AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Lun 2 Aoû 2010 - 13:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Lun 2 Aoû 2010 - 14:27

La cellule où fut enfermer Nominoë, tenait plus du cachot, petite, sale, avec une unique fenêtre carré au fond. Bien sur, Nominoë protesta sur cela :
_Quoi ? Vous m'enfermez comme un vulgaire criminel ? Votre Seigneur en entendra parler.

_Ni compte pas la dessus. Tu attendra ici que le Seigneur daigne étudier ton cas dans sa citadelle. Jamais il ne viendra et te fera sortir.
_Mesurez vos propos envers moi, ou il vous en coûtera.


Le garde ricana et poussa Nominoë dans le cachot et referma la porte derrière lui. Nominoë ne résista pas, malgré son envi. Il se dit :

Je suis arrivé là d'où mes ancêtres son partis de la Terre du Milieu. Oui, sa doit être le havre d'Umbar. Les remparts, la citadelle et l'aber ressemble beaucoup à la description conservé dans les archives de ma Cité. On disait sa population accueillante, les temps ont-ils donc changé ? Le Gondor n'a-t-il pas pu reprendre son port du Sud ? Depuis tous ce temps !!! Leur Seigneur doit être descendant du Capitaine des rebelles qui pris la Cité, il y a bien longtemps.

Bref, Nominoë devrait resté enfermé, durant un longtemps si le gardien de la prison a dit vrai. Mais peut-être le Seigneur Iskalthôr sera intéressé par la description du personnage et par les dires que lui aura rapporté le messager du Capitaine du port ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskalthôr



Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Mer 4 Aoû 2010 - 12:03

« Hin ! Hin ! Hin ! »

Tandis que Nominoë se questionnait sur le destin du port d’Umbar depuis ces quatre derniers millénaires (tout de même), un ricanement retentit depuis le fond de la lugubre cellule. Une voix moqueuse ajouta :

Mystérieux prisonnier: « Alors toi aussi tu fais des misères au « Grand Iskâlthor ». Accoster sur les quais d’un seigneur sans en avoir l’autorisation est une violation de propriété par ici. Feindre d’ignorer la règle est un crime puni de mort en Umbar, étranger. »

Celui qui venait de parler était assis dans le recoin le plus sombre de la cellule. Il était vêtu de haillons et une capuche entourait son visage à la manière des hommes du désert. Le tissu recouvrait son visage ne laissant paraître que les yeux, pour l’instant totalement invisibles, entièrement noyés dans l’ombre. On devinait cependant qu'ils étaient en train de dévisager Nominoë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Mer 4 Aoû 2010 - 13:23

Nominoë regarda vers la voix et dit :

_Qui êtes vous ? Pourquoi êtes vous prisonnier ici ? Comment savez vous que je viens d'accoster ? Êtes vous là depuis longtemps a m'observer où l'on vous y à amené pendant mon sommeil ?

Le ton de Nominoë était cassant, on y devinait une grande dureté. Pendant se temps, il se dit à lui même :

"Que n'ai-je donc pas assez souffert ? Cinq ans à la recherche de cet Terre et je me retrouve dans un vulgaire cachot de la Cité de mes ancêtres. Honte au Roi ! De laisser une tel cité se désagréger. Belle est était dans les archives.

Sa réflexion fut interrompu par un gardien de la prison qui rentrait apporter à boire de l'eau et à mangé, de la soupe et du pain. Nominoë l'interpella :


_Gardien ! Combien de temps votre Seigneur m'ignorera ? Donnez moi au moins des nouvelles de ceux qui mon accompagné.
_Je suis un gardien de prison, pas un larbin, dit le garde en refermant la porte derrière lui


Là, Nominoë s'approcha du maigre repas. Et dit à l'autre homme :

_Si l'on ne ma pas fouillé pendant mon sommeil, je dois avoir un briquet sur moi et certainement, je vais pouvoir faire un peu de lumière. Ensuite, vous me raconterez votre histoire.

Nominoë mis un certain temps à trouver ce qu'il cherchait, mais il le trouva et parvint à l'allumer. Il vit à la lumière du briquet, que l'autre était maigrichon et avait une longue barbe blanche. L'autre semblait le dévisager tout en mangeant. Il se mit à mangé. Mais, dans la soupe, la cuillère rencontra quelque chose de dure. Nominoë pris cette chose dure. Il s'agissait d'un petit tube de fer, avec un cachet sur l'ouverture. Le Vaillant fit sauter le cachet et vit un petit parchemin roulé à l'intérieur, il le prit et le lu, reconnaissant l'écriture de Darmond, son capitaine des gardes qui était censé rester sur les navires, la lettre était écrite en patte de mouche :

"Prince, trois de vos navire ont été coulé par des pirates, un a été capturé et l'autre a réussi a s'échapper vers le Nord. J'ai tué un des gardes et l'ai remplacé. C'est moi, qui vous ai, normalement, votre repas. Je viendrais plus tard."

Si l'espoir avait quitté Nominoë, il serait revenu au galop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskalthôr



Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Mer 4 Aoû 2010 - 16:44

[Modération : tu vas trop vite en besogne. A peine arrivé et déjà ta flotte est coulée puis te voilà prêt à t’échapper, tout cela sans la moindre indication temporelle. On a l’impression que tout se passe en même pas 12 heures puisque tu manges pour la première fois et tu n'indiques même pas dans ton post précédent que tu as dormi. Doucement, laisse le temps au RP de se développer, aux personnages de faire connaissance et ensuite tu pourras lancer une évasion ou ce que tu veux.
De plus pour ce qui concerne la description physique d’un pnj ou d’un personnage, théoriquement seul le joueur qui le crée peut la faire. Je peux m’en sortir quand même ici, mais prends y garde : je suis le seul à pouvoir lui coller une barbe blanche si j’en ai envie.
Dernier point: je n'ai rien contre l'incrustation d'image, c'est même très joli, mais préfère des images de taille moyenne pour ne pas déformer le cadre.]


Ce que Nominoë avait pris pour une barbe blanche était en réalité une partie du manteau qui recouvrait le corps du prisonnier et qui était couverte de sable. L’homme qui parlait dans l’ombre était plutôt entre deux âges, mais il est vrai que le soleil de ces régions avait tendance à vite buriner les visages et faire paraître deux fois leur âge véritable. Il ricana et dit :

Mystérieux prisonnier : " J’étais là avant qu’on t’amène. Pas difficile de savoir ce qui t’est arrivé, étranger. Les journées sont longues dans ce cachot et il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que de regarder par la fenêtre. Grâce à toi nous avons eu un joli spectacle : d’ici j’ai pu voir ta flottille sombrer et tes chaloupes sont encore à quai.
Si tu veux un conseil : évite de déranger les matons pour rien, ils ont la trique facile. "


Il bougea un peu, rien du manège de Nominoë ne lui avait échappé et une déformation de la pénombre montrait qu’un sourire s’esquissai sur son visage, il poursuivit :

Mystérieux prisonnier : " Oublie le briquet. Tu entendras mon histoire quand tu m’auras conté la tienne, étranger. Nous avons tout le temps, au cachot on a toujours du temps. "

Il inspira une goulée d’air putride et dit :

Mystérieux prisonnier : " Ton accent est bizarre, étranger, je n'en ai jamais entendu de tel jusqu'à lors. Les mots que tu emploies sonnent comme du Gondorien ancien. Comment te nomme-t-on et d’où arrives-tu ? Du deuxième âge ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Réflexion   Jeu 5 Aoû 2010 - 21:36

Nominoë ne dit rien, réfléchissant tous ce temps. Voilà une partie de ce qu'il pensa :

"Dois je lui dire tous ou qu'un partie ? Il a du souffrire au moins autant que nous, un repas tous les deux ou trois jours, même les Nains en donne au moins un chaque jour. Il y a cinq ans je n'aurais pas tenu ! Dois-je lui révéler tous ? Ou rien ? Je ne l'est pas vu en arrivant, la pièce est petite pourtant. Mais si c'est un ennemie du Seigneur Iskalthôr, je ferais mieux de le mettre dans le cou. Si c'est une forme d'interrogatoire, je prendrais de gros risque."

Il ne fut rien dit de la journée, juste peut-être, mais c'était hier :


_Je ne sais qui vous êtes, aussi, pour l'instant je ne dirais que ceci : Je viens de loin, très loin. Maintenant laissez moi réfléchir, je répondrais un jour. Certainement demain.

Le silence retomba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Ven 6 Aoû 2010 - 17:45

Une nuit silencieuse était tomber sur les réflexions de Nominoë, la nuit lui porta conseil. Il dirait tous à l'homme, quand celui ci se réveillera. Voici ce qu'il lui dit :

_Je ne sait qui vous êtes, je vous connait depuis peu de temps, mais je ne sait pas pourquoi, la prudence me dit de ne rien dire, mon cœur me dit le contraire. Soit ! Je vous dirait une parti, on verra pour la suite.

"Je suis née il y a trente-cinq en, à Sarn Anor, le Fort du Soleil, au delà de la Grande Mer. Une parti du peuple d'Umbar a quitté la Cité pendant la guerre civil entre le Roi du Gondor et ses opposants. Sept vaisseaux son parti vers le nord, mais une violente tempête les éloigna des côtes et les perdit vers l'Ouest. Un royaume fut fondé sur le deuxième continent, comme ont l'appelle, Baranor qui fut puissant avant la guerre contre les Nains où mon père et mon frère perdirent la vie. Durant cinq ans, les débris du peuple de Baranor ont erré sur le Grand Océan sans trouvé la Terre du Milieu, ne vivant que de la pêche et de la viande de nos chevaux conservé dans le sel, au début seulement pour la viande. Et nous sommes arrivé ici, la garde du seigneur nous à arrêté."

_Voila, c'est tous ce que je dirait pour l'instant. Mangeons donc, puisqu'un repas frugal nous à été apporté pendant notre sommeil.


A lui même il se dit :

"j'ai pris un risque mais de toutes façon comment vais je m'en sortir, voyons la soupe, peut-être y a-t-il un message de mon Capitaine ?


Rien, il ne trouva rien dans la soupe. Il la mangea.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Lun 9 Aoû 2010 - 11:21

Un bon moment passa, deux ou trois jours, Nominoë commençais a s'impatienter du mutisme de l'autre homme. Il remarqua aussi que les repas arrivait plus souvent. Il se dit :
"Va-t-il rester muet encore longtemps ? Ce silence est opprimant, l'autre ne dira qui il est tant que je ne lui est pas tous dit. Il a vu le message et veut certainement savoir ce qui était dessus. Soit ! J'e parlerait au prochain message, de jour j'espère qu'il ne tardera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskalthôr



Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Mar 10 Aoû 2010 - 16:28

[HRP : Je ne tiens pas compte de ton tout dernier message. Je te l'ai déjà dit: il faut être patient. Tout le monde n'est pas scotché à son ordinateur en permanence et les réponses peuvent tarder.]

Nominoë a écrit:
_Je ne sais qui vous êtes, aussi, pour l'instant je ne dirais que ceci : Je viens de loin, très loin. Maintenant laissez moi réfléchir, je répondrais un jour. Certainement demain.

L'homme eut un rictus et lança :

Mystérieux prisonnier : " A ta guise, de toute façon cela m'arrange: je n'aime pas l'accent Gondorien, qu'il soit ancien ou moderne."

Les heures s'écoulèrent...

Quand Nominoë s'éveilla l'homme était toujours là à le regarder. Il lui raconta son histoire qu'il écouta avec une grande attention. Il lui fut difficile de retenir


Mystérieux prisonnier : " Ton histoire est à dormir debout, étranger. Je n'ai jamais entendu parler de cet endroit que tu appelles "Sarn Arnor" et encore moins d'un continent à l'ouest appelé Baranor. Les évènements dont tu parles ont eu lieu il y a plus de 2500 ans, pourtant... Il y a quelque chose en toi qui n'est pas commun, que je n'ai encore jamais vu auparavant, sinon dans de vieille gravure. Et tes nefs avaient un drôle d'aspect qui..."

L'homme s'arrêta de parler car il s'aperçut qu'il était en train de penser tout haut. Il regarda intensément Nominoë et baissant soudain la voix il s'approcha de lui et lui dit:

Mystérieux prisonnier : " Ecoute moi étranger, j'ignore exactement qui tu es, mais je vais te faire une proposition, vu ton état je ne risque pas grand chose. On doit venir me libérer d'ici quelques heures : j'ai purgé ma peine. Que dirais-tu si je faisais en sorte qu'on te libère et que je te fasse rencontrer le plus puissant seigneur de cette cité ? Je suis sûr que ton histoire pourrait... l'intéresser. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Mar 10 Aoû 2010 - 17:01

Nominoë réfléchit un moment à ce que l'autre lui a dit, il y eu dans son regard un petillement, un éclat qui en dit long sur sa pensé. Il dit :

_Et comment t'y prendra tu ? Un des gardes viendra me questionner bientôt. Sortir d'ici ? Bien sur ! Rencontrer le Seigneur du lieu ? Oui, j'aurais deux mots à lui toucher. Je pense que je vais t'en dire un peu plus sur moi :

"Je suis l'héritier de Baranor, fils et frère de Roi. Je descend aussi des ancien Seigneur d'Umbar, d'ou le nom ne nous est plus connu. Ne me croi pas si tu veux, mais c'est la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskalthôr



Nombre de messages : 11
Age : 38
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Sam 14 Aoû 2010 - 16:23

L'oeil du prisonnier se mit à briller légèrement. Il tourna la tête vers la porte et tendit l'oreille pour vérifier que personne n'arrivait ou n'était présent à les écouter. Il dit à voix basse:

Mystérieux prisonnier : " Bien. Nous sommes dans la prison du gouverneur représentant le Gondor, c'est lui qui t'a fait emprisonner à ton arrivée. C'est lui qui a le pouvoir de faire cela ici. Cependant il n'est pas entièrement maître chez lui. Cette prison est aussi facile à infiltrer qu'un cerveau de suderon et il est presque aussi aisé d'en sortir que d'y entrer.
Voilà ce que nous allons faire: tu vas enfiler mes vêtements et lorsque les gardes viendront ils t'emporteront vers la sortie à ma place.
Une fois dehors tu te rendras dans le vieux quartier au nord est du port, tu iras à la taverne du "Faisant boiteux". Une fois à l'intérieur, tu demanderas au taulier à voir "le faisant" de ma part. Il te présentera quelqu'un à qui tu conteras ton histoire et qui te mènera au plus puissant seigneur d'Umbar.
Tu as bien compris ?"



[précision : J'incarnerai le taulier et le faisan, sous réserve que tu acceptes ce mode d'évasion. Tu peux toujours refuser et préférer ta solution avec ton capitaine.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nominoë



Nombre de messages : 32
Age : 25
Race, Pays : Homme de Nùmenor
Metier : Héritier de Baranor, Au delà du Garnd Océan
Age du personnage : 35 ans
Date d'inscription : 30/07/2010

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Ar vach nalech Roazhon aman duin !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Dim 15 Aoû 2010 - 12:47

La reflexion de Nominoë dura longtemps, plus de trois jours, sans rien dire. En voici une parti :

"Je veux sortir d'ici, c'est indéniable. Le Gondor a donc un représentant dans cette ville. Mais il ne contrôle pas tous. J'ai l'impression que ce "Le Faisant" est un descendant des ancien Roi du Gondor. Ce la confirme ceci : le Gondor est contrôlé par les descendants des rebelles de la Guerre Fraternelle.

Bien sur, nous verrons par la suite que ces réflexions son totalement erronées. Bref, reprenons. Nominoë a le choix. Il a un Capitaine et quelque garde dans la place, l'autre lui propose de prendre sa place. Il dit :


_Trop de personne se son sacrifié pour me sauver, pourquoi prendrais-je votre place ? J'ai aussi un plan d'évasion et je vais te le dire. Un Capitaine de mes Gardes c'est infiltré avec deux autres dans cette prison, si j'accepte ta proposition, accepte la mienne. Si je prend ta place, prend la mienne. Oui, oui, si je sors légalement, ce seront les gades qui seront blâmé et ils me rechercherons certainement et me ramènerons ici s'il le peuvent, si je choisis, s'il me rattrape, mon sort sera pire. Si je sort à ta place, et que tu t'échappe c'est moi qu'il chercherons. Tu sera donc libre, si je me fait reprendre, va voir ton Chef et raconte lui tous. Si tous fonctionne, tu sera en possession de mon équipement, je tiens à...

A ce moment, la porte s'ouvra sur un garde qui dit :

_Toi, le nouveau, suis moi. Le Seigneur d'Umbar veut te voire.

Nominoë se leva et dit :

_Je vais te suivre Garde, mais avant permet moi de donner ma bague d'or et de mithrill à celui qui va bientôt être libérer, pour qu'il la revende s'il le souhaite. J'espère que nous nous reverront, compagnon de cellule.

Ceci fut fait. Nominoë suivi le garde, rejoint par deux autres. Il l'avait reconnu aussitôt, c'était son Capitaine et deux de ces Gardes. Ainsi Nominoë s'évada de la prison du Port d'Umbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Les cachots d'Umbar // Rencontres attendus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nalim, Le Corbeau d'Umbar
» Umbar (ou ville du harad pour ceux qui preferent)
» UMBAR:lutte pour le pouvoir
» Les cachots
» Les cachots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: TERRES DU SUD :: Umbar-
Sauter vers: