AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Préparer un Départ tant attendu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Préparer un Départ tant attendu...   Dim 28 Aoû 2005 - 20:02

Legolas avait quitté Elestel en lui donnant rendez-vous le lendemain matin, à l'aube, sur un petit ponton de Pelargir où ils étaient venus une fois, tous deux alors qu'ils volaient quelques heures loin de la foule de Minas Tirith.
Elle devait en fait se charger de prendre les affaires qu'elle jugeait utiles d'emporter et lui devait trouver leur embarcation.
Il ne voulait bien sûr pas partir sur ces nouveaux bâteaux de bois, construits sur les ordres de Galdarith, et destinés à transporter beaucoup de monde ! Non, il voulait une embarcation modeste, mais qu'il pourrait manier seul avec l'aide de la jeune femme.

C'est pourquoi il flanait sur le ponton principal, tout en cherchant un visage connu des yeux... Il voulais en réalité trouver Neolvinien, un ami qui, exhilé de Forêt Noire, s'était reconvertit dans la construction de bâteaux...

Il le trouva enfin, affairé à vérifier ses cordages et à donner des ordres à quelques employés. C'était un être assez trapu malgré son sang elfique qu'on disait croisé avec un ancêtre nain, mais il avait toujours démenti cette rumeur qu'il qualifiait de clomnieuse !! Il avait quand même le cheveux sombre et les traits assez marqués du peuple de la Moria...
Lorsque Neolvinien leva son regard et rencontra la visage de l'elfe en face de lui, il se leva d'un bond et abasourdi, ne réussit qu'à prononcer :


- Mon Prince ! Mais que me vaut l'honneur...

Il oubliait de finir sa phrase en s'inclinant comme il était d'usage à Mirkwood. Legolas l'arrêta d'un geste et lui dit joyeusement :

- Mon bon Neolvinien ! Quelle joie de te revoir ! Cela fait si longtemps... Mais cesse de m'appeler Prince, je suis banni comme toi et je ne suis plus que Legolas !

Neolvinien interrogea son ami du regard mais Legolas continua :

- Mais c'est une longue histoire que tout ceci et je n'ai pas le coeur à te la raconter... peut-être un autre jour...

Le Marin acquiéçat vigoureusement et remis de ses émotions osa demander :

- Mais que puis-je donc faire pour vous alors, Seigneur ?

L'elfe sourit à cette remarque... Neolvinien avait toujours été très dévoué. Il répondit :

- Et bien, je vais enfin voyager sur la Mer, mon cher et j'ai besoin d'un bâteau pour cela ! Vois-tu, j'emmène une bien jolie dame avec moi et il faut donc que l'embarcation soit sûre ! J'ai alors pensé à toi...

Neolvinien en resta bouche bée, soit du fait que Legolas ait une Maîtresse soit qu'il ait décidé de troquer la verdure pour l'eau. Mais il ne fit pas d'autre question voyant bien qu'il serait indiscret d'agir de la sorte... De plus, il n'était pas vraiment de nature curieuse.

Mais l'elfe avait bien fait de s'adresser à son ami qui en un rien de temps, le mena sans dommage vers une embarcation de taille moyenne sur lequel Legolas reconnu le bois elfique si cher en Lorien.
Le marin reprit la parole :


- Voilà, mon ami, un de nos plus sûr galion et qui est, comme vous le voyez, fait selon la mode des bâteaux elfiques et non de ceux de Numénor. Il est peut être moins rapide mais la voile est resistante et le gouvernail est précis !

Alors voyant que Legolas sortait sa bourse afin de payer ce moyen de transport, il s'empressa d'ajouter :

- Il va de soi que je vous l'offre étant donné que je vous dois un service...

Et ceci étant dit, il lui fit un clin d'oeil, rappelant à Legolas que c'était alors une affaire galante. Mais Legolas s'en souvenait très bien : il avait sorti Neolvinien des griffes de sa furie de femme qui croyait -et à juste titre- que son mari la trompait !
Alors l'elfe salua et serra bien fort son ami dans ses bras, le remerciant beaucoup du merveilleux cadeau qu'il lui faisait !
Il dit en partant :


- Merci encore, je ne t'oublierai pas ! Oh, une dernière chose, pourrais-tu amarer mon acquisition à ce petit ponton là bas -il lui montra du doigt-, près des rocher, c'est le dernier, celui le plus proche de la plage !

Il s'éloigna, sûr que sa demande serait acceptée et chercha un endroit paisible afin de passer la journée et la nuit, bercé par ces rêves éveillés qui tournaient tous autour d'une certaine femme à la crinière fauve...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Préparer un Départ tant attendu...   Mar 30 Aoû 2005 - 0:36

Legolas sorti lentement de ses songes s'apercevant que l'aube était déjà arrivée... Il s'étira doucement et se levant, se dirigea vers le petit ponton prévu pour le Rendez-vous !

Il fut ravi de constater que sa petite embarcation l'attendait sagement... Il suffisait maintenant de patienter jusqu'à l'arrivée de la Belle Musicienne ! Elle ne devait plus tarder à se montrer maintenant...

Legolas tourna en rond sur le ponton, faisant les cents pas, se rongeant les sangs, pendant un long moment ! Il lui semblait pourtant que le temps passait avec une rapidité surprenante et Elestel -au grand desespoir de l'elfe- n'était toujours pas apparue !!
Lui était-il arrivé quelquechose ? Il repoussa les noires pensées qui lui venaient et attendit encore...

Mais rapidement, le Soleil avait passé midi sans que Legolas n'eut de nouvelles de sa maîtresse. Il ne savait que faire, et il voulut patienter encore : pourtant ses craintes l'emportèrent et il se décida à remonter à cheval afin d'aller visiter la mère de la jeune femme et savoir ce qui était advenu d'elle.

Son élan fut interrompu par l'arrivée de Neolvinien qui lui portait une missive urgente disait-il... Une missive qu'il devait lui remettre en main propre !

Legolas fronça les sourcils et trop occupé à décacheter la lettre, il ne surprit pas le regard oblique que lui lançait son "ami" ainsi que son sourire en coin...
Si l'elfe avait été attentif à ce détail, il aurait pu sentir l'ultime traitrise que signifiait tout ceci ! Car même un ami était facile à corrompre surtout lorsqu'on lui promettait de réintégrer son pays, heureux propriétaire d'une somme assez conséquente ! Surtout également quand le pacte venait de son seigneur tout puissant : Thranduil !!!

_________________


Dernière édition par le Mar 30 Aoû 2005 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Préparer un Départ tant attendu...   Mar 30 Aoû 2005 - 14:33

La fureur, les pleurs, l'abattement et enfin le néant...
N'être plus rien, qu'une ombre. N'opérer que de simples gestes mécaniques et enfin partir, loin !
Loin de tout, loin d'ici, loin de soi mais surtout loin d'elle.

De cette femme qui lui avait brisé le coeur, qui lui avait enlevé toute illusion de croire encore un jour pouvoir sourire... de croire un jour qu'il construirait quelque chose. Tout avait été balayé : les illusions, les projets et les souvenirs heureux également !

Legolas avait encore la lettre sur lui alors qu'il quittait le port de Pelargir et voyait s'éloigner la Terre du Milieu lentement, tel sa douleur qui croissait en son coeur.
Il gardait la machoire serrée alors qu'il aurait voulu hurler, protester, et même se tuer ! Mais il n'avait plus aucune énergie... Elle lui avait tout pris.

La lettre d'Elestel, il l'avait conservée pour se rappeler qu'elle fut sa perte. La Musicienne lui avait donné une raison d'avancer, il s'était surpris à rêver mais elle avait tout détruit avec ses paroles incisives qui le rongeaient peu à peu...

Comment aurait-il pu imaginer que leur histoire se terminerait ainsi ? La trahison avait un goût amer dans sa bouche. Car il prenait réellement cela comme une trahison : l'abandon...
Il essayait de ne plus penser, surtout pas aux moments de béatitude sur la Montagne alors qu'il la serrait contre lui. Surtout pas à l'odeur de ses cheveux ou à la douceur de ses lèvres.

Il ne voyait qu'une seule chose dans son esprit : le papier noirci d'une écriture facilement reconnaissable : celle d'Elestel !!

Le vent gonflait les voiles l'éloignant plus rapidement encore, il se laissa tomber sur le pont du bâteau, il ne cherchait plus à se diriger : comment un aveugle pouvait-il savoir où il allait ?

Réalisait-elle au moins ce qu'elle avait fait de lui ? Pouvait-elle imaginer un instant qu'une telle réaction provoquerait sa chute dans des abysses si profondes qu'il ne s'en relèverait jamais ?

Legolas resterait toujours là, errant, ayant pour seuls amis ces mots qui l'avaient fait mourir...

Sur le Ponton, le lieu du rendez-vous, un instrument de musique, un luth pour être plus précis... mais qui se soucirait d'un luth abandonné ? Qui aurait deviné que c'était cet objet par lequel tout paraissait possible, il y a une éternité de cela, dans le sanctuaire de Minas Tirith...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Elestel



Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/04/2005

MessageSujet: Re: Préparer un Départ tant attendu...   Mer 31 Aoû 2005 - 10:31

Elestel avait galopé toute la nuit, et tout le jour pour arriver en vue du port. Son agitation était telle qu'elle ne ressentait ni faim ni soif. Pourtant sa gorge était déssechée et ses levres partaient en lambeau.

Elle ne preta même pas attention au miroir d'argent infini devant ses yeux, qu'elle voyait pourtant pour la premiere fois. Ni d'ailleurs a cette odeur si particuliere, qu'elle sentait pour la premiere fois. Seul peut-être ce cri des mouettes lui serra le coeur : serait-ce le message de mauvaise augure qu'elle avait redouté durant tout le trajet ? Pouvait-il être parti, avoir cru qu'elle ne l'aimait plus ?

Elle donna un coup de talon a son cheval qu'elle avait aretté inconsciemment... et il descendirent vers le port au galop, Elestel ne se tenant plus que par la force d'un espoir incensé.

L'étalon laissait derriere lui un nuage de poussiere et de sable, qui stagnait longtemps dans l'air, comme si chaque grain était supporté d'un fil invisible : lorsqu'il s'était dissipé, les personnes avait perdu de vue Elestel et Arod.

Elle arriva enfin au rivage, tremblante de fatigue, de faim et de soif. Aucun bateau n'était ammarré, tous étaient déjà parti : a la peche ou... vers les terres immortelles.

Les yeux d'Elestel étaient secs, jamais elle n'eut pu pleurer a cet instant. Son regard se porta vers l'horizon, tout devenait flou... elle eut le temps d'apercevoir une voile jaunie par la lumiere déclinante : une voile au loin qui se faisait engloutir par le soleil couchant, puis elle tomba a terre, inanimée...

Comment avait-elle pu se laisser jouer aussi facilement ? A présent il était parti... parti, sans elle, avec la certitude qu'elle ne l'aimait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Préparer un Départ tant attendu...   Lun 5 Sep 2005 - 16:09

Legolas avait perdu tous les repères qui font que l’homme reste encore accroché à la réalité : il ne savait plus combien de temps il était resté là à dériver vers une destination que seul le vent se chargeait de déterminer.
Il demeurait adossé au mat, le regard vide, les bras balands mais plus jamais il ne faisait ces rêves qui lui semblaient si doux autrefois !

Pourtant, un jour, il vit un objet qui n’aurait pas dut se trouver là : il s’agissait d’une sorte de boite en bois, déposée sur le pont par la providence…

L’elfe trouva encore quelques forces pour se lever et aller voir de plus près cet objet intriguant. C’était en fait un petit coffret travaillé selon la marqueterie de Fondcombe… Un battement d’ailes, léger et aérien au dessus de sa tête lui donna enfin la clé de ce mystère : il s’agissait là d’un présent de Dame Arwen qui l’avait envoyé par un de ses aigles qu’elles aimaient tant utiliser !
Sur le coffret, que Legolas pouvait voir soigneusement scellé, il y avait une enveloppe à son nom. Il l’ouvrit sans cette anxiété que tous nous ressentons lorsque nous découvrons un fait incongru : Legolas ne ressentait plus rien. Il l’ouvrit, disons nous, et extirpa lentement le papier qui se trouvait à l’intérieur :


Citation :
Elle est morte heureuse…

Elle ? Ces quatre lettres déclenchèrent un écho sans fin dans le cœur de Legolas… Il avait su tout de suite de qui il était question ! Alors qu’il était persuadé être devenu aussi insensible qu'un morceau de marbre, il se rappela ce qu’était la souffrance, sourdement sortie du plus profond de son âme.
Elle : sa vie, ses illusions, ce futur qui aurait dut être et qui a fui, le laissant plus blessé qu’une guerre aurait pu le faire.

Ainsi, il n’avait pas su la vérité : il sentit tout au fond de lui que la lettre qu’il gardait encore dans sa poche n’avait été qu’un leurre pour l’éloigner…
Alors, la gorge sèche, les mains tremblantes, il souleva le loquet du coffret et découvrit ce qu’il contenait… Il revit Elestel belle comme le jour, dans la plaine du sanctuaire, avec son luth et le soleil jouant dans ses cheveux puis il la vit, souriante et lui faisant un dernier Adieu, lâcher ce luth qui se brisa lentement.

Un cri déchira l’obscurité, le silence s’y opposa laissant place aux ténèbres qui étouffèrent la voix de Legolas une dernière fois…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préparer un Départ tant attendu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préparer un Départ tant attendu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ pour un voyage tant attendu
» Le jour tant attendu [PV:Fubuki Tsuya]
» Le tant attendu quizz 37 : niaiseries
» Rapport de bataille tant attendu
» Un diner pour un café tant attendu ^^ (pv JB)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Pélargir - la cité portuaire-
Sauter vers: