli vint en Erebor et s'entretint avec Dáin II de son désir de créer une nouvelle cité naine à Aglarond. Marnak se porta volontaire pour accompagner Gimli, ainsi que Raâgahal, simplement pour suivre son frère et parce qu'il s'ennuyait en Erebor.
Marnak s'attela donc à la tache de construire ni plus ni moins une nouvelle cité. Les Cavernes Étincelantes sous les Montagnes Blanches étaient un réel joyau et il y consacra tout son savoir-faire. En guise de remerciement (et surtout parce que c'était son job, il ne faut pas se leurrer!), Gimli lui confia l'immense honneur de forger les nouvelles portes de Minas Thirith en acier et en mithril.
Ce ne fut pas tâche aisée, la première question étant "Faut-il les forger ici, mais alors transporter jusqu'à la cité sera un vrai calvaire, ou bien on les forge là-bas même?" Ceci n'étant qu'un avant-goût de ce que fut l'œuvre (Finalement, ils les forgèrent en Aglarond et peinèrent grandement à les transporter jusqu'à la cité du Gondor. Mais ceci fera l'objet de plus de détails dans mon prochain livre sur les œuvres et techniques de fonte naines). Cette tâche le hissa définitivement à un rang très élevé, dont il n'avait cure, et il passa énormément de temps en compagnie d'un grand nain, Gimli, l'Ami des Elfes.

Rien ne put cependant le calmer quand il apprit que son expédition, qui fut décimée, ne servit à rien car les elfes renégats, sous le commandement du dénommé Galdarith, s'étaient établis dans la Moria. C'était une atteinte à son orgueil, c'en était trop. Il avait appris à respecter les Elfes à leur juste valeur, mais ces Moriquendi ne rentraient pas dans la catégorie "Elfe", pour lui. Il mit un point d'honneur à restituer la Moria aux nains...

Ce qu'il fit (ou fera, puisque nous n'y sommes pas encore), grosso modo. Passons les détails, il est aisé d'imaginer un grand combat, et finalement la restitution des ruines de la Moria aux nains.
Il fallait maintenant tout reconstruire...

• Caractère :
Je pense que la fiche ci-dessus suffit amplement pour se figurer quel est le caractère de Marnak.
Cependant, on peut ajouter que si Marnak impose grandement de par sa carrure, son intelligence, sa place dans la société et son marteau vraiment beau, il n'est pas parfait non plus! Il a un trait assez fâcheux : il est parfois très naïf, mais sans être un imbécile non plus. Cette naïveté lui confère un positivisme assez puissant. Ainsi, lorsqu'un sentiment de tristesse, de haine - ou n'importe quel sentiment, au fait - s'empare de lui, on peut facilement se figurer que ce sentiment doit être très fort.
Pour lui, être reconnu est très important, mais il s'agit de reconnaissance auprès des gens qui comptent pour lui, et par ses actes. C'est pourquoi le fait de porter un titre l'importe peu, si ce n'est quand il s'agit de raconter l'une de ses fameuses fables à son sujet.
Si un historien voulait faire la biographie de Marnak, qu'il ne fasse des recherches qu'auprès de ses proches, car l'image populaire de Marnak est brouillée par des centaines de légendes et bobards.

• Signe(s) particulier(s) :
En qualité d'officier d'armée, Marnak dispose d'une armure plaquée de mithril. Cela contraste étrangement avec son matériel de mesure et les quelques livres de référence qu'il a très souvent auprès de lui. Il combat avec un marteau plutôt qu'une hache, ceci en l'honneur d'Aulë, le valar qui façonna les nains.


•|• Au-delà de l'imaginaire •|•


• Prénom : Jonathan
• Age : 18 ans
• Où et comment avez vous connu le forum ? Grâce à une très charmante demoiselle qui s'avère être ma copine Smile
• Présence sur le forum : variable... Très souvent, mais ce n'est pas pour autant que je prends le temps d'écrire :/
• Code : [Modo = Ok]
• Quelque chose à rajouter? Vraiment désolé pour le retard pour la fiche...

--------------------------------------------------

héhé merci pour vos encouragements, cala me va droit au cœur! (aaarh mon cœur! ..hh..Hhh...hhhhhh...........)
Bonne année également!
Mais bon je vais laisser en suspens d'ici jeudi tout au moins (examens de ouf oblige et surtout une étude un peu tardive ^^' )

Hum et pour info (in)utile...
Edimë Sayrachë est mon nom elfique Very Happy (mais pas celui de Marnak, vu que je ne considère pas Marnak comme étant entièrement mon moi (ça, surmoi, idéal du moi et moi idéal compris). )
Alors il a très aimablement été composé sur base d'hébreux et d'elfique encore non-conventionnel et signifie Jonathan Evidence-de-sourire.
Et je chie, parce que je ne retrouve pas la feuille originale de ce nom >.< :blowup
Comme ça, cela vous explique d'ores et déjà les deux noms qui seront présents sur ma future double-signature Smile


Dernière édition par Marnak Holderek le Jeu 4 Juin 2009 - 18:42, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nérond Ossian Homerick



Nombre de messages : 62
Age : 38
Race, Pays : Hobbit, La Comté, La Grenouillère ^^
Metier : Barde, poète et écrivain, philosophe ?
Date d'inscription : 16/09/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Du sublime au ridicule...il n'y a qu'un pas!"
**Aime/N'aime pas**: Aime toutes les nourritures possibles et imaginables ( charnelles et spirituelles ), et n'aime point ... l'eau ^^

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Sam 3 Jan 2009 - 17:37

*son de lyre*

Bienvenue seigneur nain et ... que les muses vous soient favorable ! _galadriel

*son de lyre*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 26 Fév 2009 - 11:59

Y a-t-il toujours quelqu'un par ici?! :smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 26 Fév 2009 - 12:10

Oui oui no stress ^^

Je suis désolé de pas prendre le temps d'achever ma fiche...

Disons que toutes les fois où je me suis proposé de l'achever, un contretemps s'imposait :/

Et je dois avouer que j'ai mis ça un peu derrière d'autres priorités, mais il n'y a pas de stress, ma présence ne sera pas mise de côté dès que je serai réellement lancé dans l'aventure! C'est juste que là, je ne me sens pas encore vraiment membre....................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 26 Fév 2009 - 12:24

Tu voudrais quand même pas un bizutage hein?! Parce que sinon en Rohan on va te faire dompter un cheval fou, chez les Nains tu vas boire de la bière jusqu'à exploser, dans la Comté, on te fera fumer de l'herbe à pipe jusqu'à ce que tu vire au vert et enfin chez les Elfes tu écouteras de la poésie toute la nuit (oui, oui, c'est particulièrement trash comme rite de passage! Razz)...

Sinon nous, si vraiement tu y tiens, on peut se débrouiller pour te déguiser en femme et t'enrouler dans du PQ... Mr. Green
Bon alors? tu ne te sens pas membre avec tout ça?! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 26 Fév 2009 - 12:51

Oui non mais, bien sur que je suis membre, mais j'ai pas encore posté de VRAI post quoi :p

Ceci dit:

Marnak, un soir, fit un étrange songe. Il se voyait en compagnie de son frère, comme c'est fréquemment le cas, puis se retournant à son appel, il vit un monde différent. Se retournant à nouveau pour retrouver l'endroit où il se trouvait, il fut dès lors complètement plongé dans ce nouveau monde, sans que cela ne lui parut plus étrange que d'ordinaire.
Son frère avait dès lors fait place à une charmante elfe qui lui tendis deux chopes.


"Maître nain, acceptez ces bières comme un gage de ma bonne volonté. Ceci est un présent que je vous fait."

Le nain ne répondit rien. Dans une des chopes baignait un liquide semblable à une liqueur, d'un rouge vif. Dans l'autre se trouvait un alcool fort de couleur bleue. L'elfe lui tendait les deux chopes :

"prends la bière bleue et tout s'arrête après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux, choisis la bière rouge et tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre.
Mais n'oublie pas, je ne t'offre que la vérité, rien de plus..."

Marnak, bien qu'appréciant la grâce des elfes - et malgré son intelligence - ne comprit rien du tout à cette histoire de lapin blanc, de vérité et tout ça. Et puis! C'était n'importe quoi! Elle appelait cette horreur de la bière!
Ainsi, il prit les deux chopes, les porta toutes deux à sa bouche et les bu goulûment en en renversant plein sur sa barbe.

L'elfe fut surprise mais, après un instant d'hésitation, acquiesça.


"Maître nain, je vois que vous avez un sens peu commun de l'intuition. Vous avez choisi de vivre selon vos principes, participant parfois aux vérités pour lesquelles vous accordez de l'importance, négligeant parfois ce que la décence voudrait, du moment que cela serve vos idéaux."

[à toi de continuer, parce que là, mon "cours" commence... Le prof est pas là et on matte Eyes Wide Shut dans le cadre du cours Very Happy Ou alors je continue plus tard ^^ Biz!]

EDIT : La suite...

Le nain fut ainsi catapulté dans différents univers. Il n'en garda quasi aucun souvenir, excepté un moment marquant. Un évènement bouleversant qui le traumatisa davantage que tout ce qu'il avait pu vivre : LA nuit de poèmes elfiques... Il avait beau apprécier les elfes, une nuit, c'en était trop.
Il lui resta également un vague souvenir de Papier toilette mais rien de très important...

A ce moment là, il se réveilla.

et pouf, c'est finit!

[désolé pour la fin foireuse mais c'est la reprise des cours : au programme principes et langages de la photographie ^^ rebzou]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mar 3 Mar 2009 - 2:42

[J'ai continué mais je vais dormir, je me lève dans 6h...]
En fait, je me demandais comment faire pour séparer les frères et faire des retrouvailles...
Finalement, quelques gobelins et le tour est joué Smile

Il ne manque plus que son implication dans la guerre de l'anneau, l'expédition de Gimli pour les cavernes scintillantes, la dame Galadriel et la construction de la porte de minas tirith ^^

J'ai pas encore fini quoi...

EDIT inutile : finalement j'ai dormi moins de 5h ^^

EDIT : Voilà encore un petit paquet supplémentaire au lieu d'étudier pour mon examen du 30... Pffff john john john...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nérond Ossian Homerick



Nombre de messages : 62
Age : 38
Race, Pays : Hobbit, La Comté, La Grenouillère ^^
Metier : Barde, poète et écrivain, philosophe ?
Date d'inscription : 16/09/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Du sublime au ridicule...il n'y a qu'un pas!"
**Aime/N'aime pas**: Aime toutes les nourritures possibles et imaginables ( charnelles et spirituelles ), et n'aime point ... l'eau ^^

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Lun 23 Mar 2009 - 13:44

J'ai bien hâte que cette belle fiche soit achevée !

Surtout que mon perso a cruellement besoin d'aide !!!


_sting
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Lun 23 Mar 2009 - 14:24

Merci Nerond:D

je ne sais pas comment il va s'y prendre, mais il est certain qu'il voyagera avec son frère lorsqu'il te verra en train de galoper...
Bon, ton cochon, je vois mal comment le sauver, faudra faire preuve d'une grande imagination pour sauver tout le monde! Ca te ferait vraiment mal si ton poney il va rejoindre son ancienne proprio pour que ton cochon il puisse vivre?
Je suis méchant, je sais... Surtout que de lire la fiche, j'ai eu des frissons dans l'auditoire et j'en avais les larmes aux yeux... Mes voisines se sont posés des questions lol.

Tu te joindras à Marnak et Raâgahal? :p

Bah, comme tu le vois, ma fiche avance petit à petit, de quelques paragraphes de temps en temps...
C'est juste qu'entre mon horaire assez hard, l'étude du dernier exam de cette mini session, mes répétitions avec mon groupe de musique et mon temps libre :p
Ben, je mets pas TDM en tête de liste, mais pas en fin non plus!
Je pense l'avoir finie d'ici peu...
Les frères vont manquer le début de la bataille de Dale, tandis qu'ils seront à la Moria. Il y a des détails à changer dans ce qui est écrit, et un petit paragraphe à ajouter.
Après ça, il est envoyé à Aglarond pour s'occuper de refaire la porte de la Cité Blanche, devient pote avec Gimli et c'est finiiii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mar 24 Mar 2009 - 23:06

à supprimer...


Dernière édition par Marnak Holderek le Mer 25 Mar 2009 - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nérond Ossian Homerick



Nombre de messages : 62
Age : 38
Race, Pays : Hobbit, La Comté, La Grenouillère ^^
Metier : Barde, poète et écrivain, philosophe ?
Date d'inscription : 16/09/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Du sublime au ridicule...il n'y a qu'un pas!"
**Aime/N'aime pas**: Aime toutes les nourritures possibles et imaginables ( charnelles et spirituelles ), et n'aime point ... l'eau ^^

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mer 25 Mar 2009 - 1:06

OoOh ! Plus que la description du perso a faire, c'est ça ? thumleft

"Merci Nerond:D"

Mais je t'en prie ! Entre futurs compagnons, faut s'encourager ! dwarf


"je ne sais pas comment il va s'y prendre, mais il est certain qu'il voyagera avec son frère lorsqu'il te verra en train de galoper..."

Ils seront pas trop de deux pour sauver la mise de Nérond !! viking


"Bon, ton cochon, je vois mal comment le sauver, faudra faire preuve d'une grande imagination pour sauver tout le monde! Ca te ferait vraiment mal si ton poney il va rejoindre son ancienne proprio pour que ton cochon il puisse vivre?"

Bah ! Poléon peut se débrouiller seul !! pig

Et je préférai conserver la poneytte : outre le fait que Pommélia ait une valeur sentimentale ... Mon hobbit est monté dessus donc ... Si le dragon la choppe le cavalier est très mal lui aussi !! Thumb down

"Surtout que de lire la fiche, j'ai eu des frissons dans l'auditoire et j'en avais les larmes aux yeux..."

J'sais ! Crying or Very sad

"Tu te joindras à Marnak et Raâgahal? :p"

Certes ! Volontiers ! salut

Qu'ils fassent vite !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mer 25 Mar 2009 - 1:33

J'effacerai tous les messages qui sont entre tes posts de fiche quand tu l'auras fini... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mer 25 Mar 2009 - 1:41

Ok, merci Ness...
Mais, je vais déjà le déplacer sur mon post le plus proche
Par contre j'enrage...
Je viens de perdre 3 gros paragraphes, j'en étais à la bataille de Dale qu'ils ont loupé... Pfffff
Et pourtant je sais pertinemment bien qu'il faut écrire ça sur Word pour éviter les mauvaises surprises... Grrrrrrrrrrrrrr

Vais étudier, na!

Bonne nuit à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mar 14 Avr 2009 - 17:53

Espérons que ce seigneur nain parcourt bientôt ces terres ! :p
Bon courage ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mar 14 Avr 2009 - 18:18

Merci merci!
J'ai eu un surplus d'activités qui m'ont tiré loin d'internet!
Suites de répétitions mêlées à des examens, 2 concerts de dingue et voyage en grèce avec mon groupe. Tout cela depuis mon dernier post, je l'achève pour demain soir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 16 Avr 2009 - 2:53

Et voilàààààà, enfin fini!
Je suis dorénavant tenu d'avoir une présence un peu plus accrue ^^
Bonne lecture Smile

(Nerond! J'arrive dès que j'ai les checks Very Happy)

(et eeeeuh, désolé, mais vu ma fatigue, je n'ai pas relu. Excusez les éventuelles erreurs, s'il y en a. (Ooouh le pléonasme! Au dodo!) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 16 Avr 2009 - 17:23

J'ais bien pris note que tu avais terminé, par contre je suis un peu pressée par le temps là tout de suite, et que c'est quand même un sacré pavé! lol! Je lirais tout ça demain tranquillou! Wink ("vacances" mes fesses! Razz)

Merci de ta patience! :smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Jeu 16 Avr 2009 - 17:27

Courage, je te comprends parfaitement! Me voici le nez collé sur mes cours.
Et puis je ne suis pas du tout pressé alors prends ton temps ^^
Bzou et bonne soirée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Lun 20 Avr 2009 - 23:41

Bon, j'ai enfin pris le temps de lire tout ça attentivement! :smile

Je n'ai d'ailleurs pas de grandes remarques à faire, du moins pas des remarques désobligeantes! Razz
Non seulement c'est bien écrit, en plus on sent qu'il y a de la recherche et de la ressource.
J'ai personnellement bien aimé l'originalité du nom de frérot! lol! D'ailleurs sauf si je ne m'abuse on ne sait pas ce qui lui arrive, c'est dommage, j'aime bien ce concept du bon et du mauvais jumeau! (même si ça n'est pas si manichéen!^^)

Bref, j'accorde bien volontiers mon CHECK pour un personnage qui nous aura tenu en haleine! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marnak Holderek



Nombre de messages : 70
Age : 26
Race, Pays : Nain
Metier : Officier et ingénieur
Age du personnage : 67 ans
Date d'inscription : 27/12/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Arouk, horisnéphalista! Homésneki poturi na afke gra tagra tsoul émenton.
**Aime/N'aime pas**: :) / :(

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mar 21 Avr 2009 - 18:47

Nessameldë a écrit:

J'ai personnellement bien aimé l'originalité du nom de frérot! lol! D'ailleurs sauf si je ne m'abuse on ne sait pas ce qui lui arrive, c'est dommage, j'aime bien ce concept du bon et du mauvais jumeau! (même si ça n'est pas si manichéen!^^)

Bref, j'accorde bien volontiers mon CHECK pour un personnage qui nous aura tenu en haleine! Razz

Merci pour le check ! Very Happy
Quant à Raâgahal, il est grosso modo dit qu'il accompagne Marnak en Aglarond, mais c'est vrai que j'accélère le temps de narration, sur la fin de la fiche. Simplement, parce qu'il n'y a rien d'important à dire. (Au fait, si le reste est tellement détaillé, c'est que c'est important... pour la suite ^^ et pour comprendre les personnages). Je n'abandonne pas le frère jumeau. La plupart du temps, ils voyageront ensemble, mais je vais m'axer sur le point de vue et de vie de Marnak, c'est lui le personnage principal, tout de même :p

Nessameldë a écrit:
[...]du mauvais jumeau! (même si ça n'est pas si manichéen!^^)

-Non, Marnak! Je suis ton... frère!
-Noooooon!
-Prépare-toi à mourir, car je suis le méchant
-Va rejoindre les méchants en enfer puisque je suis le gentil! Taïaaaau!

La lutte fut sans merci (et pleine d'onomatopées). Et finalement, quand Marnak fut sur le point de triompher de son frère, un Ouargue monté par un méchant gobelin arriva. Raâgahal assomma le méchant gobelin avec une grooosse pierre et déguerpit. Marnak, de rage, étripa le gobelin et en fit son repas du soir. (C'est bien connu, manger le corps - et particulièrement le cœur - de son ennemi pour en absorber l'énergie vitale. Mais il n'y avait rien à absorber chez le gobelin, c'est l'équivalent d'un gros rat...).
C'est ainsi que... tatatsaaam. Marnak et Raâgahal préparèrent le combat final qui se devait d'être plus classe que sur une simple colline.
Il s'agissait quand même de laisser soit des Holderek méchants, soit des gentils. Ce n'est pas rien!
[suite au pr... pas de suite!]


Encore désolé pour le temps que ça m'a pris de faire cette fiche, je dois reconnaître que j'ai quand même passé quelques temps à me documenter, à partir sur des pistes puis à les abandonner. (Il y avait même toute une histoire sur le reste de l'équipe avant qu'ils ne passent par Caradhras, mais soit...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fiddlerjohn90.blogspot.com/
Nérond Ossian Homerick



Nombre de messages : 62
Age : 38
Race, Pays : Hobbit, La Comté, La Grenouillère ^^
Metier : Barde, poète et écrivain, philosophe ?
Date d'inscription : 16/09/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Du sublime au ridicule...il n'y a qu'un pas!"
**Aime/N'aime pas**: Aime toutes les nourritures possibles et imaginables ( charnelles et spirituelles ), et n'aime point ... l'eau ^^

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Sam 25 Avr 2009 - 19:00

Merveilleux !!!


Vite un autre check svp !! :p


Notre ami a un hobbit a sauver ! _gimli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Mer 29 Avr 2009 - 3:30

Je me fais toujours une règle d'attendre que les fiches des joueurs soient finies pour les lire et parfois il faut reconnaître que j'ai tort. whistle

En épilogue à la longue histoire de cette fiche, j'ai quelques commentaires à faire:

- Je note une première petite chose qui me gêne :

Il me parait plus logique que le roi Dain II d'Erebor fût mort avant que la rumeur du Balrog terrassé ne survînt. Erebor c'est loin de la Moria et les évènements qui surgirent après que la communauté s'en fût échappée laissèrent peu de temps pour organiser une expédition.
Pour information entre la fin du Balrog et la bataille des champs du Pelennor il se passe un peu plus d'un mois et demi... ça fait pas beaucoup.
A moins que les nains n'eussent volé à dos d'aigles, on ne voit pas bien comment ils auraient pu, depuis Erebor, recevoir la nouvelle, décider d'une expédition et surtout s'y rendre en moins d'un mois.
Enfin admettons.

- Deuxième point, plus important: Au sujet des Drows.

Je sais que le précédent " locataire " de la Moria les aimaient beaucoup et c'est probablement ça qui t'a inspiré cette idée mais depuis qu'il, Galdarith de son petit nom, n'est plus sur le forum, des changements règlementaires ont eu lieu et les Drows ont été supprimés du forum (Par Drows tu entends "Elfes noirs" je suppose.).
Aux origines du forum ils étaient acceptés, mais depuis des réactionnaires, dont j'ai l'honneur de faire partie, sont arrivés aux manettes et la politique de tolérance menée jusqu'à lors dans certains domaines a été abandonnée. Mr. Green
Les Drows font partie d'un des domaines en question. Comme ça n'existe pas chez Tolkien, par purisme nous les avons bannis.

Pour résoudre ce problème, ben je propose de recoller à l'histoire du forum de la manière suivante (ça répond aussi à tes questionnement précédents sur la Moria):
Galdarith en son temps, vers l'an 3 ou 4 du quatrième âge, profitant de la captivité du Roi Aragorn en pays de Dun, a mené une guerre contre le Gondor et tous les peuples libres de la terre du milieu (Légolas, l'Elfe avalanche, s'en souvient Mr.Red).
Il a gagné cette guerre et à son issue, il a volé par traité une grande partie de l'Ithilien et la Moria, plus des droits commerciaux dont je te passe les détails.

ça c'est ce qui s'est passé en terme de jeu, je passe volontairement sous silence ce qui s'est passé en terme d'administration, certains posts de l'époque sur ce sujet sont encore lisibles et on voit que tout n'était pas si simple. whistle

Bref, comme le joueur est aujourd'hui parti (en très bon terme avec tout le monde d'ailleurs, l'affaire s'est bien arrangée) voici comment nous, et lui, avons organisé la situation pour l'époque actuelle du forum:

Galdarith, après s'être retranché dans la Moria, a mystérieusement disparu (assassinat ? Chute dans une faille de la Moria ? Filtre d'amour mal dosé qui lui a sauté à la figure ? Le gars touchait un peu à toutes sortes de magie, faut bien qu'un jour la chance tourne... Bref on ne sait pas.) et évidemment son empire s'est plus ou moins effondré avec lui.

Du coup en Ithilien, les Orques, Uruks et les quelques Numénoriens noirs anciennement ses vassaux se battent entre eux pour la domination. Aragorn s'apprête d'ailleurs à lancer la guerre pour la reprise de l'Ithilien.

Le peuple dégénéré de la Moria, essentiellement composé de Gobelins, se chicane de la même manière en attendant leur véritable conquérant.

Là dessus je te suggère d'effectuer quelques modifications dans ton histoire en tenant compte de tout cela. Et aussi pour ne pas trahir l'esprit de ta fiche, disons que ce que tu appelles "Drows" ça pourrait être des Elfes Sindar ou Nandor renégats de la maison de Lorien ou de celle de Thranduil. Ou encore, en extrême limite, quelques lointains Elfes survivants Avari des temps Anciens (une des races d'elfes de la nuit n'ayant jamais vu la lumière des arbres) et mal transformés en orques.

En somme, tu fais comme tu veux mais oublie les Drows, je peux pas les blairer. Mr.Red

- Troisième remarque, anecdotique : Les portes

Pourquoi ce serait difficile d'emmener à Minas Tirith les nouvelles portes alors que justement le Mithril est un métal particulièrement léger ?


Disons pour finir que comme j'ai eu tort de ne pas la lire plus tôt, que les infos visibles sur la Moria ne sont pas à jour (le forum est ancien: 4 ans déjà), que tu attends depuis longtemps, et que la qualité de cette fiche est, mes réserves mises à part, tout à fait remarquable, je te check volontiers.

CHECK#2

Tu peux donc jouer, je te demande juste de tenir compte de ces remarques dans ton RP et encore une fois j'insiste: le seul point vraiment important de tout ce qui précède, c'est cette histoire de Drows.

Sinon pour rigoler:

Citation :
beau et digne d'un nain scintillant

On se croirait dans Twilight avec le gars qui brille au soleil. Razz

Citation :

et cela troubla Elrak, qui devint, depuis lors, comme un lieu invitant le remord et le chagrin à la copulation.

L'image est spéciale mais ne manque ni d'originalité, ni de cocasserie, j'apprécie. Mr. Green

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marnak Holderek   Aujourd'hui à 9:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Marnak Holderek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: PROLOGUE :: Registres :: Habitants validés-
Sauter vers: