AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messagers pour le Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Dim 25 Déc 2005 - 12:13

[HJ: Bah, de toute façon, là, tu fais dodo... T'inquiète pas!]

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Radagast
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Lun 26 Déc 2005 - 16:36

[HJ:tu pars ou en France???]
Revenir en haut Aller en bas
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Lun 26 Déc 2005 - 16:47

[HJ: Ch'uis bloquée!!!^^ Relonor! Aie pitié de moi! ^^]

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Jeu 29 Déc 2005 - 19:53

Le seigneur noir se faufilait à travers les ruelle de la cité blanche, à présent qu' il avait réussis à corompre un architecte renomé et efficace, il ne lui restait qu' une seul chose à faire, retrouver son fils "Hamelio" dans la grande ville qu' était Minas Thirit et il avait une piste, cela faisait plusieurs heures qu' il sentait la présence de son fils du coté du palais, il n' aurait aucun mal à tuer discretement les soldats qui gardaient la porte et à s' introduire dans le château sans se faire repérer, ensuite, il prendrait son bien. Il avait du attendre dix ans avant de pouvoir récupérer son fils, dix ans à chercher, à présent il ne laisserait pas filer une occasion pareil.

Il était trois heures du matin et les trois gardes jouait au carte tout en surveillant les portes du palais.


Garde 1 : "Ha Ha Ha, encore perdu Géaude, tu devrait te lancer au taro pour predire ta prochaine défaite."

Garde 2 : "Parle pour toi, t' a triché."

Garde 1 : "Moi, triché, bah, maintenant que t' a perdu, t' accuse les autre."

Garde 3 : "Oh, arrêtez avec vos idioties, on à encore cinq heures à devant nous à veiller..."

Ils remarquèrent la silhouette noir qui se dirigeait vers leur direction.

Garde 1 : "Qui va la?"

L' ombre encapuchonnée continuait d' avancer, igniorant la question du garde.
Le garde se dressa sur ses jambe et vint à la rencontre du curieux personnage dont le visage était caché sous le capuchon.


Garde 1 : "Mais...mais qui êtes vous BEUAAAARKL."

L' homme en armure tombat à terre, la gorge ouverte.

Garde 3 : "Au bon Dieu."

Il s' adressa à son coequipié.

Garde 3 : "Vite fait sonner l' alarme, moi, je me charge de l' occuper..."

Le soldat se rua sur Nergal, ne sachant à qui il avait à faire tandis que l' autre se dirigait vers le gong. Le sombre seigneur évita avec facilité la lance du sodat, puis il se tourna vers l' audacieux et lui assena une série de coups rapides, parfaitement exécutés, qui le décapitèrent et lui coupèrent net les bras au ras de l' épaule. Nergal ramassa le pilum du cadavre charcuté et le lanca avec force sur le troisième garde qui mourut dans un gargouillis de sang.
Le seigneur noir cacha les corps et continua sa route comme si rien ne s' était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Jeu 29 Déc 2005 - 20:17

Cela faisait depuis plusieurs heures qu' Hamelio était inquiet, il ressentait une présence qu' il n' avait encore jamais ressentit , une présence maléfique, un sentiment de peur qu' il ne pouvait expliquer envahissait son esprit comme si la chose qui errait dans les parage lui voulait du tort.
Hamelio secoua la tête, mais où allait il chercher des idées pareil, n' empêche qu' il se sentait bizard. Il décida de se promener dans les couloirs pour se changer les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Jeu 29 Déc 2005 - 20:53

Nergal : "Où est "Hamelio", dit le moi sinon je te coupe l' autre brat."

Garde : "Aaaa hargl."

Nergal tenait par la gorge un garde manchot dont la plait béant sur son coude laissait dire que son brat avait été sectionné fraichement.

Nergal : "A ta guise."

L' unique brat qui restait au garde volat sous la lame de Zar-Ghùl, le garde n' eut pas le temps de crier que son corp tomba à terre, éventré.
Le sombre seigneur nétoya son épée sur le corp tout en comtemplant avec un sourir pervers les tripes fumantes de celui-ci qui se déverssaient sur le sol froid.


Nergal : "Ha ha ha, espéront que ma prochaine victime dura plus longtemps."

Nergal poursuivit son chemin à la recherche d' Hamelio, laissant drrière lui quinze cadavres proprement découpés.
Il retrouva la piste de son fils, il était tout prêt, il longea les contreforts du palais, ouvrit une des portes qui donnait sur l' une des sales abitable par les gardes, elle était déserte, une mou de deception apparut sur les contours du visage de Nergal.


Nergal : "Dommage qu' il n' y est aucune personne désirant jouer avec moi, j' aurais bien aimé m' ammuser avec quelque un de ces pantins qu' on ose appeler des, hum..."soldats", ha ha ha ha ha ."

Il arpenta les salle désertes, puis pénetra dans les corridor du palais, la piste se rapprochait, Nergal brûlait d' exitation.
A une intersection, il repérat un gamin assez grand qui lui ressemblait en tout point lorsqu' il avait son âge.


Dernière édition par le Ven 30 Déc 2005 - 13:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Jeu 29 Déc 2005 - 21:04

Le jeune garçon observait la "chose" encapuchonnée qui se trouvait à présent devant lui, celle-ci se mit à avancer.
La peur grandissait en lui, c' était donc "ca" la cause de son inquiétude, son premier réflexe fut de dégainer son épée, il se mit en position de combat.


Hamelio : "Qui êtes vous?"

Hamelio était sur le qui-vive, la silhouette encapuchonnée dégagait une incroyable aura de puissance et de maléfice.


Dernière édition par le Sam 25 Mar 2006 - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 14:02

Nergal observait le gamin, un sourir de satisfaction au coin des lèvres.

Nergal : "On dirait que la procréation à été bonne..."

Le seigneur éclata d' un rire noir et sinistre.

Nergal : "Mon fils."

Il continua à parler devant le visage rempli d' horreur et de haine d' Hamelio.

Nergal : "Allons, range ton épée, tu pourrais te blesser!"

Il s' avança vers son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 14:58

La haine suivit la peur, l' être qu' il haïssait le plus se tenait devant lui, Hamelio chargat droit sur son père dans un seul et unique but, le tuer.

Hamelio : "Yaaaaaaa"

Au moment où son épée allait fondre sur Nergal, celui-ci bloqua la pointe sans dificultée contre sons indexe, aucune plaie n' apparut lorsqu' Hamelio laissa tomber Ildalion, abasourdit.

Hamelio : "De la sorcelerie..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 16:27

Nergal : "Non juste un doigt."

Nergal observait son fils, le visage impassible, il n' était pas déçus de ses réaction, au contaire, elle lui rapellait les siennes lorsqu' il avait son âge. Il en était certain, Hamelio ferait un fier et puissant seigneur noir, il parviendra à le ranger du coté ténnebreux,du moins, c' est ce qu' il croyait.

Nergal parla tout en fixant son fils.


Nergal :"Rassure toi, je ne te veux pas de mal."

Il lui tendit la main.

Nergal : "Viens avec moi..."

Hamelio fixa la main puis leva son visage les yeux chargés de haine.
Nergal n' en tient pas grief, s' il avait de la colère en lui, c' était bon signe pour un future prince des ténnebres, il aurait de l' énergie à revendre.
il répeta sa paroles.


Nergal : "Viens avec moi, dans cette vie tu n' a aucun avenir, si tu me suis la vie que tu mènera t' apportera d' avantage de pouvoir et de puissance, si tu continu à vivre de cette manière tu finira comme ces faible."

Il désigna deux cadavre disloqués derrière lui sous le regard horrifié d' Hamelio.

Nergal : "Si tu me suis, je continurait ton enseignement, toutes les tehniques de combats utilisable par les seigneurs noirs seront à ta portée, tu pourra te faire un nom dont tout le monde se souviendra, "Hamelio Egersong", alors, choisi ton destin."

Nergal guettait la réaction de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 17:01

Bien que la colère bouillonait au fond d' Hamelio il se rentint d' attaquer son père sa puissance dépassait de loin la sienne qui n' était encore que celle d' un enfant.
Il ne le souhaitait guère, mais il n' avait pas le choix, il devait fuire.


Hamelio : "Jamais, je ne me rangerais jamais du coté des ténnebres.

Hurla Hamelio à s' en décrocher les poumons. Avent de fuire.
Il se précipita vers la porte la plus proche qu' il ouvrit a la volée, il s' était fait piègé, c' était un cul de sac, il n' y avait qu' une fenêtre qui donnait sur la cours, treize mettres plus bas.
Hamelio fonça droit dedans et chutat, il retombat sur le sol, dans un craquement d' os.


Hamelio : "Aaaaaaaargh"

Il s' était brisé la jambe droite, fracturé l' épaule et s' était cassé plusieurs cotes.
une cinquantaine de garde arrivèrent.
le jeune garçons parvint à se relever tant bien que mal, mais retomba aussitôt, il se traina jusqu' aux écuries au milieux du tumulte de gardes qui, ayant reperés Nergal à la fenêtres se précipitèrent dans les escaliers qui menait à sa direction.


Dernière édition par le Ven 30 Déc 2005 - 19:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 17:48

Nergal regardait par la fenêtre.

Nergal : "Un geste inconsideré."

Puis il vit la masse de garde qui déambulèrent dans la cours.
Eux aussi l' apperçure, il fires sonner l' alarme avant de se précipiter dans sa direction.
Nergal dont la colère et l' envie de meurtre fusait en lui dégaina Zar-Ghùl.


Nergal : "Manquait plus que ça, cette vermine a fait échoué mes plants.

Il s' adressa aux premiers gardes qui arrivèrent à sa rencontre.

Nergal : "Vous allez connaitre la colère d' un seigneur noir.

Le Sombre Seigneur fonça dans le tat, les soldat, aussi nombreux soient ils étaient perdus.
Nergal était bien trop rapide pour une tactique aussi directe. Il dansa, esquiva, frappa et tailla dans la chair qui s' offrait de toutes parts à ses coups.
A l' arrière, les soldats qui étaient restés dans la cours organisèrent leur propre défense.
ils avaient négligés leur tactique en envoyant un bataillon d' une trentaine d' homme pour n' en arrêter qu' un seul. Les pertes carastrophiques, commençaient à leur faire regretter cette décision, mais les lieutenants pensaient encore qu' ils gagneraient. D' autres groupes de soldat gondoriens accouraient. L' intrus se fatiguerait tôt ou tard, et le bataillon l' écraserait. les lieutenants ne savaient vraiment pas à qui ils avaient affaire.
Mécaniquement, Nergal étripait ceux qui passaient à sa portée. Il était dans une de ses folies meurtrière, il ne faisait pas la distinction entre les soldats attaquants et les courtisants cherchants à fuire la mêlée.
Nergal se lança sur la piste de son fils, laissant dans son sillage des monceaux de cadavres.
Revenir en haut Aller en bas
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 18:14

Hamelio parvint à se trainer jusqu' a une monture, il grimpa non sans mal sur son dos et galoppa en direction de la sorti de la cité.
A mis chemin de la ville Hamelio se retourna et vit au loin une mince silhouette, qui se battait dans la cours du palais, pourfendant soldat et milliciens.


Hamelio : "Par Eru."

Murmura Hamelio effrayé par l' efficacité des attaque de son père, il n' avait jamais vu un seul homme capable de passes d' armes aussis magnifiques, mais morteles.
Au fur et à mesure qu' il galopait, des larmes perlaient sur ces joues, comment des hommes tel que son père étaient capables de telles horreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 18:16

en chevauchant au détour d'une ruelle Hamélio Egersong croisa un discret et tres sombre personage qui jouer avec une piece de momaie, el cheval ce cabra devant le sinistre personnage....

Galdarith:" et bien mon jeune ami vous voici fort mal au point.....élancer dans une course perdue d'avance...les bétes fauves ne lache jamais un gibier blesser..... "

il atrapa la piece au vol et la rengea dans une poche pour s'avancer doucement dans la direction du jeune homme....

Galdarith:" certe....certe, mais il falute que je sois ici pour tromper le destin une fois de plus....n'est crainte !! continue ta "course" si tu le veux mais ce n'est plus utile.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hamelio
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 18:24

Hamelio obseva en coup de vent la personne qui l' avait apostrophé mais n' eut pas le temps de se demander qui il était ni de répondre, il devait fuir, fuir vers le seul endroits capable de lui porté asile, le seule endroit où il pourait voit quelqu' un d' assez fort pour stoper le massacre, il devait aller voir celui qu' il considère comme un père, il devait aller voir Aragorn, c' est pour cela qu' il se rendait en Fangorn.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 18:35

Nergal sentit qu' il perdait la piste de son fils, il se tailla un chemin parmit les gardes à coup d' estocs, puis les distança en une course folle et rapide, éliminant tout ceux qui se draissaient sur son chemin, homme, femme, enfants.
Lorsqu' il arriva à la sortit de la ville il eut juste le temps de distinguer un point blanc qui fuiyait au loin, il égorgeat les deux gardes qui gardait l' entrée de la cité et poussa un hurlement de colère.

Le seigneur noir se précipita hors de la ville, à présent il devait fuire en Mordor au plus vite possible, pour être plus rapide il du prendre la direction de Minas Morgul le chemin le long pour rentrer au Mordor, mais aussi le moins sur, au bout d' une heure de course il fut ratraper par une silhouette sombre, Galdarith.Cela pouvait être problematique, et Nergal n' avait pas le temps de "vaquer" avec lui.


Nergal : "Hote toi de mon chemin, ou tu subira le même sort que ces impudent."

Il désigna le palais où avait eu lieu le massacre.


Dernière édition par le Dim 1 Jan 2006 - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 19:23

Galdarith:" hahahaha !!! tu m'a si bien servis....grace a cela le Gondor va ce ruer en Mordor !! le chaos total !! mais apres le travail un peu de plaisir....de plus je sent qu'il faut pour ton bien jeune homme te démontrer ou s'arréte ta puissance, justement la ou commence la miene..hahaha "

il s'étira comme un gymnaste fesant craquer chaque articulation de son corps blanc et presque cadavérique comme si plus une goute de sang l'habité....

Galdarith:" quel belle chose que l'entousiasme et la détermination de la jeunesse, viens donc mon petit... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 20:02

Nergal eut un fourir mauvais et cruel, il avait bien l' attention de créer une guerre, de continuer les méfait de Morghot et Sauron.

Nergal : "Ha ha ha ha ha ha ha, mais je veux la guerre.

Il s' adressa à Galdarith.

Nergal : "Réfléchis, durant dix ans nous avons du nous terrer comme des chien comme nous pouvons, à nous trois réunnis, nous les seigneurs noirs avons suffisament de pouvoir pour vivre corectement sans avoir à porter le poid de la défaite et l' humiliation d' il y a dix ans, nous pouvons nous venger, c' est la seule chose que je désir au monde, la vangeance."
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 20:22

Galdarith continua a s'échaufer ses muscles semblairent gagnaient en volumes....

Galdarith:" imbécile !! qu'importe la vangeance ??? comme l'amour ou la colére.. futilité, faiblesse et erreur de jugement !! tout ce qui m'interesse moi c'est le pouvoir !! la guerre du mordor contre le gondor et ses aliés et inévitable, mais le plus préférable pour moi ce serais nul gagnant et un massacre des deux camps !! vous les seigneurs noir avait aussi bien que moi averti les peuples libres !! et comme un homme avertie en vos deux...hahaha !! de plus j'ai cela en commun avec mes prédécéseurs seigneur des ombres, je n'ai besoin ni n'aime partager le pouvoir !! rien n'égale ma force, araldarion, aragorn ou elrond, matiére négligeable a coté de ma puissance.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 21:26

A présent que les intention de galdarith était clair, elle ne corespondaient en aucun cas à celle de Nergal.
Le sombre seigneur eut une idée, s' il tuait Galdarith il pourrait posséder en plus de son armée, son pouvoir et son terrain, en plus de reigner sur le mordor, il reignera sur la moria, lui aussi le pouvoir l' interssait, mais il voulait en tirer profit.
A présent son idée était claire, il falait éliminer Galdarith.


Nergal : "Pfeu, Et bien c' est dommage, enfin tant pis, je vais moi aussi aquérire du pouvoir..."

Un sourire apparut au coin des lèvres de Nergal.

Nergal : "Et c' est toi qui va me le donner."

Sans crier gare Nergal envoya un puissant éclaire qui percuta Galdarith de plein fouet.
Nergal observait le seigneur noir qui s' écroulait au sol avant de se relever.
Une partie de ses vêtements avaient roussis.


Nergal : "Ha ha ha ha ha ha ha, oui, j' ai besoin de plus de pouvoir."

Nergal dégaina son épée qui était devenue noire comme les ténebres.

Nergal : "Ha ha ha, on va voir ce que tu vaut en croisant le fer, m' en vait te tailler en pièce, à coup d' estoc.Ha ha ha ha, vieille carne.
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Ven 30 Déc 2005 - 23:27

Galdarith comme mort ouvrit les yeux d'un coup comme si il revenait a la vie !!! il fit une roulade en arriére et retomba adroitement sur ses jambe et fit craquer sa nuque.....

Galdarith:" pas mal jeunot tu est rapide mais la puissance de tes sorts est nul.....c'est tout juste bon pour les orcs..... tu découvrira bientot qu'il n'y a pas de limite a mon propre pouvoir !! "

il pointa l'index de sa main droite vers Nergal mais rien ne ec passa jusqu'a qu'il dise "Bou !!! " rien ne sembla ce passé jusqu'a qu'une charette esplosa derriere Nergal...un petit filet de sang coulla de la joue du sombre mage....

Galdarith:" alors ?? mais cette magie n'est pas amusante en combat surtout pour ce que je veux faire... par l'épée ?? ma fois pourquoi pas ?? "

il sortit deux dague de...nul part.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Sam 31 Déc 2005 - 2:31

La magie n' était pas la matière préférée de Nergal, ca spéciélitée restait le combat aux armes blanche il avait apprit à toute les maniées hache, dague, lance, masses, mais il exelait dans l' art de l' épée.

Nergal : "Pour ainsi dire la magie n' est pas mon fort, je préfert les armes, mais voilions voir ce que tu vaut dans cette art."

Nergal lança une série d' esoquade sur Galdarith qui réussit une parade basse avec ses deux dagues en croix, Nergal, avec l' agilitée d' un vétérant doubla l' attaque.
Galdarith ne fut pas assez rapide, Nergal le toucha à la cuisse.
Le sombre seigneur ne cherchait pas à tuer son énnemi sur le coup, il l' évaluait, jouant au chat et à la sourit avec lui.
Galdarith lança une série d' attaque, créant de grande arabesque dans l' air, Nergal n' eut aucun mal à les éviter.


Nergal : "Decidément, tu fait un bien piètre combatant."

Nergal était peut être supérieure à Galdarith dans le maniement des armes, en revanche il faisait un bien piètre sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Sam 31 Déc 2005 - 3:22

Galdarith regarda sa jambe, sourit et rengea sa dague gauche...

Galdarith:" héé !! "

il enfonça sa dague bien au milieu de la main gauche jusqu'a la garde en souriant...puis la retira doucement..

Galdarith:" sa c'est du controle de sois.....qualité universelle bien supérieur aux aboiment d'un jeune chien au pied du mur... "

mu par la magie galdarith courut a tout allure droit sur l'épée de Nergal, a un metre il ce jeta et glissa en tacle sous son adversaire et lui délivra un coups de talon a l'articulation du genoux avant de jeter un sort d'onde de choc qui au corps a corps propulsa Nergal contre le mur d'en face a toute vitesse...... a 15 metres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Sam 31 Déc 2005 - 17:09

Nergal se releva avec peine, son genout gauche était déboité.

Nergal : "Aaaargh"

Le seigneur noir tenta de ramassa son épée à coté de lui, mais Galdarith l' en empêcha en lui envoyant un violant coup de pied dans l' estomac.

Nergal : "URGH, ENFEEER, je suis refaaait."

Le visage de Galdarith arborait un sourire de triomphe, quand une ombre apparut dans son dos.
Zar-Ghùl traversa son épaule droite, le Nergal qui se trouvait devant lui disparut en fumée, ce n' était qu' une illusion, Le vrai Nergal empoigna la garde de son épée à pleine main et retourna sauvagement la lame dans les chaires de Galdarith dont le visage était à présent crispé par la douleur.


Nergal : "C' est douloureux n' est ce pas, et bien, je ne te vois plus sourir, où est ta "maitrise de soi" à présent, ha ha ha ha ha ha ha."

D' un revert de la main il frappa Galdarith qui vola à son tour dix mettres plus loin.

Nergal : "Hé hé hé, tu commence vraiment à te roillier vieillard, place aux jeunes. "

Nergal reprit de plus belle.

Nergal : "Se faire avoir par un vulgaire tours illusoir pour un sorcier de te trampe, quelle humiliation."


il cherchait à énerver Galdarith dont les trait de son visage étaient muent par la souffrance, son épaule droite était dans un sal état on pouvait y distiguer un trou béant d' où scintait des jets de sang et d' éclats d' os qui goutaient sur le sol.

Nergal : "A oui au fait, j' avais oublier de préciser, les blessures infligées par Zar-Ghùl s' agraveront au fur et à mesure que la nuit avance. D' ici quelque heures le pus coulera de ta plaie remplacé par la gangrene, si tu ne fait rien, en cinq heures tu sera mort, comme dis ton malheure fera mon bonheure, HA HA HA HA HA HA HA."


Dernière édition par le Sam 7 Jan 2006 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Sam 31 Déc 2005 - 19:36

Galdarith :" noooon pas ça !!!!! "

puis il ce mit a rire en regardant Nergal

Galdarith:" hahahaha !! regardez le il y croit vraiment !! "

il retira la main de sur sa blessure ensanglanté ainsi que son vétement sa peau était blanche c'était tout juste si on ne pouvais pas voir a travers lui...presque celle d'un mort, c'est yeux rouge fumant semblait provenir d'une créature tout sauf humaine....de longues veines violettes s'étander en tous sens sous la peau cadaverique.....

Galdarith:" sache jeune imbécile si facile a berné que je ne connais plus nul douleurs, ni froid, ni poisons. il n'est pas sufisant de me toucher un peu !! les blessures superficiels ne sont rien....par certains rites ma propre nature a était légérement modifié...je suis tres habille en la matiére mais l'art et la connaissance n'on pas de limite !! on peu toujour aller de l'avant quelque sois le niveau...d'aillieur tu va continuer a m'etre utile !! "

son corps s'embrasa d'un feu bleu il chargea droit sur Nergal.....comme la derniére fois la masse de flames qu'était galdarith stropa l'allure a 2 metres de Nergal....puis gagna en intensité....les flames en un cercle parfait entourairent Nergal.....le cercle petit a petit ce referma sur lui même... arrivé a 1m de sa victime il stopa son avancer...galdarith sorta des flames dans le dos de son énnemis et le frapa du poing dans la collone vertébral.. pusi il recula et disparut a nouveau dans les flames...son poing réaparu sur le flan gauche de nergale..puis a droite et a gauche, en bas en haut...une tornade de coups......

Galdarith:" continuons encore un peu notre danse....cela m'arrive si peu souvent que j'aime assez faire durer le plaisir !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messagers pour le Gondor   Aujourd'hui à 0:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Messagers pour le Gondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le voyage pour Gondor
» Mission de repérage pour le Gondor
» Pour le Gondor !!! [Minas Tirith]
» quoi faire pour une bonne armée du gondor en Gda 1500points
» diorama gondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor :: La citadelle-
Sauter vers: