AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Saroumane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Saroumane   Jeu 13 Avr 2006 - 22:08

Défi:
"Un vieillard ère sur les terres immortelles de valinor... Un vieillard? Pas tout à fait.... C'est toi, Saroumane. Après maintes et maintes péripéties, tu viens trouver le repos."

Pistes:
-Valinor, c'est beau=>descriptions.
-Etats d'esprit.
-un début de souvenir, au choix.

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Sarouman
Invité



MessageSujet: Re: Saroumane   Ven 14 Avr 2006 - 0:37

Ayant échoué sur la Terre du Milieu, Saroumane, grand parmi les Maia, errait sur les Terres Immortelles. Partit des havres gris, il navigua longtemps sur la Grande Mer pour enfin apercevoir, a l’horizon, les rivages blanc et, au-delà, les immenses contrées verdoyantes, sous un fugace levé de soleil.

L’herbe poussant dru, ondulait sous l’effet d’une légère brise et des champs de fleurs aux couleurs innombrables s’étendaient au lointain.
Là, habitait les Vanyar, les plus beaux des Elfes, les préférés de Manwë et de Varda, et peu d'humains leur ont jamais parlé. Ils demeuraient ainsi prés des Arbres de Lumière qui leur inspiraient poésies et chants ; et ils y restèrent même après leurs destruction par Morgoth et Ungoliant…

Cela faisait si longtemps….si longtemps que l’Istari n’avait pas revu le Pays des Valar…

Une telle beauté, une telle perfection de Mère Nature, fit oublié, chose impensable auparavant, la douloureuse aventure que notre homme connut de l’autre côté de l’océan, et fit ressurgir en lui, telle une source jaillissant des flancs d’une montagne, les souvenirs de l’Age de la Création, quand il fut issue de la pensée immaculé d'Eru Ilúvatar et chanta pour lui, près de son trône, la Grande Musique, et que naquit de celle-ci une vision : Eä "Le Monde qui Est".
Revenir en haut Aller en bas
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Saroumane   Ven 14 Avr 2006 - 23:21

Conseils:
-C'est un bon début... Un gros conseil: n'essaie pas de rappeler de grands événements ou de décrire de belles choses, focalise-toi plus sur les détails, et la façon par laquelle Saroumane les voit. Comment lui décrirait l'univers qui l'entoure, ce que lui voit en premier.
-N'hésite pas à faire plus long, même au point de devenir un peu barbant. Là, j'ai pas eut le temps de rentrer dans ton texte.

Défi:
"Tout à tes souvenirs paisibles, tu t'assieds au bord de la plage et te mets à chantoner à voix basse. Absorbé, tu n'entends pas la voix qui se met à t'accompagner..."

Pistes:
-Décris ce souvenir de musique. Sa subtilité, sa douceur, sa beauté. Essaie de vraiment l'approfondir, avec cette touche de 'Saroumane' en plus, qu'on y retrouve ton perso et son caractère, son vécu.
-Une voix? Qui donc? Quelle est ta réaction?

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Sarouman
Invité



MessageSujet: Re: Saroumane   Sam 15 Avr 2006 - 3:47

Entraîné dans un flot de souvenir qui remontent au temps de la création et subjugué par la grande beauté des lieux, l’Istari entama lentement, d’une voix suave et mielleuse, une antique complainte des temps immémoriaux.

Il se souvint d’un passé oublié par la terre, par le roc, par tout être vivant sur cette terre,
quand les chœurs innombrables des Bénis commencèrent à façonner en une grande musique le thème d’Iluvatar ; et un son s’éleva de puissantes mélodies qui changeaient et s’échangeaient, qui se mêlaient et se dissolvaient au milieu du tonnerre des harmonies plus puissant encore que le rugissement des immenses mers, jusqu’à ce que les lieux de demeure d’Iluvatar et les régions des Ainur se fussent emplis à en déborder de musique, et de l’écho de la musique, et de l’écho des échos de la musique qui s’écoulaient même dans les espaces vides et sombres au loin. Jamais n’y eut-il auparavant, ni ne fut depuis, une telle musique à la splendeur d’une immensité si incommensurable ; bien qu’il soit dit qu’une bien plu puissante encore sera tissée devant le siège d’Iluvatar par les chœurs à la fois des Ainur et des fils des Hommes après la Grande Fin. Alors seront joués correctement les thèmes les plus puissants d’Iluvatar ; car il adviendra alors que les Ainur et les Hommes connaîtront son esprit et son cœur autant qu’il se peut, et toute son intention.

Ainsi donc, une émotion d’une extraordinaire intensité submergea Curunir et ces yeux, longtemps restés secs et froid comme le marbre, pétillèrent d’un bonheur qu’il ne connut point depuis lustres. Ces mains, noueuses et fines comme les branchages d’un vieil orme, et ayant subit de plein fouet les malheurs du temps et de l’affreux destin, se raccrochèrent a son bâton d’un noir ivoire, comme se raccrocherait un vieillard aux dernières années de sa longue existence. Un halo d’un blanc très pur, entourait son visage bienveillant et lui donnait cette expression de sérénité et d’immense sagesse qu’ont tous les Hommes s’approchant de leur inéluctable et incontournable fin.

Son attention fut toute portée sur ce chant oublié par maints gens, et il ne s’aperçut pas que, pendant que l’ivresse des mots l’entraînait dans un balai de sons harmonieux, une autre voix l’accompagnait dans cette extase née du charme des paroles divines.
Elle fut douce, douce telle la mousse humide des forêts d’AMAN, aussi claire que l’ondée, et aussi pure que la rosée d’un matin d’automne.
Les sons et paroles se mêlèrent en un chant suprême, et les deux voix s’accordèrent dans une perfection jamais inégalée.
Puis, alors que les palais des Vanyar tremblaient et qu’un frisson parcourait les lieux sombres, Saroumane éleva ses deux mains, et en un accord insondé, plus profond que le firmament, plus glorieux que le soleil et perçant comme la lumière du regard d’Iluvatar, cette musique percuta et cessa.
Revenir en haut Aller en bas
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Saroumane   Sam 15 Avr 2006 - 13:52

Conseils:
-Ca manque encore un peu de vie. Evite de relater les faits, préfère une vision intérieure. Saroumane, le petit Saroumane au milieu de tous les Ainurs, dans la félicité d'Illuvatar, ne verrait pas les choses aussi grandes, m'est d'avis.
-Tout texte était déjà un peu plus accrocheur, bien que parfois, certaines phrases butent un peu la lecture. Ne les fait pas trop longues, ça oblige à relire 3 fois avant de comprendre...
-Tu as un côté très 'gloriex' assez énervant quand tu écris, autant en RP que ici. Tout semble énorme et démesuré, magnifique, royal. Un peu de simplicité dans ton récit aiderait les lecteurs à plus apprécier, à moins se sentir complètement écrasés par ce qu'ils lisent.


Défi:
"T'appuyant sur ton bâton, tu te glisse rapidement vers la cité des Vanyars. Le soleil qui brille haut réchauffe les coeurs, et les Immortels s'ébattent en une joyeuse fête sous ses rayons..."

Pistes:
-Pourquoi une fête? A quelle occasion?
-Cette magnifique cité mérite une petite description.
-Elabore la fête, ce qu'on y fait...
-Saroumane: spectateur ou acteur? Que vient-il faire ici? Profiter?

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saroumane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saroumane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saroumane
» Saroumane le Multicolore
» Saroumane le Multicolore, Dieu à temps plein !
» Saroumane le Multicolore
» Le Père de Toutes Choses devient Saroumane le Multicolore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: ARCHIVES-
Sauter vers: