AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'hôte du Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: L'hôte du Gondor   Sam 15 Avr 2006 - 22:22

Elendaë avait descendu quatre à quatre les marches du palais, et avait rejoint l'esplanade. La dragonne d'or semblait en bien piteux état, et cela ne fit qu'augmenter la colère de la dame. Les gardes de la place, pour ceux qui étaient encore là, n'en faisait manifestement aucun cas.
*Allons donc! Quel manque d'hospitalité!*
Elle accosta le premier soldat venu d'un ton de reproche.

"Aucun ordre n'a encore été donné quant à la santé de la Dame d'or?"
"Qui ça?"
"La dragonne, bouffon! C'est une invitée du Roi!"
"Ah...Euh... Non..."
L'homme la regarda en se grattant la tête. Si son interlocutrice n'avait pas été connue à la court, il ne l'aurait spurement pas crue. Elendaë lui tourna le dos et se dirigea en courant vers la dragonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 15 Avr 2006 - 22:43

"-Je connaît bien les propriétés du votre sang, ne vous en faites pas pour moi. C'est de vous qu'il faut s'inquieter. Un humain, je peut guérir mais vous... Je n'ai jamais pu guerir ne serait ce une petite entaille a un dragon... Je ne sait pas pourquoi... J'ai finit par supposer que les dragons refusait mon aide même au seuil du trépas... la fierté je suppose...La plus part des Elfes préfèrent la mort a l'aide d'un nain après tout... Même si ce n'est pas le cas pour tous. J'ai longtemps tenter d'invoquer l'esprit d'un dragon, utilisent même pour cela divers arctéfactes mais je n'ai jamais eu le moindre résultat... Et voila que dans la même journée, je participe a un combat entre deux d'entre eux! Voila très longtemps que je n'avait pas vu un seul représentent de la race des dragons, je crois pourtant que je n'ai jamais oublier aucun détaille sur vous. Les renégats de Melkor... Je cris que vous êtes comme eux... C'est ce que j'éspère en tout cas... Certain d'entre eux était... En très bon terme avec moi... et quel que amis... J'avait perdu espoir de revoir un jours un dragon... Et vous voila! Quoi qu'il arrive, je ferait tout pour vous aider. Je ne veut plus jamais avoir a regarder un dragon mourir sans rien pouvoir faire. Même si je doit y mètre toute mon énergie, je le ferait. Ce n'est pas vous, de nous deux, qui sera en terre le premier. Je ferait tout ce que je peut pour sa. Je n'ai pas pu dans le passer... Et toute ma vie je me souviendrait de leur paroles... Des vols que l'on faisait... De leur yeux... De... Tout simplement d'eux..."

L'Elfe se leva et fit face au paysage qui s'étandait au loin en ferment les yeux, ne pouvant dire un mot de plus. Cette situation faisait remonter trop de souvenir douloureux et il ne put se résoudre a se retourner pour regarder ce qui se passait aux alentours ni a regarder la dragonne comme il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 17 Avr 2006 - 20:16

Elle ne voyait pas de quoi l'Elfe parlait. Sans doute des quelques dragons qui avaient fait comme elle, rejeté les cadeaux de Melkor pour changer leur vie, se tourner dans une voix plus sage et plus pacifique. Elle se souvenait de s'être séparée d'eux, puis elle n'avait plus eu de nouvelle. Ces autres renégats devaient avoir eu des contacts comme l'Elfe, vu sa façon de parler de ses souvenirs.

* Ils ont du être tué depuis tout ce temps par les autres vers de Melkor ou par des mercenaires...*

Et vous n'en aurez qu'un seul un jour dans les cieux. Ou pas du tout...

Sa vue se rebrouilla de nouveau. Vu son état, elle ne saurait point étonné d'y passer.

*J'espère que ce dragon noir a péri de ses blessures*

Puis elle vit en arrière plan une forme se rapprocher en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 17 Avr 2006 - 20:50

Elendaë s'était rapidement rendue compte que la situation n'était pas des meilleurs, mais manquait d'informations cruciales pour intervenir. Pourtant, ce n'était pas le moment d'hésiter. Elle plissa les paupières et regarda autour d'elle. Près de la dragonne se tenait un Elfe de haute stature. Ses yeux étaient fermés, mais il se tenait droit comme un i, près de la tête de Kod Ultor. La dame elfique s'approcha de lui avec douceur, et parla calmement, de crainte de le déranger dans une quelconque rêverie.
"Monseigneur? Je suis la guérisseuse mandée par le Roi pour prêter main-forte à son invitée. Pourriez-vous quelque peu éclairer ma lanterne, je n'ai pas suivi le conflit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 17 Avr 2006 - 21:21

Eragon mis quel que secondes avant de penser que c'est a lui que l'on pouvait adresser la parole. Il ouvrit les yeux et se tourna lentement vers Elendaë.

"-Monseigneur? Voila un bien grand mot pour désigner un voyageur tel que moi... L'invitée du roi? La dorée? Elle a beaucoup de plaies... Des entailles due au griffes de son adversaire, un dragon noir, diverse brûlures et... Son aile droite forme un angle bizarre... A l'avant bras... Le choque de leur atterrissage forcer a aussi pu provoquer des dommages interne, le choque en a briser les dalles. Vous pensez pouvoir la soigner?"

*Voila bien longtemps que l'on ne m'avait pas parler en égale... Je suppose qu'on m'a oublier avec le temps...*
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 17 Avr 2006 - 21:49

Elendaë apprécia la courtoisie et le sens de l'observation de son interlocuteur et son visage sévère se dérida légèrement.

"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir..."

Elle s'approcha silencieusement de la dragonne. Le sang qui gisait au sol tachait le bas de sa robe en lin fin, mais de hautes bottes l'empêchait d'en souffrir. Elle sortit de la besace qu'elle avait emportée à la hâte une paire de gants en cuir qu'elle enfila prestement. Avec milles précautions, la dame observa l'aile de la dragonne, blessure qui lui semblait la plus facile à soigner, mais qui devait sûrement être douloureuse.

Ses mains experts palpaient avec douceur la rainure des os ainsi que la lisse peau du membre. A l'une des articulations, une étrange torsion, sans doute due à la chute, avait retourné l'aile. La dame Elfe sortit de son sac un baume d'herbes odorant qui apaisait la douleur.

*Je ne sais pas si ce sera efficace, mais il faut tenter avant de baisser les bras...*

Elle en appliqua une bonne couche à l'endroit du retournement, puis attendit un moment, tête baissée et yeux fermés, mains jointes en une prière.

Elendaë se redressa et appuya avec fermeté à l'endroit de la blessure pour voir si le membre s'était endolori assez, mais un très léger tressaillement l'avertit du contraire. La guérisseuse se mordit la lèvre d'énervement.


"Excusez-moi..."

*Il faudra trouver plus fort, mais je n'ai pas mieux à portée de main, et je doute qu'il y ait beaucoup mieux dans toute la citée...*

Espérant intimement qu'elle n'avait pas attendu assez longtemps, Elendaë se pencha vers l'une des entailles les plus profondes. Elle en écarta délicatement les pans. heureusement, aucun poison ni infection n'y avait agi. Elle appliqua en bonne couche un baume apaisant et cicatrisant dont les effets étaient reconnus particulièrement efficaces, et pria Eru de sauver la dragonne

Sans elle, Estel n'aurait sûrement pas survécu. Cette certitude augmentait de minute en minute sa gratitude envers la dragonne, ainsi que sa détermination à l'aider.

Usant de toute sa science de la médecine, ainsi que de tous ses savoirs elfiques, Elendaë continua à soigner la dragonne, plongée dans un mutisme de concentration, le visage tendue et inquiet, dans l'incertitude constante du résultat. Mais à aucun instant elle ne s'accorda le répit. Son sens du devoir le lui aurait interdit.

Le soir commençait à prendre son voile noir quand Elendaë soupira et rangea ses baumes et pansements restants (elle avait même dû maintes fois retourner en chercher) dans sa besace et observa ce qu'elle avait fait.

Ce n'était pas vraiment glorieux, mais déjà bien mieux que rien. Elle avait pansé toutes les blessures, et appliqué des baumes de soins sur les brûlures, et avait également, à force de détermination et sans encore savoir si la dragonne l'avait senti, réussi à remettre l'aile dans le droit chemin...


"Je ne sais pas si il y a quelque blessure interne, mais j'aurais pour cela besoin de plsu de moyens..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 17 Avr 2006 - 22:10

La dragonne ne savait pas qui était la nouvelle personne qui s'était approchée d'elle, mais elle portai l'odeur d'Aragorn. Elle avait dû le soigner avant de venir sur l'esplanade. Elle la laissa agir et sera les mâchoîres quand elle toucha à la torsion. Puis elle sentit l'odeur forte des baumes, piquant à ses narines.
Puis la plupart des blessures turent presque leurs douleurs sous l'effet des soins.


Elendaë Hildorwen : "Je ne sais pas si il y a quelque blessures internes, mais j'aurais pour cela besoin de plus de moyens..."

Kod Ultor ne le savait pas elle-même. Sa chute avait été violente et son combat rude.
Sa tête recommençait à lui tourner. Sans doute l'effet des herbes médicinales


Vous avez déjà tant fait....

Si jamais elle avait une blessure interne et qu'elle ne se guérissait pas, elle risquait la mort. Une mort plus atroce que par des blessures externes

* Il n'y a qu'un seul moyen...*

Elle eut du mal à déglutir. Elle connaissait le moyen, mais cela l'écoeurait. Les dragons pour se guérir de leurs blessures, n'hésitaient pas à dévorer l'un de leur semblables.

*Et pourtant, c'ets le seul moyen si je veux continuer à protéger cette cité contre ce ver nor*

Elle déglutit à nouveau. Un sommeil involontaire commençait à l'envahir

Il y a sans doute un moyen... du moins pour parer à cette possibilité....Il vous suffirait d'un élément d'un autre dragon pour essayer de préparer un remède. Avec vos connaissance... je pense cela possible

Le sommeil la gagna et elle ferma les yeux
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mar 25 Avr 2006 - 21:26

Elendaë retira avec précautions ses gants et se mit à réfléchir, tête baissée. Cette idée lui était, étrangement, pas inconnue. Peut-être que l'on en traitait dans l'une des bibliothèques du palais... Fort probable... Plongée dans ses réflexions, elle se dirigea vers le palais en grommelant.

"Je vais voir ça..."

Soudainement, la dame elfique fit volte-face et fronça les sourcils.

"Ah! Mais je méprise les importances... Anaëlle!"

La jeune servante et amie d'Elendaë arriva en courrant, sa légère robe rosée voletant son la bise du soir.

"Va donc trouver quelques hommes forts pour aider notre hôte à rejoindre ses appartements, qu'elle ne dorme pas sur le pas de la porte! Et hâtes-toi, mon enfant!"

La demoiselle fit signe de la tête et s'en alla rapidement, et la dame elfique se tourna vers Eragon.

"Nul doute que vous méritiez d'emblée un peu de sommeil. Si les efforts des Hommes demandent réconfort, ceux des Elfes n'en sont moindres. Venez donc, la nuit est déjà fort avancée, Heru Edhel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 29 Avr 2006 - 23:50

Eragon mis quelque secondes avant de réagir. Il fixa Elendaë Hildorwen quelque instants d'un regard insondable puis lui fit face, aussi droit que faisable.

"-Voila en effet un certains temps que je n'ai goûter au repos mais... Nul doute que je ne pourrait en avoir tant que ce dragon sera en danger. Ce qui est arriver est de ma faute et je doit en assumer les conséquences... Je ferait tout ce qui en mon pouvoir pour venir en aide a ceux qui ont été bléser dans ce combat, y compris pour ce dragon... Puis je traquerait le noir afin de le combattre, même ci cela me mène a la mort. Je tenterait le tout pour le tout. Comme je l'ai dit, c'est a cause de moi si le dragon noir est venu ici... Une vie s'est achever ici par ma faute... Si le dragon d'or devait mourir, je..."

L'Elfe ferma les yeux en se retournent, faisant face au vide. Quand il ouvrit a nouveau les yeux, le vent lui caressait le visage et agitant ses cheveux. Le paysage tout entier semblait dormir, ne laissant que quelque oiseaux nocturnes passer sa et la, se laissant porter par les vents. Dans le ciel était visible des millions de point lumineux, en chaque coin et recoin de l'immensité d'encre. La lune veillait sur les terres en sommeil, tel un oeil inexorablement ouvert, fixant chaque objet, chaque créature... Il passa un petit moment ainsi avant de reprendre sans bouger d'une simple phrase qui vibra dans l'air au travers de la nuit:

"-Les dragons ont été toute ma vie jusqu'à leur disparition... J'ai toujours vécu avec eux, sur terre... Dans les airs... Pour leur chasses... Leurs joies et leurs peines... Et même... A leur mort... Je n'ai rien pu faire alors mais... Je ne veut pas revoir un dragon qui a suivis un chemin de bonté mourir devant moi... Jamais! Si cela devait se reproduire après tant de temps... Je crois que j'en perdrait la raison..."

Eragon fit une pause, fermant les yeux et levant la tête vers les étoiles. Le vent semblait muer ses cheveux de vie, les faisant danser en tout sens. Il se retourna alors lentement vers la dame Elfique en ouvrant les yeux.

"-Pouvez vous comprendre cela?"
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 1 Mai 2006 - 14:17

Elendaë s'approcha d'Eragon.
"Je peux comprendre... Il est des choses qui sont tout une vie, et qui ne devraient jamais disparaitre, et il est des destin sur lesquels on s'acharne. Je vous jure que la dragonne d'or sera traitée avec tout le respect qui lui est dû, et que temps qu'elle sera entre les murs de la citée, il ne lui arrivera plus de malheur. Ne gardez pas sur vous le poids de la culpabilité, mais regardez de l'avant. Les blessures du corps, je peux les panser, mais celles du coeur, vous êtes le seul à en avoir le remède..."
Un groupe d'Hommes, accompagnés de la jeune Anaëlle, arrivèrent avec empressement, et s'appliquèrent avec les plus grands honneurs à déplacer la dragonne vers la chambre qui lui avait été préparée. Elendaë surveilla la manoeuvre avec autorité, et s'en retourna ensuite à l'intérieur.
Anaëlle posa son regard sur Eragon.

"Un appartement a été paré à votre égard. J'ai prit soin de le disposer juste à côté de celui de la dragonne. Si vous voulez bien me suivre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 7 Mai 2006 - 21:10

Bien peu consciente, la dragonne sentait qu'on la bougeait en douceur. Seul son instinct répondit à ce qu'il jugeait pour une agression.
Ses muscles commanderaientau corps de se révulser, se traduisant au final par un léger sursaut.
Puis elle ouvrit soudain les yeux, roulant dans tous les sens, cherchant un ennemi qui n'existait pas et s mit à rugir à gorge déployée, avant de sombrer à nouveau dans l'inconscience
Revenir en haut Aller en bas
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mer 10 Mai 2006 - 23:20

Eragon écouta Elendaë et Anaëlle puis se tourna vers cette dernière.

"-Je vous en remercie. Je vais... (Hésitation de quelque seconde) Aller m'y reposer..."

L'Elfe se tourne alors vers l'endroit ou Elendaë avait disparue et continua:

"-Elle avez raison... Une vie de lamentation ne ferait pas revivre une seul seconde ceux que l'on a perdu. J'ai laisser les dernier évènements assombrir mon esprit..."

Suivant les "porteurs" et la dragonne des yeux, Eragon continuait de parlait a Anaëlle de façon plus vague, plus lente...

"-Bien des choses se sont passée depuis que j'ai pris les chemins... Je ne sait pas combien de temps s'est écouler mais..."

A ce moment la, le rugissement de la dragonne stoppa sa parole et riva son regard sur la scène. Des gardes été a terre et ceux qui restait devenait rouge d'effort pour continuer a soutenir le vers doré. Quand tous eurent repris leur place, Eragon souris machinalement puis dit avec un signe de la main vers Anaëlle:

"-Je vais prendre congé si vous le permettez. Merci pour votre hospitalité."

*Il faudra aussi que je trouve leur roi pour l'en remercier et m'excuser du peut d'aide que je lui ai offert...*

Suivant la dragonne tout en aident les gardes a porter Kod Ultor. Une fois installée sur un large coussin écarlate, Eragon observa la pièce qui été richement décorée de tapisseries et d'objets divers. Se rendent compte qu'il été seul avec la dragonne, porte fermée, il hésita un moment puis s'approcha de Kod Ultor, une main tendue vers les écailles ventrales. A quelque centimètres, il s'immobilisa une seconde qui lui parut éternelle puis ferma le poing en reculent. Acculer de souvenirs, Eragon si dirigeât vers la porte a pas feutré, sachant pourtant qu'une telle précaution été inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mar 16 Mai 2006 - 0:19

La dragonne, émergeait doucement de son sommeil inconscient. Elle savait qu'elle avait été déplacée et vaguement qu'elle avait réagit par instinct. Ses yeux s'entrouvrirent et elle constata qu'elle a été mené dans une grande salle du château. Ses nombreuses blessures la faisaient moins souffrir grâce aux soins apportés par Elendäe.
Mais son corps brûlait intérieurement. Cela lui rappelait vaguement quelque chose.
Elle tourna ses yeux dans toutes les directions et elle rencontra du regard l'elfe...
Revenir en haut Aller en bas
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mer 17 Mai 2006 - 20:44

L'Elfe avait ouvert la porte et commençait de sortir quand il sentis que la dragonne avait repris connaissance. Il se figea un moment puis regarda le reptile ailé derrière lui.

*Je ne peut pas m'imposer trop non plus... après tout, ce n'est pas un des dragons qui a partager ma vie... Je ne peut pas lui imposer ma présence... Il serait mal venu de la gêner... Comment un inconnu tel que moi pourrait intéresser un dragon sans raison après tout... Mais je sait que je ne suis plus seul, même si je ne suis pas a ses cotés.

Eragon tourna a nouveau les talons en referment silencieusement la porte puis se dirigea vers la porte a coté qui lui avait été désigner comme sa chambre mais s'immobilise après deux pas..

*Et puis... Il y a ce dragon noir... (soupir) Je me demande comment tout cela va finit... Je voulait aller le combattre mais... Même par surprise... non... Je doit trouver autre chose...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 19 Mai 2006 - 0:17

De ses yeux fatiguées, elle avait suivi l'elfe sortir. Il n'avait sans doute pas remarqué son éveil. Puis elle poussa un léger soupir.
Ses nombreuses blessures avaient été apaisées par le baume de soin de Elendäe, mais ses entrailles lui brûlaient, lui rappelant le poison noir et maléfique des dragons à l'âme noircie par les désirs profonds de Melkor. Ce venin qui lui rappelait qui elle était réellement et d'où elle venait. Puis les douleurs passèrent.
Elle ne savait pas encore si elle avit d'autres blessures, internes ou des articulations luxées.
Puis le sommeil la gagna encore à nouveau et elle sombra dans un velour noir
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mer 31 Mai 2006 - 19:12

Le soleil n'était pas encore haut dans le ciel, mais dans la Cour de l'Arbre, l'agitation était déjà à son comble. Maintes gardes bavardaient en venant se relayer, courtisans et courtisanes profitaient de l'air matinal pour quelque peu se ressourcer, médecins se pressaient aux portes pour soigner les derniers blessés, badaux curieux venaient aux nouvelles,...
Dans tout ce petit monde, deux silhouettes se détachaient à peine. Le pan de sa robe en main, Annaëlle écoutait attentivement les derniers ordres et recommandations d'Elendaë. Elle acquiessait régulièrement, et tenait d'enregister chaque parole.


"Tu as tout bien compris, Annaëlle?"

"Oui, ma dame, n'ayez crainte! Tout sera fait dans le moindre détail."

"Et n'hésite pas à demander quelqu'aide si le besoin y venait. Mais je te fais confiance, mon enfant. Tes soins sont bons, ta main habile, et tes paroles aussi généreuses que ton coeur. J'ai entière foi en toi."

Un léger fard rouge recouvrit les joues de la jeune fille. Annaëlle baissa la tête en souriant sous le compliment. Un léger vent frais vint jouer dans ses cheveux blond sable, plaquant plusieurs longues mèches bouclés sur son visage au teint de porcelaine. D'un geste agité, elle remit les rebelles derrière ses oreilles et réajusta le décolté assez osé de sa longue robe bleu marine en blanche qui épousait sa silhouette gracile à la perfection. La demoiselle posa sa main sur son coeur, salua, et s'en alla en courant vers les appartement d'Eragon et de la dragon, serrant contre elle le sac beige qu'Elendaë lui avait confié.

Annaëlle s'approcha lentement du lieu étrange. D'anciennes écuries, aujourd'hui inoccupées. Elle avaient été décorées, et parfumées pour chasser l'odeur du cheval, avec mille et un soin et son sa propre direction le jour avant, et pourtant, elle avait dû faire tant de choses depuis que cela lui parut une éternité. Dans le silence du lieu, le son de se spas résonnait comme dans un cathédrale. Elle s'arrêta devant la chambre d'Eragon, tendit la main, la retira en une seconde d'incertitude, puis frappa finalement tout doucement à la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mer 31 Mai 2006 - 21:22

Sortant de son sommeil éveiller, Eragon se leva d'un bond, la main sur un objet cacher sous sa tunique.

*Mauvais réflexe... Je ne devrait pas avoir d'ennemis ici... Inutile de prendre trop de précautions...*

Se rappelant a l'ordre, il soupira et avança vers la porte. Il tendit une main pour ouvrir puis se figea. Derrière la porte, un raclement étrange se faisait entendre... Avec un mouvement de recule, Eragon saisis une dague a sa ceinture et tourne lentement la poignée. La porte s'ouvrit lentement sur un couloir dans lequel régnait ait une obscurité a couper au couteau. A gauche de la porte, quelque mètres plus loin, le grattement s'était renforcer... Comme un objet traîner sur le sol par intermittence... Se rapprochant, Eragon se laissa englober par les ténèbres, scrutant le moindre mouvement. Quand il leva la tête, il lâcha un hoquet de stupeur: deux grand yeux était braquer sur lui a moin d'un mètre. Plissant les yeux, l'Elfe pu détacher une silhouette de la masse sombre: le dragon noir avait entamer un mouvement pour le faucher d'un coup de patte. Levant son bras en une futile protection, il fut propulser contre le mur, une large entaille au dessus du poignet. Se relevant d'un bond, il regarda autour de lui avec une totale confusion. Un léger courent d'air passait d'une fenêtre a l'autre, la chambre était éclairée par le lever de soleil et tout été a peut près calme. Il regarda ses deux mains en soupirent puis avança vers la porte ou l'on venait de frapper quelque secondes auparavant.

*Qu'est-ce que c'était que sa? Une vision? Sa avait l'air si vrai... Je me demande ce que cela veut dire...*

Quittant ses mains du regard, Eragon avança vers la porte. Après s'être mentalement reprocher la seconde d' hésitation qu'il venait d'avoir, il saisis la poignée et ouvrit la porte. Il regarda Annaëlle d'un air étonner et repoussa un éclat de rire avant de l'inviter a entrer d'un ample mouvement du bras.

-Entrez, je ne m'attendais pas a avoir de la visite. Pardonnez mon comportement, ce serait difficile a expliquer mais cela n'a rien a voir avec vous.

En regardent vers son bras, il ouvrit les yeux d 'étonnement en voyant un filet de dans couler a l'endroit ou le dragon noir l'avait toucher dans sa vision.
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 1 Juin 2006 - 20:57

Annaëlle fit un petit bond en arrière à la réaction étrange d'Eragon, mais se reprit rapidement. D'un geste sec, elle replaça bien sa robe, et suivit le regard de l'Elfe en réprimant mal un cri de stupeur.
"Mais vous êtes blessé! Pourquoi ne pas nous l'avoir dit plus tôt, force soins vous auraient déjà été accordés!"

Sans attendre de protestation, la demoiselle, invita l'Elfe à s'asseoir et sortit de sa trousse un morceau de tissu blanc et un flacon de lotion cicatrisante. Elle attrappa le poignet d'Eragon et appliqua avec minutie un peu du liquide, et se mit à attacher le bandage tout en parlant. Sa voix était quelque peu froid et hautaine, tellement peu appropriée à la jolie dame qu'elle était.

"L'aube s'est levé depuis quelques instants à présent, seigneur Elfe, et l'ordre de préparer à vous ainsi qu'à la dame d'or un solide petit-déjeuner à déjà été donné. Cela ne devrait plus tarder. Mais je suis ici mandée par la dame Elendaë, première dame de la cour et guérisseuse de grand talent. Je viens me quérir de la santé de notre hôte, et soigner éventuels blessures réouvertes, ainsi qu'apporter propreté et fraicheur à ses pansements. Mais, je pensais qu'il valait mieux que vous m'acompagniez, car je ne suis pas fort érudite en matière de comportements chez les dragons, et j'aurais sûrement force utilité de vos connaissances."

Elle serra le dernier noeud avec sa dernière paroles, et rangea méticuleusement son matériel, avant de lancer un regard mi-interrogateur, mi-hautain à l'Elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 2 Juin 2006 - 15:05

*Les gens n'ont peut être pas trop changer en tout ce temps finalement... Après avoir fais mon possible ici, je repartirait a l'écart de la civilisation, ce n'est pas pour moi... Douce solitude, pourquoi m'accompagne tu donc même en ces lieux peuplés de millier d'êtres?*

S'inclinent légèrement devant Elendaë, il prit la parole sur un ton cordiale et d'une lenteur mesurée:

-Je vous remercie pour vos soins, je ne sait pas moi même exactement comment je me suis ouvert... Quand a mon aide, vous l'aurez mais je n'ai côtoyer de dragons depuis bien longtemps et je ne peut assurer les connaître comme je les ai connus... De plus, en tant de temps ils ont pu changer... Je ferait mon possible mais rien n'est certain.

Examinant son bandage, il passa un doigt a l'endroit de l'éstafilade et sentis les chair tranchées protester contre cette attaque. Il retira son index de la plaie bandée en foncent les sourcils, quelque chose n'allait pas dans ce qui été arriver mais il ne savait quoi en penser. Il allait reprendre la parole quand un oiseau se posa sur le rebord de la fenêtre non loin en sifflotent quelque secondes. D'un air amuser, l'Elfe répliqua d'un sifflement similaire en jouent un autre air et l'oiseau volât jusqu'à son épaule en chantant joyeusement. Accompagner par cette fine mélodie, Eragon repris la parole en faisant face a Elendaë sur le même ton que précédemment:

-S'il y a autre chose que je puisse faire pour vous, n'hésitez pas a demander. Sinon, je vous suis, je vous offrirais toute l'aide que je pourrais.
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 2 Juin 2006 - 22:38

[PS: Tu n'as pas affaire à Elendaë, mais à mon PNJ, la toute jeune Annaëlle, servante au palais, et demoiselle de confiance d'Elendaë.]

Annaëlle souria avec une certaine bienveillance, fort peu conforme à ses traits de jeune fille, en entendant les forts courtoises paroles d'Eragon. Elle le suivit du regard lorsqu'il alla à la fenêtre. En l'entendant répliquer à l'oiseau, elle fronça un instant les sourcils, puis... éclata de rire! Eragon lui réadressa la parole, mais elle avait du mal à écouter et reprendre son sérieux.

*Etrange remède...*

Elle ouvrit la porte à l'Elfe et le précé da dans la chambre de la dragonne. Kod Ultor semblait encore dormir. La jeune fille s'approcha prudemment, et étudia l'énorme dragonne sous toutes ses coutures. Elle lança un regard un peu inquiet vers Eragon, ouvrit sa trousse, et se mit très délicatement à détacher un des bandages pour le remplacer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 18 Juin 2006 - 21:16

La dragonne dormait effectivement, mais d'un sommeil qui commençait à s'agiter. Ses griffes raclèrent le sol dallé y laissant quelques rainures. Elle était en train de faire un cauchemar. Elle revivait son combat contre le dragon noir, entouré de d'autres vers mineurs, la harcelant à coup de langue de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 19 Juin 2006 - 17:46

Annaëlle sursauta et s'éloigna un peu de la dragonne quand celle-ci bougea. Elle se mordillait la lèvre, et tremblait toute, mais pour rien au monde elle ne serait partie, laissant en compte l'hôte du gondor, et mettant en jeu la confiance de la dame Elendaë... Elle inspira, et se rapprocha à nouveau de la dragonne.

L'aube s'était levé depuis maintenant quelques temps, et Elendaë commençait à ressentir les signes de la fatigue. cela faisait bien trois jours qu'elle n'avait pas eu de temps de sommeil sufisant... Elle boucha le flacon qu'elle venait de remplir du remède préparé pour la dragonne, et courrut vers les écuries amménagées. Elle y rattrappa quelques serviteurs qui portaient le petit-déjeuner à l'Elfe et à Kod Ultor, et frappa prestement à la porte...

Annaëlle fit volte-face.


"Oui, entrez!"

Elle réprima presque un cri de joie à la vue de la dame elfique, et un grand sourire vint éclairé son visage d'ordinaire tendu.

"Dame Elendaë! Vous avez le remède?"

"Oui, Annaëlle..."

La dame de l'écume [ça y est, adopté, le surnom^^] salua cordialement Eragon.

"Mara aurë, Seigneur Elfe! Puisse le soleil apporter nouvel espoir! Longue fut la nuit, mais l'aube pointe, et, avec l'aide du Roi, nous avons pu trouver un remède à la Dame d'Or. Quant à vous, un solide repas vous attend, si du moins vous le désirez. Annaëlle s'occuppera de pourvoir à vos besoins ce matin."

La demoiselle en question baissa la tête, et Elendaë lui sourit.

"Tu as déjà fait du bon travail. N'aie crainte, et poursuis ta journée paisiblement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 22 Juin 2006 - 12:59

L'impression de sentir les flammes lui lécher ses chairs la réveilla. Elle avait chaud, chose qu'elle comprit comme un signe mauvais de sa santé. Elle-même élément du feu, elle aimait la chaleur et là, elle en souffrait.
Tout son corps la brûlait. Elle comprit alors qu'elle n'arrivait plus à lutter correctement contre le poison des infections. Le Dragon Noir l'avait bien plus blessée qu'elle ne le pensait...
Elle ouvrit ses yeux et vit qu'elle avait du monde autour d'elle, légèrement flou
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 22 Juin 2006 - 16:00

Elendaë lisait l'effroi dans les yeux de la dragonne, et s'approcha lentement.

"N'ayez crainte..."

Tendrement, elle posa sa main sous le museau de la dragonne pour l'aider à boire un breuvage au goût âcre et amer. La dame elfique sourit légèrement.

"N'ayez crainte..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 25 Juin 2006 - 8:41

Sortant enfin de ses pensées, Eragon se rendit compte que quelqu'un lui parlait. Il se tourna alors vers Elendaë.

"-Pardonnez mon absence, je me suis plonger dans mes pensées sans faire attention a ce qui m'entourait... Le terme Seigneur est un bien grand mot pour me désigner... Visiblement, j'ai quitter la civilisation depuis asser longtemps pour que mon propre peuple m'oublis. Ce n'est pas un mal..."

Puis Eragon regarda la dragonne qui commençait a s'agiter et qui reprenais conscience. Efleurent les pensées de Kod Ultor, l'Elfe sentis son malaise vis a vis de sa santé et s'en inquiéta plus encore qu'il ne le faisait déjà. Regardent Elendaë donner une potion a la dragonne, Eragon tenta d'entrer en contact avec l'esprit du reptile ailé, attendant son approbation pour franchir les limites de sa pensée. En même temps, il continua de parler a Elendaë:

"-Je me pose juste une question... Le nom d'Ancalagon le noir vous est il familier?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Aujourd'hui à 0:52

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hôte du Gondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (SDA) Gondor 500 points
» Liste Gondor 2 000 points
» Trébuchet du Gondor !
» gondor de boromir
» Gondor et Arnor...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor :: La citadelle-
Sauter vers: