AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NESSAMELDË

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rochiel

avatar

Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: NESSAMELDË   Dim 25 Déc 2005 - 10:14

Voilà ma Nessie, je prend sur mon temps pour m'occuper de toi... hihi Wink

"Combien de temps déjà?... Conbien de longues heures et jours avait-tu attendue pour cela?
Enfin, tu allais enfin pouvoir ouvrir ton coeur à la Dame de ton Monde, de ta Forêt... Galadriel. En effet, tu à enfon réussi à obtenir un entretien privé avec elle... Celle-ci veut, apparemment, entendre parler de ton histoire et de ton époux... A toi de tout lui, non raconter, mais faire vivre et ressentir car, oui, elle doit comprendre..."


Voilou Ness, je veux tout savoir sur ce si merveilleux et mystèrieux personnage que tu incarnes!
Appuie bien les émotions! Wink
Bonne Chance! (et merci pour ton soutien!! SmileSmile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Dim 25 Déc 2005 - 13:05

Merciiiiii !!!! Ma quete est prete! _leb mdrrr!
Je vais m'y employer et vs faire qqch de zoulie et émouvant! *snif* ^^ loool!
Par contre je vais changer qqs petites choses par rapprt à mon profil et donc l'histoire... mais vs inquiètez pas c'est juste à propos de son mari et de leur rencontre... enfin vs verrez! Wink
Je cogite, je cogite! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Lun 26 Déc 2005 - 23:57

[Tada! lool! Voilà ma "production"... Mais je préviens d'avance: ce n'est que le début! lool! Je pensais qu'il valait mieux continuer le texte dans d'autres post pr ne pas le rendre trop indigeste... C'est d'ailleurs pourquoi je l'ai airer au maximum. J'espère ne pas avoir trop dévié et avoir commencé à répondre à tes attentes, Arwen! lol! Pour cette première partie, j'avais beaucoup de choses à traiter... Bref, dites moi ce qui va et ce qui ne va pas et comme d'habitude, je vous demande la plus grande franchise! Si vous avez des conseils, je suis preneuse! En tout cas, moi j'ais eut ENORMEMENT de plaisir à fouiller au plus profond de Ness et j'espère que vous en aurez aussi à lire son histoire... ^^]

Nessameldë
Galadriel
Gwildor (père de Nessameldë)
Eglerion (futur époux de Nessameldë)


L’automne… Une bise fraiche et légère se leva sur la Lothlorien. Les fragiles feuilles de mallorn encore tenaces se détachèrent sans bruit, volèrent en tourbillonant et et vinrent se poser sur l’herbe verte, s’ajoutant aux autres feuilles déjà tombées et qui formaient un tapis d’or. La foret était belle. Nessameldë ferma les yeux de plaisir et se laissa un instant bercer par la douce fragrance transportée par le vent.
Galadriel qui marchait silencieusement ses côtés s’arreta et sourit la voyant ainsi faire, car Nessameldë était ainsi : savourant les moindres instants de magie donnée par la nature… La Dame de Lumière avait requis la présence unique de Nessameldë pour une promenade, car elle entendait s’entretenir avec elle, non pas de maitresse à dame de compagnie, mais à la façon d’une amie. Depuis quelques jours, la mélancolie flottait autour de l’Elfe comme le voile de brume sur le lac endormi : son rire se faisait presque inexistant, son regard et son esprit absents, sa beauté pale était voilée…
Galadriel n’en ignorait cependant pas la raison : approchait pour Nessameldë un triste anniversaire… Voilà presque mille ans que son époux, Eglerion, et son fils, Galaad, avaient pris la mer et faient voile vers l’Ouest, terrassés par des blessures infligées par l’Ombre, laissant sur ces rivages une femme et une mère blessée elle aussi, mais dans son cœur et dans son ame. Galadriel souhaitait pour Nessameldë qu’elle oublie un moment les épreuves et que les souvenirs des temps heureux lui reviennent en mémoire etr éclipsent tous les autres. D’un geste tendre, elle lui prit la main, l’Elfe ouvrit ses yeux clairs au coin desquels perlaient deux larmes salées.


-Je connais tant de vous ma chère. Certainement pas tout et ce n’est pas là mon intention car votre cœur renferme bien des secrets qui n’appartiennent qu’à vous. Je sais que vous avez traversé de dures épreuves, mais je sais aussi que votre vie fut belle. Je vous ais connu avec votre époux et je me souviens parfaitement du jour de votre union et de la beauté de cette cérémonie… Et au nom de ces temps de félicité, j’aimerais que vous me racontiez l’histoire de votre rencontre. Dites moi comment la vie a pu lier ces deux etres, pour conjurer sa cruauté de vous avoir séparer…

Nessameldë avait écouté Galadriel et rosit légèremment à l’écoute de sa requete. Elle baissa la tete en souriant. Elle savait trouver les mots justes… Ceux qui touchaient dans les tréfonds de l'âme. L'Elfe savait qu’elle pouvait lui parler en confiance, s’ouvrir à elle, la laisser lire au plus profond d’elle meme. Et quel soulagement cela serait !
Une vague de chaleur la traversa et l’appaisa étrangement. Pourtant, alors qu’elle se mit à parler, sa voix se fit grave :


-Tout commença à Gondolin…

La Dame regretta un instant ce qu’elle lui avait demandé. En effet, aborder la triste histoire de la Cité de Turgon n’était pas fait pour rendre la lumière dans les yeux de sa dame de compagnie où elle avait vécu des heures sombres. Pourtant Nessameldë s’éclaircit la voix et continua résoluement :

-Je n’ais pas eu la chance de voir Valinor mais je crois sans mentir que Gondolin à son apogée en était sa digne héritière. Blanche et belle comme une fleur dans la vallée. C’est là que ma route et celle d’Eglerion se sont croisées pour la première fois et hélas ! ce fut en cette funeste nuit, la dernière de Gondolin, celle où elle chuta à jamais…

Les images affluaient maintenant dans l’esprit de Nessameldë. Tout lui revenait en mémoire : les rues décorées, les gens en habits de fete, la lueur de la pierre blanche sous les étoiles et la Lune, l’odeur des deux Arbres et le bruit clair de la Fontaine…

-Ce jour devait etre celui de la Fete du Printemps et de celle de ma naissance aussi. J’avais trois ans…
*Une éternité…* pensea-t-elle soudain. Pourtant tandis qu’elle en parlait, il lui semblait que c’était la veille. Elle frissonna et poursuivit :

-Mon père gardait la Citadelle, mais la nuit promettait d’etre calme… Ma mère, elle, participait activement aux préparatifs du soir en tant que dame d’honneur de la princesse Idril. Elle m’avait pris avec elle et je me souviendrais toujours de la joie et de l’excitation au fur et à mesure que les réjouissances approchaient… J’avais une belle robe ! Elle était si jolie ! Blanche et douce comme de l’ivoire, piquée ça et là de lys sauvages. De meme, une couronne de ces fleurs m'avaient été faite.

Ses yeux semblaient sourirent avec elle. A l’évocation de ces souvenirs et avec cette étincelle au fond de ses prunelles, la dame qui avaient vu six millénaires passés redevenait aux yeux de Galadriel, la petite Elfe de seulement trois printemps.

-Lorsque le ciel s’embrasa au nord, personne ne crut d’abord à un si grand danger. Personne… Mais la rumeur d’un prodige des Valar s’évanouit à mesure que la chaleur devenait insoutenables et que des flammes apparaissaient. Et les légions de Morgoth ne tardèrent pas à se déverser sur Tumladen… (note: la vallée où se situait Gondolin)Dans la panique et les cris, ma main lacha celle de ma mère et je me retrouvait seule et perdue dans cet endroit rougeoyant et infernal qui m’était devenu en quelques minutes totalement étranger et hostile… J’ais erré, en pleurs et terrorisée, pendant un long moment. L’ennemi assiègeait la ville et personne ne semblait me voir.
Personne sauf mon père qui surgit de nulle part et qui me prit dans ses bras.
« Qu’est ce que tu fais là toute seule, Vanima ? Où est Maman ? » Devant mon mutisme choqué, il n’insista pas et il me dit « Reste avec moi, petit coeur... Tout ira bien... » Cette voix si profonde et si calme… Un havre de paix dans la tourmente… Meme si au fond de lui, je ne pense pas qu'il croyait objectivement à une issue favorable pour nous deux. Mais au moins, nous serions ensemble... Meme si l'abscence de ma mère devait le torturer.

La main de Nessameldë toujours dans la sienne, Galadriel put voir dans les souvenirs de celle ci. Des cheveux de jais et des yeux aussi profond que l’océan. Ainsi était Gwildor…

-Ensuite, tout n’est plus qu’un flot de feu, de sang, de bruits d’acier… Et cette chaleur… Etouffante, brulante… Cette impression que votre sang bout dans vos veines, que votre peau fond comme neige au soleil… Et puis la mort… Partout… Tout le temps… »

Elle marqua une petite pause, alors que des visions de cadavres d’Elfes lui martelait le crane. Ses sourcils se froncèrent de douleur et elle soupira avant de reprendre :

-Mon père m’amena ainsi dans la forteresse où il rejoint les hommes qui étaient sous ses ordres. Les remparts furent bientôt pris et la citadelle forcée à son tour. Enfermés dans le donjon, le bélier ne tarda pas à résonner comme un marteau après notre porte. Une bien maigre défense… Sentant la fin approcher sans doute, mon père qui me tenait toujours s’approcha d’un de ses compagnons « Eglerion ! Je veux que tu la prennes et que vous passiez par le passage de la Dame Idril que je t’ais montré… Tu t’en souviens ? »

Nessameldë sourit :

-Bien sur il refusa, il voulait rester et se battre jusqu’à la mort pour l’honneur des Gondolidhrim… Mais mon père me mit de force dans ses bras « Tu es comme mon fils, et je te confie la chair de ma chair, mon sang... Elle m’est bien plus précieuse que ma propre vie ! Et je veux te savoir sauf toi aussi, tu as toujours servi la Cité avec dévouement et renoncement, voilà l’heure de te libérer de ton service ! Sauve la, sauve toi… Pour moi… »
Alors Eglerion n’insista pas. Il comprit que son chef lui confiait là la plus importante mission qu’il n’aurait jamais pu demander à qui que ce soit.« Envole toi, Hirondelle ! Envole toi et rapporte le Soleil… » m’a-t-il dit en souriant, car c'était là les paroles d'une berceuse que souvent il me chantait. Une larme roula le long de sa joue. Moi, je suis restée coite et stupide. La première fois que je voyais mon père pleurer. La dernière aussi… Tout ce que j’ai fait fut de le regarder avec des yeux ronds. En guise d’adieux, il posa simplement un baiser sur mon front. Au meme instant, la porte volait en éclat. Eglerion se mit alors à courir vers une porte dérobée, avec le petit fardeau que j’étais.
La dernière vision que j’eut de mon père fut celle d’un Balrog s’approchant vers lui, lui faisant face et lever son fouet de feu, prêt à l’abattre… J’hurlais à plein poumons mais ma vue fut obscurcie alors par la main d’Eglerion qui se posa devant délibéremment devant moi. Et il se mit à me serrer fort. Si fort que je sentais son souffle dans mon cou et son coeur battre à tout rompre dans sa poitrine. Si fort comme si il avait voulu que je reste accrochée à lui à jamais, à la vie, à la mort… Alors, pour la première fois, nos yeux se croisèrent et comme deux émeraudes, deux yeux de chat, les siens brillaient dans le noir et il me murmura
« Je prendrais soin de toi, Eldalotë… »("Fleur elfique")

La gorge de Galadriel se serrait de plus en plus, tandis que la voix de Nessameldë ne tremblait meme pas et qu’elle continuait son récit. Les vannes une fois ouvertes, elle ne pensait plus à pleurer. Tout ceci était depuis trop longtemps resté enfouit au plus profond de son etre… Et si elle ne s’ouvrait pas maintenant, et à celle qu’elle considérait comme une amie, alors elle ne le ferait jamais…

_________________


Dernière édition par le Ven 2 Nov 2007 - 0:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graganos

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 39
Race, Pays : Orc
Metier : Combattant, pillard, gros méchant
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 27 Déc 2005 - 5:16

Je ne sais pas si je puis donner un avis, mais si je le peux :

Tout ceci coule sous les yeux comme du miel dans une gorge asséchée.
En lisant celà, on dirait qu'on caresse la peau lisse et parfaite d'un elfe millénaire.


Traduction en langue commune : la suite la suite ! Razz

Sinon arf ,parce que je reste quand même Graganos et qu'il me faut faire preuve de mauvais esprit :

Nessameldë a écrit:
Moi, je suis restée coïte et stupide.

Je trouve que le tréma sur le "i" de "coite" a un côté très fripon Razz, quoique je ne suis pas sûr d'avoir bien saisi...

[Mais si j'ai saisi, je fais juste du mauvais esprit c'est tout, j'ai une mauvaise réputation à tenir moi Mr. Green ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochiel

avatar

Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 27 Déc 2005 - 9:37

Sors de sa merveilleuse transe...
*Ness... Toutes mes félicitations!!!
C'est...Fantastique! Je n'en reviens même pas...
C'est parfaitement à la hauteur de ton coeur comme de ton âme...
Encore une fois BRAVO!


WAAAAAAW

LOOOOOL

Comme l'a si bien dit "l'orc" (^^) La suite! La suite!
Bravo à toi Nessie, je m'incline... et je suis trèèès satisfaite! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardë Moredhel

avatar

Nombre de messages : 1275
Age : 26
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 27 Déc 2005 - 14:29

C'est là que je me rends compte à quel point je me suis fait avoir en laissant Arwen faire ta quête sans rechiner...^^ _lool
Chapeau! J'aurais sûrement pas fait mieux! Ch'uis conquise!

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 27 Déc 2005 - 19:42

Embarassed Embarassed Embarassed bah mais vous allez vous taire oui?! loool!
Merci bcp pr ces jolis compliments qui me touchent bcp mais qui me font rougir qd mm! mdrrrr!
Je me suis vraiment amusée à écrire ça et promis j'attaque ce soir la prochaine partie! ^^
Graganos: Oui je me disais bien aussi... Wink Bande de tordus! Razz mdrrrr!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Lun 2 Jan 2006 - 13:12

[Bien voici donc la suite... C'est assez dense alors j'espère que c'est pas non plus indigeste! lol! Voilà! Bonne lecture! ^^]


Nessameldë
Galadriel
Eglerion
Raina, mère de Nessameldë

"Croyez le ou non, mais dès lors, une profonde léthargie s'empara de moi... La terreur du drame qui se jouait à l'extérieur ne parvenait plus à mes oreilles que comme un vague echo qui n'allait qu'en diminuant... Les paupières à peine entrouvertes, je voyais le visage d'Eglerion dans une sorte de lueur, étrange mais tellement apaisante.
Nous avions emprunté le passage secret et nous nous enfoncions dans le coeur de la montagne, nous étions sauvés pourtant il ne s'arretait pas de courir comme si nous avions toutes les légions de Morgoth sur nos talons. Finalement, la lumière réapparut. Une lumière belle et douce, celle du Soleil. Le jour s'était levé chassant la nuit cruelle. Alors il me déposa et s'effondra sur le sol pour reprendre son souffle mais épuisé, il s'endormit et moi avec.
A mon réveil, il tenait entre ses doigts un petit fragment de pierre blanche qu'il taillait avec la lame de son poignard. Il me le montra:
"Tu vois Nessameldë, c'est une fleur... Une fleur de Gondolin... Comme toi..."En réalité, je le compris plus tard, il avait remassé ce morceau dans les ruines de la Cité. Le gravage était sommaire, mais je la trouvait jolie... Pourtant, j'aurais aimé qu'il en ait une lui aussi. Il semblait si triste... Alors je prit une roche et l'abattit sur la pierre blanche. Eglerion faisait une telle tete de voir son cadeau ainsi traité!"

Nessameldë à l'évocation de ce souvenir se mit à rire d'un éclat qui monta jusqu'à la cime des mellyrn. Galadriel l'accompagna de bon coeur.

"Par chance, le fragment c'était brisé en deux pièces quasi égales. Je me souviendrais toujours du sourire qui illumina son visage lorsque je lui en tendit une moitié... "Tiens, pour que tu ne m'oublie pas..." lui ais-je en lui plantant un baiser sur la joue. Il s'esclaffa: "T'oublier! Eldalotë! Je ne le pourrais jamais!"

La Dame de Lumière souria tendrement. Meme après des millénaires passés ensemble, elle se souvenait de les avoir vu tous les deux se regarder avec des yeux d'enfants. Oui, la scène se dessinait sans peine dans son esprit... Nessameldë continuait toujours.

"Après quelques jours, nous avons enfin retrouvé les autres rescapés. Ils étaient si peu nombreux et si désespérés... Parmi eux, il y avait ma mère. Elle me vit arriver avec incrédulité et crainte meme. La crainte que tout ceci ne soit qu'un mirage, qu'un reve de plus. Lorsqu'elle m'étreint, tout s'envola et n'avait plus aucune importance.
Eglerion m'avoua bien plus tard qu'en nous voyant ainsi enlacés, il avait ressenti une tristesse sans nom. De la joie, bien sur, de nous savoir réunies. Mais il se sentait comme inutile d'une certaine manière, et coupable d'etre vivant alors que mon père lui était mort et la pièce manquante au tableau des retrouvailles. Il partit du camp des réfugiés dans la nuit. Je vous avoue que cette disparition n'a pas troublé mon ame d'enfant très longtemps. Pourtant, j'avais gardé bien précieusement cette petite pierre blanche et je pensais souvent à lui en la contemplant.

J'y penserais toujours encore sans doute, si les Valar ne nous avait pas réunis de nouveau. Pour toujours cette fois. Ou presque..."

Nessameldë esquissa un petit sourire à l’attention de Galadriel, puis baissa la tete :

" J’ignore s’ils nous accorderons une troisième fois…"

Une doigt passa sous son menton et la força à relever la tete :

"Eru est grand et si son dessein fut de lier vos vies l’un à l’autre, alors il vous fera vous retrouver. D’une manière ou d’une autre…"

Sa dame de compagnie acquièsa d’un mouvement de tete et poursuivit son récit :

"Le temps passa donc aux embouchures du Sirion et la vie se reconstruit petit à petit pour ceux qui avaient survécu à la Chute de Gondolin… Mais ma mère s’emmurait dans le profond chagrin de la perte de son époux qui la consumait chaque jour un peu plus. Et moi je me sentais impuissante, il n’était rien que je puisse faire pour la retenir. Lorsque survint l’attaque des fils de Feänor, j’entrais à peine dans l’age mur, seulement 78 ans, et ma mère me somma de m’enfuir avec ceux qui le faisaient déjà. Lorsque je lui demandais pourquoi est-ce qu’elle ne parlait que de moi, elle sortit une épée et me dit "Mon chemin s’arrete ici, ma douce…" En entendant cela j’étais horrifiée ! A travers mes larmes je la blamais : Comment pouvait-elle me laisser seule ainsi ? Sans personne ! Elle n’avait tout simplement pas le droit ! Finalement, elle m’embrassa en caressant mes cheveux, puis lança la jument et me demanda de ne pas me retourner. Emportée par la bete, envahie par le désespoir, je ne désobéis meme pas et je chevauchais ainsi pendant plusieurs jours à la fois suivant et servant de guide à un petit groupe d’échappés. Une nouvelle fois nous étions des errants, des désespérés. Et il nous fallait survivre, encore…
Après nous etre assurés que les fils de Feänor ne nous aient pas poursuivi, et de toute façon ce n’était pas après nous qu’ils en avait, nous installames un nouveau campement de fortune. En attendant quoi ? Un coup du destin ? Nous n’en avions aucune idée, mais ils nous fallait continuer pour tous ceux qui avaient déjà péri. Moi, je me retrouvais plus seule que jamais, sans personne et à cette heure, je n’imaginais aucun avenir heureux pour moi…
C’est alors que la vie joua sa deuxième carte et mena mes pas dans un direction que j’avais révé sans pour autant avoir la folie de la souhaiter.
Un matin à l’aube, alors que je m’étais enfoncé profondément dans la foret pour trouver des plantes, je trouvais un corps inerte, gisant au pied d’un chene. En m’approchant plus, je reconnu la silhouette d’un Elfe et je me précipita pour tenter de lui venir en aide. De grande et belle stature, il semblait pourtant avoir été victime d’une lame orc qui lui avait transpercé le coté. La blessure n’était pas profonde, mais je craignais plus pour le poison que transportent ces armes impures. Tandis que je lui prodiguait les premiers soins que j’avais à ma disposition, la rosée baignait ses cheveux blond et ses paupières closes inspiraient une tendre douceur. Sans comprendre ce qu’il m’arrivait, une flamme éternelle naquit en ce jour dans mon cœur."


"C’était Eglerion n’est ce pas ?" demanda Galadriel doucement, un léger sourire au coin des lèvres. Nessameldë la regarda et ne répondit pas, mais son sourire la trahit :

"Je ne le reconnut pas d’abord bien sur, car les années passées, si elles étaient bien courtes, avaient tout de meme suffit à le faire évoluer d’agréable manière. Je le mis sur ma jument et, toujours inconscient, je le ramena parmi mon peuple, car meme s’il semblait étranger, il n’en demeurait pas moins un des Enfants d’Illuvatar. Pendant 3 jours et 3 jours, je le veillais ainsi sans relache. Il avait perdu du sang et son corps restait plongé dans sa léthargie pour permettre à ses forces de le regagner doucement. Moi, pendant ce temps, je me demandais de quelle couleur pouvaient bien etre ses yeux…
Emeraudes… Enfin ces paupières se levèrent et je les vit. J’aurais pu les reconnaître entre mille. Sans savoir pourquoi, c’était lui et aucun autre. J’étais autant décontenancée qu’heureuse. Je ne pouvais y croire… Devant mon air surpris, il esquissa un léger sourire :
"C’était vous? La "voix" et les "mains" ? " Le son de sa voix m’emplit d’une chaleur inouie, je connaissait ce ton à la fois rieur et sincère. Lui, par contre ne me reconnut pas de suite, j'avais grandi et mon visage et mon corps n'étaient plus ceux d'une enfant... Je répondit simplement: "C’était moi…" et doucement il prit ma main dans la sienne et nous restames un moment comme cela, sans échanger un mot, simplement à lire dans les yeux l'un de l'autre. Et c'est à ce moment là, je pense, qu'il ressentit ce meme feu qui m'animait à son égard..."

"D’une certaine façon, vous avez payé votre dette. Vous l’avez sauvé en retour…"

Nessameldë hocha la tete en direction de la Dame :

"Oui, c’est ce que nous nous amusions à dire plus tard… Mais je crois sincéremment qu’il était décidé que nous nous retrouvions… Ce soir là, il se rendormit en tenant toujours ma main et je ne bougeais pas de la nuit à attendre son réveil. Nous passames ainsi plusieurs jours, seuls au monde, sans voir les autres personnes qui nous entouraient, tandis que lentement ses forces l’habitaient de nouveau. Nous parlions de tout, de rien et parfois meme les mots n’avaient pas leur place. Un soir, alors que nous étions sous un saule, protégés derrière son rideau de verdure, il me dévisagea : "J’ais le sentiment de te connaître depuis si longtemps, je ne me l’explique pas…" Puis il termina en riant : "Et dire que je ne connais meme pas ton nom!" Mon cœur fit un bond dans ma poitrine et me fit baisser les yeux. Puis sans rougir, je pris sa main et l'ouvrit :"J’en ais plusieurs… Mais celui que je préfère est Eldalotë…" Il me fixait, sans voix, remuant les souvenirs du passé alors je déposais dans sa paume ouverte la moitié de pierre blanche scultée qu’il m’avait offerte autrefois… Alors, étonné en fin de compte de la clarté avec laquelle tout se remettait en place dans sa tete, il murmura:"Je le sais…" Puis il prit le meme morceau de roche qu’il avait gardé et le joignit au mien et le symbole apparut tout entier, enfin ressoudé, enfin réuni… La fleur de Gondolin… Et dès ce moment, nous ne fument plus qu’un…"

Les yeux brillants de Nessameldë étaient perdus dans le vide et un léger sourire suspendu au coin des lèvres. Alors Galadriel sourit et lacha la main de l’Elfe. Elle s’éclipsa sans bruit, sans mot dire, gardant un regard bienveillant sur son amie qui venaient de renouer avec son passé, pour mieux regarder vers l’avenir…

_________________


Dernière édition par le Mar 3 Avr 2007 - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aragorn II Elessar

avatar

Nombre de messages : 735
Age : 39
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 3 Jan 2006 - 3:45

Et voilà ! "super checkeuse" a encore frappé Razz

Je comprends mieux pourquoi le pauvre Graganos n'avait aucune chance : comment veux-tu lutter contre un éclat de roche qui correspond et qui se ressoude parfaitement amené par un bellâtre elfe et blessé en plus (il en connait des combines de séduction le bel homme Cool ) quand tu es petit, vouté, tordu, boutonneux et en bonne santé lol.

Non blague à part, c'était bien beau tout cela. Moi j'ai attendu cette nuit pour le lire parce que je voulais qu'il y ai le calme autour de moi (et c pas si facile que ça à obtenir...).
Je pense que c'est le genre de texte qu'il faut relire plusieurs fois pour en saisir toute la substantifique moelle : à chaque lecture on découvre une chose que l'on avait pas vu la fois d'avant et on est content.

Mais alors maintenant on en sait beaucoup plus sur Nessameldë ambassadrice de Galadriel et son doux Eglerion qui l'attend en Valinor (quel torture encore cette histoire de blessure et d'éloignement...)...

J'espère que nous aurons d'autres quêtes ( à moins que celle ci ne soit pas terminée), parce qu'avec 7000 années de vie tu as de la matière à creuser à l'infini Razz .

Bravo Ness thumright et comme disent les mômes : acore acore !

Ps : petite coquille que j'ai vu au moins 2 fois : le passé simple première personne du singulier verbe du premier groupe : terminaison en "a" au lieu de "ai", mais ça c'est juste parce qu'il faut bien trouver quelque chose de désagréable à dire Wink .

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 3 Jan 2006 - 16:34

Merci mon brave, z'etes bien aimable! Une 'tite pièce pour l'artiste siou plé?! mdrrrrr!

Non sans rire merci bcp, ça me fait plaisir! ^^

Mdrrr! T'as vu ça un peu?! Le gars, il sait comment attirer la donzelle en détresse! Razz

Bien pour ce qui était du sujet proposé par Arwen, je pense que ça peut etre clos... C'était donc le début de la vie de Ness...lol!
Bon en mm tps, je pense que 6000 ans d'histoire, ça ferait peut etre un peu bcp! lol!
Mais enfin j'attend les ordres d'Arwen, si elle veut une suite, il y aura une suite! Ordonne et j'obéis! loool!

PS: Merci pr les fautes! J'avoue que je suis pas trop naze en orthographe, mais alors y a vraiment des régles que j'ai jamais su et que je crois que je ne saurais jamais! lol! Idem pr les tables de multiplications! mdrrr!

PS2: Petit secret: à un moment, j'avais du mal au niveau inspiration et puis la musique "Across the stars" s'est enclenchée sur mon pc... lol! Je vs le conseille pr stimuler l'imagination! Sad lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochiel

avatar

Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Sam 18 Fév 2006 - 21:35

Me revoili, me revoilou!
Ma chere Nessie, voici la suite...

Nessameldë: J'aimerais tout simplement que tu nous racontes à tous la suite de votre merveilleuse histoire à toi et ton époux jusqu'a biensur, que tu sentes avoir beosin d'une nouvelle voie...

Voilà je sais c'est vague mais j'ai cru comprendre que tu avais ton histoire bien en tête alors, à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Lun 20 Fév 2006 - 18:44

Lol! Merci Arwen d'accéder à ma demande! Razz
Pis t'en fais pas pr le sujet, c'est vrai que tant qu'à faire d'etre parties dans les chroniques autant poursuivre et pis on verra bien après! lool!
Tu n'as pas tord, je pense avoir réussir à cerner correctement Ness et à lui avoir fait une histoire qui tient la route (et meme jusqu'à la "fin" comme je t'ais dit! lool!) alors je suis bien contente de vous la faire partager si ça vs intéresse! Wink
Cogito et j'écris! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Sam 25 Fév 2006 - 13:57

[Bon eh bien comme ça fait longtps que je me suis dis que raconter 6000 ans d'histoire ne présentait pas bcp d'intérêt en soi parce qu'on tourne finallement vite en rond, j'ai préféré passer directement aux passages les plus marquants de sa vie... Bon bien sur vous allez me dire j'aurais pu évoquer son mariage et la naissance de son fils, etc, etc, je ne manquais pas d'inspiration et je le ferais sans doute à l'avenir mais je ne veux pas non plus tomber dans le "sucré" alors je préfère laisser murir! Wink
Voici donc le récit du tournant de la vie de Nessameldë et je tiens à préciser que ce n'est que la première partie, la suite est à venir mais je trouvais la cesure ici bien avenue...
J'espère ne pas m'etre trop mélangée les pinceaux avec les événements "historiques" de Tolkien, mais si c'est le cas, vos suggestions pour changer sont comme toujours les bienvenues...
Sur ce, bon lecture! (et courage... Mr. Green) mdrrrrrrr!]


Nessameldë
Eglerion
Galaad


Au crépuscule, Nessameldë pénétrait dans sa modeste retraite de Lothrond. Elle ne sentait pas l’envie de retourner à Caras Galadhon ce soir-là, elle avait dévoilé son cœur et son passé à sa Dame. Ce qu’elle n’avait jamais fait en 6000 ans, à qui que ce soit… Une étrange sensation en vérité. Un poid semblait s’etre ôté de sa poitrine, une entrave qui la faisait craindre les souvenirs. Car il y en avait des tristes, certes, mais il lui semblait à présent que les malheurs rendaient ses bonheurs d’autant plus beaux et plus intenses… Pourquoi ne s’était-elle pas confiée avant ? Elle n’en avait jamais vraiment eut le besoin, ni meme la pensée…
Dans sa clairière au dôme de feuillage, elle s’allongea sur une couche et se laissa aller à replonger loin, bien loin dans sa mémoire. Son regard accrocha son reflet dans un miroir d’étain. Ce n’était pas elle qu’elle voyait, mais son âme qui se montrait à elle. Elle ressentit l’étrange envie de se laisser aspirer par elle, d’écouter ce qu’elle avait à lui dire, de voir ce qu’elle lui montrerait et d’etre plus proche par le souvenir des êtres chers…


Sa mémoire s’arrêta à cette nuit… Cette fameuse nuit où leur vie à tous les trois avait étaient irrémédiablement bouleversée… Dans son rêve, Nessameldë frissonna et un nœud lui serra la gorge. La nuit l’enveloppait de son noir manteau et elle éprouvait une angoisse sourde, lancinante, il lui semblait qu’elle ne pouvait plus respirer convenablement. Tous les sentiments qu’elle avait connus ce soir là, et bien plus proches que ceux de Gondolin, revenaient avec la meme intensité, la meme force…
Nessameldë replongea 1000 ans auparavant…


-Quelle est donc la folie qui te prend, Eglerion ? On dit que des milliers d’Orcs peuplent cet endroit ! Que toute la forêt autour est maudite et corrompue par cette présence ! Que…

-On dit, on dit, mais on ne sait pas. C’est pour cela que j’y vais ! Pour tenter de découvrir ce qui s’y cache et savoir si oui ou non nous courons un véritable danger…

-Pour le moment, le danger tu le provoques… ce pourrait etre considéré comme un acte de guerre! Je ne comprend pas…

Depuis plusieurs semaines, le Conseil du Seigneur Celeborn s’inquiétait de la menace venue de la Foret Noire. La forteresse du sud ne cessait d’étendre l’ombre autour d’elle, Dol Guldur l’appellait-on. Et en effet, un sombre magie y demeurait, mais son origine restait un véritable mystère. Sauron avait été vaincu plus de 2000 ans auparavant, et on murmurait le nom des Ulairi, mais jusque là personne n’avait pus savoir ce qu’il en était vraiment. Mithrandir avait fait une tentative mais elle s’était révélée etre un échec… Supportant de moins en moins une telle pression sur la Lorien, Celeborn et l’assemblée avait choisit de mener une expédition recognitive. Pour savoir enfin à quoi s’en tenir et peut etre se préparer une défense en conséquence. Eglerion, qui depuis fort longtemps était dans la confiance du Seigneur et qui le conseillait, s’était porté volontaire pour cette mission qui devait compter six autres soldats au grand damn de Nessameldë.

Devant les yeux emplis de détresse et de réprobation de son épouse aimée, Eglerion reprit plus posément :

-Nous ne pouvons pas rester dans l’expectative, dans l’incertitude ! Ou bien lorsqu’ils frapperont nous serons incapables de les arrêter. Crois-tu que nous pouvons attendre qu’ils viennent nous chercher ? Et par "nous", j’entend surtout "vous"…

Nessameldë soutint son regard, elle pouvait lire en lui comme dans elle meme. Elle savait qu’il ne le faisait pas de gaieté de cœur, mais par devoir, c’était pourtant dur à supporter. Elle ouvrit la bouche pour parler mais une boule au creux de sa gorge empechait sa voix d’etre claire et détendue et trahissait toute son inquiétude.

-Ton fils et moi avons besoin d’un père et d’un mari… Et tu ne pourra pas empecher que j’ai peur pour toi… J’ai un terrible pressentiment à propos de tout cela…

A ces mots, Eglerion ne sut que dire et se contenta de la serrer tendrement dans ses bras. Caressant doucement ses cheveux, il murmura :

-Je serais prudent, je te le promet. Attend-moi et garde confiance…

Sa Dame demeura silencieuse, au creux de ses bras, elle avait la réputation de savoir convaincre meme les sages les plus ôpiniatres, pourtant, lui, elle ne le pouvait pas… Elle n’avait jamais pu le faire renoncer.

L’expédition partit tot un matin alors que la nuit était encore noire. Il y eut peu d’effusion entre les deux époux, ils n’aimaient pas ce qui aurait pu ressembler à un adieu… Et, après le départ de la troupe, Nessameldë s’en fut seule dans les sous-bois et disparut entre les mellyrn. Elle avait rarement connu une telle angoisse, aucun repos ne lui semblait possible… Peut etre que la nature seule pourrait l’apaiser un peu de son toument. Elle trouva refuge dans ce meme lieu de Lothrond qui respirait tout entier la félicité de sa famille. Tandis qu’elle était perdue dans le doute et l’incertitude, une légère présence dans son dos réussit à lui faire esquisser un petit sourire.

-Ne vous fermez pas ainsi, Mère…

Nessameldë se retourna et son sourire s’élargit à la vue de son fils qui venait d’entrer à sa suite. Elle s’étonnait toujours que ce petit etre qu’elle avait autrefois tenu dans ses bras ait pu devenir si vite ce grand et bel homme qu’elle avait aujourd’hui devant elle. Ses cheveux blonds tombant librement sur ses épaules, ses yeux verts perçant l’obscurité, il avait tout de son père. Il était véritablement la lumière de sa vie depuis le jour où elle l’avait porté en elle, jusqu’à ce moment de tristesse… S’approchant d’elle, il la serra doucement dans ses bras .

-Mon cœur ne te sera jamais fermé, Galaad. répondit Nessameldë en lui caressant les cheveux.

-Ayez confiance en lui. Père ne prendra jamais de risque inconsidéré.

-Ce n’est pas de lui que me vient cette inquiètude… Il y a quelque chose là-bas de bien plus puissant que des Orcs… Et si tout ceci se passe mal…

La gorge de l’Elfe se serra, elle ne put pas continuer.

-Je prendrais soin de vous en atendant son retour... termina Galaad dans un sourire. Alors ils choisirent tout deux le silence et demeurèrent ainsi enlacés un long moment.

Tard dans la nuit suivante, Caras Galadhon fut secouée par une vague d’effervescence anormale. On disait qu’un cavalier revenait, un seul. La mission avait échouée… Le cœur battant, Nessameldë rejoignit la Cour de ses Seigneurs et écouta le récit du rescapé. Les 7 envoyés avaient réussit à s’approcher de la forteresse de Dol Guldur mais alors qu’ils étaient scindés en plusieurs groupes et qu’ils allaient y pénétrer, l’alerte avaient été donnée et ils avaient tous étaient pris sans exception. Celui qui revenait avait été désigné pour porter la nouvelle en Lorien et il laissa tomber un sac où se trouvaient toutes les armes de ses compagnons en baissant la tete :

-Ils seront tous exécutés demain.

Alors un silence sinistre retomba sur l’assemblée et Galadriel tourna son regard vers Nessameldë . Les yeux de celle-ci fixaient les armes de son époux étalées sur le sol et son visage pâlit et demeura clos. Sans bruit, elle s’éloigna vers ses appartements, refusant d’un geste toute escorte.

Dans sa chambre, telle une statue de marbre, elle resta à sa fenêtre, tournée vers l’Est. D’un silence et d’une froideur presque effrayante pour les autres Dames de Compagnie qui venaient lui proposer leurs services et leur soutien. Finalement, une veille de lamentation fut décidée et des arbres s’éleva une complainte languissante. Nessameldë leva la tête vers la Lune ronde et blanche se demandant s’il pouvait la voir de son cachot… Alors, son menton se mit à trembler, son cœur s’effondra dans sa poitrine et un sanglot désespéré s’échappa de sa gorge comme une plainte. La tête entre les mains, elle laissa aller son chagrin sans retenue.
Dans la chambre à côté, Galaad fut le seul à entendre la détresse de sa mère, il tenait alors entre ses mains l’épée d’Eglerion. Silencieux et résolu, sa volonté était prise…



Il est pas beau mon fiston... Wink

[Suite next time!]

_________________


Dernière édition par le Ven 2 Nov 2007 - 0:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochiel

avatar

Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Dim 9 Avr 2006 - 17:15

Une question Nessie,
Ca ne te tenterait pas d'écrire un tit bouquin?? loool
Waw c'est vraiment fantastique ce que tu as écrit... Je suis impatiente d'en savoir plus! Smile Smile
CARTE BLANCHE!!
^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessameldë

avatar

Nombre de messages : 1963
Age : 31
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Dim 9 Avr 2006 - 17:26

lol! Crois moi que si j'étais sure de bouffer à la fin de chaque mois rien qu'en écrivant, je serais ravie de le faire! Wink Tiens peut etre je vais me lancer dans un truc comme "Harry Potter" j'écris un bouquin, puis 2, puis 3 et au bout du 7ème j'ai 10 porshes, 8 ferrari et des villas un peu partout dans le monde... Cool mdrrrr! Bien sur je vous inviterais tous à y faire du jet-ski! Wink mdrrr!

Lol! Merci Arwen! ^^ D'ailleurs je profite de l'occas' pour dire que la suite est en cours et est d'ailleurs presque finie mais que comme je suis en glandage actif niveau cours depuis maintenant un mois, je trouve tjrs mille choses à faire... bref... Je n'oublie pas! loool! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rochiel

avatar

Nombre de messages : 389
Race, Pays : Demi-Elfe, Minath Tirith-Imladris
Metier : Maîtresse Animalière/Cavalière
Date d'inscription : 29/07/2005

MessageSujet: Re: NESSAMELDË   Mar 18 Avr 2006 - 12:12

Looooool Oki j'attend ça avec impatience alors!

Bonne chance Nessie!
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NESSAMELDË   

Revenir en haut Aller en bas
 
NESSAMELDË
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: QUETES-
Sauter vers: