AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARWEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: ARWEN   Lun 3 Oct 2005 - 13:41

Bon je vais essayer de trouver l'inspiration ! mdr !

Arwen, ton mariage est dans une semaine... Tout est fin prêt et tu as hâte d'être enfin attachée à ton époux par ce sacrement !
Tout se bouscule dans ta tête... Tu repenses à la vie d'immortelle que tu abandonnes, tu penses également à ta fille Rochiel et à la future famille que tu fonderas avec Aragorn.


[LOL ! Toi tu n'échapperas pas au premier post vague... Je te donne quelques pistes : je veux voir un futur bonheur teinté d'un peu de doute... Met l'accent sur ce sentiment qui t'envahit !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Rochiel



Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: ARWEN   Dim 9 Oct 2005 - 22:18

Oki ça roule... Je me lance demain soir... Pour l'instant, dodo... loool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochiel



Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: ARWEN   Lun 10 Oct 2005 - 9:13

Une douce lumière se glisse à travers les carreaux d'une fenetre donnant sur un monde encore endormi...
Elle est filtrée par les rideaux tirés de la chambre de l'Etoile du Soir...
Sa lueur irréelle ce pose sur le corps endormi de l'elfe et caresse doucement son visage paisible.
Deux rideaux de cils noir se soulèvent lentement, elle ouvre les yeux.
Son lit est un grand Baldaquin avec des voiles qu'elle n'ouvre jamais, ses draps sont de soie blanche et recouvre encore son corps...
Elle se relève doucement et se glisse dans sa robe de chambre en frissonant. Voilà peut-être un des inconvénients de sa nouvelle vie de Gondorienne... A Imladris, elle n'avait jamais froid.
Elle marche lentement vers un petit escalier situé à gauche de sa cheminée. Le mobilier de la chambre n'est pas très élaboré, si ce n'est sa magnifique coiffeuse offèrte par les artisans de Fondcombe avant son départ, mais il lui convient.
Elle est à la petite porte dissimulant ses escaliers et les descend en prenant garde de ne pas glisser sur la pierre froide et humide. Oh qu'elle à hâte de se plonger voluptueusement dans les eaux chaudes de son bassin!
Arrivée en bas, s'aproche du bassin de pierre. Des volutes de vapeur s'en échappe et semblent courire sur la surface de l'eau claire, déssinant ainsi d'étranges symboles dans les airs...
Elle retire doucement sa robe de chambre, la laisse tomber à ses pieds et se plonge lentement dans la chaleur et la voluptée de ce bain.
Il se trouve dans une grande grotte souterraine où, sur les cotés, sont disposés pour elle laits et parfums ainsi qu'une quantité incroyable d'huiles de bain; elle en prend quelques unes et les verses méthodiquement dans son eau. Elle s'étire tel un félin trop longtemps endormi et s'allonge sur la couche de pierre du bassin.
Ses pensées divaguent vers nombre de choses différente habituellement lorsqu'elle est ici; mais ce matin elles semblent décidées à ne pas lacher le souvenir d'Imladris, sa maison.
Elle revoit en esprit ses beaux arbres, entend le bruit de la Bruinen courant autour du palais de son grand-père et semble même sentir sous ses doigts le relief de toutes les fantastique moulures qui en ornent les murs...
Elle avait tout abandoné, tout laissé. De la plus petite feuille s'envolant sous le soleil jusqu'au plus jeune enfant courant sous les arbres protecteurs... Elle était partie, en ce matin où une aurore froide c'était imposée sur le palais, l'Etoile du Soir le quittait...
Elle avait choisie, c'était sa vie, elle avait préféré une vie de mortelle à ses cotés plutôt qu'une existence à l'abris de la mort mais aussi seule que la Lune sans étoiles...
Malgré son manque, elle ne regrettait rien, elle vivait avec lui, avec l'homme de sa vie. Il lui avait donné une fille, sa vie, la chaire de sa chaire, la prunelle de ses yeux et lui apportait encore tout ce dont elle avait besoin...
Et à présent ils allaient enfin être unis, se donner l'un à l'autre, pour le meilleur et pour le pire. Elle devait bien avouer être assez anxieuse à l'idée de l'épouser après tout les combats qu'ils avaient du mener pour y parvenir...
Mais elle l'aimait, elle le savais. Pour lui elle aurait donné bien plus qu'une simple immortalité... Il était gravé en elle aussi définitivement et merveilleusement que les étoiles dans le bleu du ciel...
***

Après ces réflexions, elle se décida à quitter la douce enveloppe que lui apportait son bain pour remonter vers sa chambre et s'y habiller.
Une fois vétue, elle s'assis à sa coiffeuse et commença à déméler la masse noir de ses long cheveux...
Tout à ses précis coups de brosse, son oeil se posa sur la lettre de réponse de sa fille. Elle serait là... Elle allait enfin la revoir, sa petite fille, son coeur d'elfe; comme elle aimait à l'appeler; elle la rejoindrait bientôt pour son mariage... Et avec Ithil qui plus est! Il y avait maintenant bien longtemps qu'elle avait su déceler les sentiment du jeune homme à l'égard de sa fille. Elle n'en avait soufflé mot à Rochiel et les avait laissé se découvrire par eux même... Apparement, elle avait bien fait...
Sa fille, Rochiel, elle la revoyait encore toute petite s'accrochant désesperement au bas de sa robe, la suppliant de l'emmener avec elle dans ses chevaucher avec Asfaloth.. A présent, elle avait héritée de son fils, Lindor, et même de son petit-fils Nemhoy! Elle était devenue bien meilleure cavalière que sa mère elle-même... Décidement, elle portait bien son nom...
***

Se rendant compte apres un moment qu'elle avait éliminé jusqu'au plus petit noeu de sa chevelure, elle se releva faisant virevolter sa longue robe de soie beige autour d'elle...
Elle rassembla ses esprit avant de sortir de sa chambre, prête à attaquer une nouvelle journée...


[voilà j'espere que ça te conviens! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: ARWEN   Mar 11 Oct 2005 - 21:53

Si ça ne me convenait pas, je serais bien difficile ! Wink ! C'est magnifique Arwen...

Tu décides de te rendre dans la Citée afin de t'y promener... Tu veux passer inaperçue, si bien que tu revets des habits ordinaires, et masque ta grande chevelure que tu viens de déméler : il faut que tu passes pour une elfe quelconque afin d'observer ton peuple à ton aise ! Car soudain tu comprends qu'en plus d'épouser l'homme que tu aimes, tu vas être amenée à gouverner le Gondor à ses côtés... Cela te fait peur, tu n'es pas femme à commander.
Et ce peuple t'aime-t-il ? Tu n'en es tout à coup plus certaine. Tu marches donc dans les rues de Minas Tirith jusqu'à ce que tu surprennes une conversation...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARWEN   Aujourd'hui à 8:44

Revenir en haut Aller en bas
 
ARWEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eowyn et Arwen
» Kit pour Arwen Tyler(en cours Lilou)
» Arwen, Gondor et Gimli
» Arwen [Titus]
» Arwen Elebereth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: ARCHIVES-
Sauter vers: