AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour à Minas Morgul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retour à Minas Morgul   Ven 6 Jan 2006 - 22:05

HJ : suite de "la cérémonie" (Forêt de Fangorn)

Lorsque Nergal pénetra dans Minas Morgul, il n' usa ni de finesse, ni de discrétion, une fois la porte massive fracassée à coup d' épée Nergal entra en trombe à l' intérieure, à sa grande surprise, il ne vit personne à l' intérieure, il se rua dans plusieurs couloirs et piéces, elle aussi étaient désertes, tout comme lors de son entré, Nergal tenta de calmer son envie de meurtre et de sang, il resta la à attendre.
Au bout d' une demi-heure, Nergal sentit une présence familière, ce n' était pas celle d' un homme et encore moins celle d' un orc, c' était une puissance maléfique, Nergal suivit sa trace, il marcha un bon moment dans les couloirs désert avant d' ouvrir une porte, le chevalier noir équarquillat les yeux.
Devant lui se trouvait une salle d' arme, une dizaine d' épée, et d' armes divesses iradiaients une forte ora de magie, Nergal se tourna vers l' arme qui émanait le plus de magie noire, c' était Zar-Ghùl, il laissa choir son épée lourde au sol et se saisie du pomeau de l' épée maléfique à deux mains, il pouvait ressentire la force ténebreuse filtrer de l' épée à travers son corps.
Nergal sortit de la salle d' arme en tenant zar-Ghùl de sa main métalique, il se mis en quête de la salle où il avait été torturé, c' était dans cette pièce qu' il avait vu son pouvoir monter et il en voulait plus à présent.
il la trouva non sans mal, la salle aussi était déserte.
le mort-vivant fit éxactement les même gestes que les prêtres encapuchnés avaient faits pour le transformé en abomination, la cuve apparut, du liquide noir stagnait à l' intérieure, Nergal eu un sourir mauvais.


Nergal : "Oui, je vais enfin pouvoir surpasser Galdarith et me vanger de l' affront qu' il m' a fait subir.

Sur ces mots, Nergal balança Zar-Ghùl dans la cuve, arracha son armure et se jeta dans les eaux sombres et bouillonantes.
Nergal eut a même sensation que lors de la première fois où il avait été plongé dans ce liquide noir et visceux, à nouveaux, des lames de Morgul lui perforèrent le corps, mais Nergal ne sentit aucunement la douleur.
Cela allait faire bientôt une heure que le zombie était plongé dean cette cuve, Nergal sentait son pouvoir augmenter considérablement, des connaisance nouvelle en matière de combat et en magie noir fusèrent dans son esprit.
Deux heures plus tard, Nergal resortit de la cuve avec son épée, il vit plusieurs glaces derière lui et décida, par curiosité, de voire à quoi ressemblait son apparence, s' il aurait vu son visage, Nergal aurait écarquillé les yeux, dans le miroire, il ne distigua pas son reflet, rien que du vide, il se tourna vers Zar-ghùl, elle aussi avait changée de forme, elle était plus longue, ses formes étaient plus nobles, et sa lame avait prise une tinte noir, de plus la magie qui était à l' intérieure avait considérablement augmentée;
dans une des pièces voisine, Nergal trouva de quoi s' habiller, il se reveti d' une longue toge noir qui lui descandait jusqu' à la pointe des pieds, il recouvra son visage d' un capuchon.
pour ce qui était d' une protection, la chose encapuchonnée rentra dans la salle d' armes, où il avait retrouvé Zar-Ghùl, quelques heures auparavant, Nergal se munie d' une armure sombre et légere qui avait surment du jadis, appartenir à un lieutenant de Barad-Dùr, car sur la poitrine il y avait encore des marques effacées avec le temps, du symbole de Sauron. Les contraste sombre de la cuirace se mellaient bien à la toge qu' il portait.
Nergal jubilais, Il voulu rire, mais à nouveaux, un crit percant et hideux sortit de l' endroit où devait se trouver sa bouche, il était devenu l' une des créature les plus puissante et les plus dangeureuse qui soit, un spectre des ténebres comme l' avait été les neufs, plus connus sous le nom de "Nazgùls".
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Ven 6 Jan 2006 - 22:37

dans le couloir Galdarith était adosé au mur....

Galdarith:" déssidément mon esprit vois toujour juste....j'ai comme toujour tout juste..bon passons aux choses sérieuses..... "

il ce donna une petite impulsion et remi sa toge intégrale puis traversa le reste du couloir lentement.....et il entra en silence mais sans ce cacher dans la salle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Ven 6 Jan 2006 - 22:44

Le spectre se tourna vers Galdarith, Le trou béant qui se trouvait à la place de Nergal se posa sur l' homme en noir.

Nergal : "Hum, je supose que vous comptez m' empêcher de prendre minas morgul comme palais, parceque je compte le faire...où plutôt contre un bon prix."

HJ : Hein, sasaksek poste des 10 000 ?? pale


Dernière édition par le Sam 7 Jan 2006 - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Ven 6 Jan 2006 - 22:55

HJ:" c'est juste le post a la forge des elfes ou Galdarith a offert zar-Ghùl aux elfes d'elrond.... "

Galdarith ne répondit pas il obsevrait juste l'épée de Nergal dans sa main..... et sourit...

Galdarith:" mon jeune ami m'auriez vosu pris pour un lapereau de 15 jours a peine ?? j'avais vue que vous me trahirais !! mon esprit de calcul peu facilement voir cela !! l'épée que vous possédez est la jumelle de votre "zar-Ghùl" évidament créer par Mon grand maitre forgerons et ma magie !! elle est le symbole de ma volonté... bien pour répondre a votre question en effet cette forteresse sera votre quartier générale mon ami..... alors finit de jouer rassembler vraiment vos armés et plus de petite blague !! je sais ce que vous comptez faire avant votre esprit lui même... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 12:34

HJ : Bah, Nergal c' est bien servit pour prendre une armure, alor il se servira pour prendre une épée plus puissante que la précédante, donc, au contraire, c' est plutôt une surprise agréable, et puis de toute façon, tu peux toujours t' en fabriquer une seconde. _lool

Nergal fixa Galdarith puis, l' épée qu' il avait en main.
Puis se mit à hurler, si son visage n' avait pas été non-visible, Galdarith aurait put dicerné l' expression d' extase qui se disernait sur la figure spectrale.
Nergal parla sereinement.


Nergal : "Je serais curieux de voir ce que cette arme nouvelle vaux, je pense que vous n' y verriez aucun inonvéniens à ce que je vous...disons...l' empreinte."

Sifla le spectre. Il reprit.

Nergal : "Voyez vous, durant ma transformation, j' ai augmenté en force, en puissance...et en sagesse, en y réfléchissant, l' idée de vengeance ne m' inspire plus, elle fut remplaçée bien assez tôt...

Il marqua une courte pose.

Nergal : "...par une volonté bien plus forte que la revanche... la "puissance", enfin, si le désir de "vengeance" me reprenait, je pourrais toujours m' en prendre à vote "famille", d' ailleur, mes espion son partout, même dans votre propre domaine et...n' avez vous pas une compagne "Loucas" il me semble ainsi que deux enfants, "Krilo" et "Irae", des demi-Drows, en plus."

Nergal eut un petit rire sarcastique.

Nergal : "Mais j' ai en quelque sorte d' autre chats à "fouetter" comme dis l' expressions, et en y réfléchissant, je ne peux que vous remercier, graçe à vous je suis devenus un être purement maléfique à la réputation assez...hum...cruel, j' ai d' ailleur été stupéfait de notre rencontre, je penssais avoir à faire à un simple sorcier malade et niais mais...je me trompais, d' ailleur notre combat la ...démontré, je croyais prendre facilement le dessus sur vous, je vous est "perçé" de ma lame, mordant cruellement votre chaire à un point vitale...avec une certaine satisfaction qui fusait, mais...comme je le disais, les apparence sont parfois trompeuses...quelque chose s' est passez, une chose que je savais impossible mais qui s' est tout de même produite...vous m' avez fait la peaux...Galdarith.
Après quoi...connaissant par coeur les "règles" qui avaient été fixée à mon encontre, je savais très bien ce que j' aurais du faire..."

Il se mima en train de s' enfonçer une épée à travers le corps.

Nergal : "...mais j' y ai renonçer, à vrai dire je ne sais pas exactement pourquoi ces "nouvelles" pensées m' anime, peut être que lors de notre "combat" une partie de vous c' est inqulqué en moi par écrasement, où par copie, enfin...c' est sans importance, pour l' instant...je dois avouer que lors de ce moment quelque chose m' imposais de rester, m' imposais de désobéir à vos ordre..."

Il se raprocha de Galdarith. La pose de Nergal prenait un aspect à la fois menaçant et rassurant, un aspect instable.

Nergal : "...si je suis ici, c' est par votre faute, par votre faute j' ai refusé le destin qui s' offrait à moi, par votre faute, j' ai changé, je me suis émancipé un homme nouveaux...comme vous apparement libre...et puissant...enfin si on peut dire que je suis "encore" un homme, d' ailleur je m' en moque, tant qu' un force nouvelle s' offre à moi...mais je me trouve à la fois la graçe à vous, graçe à vous j' ai pu...disons refuser mon but...pour en choisir un nouveaux...et pour cela je ne vous en tient plus grief, nous pouvons donc nous considerer comme quite...cependant...si vous vous dressé sur mon chemin...vous pourrez vous attendre à des "surprises" de ma part..enfin interprêtez le comme vous voudrez, je m' en contre fiche.
Hum...simple curiosité, qu' avez vous fait de Zar-Ghùl...la vrai?

Le spectre eut un rire ironique.

Nergal : "Voyez vous cette épée est maudite et hautement maléfique elle m' a été donné par Sauron en personne, seule ceux de mon sang peuvent la manier, vous savez pourquoi...parceque sur cette arme pèse une malédiction...toutes autres personnes ormis ceux de ma lignée qui ont manipulés cette épées...ont été maudits...elle est très particulière, la personne maudit se fera tué un jour ou l' aure par cette épées, par la suite son âme appartiendra à jamais à Zar-Ghùl, il s' agit la d' une épée dévoreuse d' âmes...elle devient plus puissante à chaque fois qu' une vie est fauchée de sa lame...dans tout les cas je peux vous dire qu' aucun n' a survécu à la malédiction...mais...son pouvoir ne se limitte pas seulement à cela...tôt où tard elle revient toujours dans les mains de son véritable maitre...moi-même...par trois fois déjà il m' est arrivé de la perdre...et par trois fois elle ma retrouvée laissant derrière elle une quantitée de meurtre...tuant pour finir celui qui a eut l' impudence de la manier..."

Sur ces mots Nergal se tue et observa en silence Galdarith.
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 13:46

Galdarith:" ...je susi heureux que vosu ne me teniez rancune mon jeune ami, en faite je crois que je vous aprécie assez.....votre Zar-Ghùl est entre de bonnes mains....celles des vassaux d'Elrond....uniquement pour vous motiver dans votre nouvelle esprit de conquette....pour ce qui est de ma "famille" mon sang est plus present que ce que vos yeux peuvent le voir, les miens peu etre aussi... est tant que la "source" elle même n'est pas taris aucune importance.... mais en parlant d'oeil... cette nouvelle épée était faite pour vous !! c'est moi qui lui est donnait vie tout ce que son porteur vois je le vois aussi....pour ce qui est de la malédiction je pense que sa ne fera que renforcé la garde d'Elrond.... bien mais passons aux choses concréte "

il fit entrait un petit groupe d'hommes portant des cartes de la terre du milieu avec toute les garnisons et mouvements de troupes "énemis" ils les disposairent sur une grande tables....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 13:51

Le spectre obsevait Galdarith et continua de son tont serrein.

Nergal : "Avez-vous manipulé Zar-Ghùl?"
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 14:14

Galdarith:" ne craignez rien pour moi....les bénédictions, les malédictions ou autres n'on pas de prise sur moi et maintenant plus sur vous....quand on n'est ni tout ta fais mort et non vraiment vivant c'est déja la plus grande dse malédictions, supassant tout autre..... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 14:36

Nergal : "Je ne crains pas pour vous, je ne faisais que vous avertir."

Nergal planta la copie de Zar-Ghùl aux pieds de Galdarith.

Nergal : "Hum...vous dite que si je manipule cette épée vous...en quelque sorte...verrez tout ce que je vois, je ne me trompe pas.
Dans ce cas je préfert vous la laisser, ces armes peuvent s' averer d' une grande utilité."

Le spectre s' éloigna de Galdarith.

Nergal : "J' apprécie votre offre, mais comme je le répette, je préfert rester en dehors de vos affaires...enfin, pour l' instant, j' en est d' ailleur de plus urgentes à règler."

Nergal pensa : *comme ratraper vos méandre pour ce qui est de récupérer mon épée.* Il marqua une courte pose.

Nergal : "Par contre je vous offre l' occasion de nous allier, si vous daignez solliciter ma "présence" pour en discuter...prononcez mon nom "Nergal", ou bien "Tyranthraxus", c' est comme ça que l' on me nommait...il y à bien 50 ans lorsque je n' était qu' un vulgaire brigant, et je vous entendrais. Ce fut un plaisir de dialoguer avec vous, alors au-revoir."

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le spectre s' inclina devant Galdarith avant de disparaitre dans un nuage de miasmes, laissant une odeur de chaires pourris derrière lui.

HJ : Hey , "Tyranthraxus"; tu dois connaitre lol!
Revenir en haut Aller en bas
Galdarith



Nombre de messages : 1937
Race, Pays : Homme de Nùmeror, Grand voyageur
Metier : Avatar du Néant et des ténébreux
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   Sam 7 Jan 2006 - 19:57

Galdarith dit pour lui quand Nergal disparut.....

Galdarith:" malheuresement jeune homme la majeur partie des affaires qui ébranle ce monde chaostique émane de ma personne, mais voyons comment les choses évolurons.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à Minas Morgul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à Minas Morgul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décors, Minas Morgul...
» [CDA n°1] Minas Morgul, Repaire du plus puissant des Neuf [T
» armee du mordor( minas morgul)
» Comment contrer un mumak?
» Liste d'armée gobelines en 750 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: ARCHIVES :: Archives du Mordor-
Sauter vers: