AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'hôte du Gondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 25 Juin 2006 - 22:13

La main d'Elendäe et les pensées d'Eragon eurent des effets calmants sur l'instint de survie de la dragonne. Elle réussit à décrisper les muscles de ses mâchoires pour qu'elle soit ouverte.
Le liquide amer et âcre se répandit sur sa langue bifide et elle fut tentée de le recracher. Elle se força à laver et subit à contre-coeur le mauvais goût du remède. Puis petit à petit, elle sentit que ses douleurs la brûlaient de moins en moinsPuis elle ressentit un contact inquiet. Elle ne chercha pas qui c'était, elle le savait déjà. Elle renvoya uen sorte d'image apaisante et rassurante.
Son corps commençait à ne plus protester de douleurs. Elle sentit une certaine chaleur remonter au plus profond d'elle-même. Instinctivement, elle sut que le poison disparaissait. Une sorte de souvenir remonta à cet instant, un dragon en en dévorant un autre pour s'aider à guérir ses blessures. Elle se secoua la tête.
Puis elle se mit debout en douceur
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 31 Juil 2006 - 20:54

Elendaë fronça légèrement les sourcils.

"Ancalagon? Je crois l'avoir lu un jour quelque part, mais le souvenir est trouble. Désolée..."

La dame elfe observa Kod Ultor qui se relevait avait une moue d'approbation, et s'apprèta à parler quand on frappa à la porte.

"Oui, entrez!"

Un serviteur de forte carrure fit irruption, le souffle coupé d'avoir courru trop vite.


"Dame Elendaë, le Seigneur Aragorn vous fait mander dans la chambre de son fils: notre Prince a eu un malaise!"

Elendaë accueillit la nouvelle avec un signe de la tête plutôt neutre, et se tourna vers ses hôtes.

"Je m'y rend donc. Annaëlle veillera à vos soins. Dame d'Or, vous comprendrai évidemment que je ne puis encore vous laisser trop vous éloigner. Mais ayez espoir: dans deux jours tout au plus, il n'y parraitra plus rien. Entre-temps, profitez d'un repos bien mérité, et si vous désirez quoi que ce soit, n'hésitez pas à le demander: le Gondor vous est redevable, et vos désirs seront réalisés dans la mesure de nos moyens."

Elle adressa un sourire amical et détendu à Eragon.

"Et à mes yeux, ainsi qu'à tout ceux de cette ville, quiconque fut d'aide au Roi quand il fut en mauvaise posture mérite plus que doublement le titre de Seigneur, et les honneurs qui s'y rapportent. Nous avons tous une dette envers vous deux, et les gens de cette contrée sont connus pour toujours tenir parole: vous êtes ici chez vous, et vous serez toujours les bienvenus, quelques soient les temps, bons, ou mauvais. Notre peuple ne vous oubliera jamais..."

Après un dernier salut, Elendaë disparut en un bruissement de soie, et ses pas s'évanouirent rapidement dans le couloir...

Annaëlle, assez surprise de la solonellité du ton adopté par la dame, jeta un regard suscptieux vers l'Elfe et la dragonne, puis s'assit , l'air pensif, sur le rebord de la fenêtre, les yeux dans le vague. Elle se sentait seule, désepérément seule, et milles images de feu et de sang lui revenaient douloureusement à la mémoire comme un souvenir trop mal refoulé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 31 Juil 2006 - 21:54

Eragon qui vais tourner son regard lorsque Elendaë l'avais "nommée" Seigneur attendit que la porte se referme avant de dire:

- Je cherche a éviter le contacte avec la civilisation et a un bref passage parmi l'une d'entre elle on va jusqu'à me donner un titre... (Soupir) Je ne comprendrais jamais les humains ou même ceux de mon peuple... Je n'en ai nul envie de toute façon...

L'Elfe s'approche de la fenêtre et s'appuis sur le rebord en regardent vers le ciel.

-Que le temps ou le vent et les nuages été mon habitat est loin... Je me demande si j'aurais un jour l'occasion de voler a nouveau...

Puis, se tournant vers la dragonne d'or, il se fige en apercevant Annaëlle et, bien que nul émotion ne parue sur son visage, il avais presque l'air gêner d'avoir parler pour lui même sans vérifier a être seul de toute autre présence que la dragonne. Après un moment d'esitation entre sortir ou non, il approcha de Kod Ultor et, d'un mouvement lent, posa sa main sur le flan de la dragonne.

-Ce fut un grand combat que vous avez mener! Je n'en avais pas vu de tel depuis... Asser longtemps pour que ma mémoire me fasse défaut...

L'Elfe retira sa main et la regarda un moment avant de faire un pas en arrière et de reprendre:

- Pardonnez moi, ce qui est arriver a été par mon imprudence... J'ai conduit le dragon noir droit a cette citée dans mon impatience de revoir un membre de votre espèce... Ce fus deux dragons que j'ai pu voir pour le prix d'un mais... Justement, a quel prix... C'est moi qui aurais du être ainsi blesser et non vous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 3 Aoû 2006 - 11:30

La dragonne avait remercié Elendae des soins qu'elle lui avait prodigué et la regarda sortir. Elle avait à peine entendu le nom d'un ancien dragon noir. Elle avait préféré se concentrer sur son équilibre et sur ses muscles encore engourdis

" Les combats entre dragons se faisaient rarement avec des spectateurs"

Elle ouvrit un peu son aile blessé. Ses muscles tiraient et une douleur lui parcourait tout le bras. Elle ne s'envolerait pas avant un moment. Elle sentit le contact de l'Elfe se retirer de son flanc

"VOus n'avez rien à vous reprochez. Cette rencontre était inévitable. Les dragons, quelqu'ils soient, ont toujours été des manipulateurs de conscience. Il a du vous "faire saliver" en parlant de moi"

Elle remarqua la présence placide de la Servante Annaëlle. Elle devait être courageuse pour rester avec une créature comme elle

"Cette terre n'est plus destiné aux dragons. Elle l'a été autrefois pour notre violence, notre haie et notre goût de destruction."

Son ventre gargouilla légèrement

"Comment va le Roi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 3 Aoû 2006 - 12:07

Annaëlle releva tranquillement la tête, et répondit à la question de la dragonne d'une voix neutre qui s'empèchait clairement de trembler.

"Le Roi va bien. Les soins de la Dame Elendaë et de divers médecins lui en rendu la santé assez rapidement, et il n'est plus alité. Néanmoins, pour lui comme pour vous, la prudence dans ses mouvements reste encore de rigueur. Je ne puis vous en dire plus, je n'ai d'autre nouvelles, désolée."

La jeune servante salua, puis baissa à nouveau la tête et soupira légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Mer 9 Aoû 2006 - 22:46

La dragonne soupira de soulagement en apprenant la nouvelle de la bouche de la jeune servante.
Puis quand elle lui annonça qu'elle devait limiter ses mouvements, elle se rembrunit légèrement. Elle rester cloîtrée ? Jamais de la vie.
Elle eut envie de gronder, mais la raison de la dragonne reprit le pas sur l'instinct vif, renforcé par la jeunesse de son corps.
Sans doute au moins pourrait-elle sortir. Marcher ne sugnifiait pas voler, lui semblait-elle


"Si le roi va mieux, j'en suis soulagé. Merci jeune fille"

Puis elle tourna la tête vers Eragon[:i]

"voudriez m'accompagnez à l'extérieur ? respirer de l'air frais changerait un peu l'ambiance. A moins qu'Anaelle y voit un inconvénient. "

[i] Elle lui adressa un petit clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 11 Aoû 2006 - 1:35

[HJ : coucou me voilou Mr. Green ]

A cet instant précis, le Roi entra dans la pièce accompagné seulement d'un page de la suite de Valtair.
Il ne frappa ni ne gratta avant d'entrer : un Roi entre comme il veut dans toute les pièces de sa demeure et Aragorn faisait ainsi, même s'il sarrangeait d'habitude pour se faire annoncer. Cette fois cependant

En apercevant sa haute silhouette couronnée dans l'embrasure de la porte, Annaëlle voulut faire une révérence que le roi stoppa d'un petit geste de la main.

Avec son sourrire des bons jours, qui étaient assez rares il faut le dire, il s'approcha de Kod Ultor, ravi de la voir sur ses pattes.
Comme il avait entendu ses derniers mots, il y fit référence :


Aragorn : "Si vous sortez noble Kod Ultor, il vous faudra supporter la compagnie du Roi."

Il ouvrit amicalement les bras.

Aragorn : "Quel joie de vous voir ainsi !
Je me souviens avec le brouillard dans lequel je me trouvais vous avoir vu étendue sur la place. Je priais les Valars qu'il vous accorde vie et ils m'ont exaucé.
Elendaë est vraiment une merveilleuse guérisseuse : elle ferme les plaies avec autant d'habileté que certains démons en ont à les ouvrir.
Elle m'est très précieuse.

[Hj : _gollum Mr. Green ]

Et... "

Il eut un regard pour Annaëlle.

Aragorn : "Heureusement, elle est fort bien assistée."

Il se tourna ensuite vers Eragon et son regard se fit plus sérieux, plus respectueux tout en demeurant très courtois, il dit :

Aragorn : "Messire archer, j'ignore votre nom, mais je déjà connais vos exploits, ce qui est mieux.
Sans votre intervention, il est probable que ma cité toute entière aurait péri dans les flammes du fléau noir..
Je vous promets que je ne l'oublierai pas... Si vous avez une requête à formuler au Roi du Gondor, ce serait un honneur pour moi que d'y accéder."

La voix d'Aragorn était celle d'un roi parlant à un autre roi, cette voix on ne l'entendait sortir de sa bouche que lorsqu'il dialoguait publiquement avec Elrond.

[HJ : Lol, ça fait tout drôle de ne pas mettre de bleu pour une fois : je "pnjise" vachement ces derniers temps moi Mr.Red ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 11 Aoû 2006 - 23:39

[ HJ : j'ai vu ^^]

La dragonne inclina la tête en voyant le Roi Aragorn arriver.

"Je suis également heureusement de vous voir en bonne sante. Elendae fait vraiement des merveilles.Sachez qu'annaelle est merveilleuse aussi "

Elle lui fit un clin d'oeil

"Je n'ai pas de refus. J'accepte votre invitation. Votre compagnie, ainsi que celle d'eragon me réchauferra le coeur"

Et surtout, lui donnera autres pensées que celle de savoir si le dragon noir réapparaîtra un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 12 Aoû 2006 - 12:46

Lorsque la dragonne parla de faire un tour à l'extérieur, Annaëlle sourit légèrement.

"Objection? Bien au contraire,, vous..."

Interrompue par l'arrivée du Roi, elle fut surprise de le voir lui permettre de se relever aussi vite, elle rougit légèrement et se tint en retrait pendant la discution. Au compliment d'Aragorn, elle vira carrément à la couleur pivoine, mais garda toute sa contenance habituelle... qui s'écoula comme un château de cartes à l'allusion de la dragonne. Un léger sourire vint illuminer son visage de jeune fille, devenu entre-temps complètement cramoisi. Elle balbutia et buta sur les mots en voulant prendre la parole.

"Avec vote permission, je vous accompagnerai. La dame Elendaë m'a demandé de veiller à votre santé, et je ne compte pas y manquer..."

(HJ= Hébé, avec tut ça, les oreiles d'Elen doivent siffler!^^ Enfin, côté Annaëlle, je risque d'avoir de l'inspiration dans les prochains jours: ze real Annaëlle passa quelques jours avec moi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 14 Aoû 2006 - 6:45

Eragon allait répondre a la proposition de la dragonne quand le roi fit son entrée. Jugeant préférable de ne pas l'interrompre, l'Elfe garda sa réponse pour lui même et écouta attentivement le roi, sans savoir comment réagir au ton que celui ci avais utiliser pour lui adresser la parole. Eragon pris un temps pour répondre tout en suivant les discutons qui continuait et souris en voyant Annaëlle dans une position qu'elle n'aurait sans doute pas imaginer la minute précédente. Au final, quand Eragon jugea le bon moment pour parler être venu, il s'adressa au roi avec la même solennité que celui ci avais utiliser pour lui même:

"- Je serais ravis de partager une marche avec vous et... (Se tourne rapidement vers la dragonne et dit rapidement avec un geste de la main avant de se tourner a nouveau vers le roi: ) Avec vous bien sur. Mais laissez moi me présenter un minimum... Je me nomme Eragon Ohen et je viens de la foret de Fangorne. J'ai passer de longues années a errer sur les sentiers a la recherches de divers objets et... De certains êtres qui ont... Certains êtres avec lesquels j'ai partager une partie de ma vie..."

"J'ai toujours vécu en marge des hommes, des nains ou autres peuples, Elfes y compris... Même après, quand j'ai commencer mon errance. Puis voila quelque temps, je suis arriver devant la tour blanche... C'est la que je l'ai vu pour la première fois... Celui que vous nommez le fléau noir... Je été dans la tour ou Saroumane m'a annoncer l'existance d'un autre dragon, m'offrent en même temps ces deux objets... (Sort une fiole du sang de Kod Ultor et une de ses écailles) Mais après, j'ai été aveugler par ces nouvelles et, après avoir appris que la dragonne d'or dont il parlais se trouvais ici, j'ai fais en sorte de venir rapidement..."

"Quel moyen plus rapide que celui des airs? (Parlant un peut dans le vide: ) Voler... Si vous saviez ce que c'est... (Puis Eragon se reprend et adresse un sourir au roi avant de continuer: ) J'ai donc amener ce fléau ici. Je vous ai tous mis en danger de par mon aveuglement et ai même été proche de détruire ce que je voulais restaurer... On m'a dit qu'il serais venu un jour ou l'autre (Clin d'oeil a Kod Ultor) Mais alors les choses se serais sans doute mieux passer..."

Je suis entier responsables des blessures et morts qui ont eu lieu de part le passage du dragon noir et suis prêt a en assumer la responsabilité... Je ne vous ai même pas aider alors que vous étiez toucher... Si je puis faire quelque chose..."

(HJ: lol si sa se met aussi a fumer y faudra songer a baisser le feu :p )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 19 Aoû 2006 - 21:22

La dragonne plissa des yeux en découvrant la fiole et une des ses écailles. Cette dernière avait flétri et perdue de son écaille dorée.

Il ne faut pas vous juger coupable. Le fléau noir à su direr de la perfidie le moyen de vous convaincre de me retrouver. Vous ne pouviez pas savoir ce qu'il préparait. Il n'y a pas eu de morts et la ville Blanche est intégre. La rencontre avec le dragon noir aurait été aussi sanglante autre part, et quelques fut été les circonstances.

Puis elle tourna son regard vers la jeune servante

Je vais avoir l'honneur d'avoir une gardienne à mes côtés
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 21 Aoû 2006 - 15:10

[Hj : arf pas de mort Kody ? Et le garde que tu as bouffé hein hein ? lol ]

Aragorn écouta avec un visage sérieux les explications d'Eragon de Fangorn.
L'archer se rendait responsable de l'attaque, mais Aragorn était bien placé pour savoir que lorsque le destin a décidé de frapper, seul le bras d'un Valar ou la malice d'un Hobbit pouvaient en dévier le cours.
C'était bien le destin qui avait fait roi le rôdeur honni descendant d'une race maudite qu'il était autrefois.

Il sourit sombrement, songeant au garde de la citadelle tué lors de l'attaque puis en réponse à Eragon


Eragon a écrit:
Si je puis faire quelque chose..."

Aragorn :" Oui vous le pouvez : Accompagnez nous dans cette promenade revivifiante, vous me direz tout ce que vous savez sur le démon.
Venez."

Aragorn fit signe à chacun de le suivre, il dit à Annaëlle avec un sourire :

Aragorn : "Vous aussi Gardienne de dragon."

D'un geste il congédia le page qui l'accompagnait, puis tout en marchant d'un pas très lent, il commença à deviser :

Aragorn :" J'ai cru percevoir dans ce que dit la noble Kod Ultor que le fléau ne cherchait pas à détruire la ville, qui n'était qu'un objectif secondaire pour lui, mais bel et bien à tuer la dragonne d'or.
Que l'on m'arrête si je me trompe...
Ce que je voudrais comprendre, c'est comment un être appartenant à une race éteinte depuis près d'un siècle, peut ressurgir ainsi et pourchasser son semblable.
Que cherche ce fléau ? Quelle maléfique puissance le meut ? D'où vient-il ?
De Mordor ?
Si c'est le cas alors comment se fait-il que Sauron ait vécu à ses côtés sans se servir de lui pour la guerre ?
Il est des questions qui me tourne dans l'esprit depuis ce matin et qui me taraudent.
Si vous avez des indices qui puissent m'aider à y répondre, faites m'en part je vous en prie."

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 25 Aoû 2006 - 13:29

[HJ : ah ce garde là ? Tu en as tellement que je me suis pas amusée à les compter, un de plus ou un de moins... quelle différence ^^ ]

La dragonne avec ses amis, marchait lentement. L'air frais arrivait à ses naseaux et les faisait frémir de joie. Elle n'aimait guère se retrouver dans un endroit fermé. La sortie était toute proche. En même temps, elle écouta les questions du Roi

"Vous cherchez des réponses et je vous comprends. Vous êtes Roi et vous faites face à des dangers constants. J'ai cru comprendre que vous sortiez d'un grave conflit contre Sauron il y a de cela une décennie"

Pourquoi n'avait-elle pas été là ?

"Des forces sont en jeu dans les terres du Milieu. Je ne sais pourquoi je suis revenue ici. Sans doute pour faire un équilibre avec le Fléau Noir. Lui, tout comme moi, s'est réveillé. Tout comme moi, il avait dû trépassé et on nous a ramené à la vie. Même si nous les dragons étions revenus plus tôt, je ne pense pas que Sauron aurait eu la puissance nécessaire pour nous contrôler ou nous persuader de le rejoindre, il n'a jamais eu la puissance de Morgoth".

Elle eût un frisson en prononçant son nom

"Pour les motivations du Dragon Noir, j'ai eu le temps de réfléchir à ce qu'il le poussait à venir en ces lieux. D'abord moi, nue concurrence et un rénegat à abattre. A ses yeux, j'ai réussi à me faire des alliés.
Comme plus aucune force obscure ne semble menacer ses intérêts, il va pouvoir en tirer profit. Se créer une armée ne m'étonnerait guère"

Ce serait plus qu'une humiliation pour un dragon de devoir se rabattre à un niveau aussi bas, à son sens, mais si elle avait été à la place du dangereux Fléau, cela aurait la seule solution
Revenir en haut Aller en bas
Elendaë Hildorwen



Nombre de messages : 79
Race, Pays : Elfe, Gondor/Minas Tirith
Metier : Dame de compagnie de la famille royale
Date d'inscription : 12/03/2006

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Et vous, mes enfants, quand vous aurez grandi... Qui me restera-t-il?
**Aime/N'aime pas**: Le souvenir de Numenor/Le désordre

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Lun 4 Sep 2006 - 20:51

Annaëlle suivait de loin les trois personnages, et n'écoutait guère la conversation. Soudainement, une main lui attrappa l'épaule.

"Dame Elendaë! Vous m'avez fait peur!"

Elendaë, tout juste revenue de la chambre du jeune Prince, rejoignit le Roi et salua.

"Excusez mon interruption. Le Prince Eldarion devrait être remis de ses émotions à l'aube. La Princesse a émis le souhait de passer la nuit avec lui, et semble également assez perturbée par les récents événements. J'ai donc accepté sa requête, en espérant avoir bien fait. Je vais aussi devooir vous enlever cette demoiselle, car nous avons encore beaucoup de travail."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coema.forumactif.com
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 8 Sep 2006 - 1:36

Ils étaient arrivés à l'air libre, le bon air de Minas Tirith qui sent bon la montagne et qui revigore la santé.

Tandis qu'il regardait la plaine du pelenor s'étendant jusqu'à l'Anduin ou une petite brume masquait la bordure de l'Ithilien, Aragorn écouta la réponse de Kod Ultor, le visage figé par la concentration. Il pesa chacune des sombres analyses de la dragonne et à la dernière phrase de celle ci il tiqua.


Kod Ultor a écrit:
Comme plus aucune force obscure ne semble menacer ses intérêts, il va pouvoir en tirer profit. Se créer une armée ne m'étonnerait guère

Aragorn : "Vraiment ? Une armée ? Mais où l'irait-il chercher : les trous à orques sont presque taris et les seigneurs noirs sont tous débandés ou ralliés.Galdarith se terre dans la Moria et ne s'occupe plus que de royaume souterrain, cherchant dans les noirs profondeurs la sagesse que la lumière n'a jamais pu lui apporter.
Même Saroumane est presque redevenu le loyal Istari qu'il n'aurait jamais du cesser d'être.
A ce que j'ai ouïe dire par les Elfes en tous cas...
Il reste le Mordor et Minas Morgul... Enfin, ceci peut peu être tourner à notre avantage."

Dans l'esprit d'Aragorn, un plan était en train de prendre forme.

L'arrivée du fléau noir était peut être le prétexte qu'il lui manquait pour déclencher cette fameuse guerre de libération de l'Ithilien dont il rêvait depuis 10 ans maintenant.
Il n'oubliait pas qu'il était roi des hommes à présent et qu'un roi des hommes a besoin de casus belli pour agir en toute légitimité.
En effet, si le fléau noir tentait de lever des troupes en Mordor ou en Ithilien, tous ceux qui le rejoindraient seraient considérés comme des ennemis du roi du Gondor et du genre humain
[Hj par extension Mr. Green ] Toutes assistances apportées au dragon noir serait une violation des traités de paix d'il y a dix ans.
Infâmes traité de paix qu'Aragorn voulait briser.
Oui, le roi légendaire s'adaptait à la situation comme un vulgaire pragmatique. On pourrait taxer cette attitude de cynisme ou d'opportunisme, mais ceux qui n'ont j'amais été roi sont mauvais juges parce qu'ils ne connaissent pas la nature et la puissance qu'un roi doit affronter et manipuler lui même.

Aragorn malgré les paroles graves eut un sourire en pensant à cela. Il ne dit rien, il était encore trop tôt. Mais Kod Ultor serait certainement une des premières avertie de ce plan, avant même le fidèle Connétable Valtaïr, car elle était une pièce maitresse de la partie d'échec à venir. La dame blanche en quelque sorte, contre le roi noir...
Il dit avant qu'Elendaë ne survint :


Aragorn : "Oui, s'il cherche à former une armée, il trouvera à qui parler. Il va falloir s'informer de ses mouvements..."

Elendaë a écrit:
"Excusez mon interruption. Le Prince Eldarion devrait être remis de ses émotions à l'aube. La Princesse a émis le souhait de passer la nuit avec lui, et semble également assez perturbée par les récents événements. J'ai donc accepté sa requête, en espérant avoir bien fait. Je vais aussi devooir vous enlever cette demoiselle, car nous avons encore beaucoup de travail."

Aragorn sourit.

Aragorn : "Bon. Je suis heureux d'apprendre qu'il est en bonne santé, presqu'autant que moi même... "

Il se toucha le ventre encore meurtri de la fraiche blessure.

Aragorn : "La princesse veut veiller sur son sommeil pour la nuit ?
Vous avez fort bien fait d'accepter : on ne refuse pas le droit de visite à un ange...
Dame Elendaë, puisque vous le demander, je vous abandonne Annaëlle, même si c'est à grand regret : Sa seule présence était pour moi comme un baume cicatrisant.
Je ne crois pas que Kod Ultor me démentira sur ce point."

Il sourit et tourna sa tête royale en direction de la dragonne.

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque


Dernière édition par le Ven 10 Nov 2006 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 21 Oct 2006 - 20:11

La dragonne laissa Dame Elendae parler au Roi. Ce qui était la moindre des politesses. Elle en profita pour méditer rapidement sur ce que venir en révélation le Roi et du peu des connaissances qu'elle possédait sur les conflits antérieurs à son retour.
Il y avait encore des Hommes sur les Terres, qui n'étaient pas alliés à la cause du Gondor. Des Orcs ? Il y en aura toujours, même si leur nombvre avaient diminuer. Il y avait les restes de l'armée de la Main Blanche, très réduites elle aussi. Et les Elfes Noirs ? Existaient-ils toujours ? Elle en était sûre...


"Je ne démentirai point. Et puis je ne suis pas une pririoté dans l'absolue. Les soins apportés par Dame Elendae et Dame Annaelle m'ont fait du bien, et je l'en remercie."

Elle inclina sa tête en guide de salut et de remerciements dans leur direction avant de rediriger son regard sur Aragorn

"Les forces du Mordor sont en moindre nombre et certes éparpillés, mais il sera facile à notre ennemi commun de les réunir. Et il a des territoires à sa disposition pour les conquêtes et le ravitaillement. Le tout sur la même région. Vos armées elles-aussi sont encore faibles et bien plus éloignés si on y rajoute le Rohan. Il ne faudra pas tarder pour connaître l'état et la position de force du Fléau Noir"
Revenir en haut Aller en bas
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Jeu 2 Nov 2006 - 4:51

Eragon avait écouter la conversation d'un air distrait, réfléchissant a la tournure que prenaient les évènements et regrettant presque de ne pas avoir continuer de errer en solitaire a la recherche des légendes oubliées de ce monde. Les orc... Sans doute la menace la plus plausible... Les Drow? Peut probable mais... Des wivernes comme ceux utiliser par les spectres de l'anneau? Tout aussi peut probable mais leur présence sur un champ de bataille pourrait être redoutable... Strategiquement, ils n'étaient donc pas a écarter... A mesure qu'ils avançaient, Eragon tendit la main pour parcourir le mur de ses doigts mais trouva un contacte tout autre qui le sortis de ses rêveries... d'un geste rapide, il retira sa main, se demandant si la dragonne avait sentis le contacte sur sa patte arrière. Regardent ses doigts, il repartis des siècles dans le passé, a l'époque ou ce contacte n'était pas a éviter. Puis il avança plus rapidement pour se retrouver au niveau des autres et parla a son tour.

"-Quoi qu'il se prépare, je vais me retirer dans l'heure afin de chercher des traces du fléau noir et, pourquoi pas, de trouver ce qu'il complote..."

A dire vrai, Eragon n'avais pas autant dans l'idée d'aller chercher des infos que de s'éloigner un peut de tout ce monde qui lui tournais la tête... Il était traiter comme un roi mais... C'était peut être justement cela qui le dérangeait... Une quête tel que celle ci lui ferais du bien... Même si elle s'annonçait pleine de danger...

*Voila que je regrette presque de ne plus être un simple voyageur solitaire a la recherche de légendes oubliées... Rêves immaterieles, ne voulez vous donc pas m'accorder audience afin de me montrer le chemin vers la place qui est mienne...? Même si je ne peut apporter une aide importante, je serais la autant que possible pour réparer mes erreurs...*
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Ven 10 Nov 2006 - 18:04

Aragorn se tourna vers Eragon :

Aragorn : " Je vous l'ai dit : vous êtes libre d'aller et venir comme bon vous semble. Pour nous avoir sauvé, moi et ma cité vous êtes un ami du Gondor, quoi que vous pensiez de votre responsabilité dans l'attaque du fléau noir.
Je ne sais que trop qu'on ne peut que retarder sa destinée mais certainement pas l'infléchir.
Si le monstre devait venir, il serait venu de tôt ou tard. Vous n'avez été qu'un vecteur qui permet au Gondor de prendre conscience plus rapidement de ce qui le menace."


Puis il ajouta :

Aragorn : "Tout ce que vous pourrez apprendre sur lui et qui serait utile à la défense du royaume, je le considèrerai avec soin."

Il demeurait tout de même évident qu'Aragorn ne se contenterai pas de dépendre d'une source unique d'information : il allait envoyer ses propres expions.
Il termina ainsi :


Aragorn : "Vous serez toujours le bienvenue à Minas Tirith... Merci encore."

Revenant à Kod Ultor, il dit :

Aragorn : "Soyez assurée que je vais prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu'une telle chose n'arrive pas. Et si le fléau noir fait seulement mine de rassembler les Orques, nous frapperons les premiers et très forts.
La Gondor n'est plus si faible qu'à l'époque des guerres de Galadarith et... le Roi est avec lui cette fois.
La recolonisation de l'Arnor a certes couté beaucoup, mais nous avons des forces nouvelles et reconstituées.


[Hj paré pour se foutre sur la tronche ouaihhh Razz]

Ce qu'il faut c'est ne pas se faire surprendre..."

Puis son ton changea et redevint plus tranquille :

Aragorn : " Pour l'heure, c'est le repos qui doit primer. On ne combat pas bien lorsqu'on est fatigué et blessé.
Je vais donc aller me reposer quelques heures et suivre en cela l'exemple de mon fils.
Le sang de Numénor est fort et mon corps guérit vite mais je préfère la prudence...
Y a-t-il quelques dernières choses que je doive entendre de vos bouches avant que de prendre congé ?"

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 12 Nov 2006 - 3:58

Kod Ultor s'inquièta en entendant parler Eragon Ohen. Elle ne pouvait lui interdire sa décision

"Vous partez dans une quête dangereuse. Je ne peux vous y empêcher et ne peux que vous mettre en garde contre ce ver noir. Cet esprit démoniaque prendra plaisir à vous torturer, sauf si vous réussissez à jouer plus malin que lui..."

Elle doutait de ses espérances de survie. Mais n'avait-il pas réussi à survivre entre ses serres, juste le temps de l'amener à la Cité Blanche ?

"Que les Valars vous aident dans votre quête"

Puis elle écouta Aragorn argumenter de façon rassurante. Elle n'était pas aussi sûre que lui des chances de frapper durement les forces potentiels du Fléau Noir. Il fallait savoir où il était en ce moment et cela, personne ne le savait...Elle préféra taire ses craintes. Le Roi était encore convalescent. Il fallait encore le ménager. Parler de la détermination de son ennemi juré ne ferait que rajouter encore plus d'inquiètude.
Puis quand le Roi parlait de repos, elle n'était pas contre, mais il lui fallait avant tout quelque chose de plus consistant dans son ventre affamé.


"Oui, vous méritez repos. Si cela est possible, pourrai-je avoir un repas frugal ?"

Elle espérait ne pas abuser. Peut-être s'imaginait-il déjà amener une montagne de nourriture pour elle.

"Si cela ne se montre pas dérangeant pour votre peuple, j'aimerai ensuite me balader dans votre magnifique cité. Ainsi, me voyant, cela pourra les convaincre que je ne suis pas néfaste pour leur sécurité"
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 12 Nov 2006 - 4:47

Aragorn s'inquiéta légèrement de la requête concernant le repas. Que pouvait bien manger un dragon ?
A part de la chair humaine, elfique ou nanesque, régime alimentaire habituel qu'on connaissait des dragons des temps anciens, il ne voyait pas grand chose.
Et puis que pouvait vouloir dire "frugal" pour un être qui mesure six mètres de long... Est ce qu'un boeuf entier c'était frugal ? Mr. Green
Aragorn, en hôte respectueux se risqua tout de même malgré ses craintes :


Aragorn : " Pour le repas... demandez ce qu'il vous faut à Elendaë, elle vous fera amener mes meilleurs cuisiniers pour vous servir noble Kod Ultor.
Vous promenez dans la cité serait en effet un bon moyen d'habituer mon peuple à votre présence.
Mais afin d'éviter le type d'incident que nous avons connu tantôt, j'insiste pour que vous soyez accompagnée d'un garde la citadelle."

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 12 Nov 2006 - 4:58

Elle le voyait bien hésitant quand elle évoqua le repas

"Je lui demanderai dès que je la verrai. Pour vous rassurer, je me contenterai de quelques quartiers de viande de bovidés"

Être accompagnée ne la gênait aucunement. Si cela pouvait éviter de voir quelques jeunes hommes un peu fou d'aventure se jeter sur elle dans le but de la terrasser... Les hommes par moment pouvaient avoir des comportements des plus irrationnels

"J'accepte votre escorte. Et même je n'y vois aucun inconvénient"

C'était plus une assurance pour la populace. Un garde de la citadelle aura plus de contact communicative auprès des gens du peuple que elle toute seule
Revenir en haut Aller en bas
Eragon O
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 12 Nov 2006 - 5:30

Eragon ralentis le pas pour laisser le roi, la dragonne et tout ceux les accompagnant prendre de l'avance. Il regarda la dragonne s'éloigner et espérait la revoir une fois sa tache acomplie avec brio... Lorsque la démarche souple de la dragonne disparue au détour d'un couloir, l'Elfe fit demi tours et manqua de heurter un garde qui était juste derrière lui avant de s'éloigner dans la direction ou il trouverais la sortie, selon lui, le plus rapidement...

Au pas de course, il trouva rapidement par ou descendre et se retrouva dans les rues. Mettant un vêtement usé a capuche pour ne pas être vu pas les hommes, l'Elfe se fraya un chemin en direction des portes sans trop de mal. Une fois les portes en vue, il passa devant une taverne d'ou provenais un vacarme ahurissant, visiblement quelqu'un s'y battais... Eragon ne voulu pas y prêter attention mais un homme fut mis au portes par deux autres et tomba a ses pieds, s'acrochant a son habit user en le lui arrachant a moitié, découvrant sa nature.

Le silence se fit et les regards se tournaient vers l'Elfe et l'homme a ses pied. Celui si, sentant l'alcool a plein nez, ne sembla pas remarquer pourquoi le silence s'était soudain écraser sur la rue et se releva a l'aide de la parure usée d'Eragon, finissant de la lui arracher et la laissa retomber en lambeaux sur le sol avant de s'éloigner en zigzaguant entre les fantômes qui hantaient son regard sous l'effet de l'alcool.


Eragon: -Et bien c'est rater pour la sortie discrète je crois... Reprenez vos chemins, je n'ai rien...

Il savait que ce n'étais pas pour cela que ceux qui s'étaient arrêter le regardais mais une partie d'entre eux repris néanmoins son chemin en lançant un regard par dessus son épaule. Se demandant ce qu'ils avaient tous, Eragon se retourna pour voir si cela ne venais pas d'autre chose que de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn II Elessar



Nombre de messages : 735
Age : 38
Race, Pays : Gondor
Metier : Roi du Gondor
Date d'inscription : 17/12/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Sauron ! Pour le salut du Gondor, je vais vous affronter !
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Dim 19 Nov 2006 - 22:11

Aragorn s'apperçut de la disparition d'Eragon lorsqu'il voulut prendre congé de la dragonne et de l'elfe.

Il dit avec étonnement :


Aragorn : "Etrange cet archer qui s'accuse après nous avoir sauvé et qui s'éclipse ensuite... J'espère que nous le reverons. S'il connait bien les dragons, sa science pourrait nous être d'une grande utilité contre le fléau noir."

Puis se tournant vers Kod ultor :

Aragorn : "Je vous envoie immédiatement mon meilleur garde de la citadelle pour vous escortez

Sur ce je me retire, à bientôt noble Kod Ultor. Que votre séjour soit agréable."


Et le roi se retira pour aller prendre quelque repos, avant d'aller à son cabinet de travail où son fils vint le voir :

Ici

[Hj : l'art de jointer des sujets dispersés Cool, voilà tu es libre Kody Smile ]

_________________


Incarne aussi Graganos l'orque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Sam 25 Nov 2006 - 23:04

La dragonne inclina la tête en signe de remerciement et de salut envers le Roi. Maintenant, elle pouvait sortir de la pièce où elle était. Le confinement n'a jamais été une bonne chose pour elle. Elle aime avoir de l'espace.
Elle sortit et arriva à l'extérieur. Elle avait espéré un instant retrouver l'Elfe. Elle ne le vit nulle part. Sans doute le retrouva-t-elle plus loin dans la Cité...
La Cité Blanche... elle allait avoir l'occasion de la visiter sous toutes les coutures. Après l'avoir visité par le haut en volant, elle allait maintenant la contempler en marchant. Une expérience nouvelle...

Rapidement, un garde se présenta, légèrement éffarouché par la présence de la Dragonne. Son armure rutilante arborait le symbole de l'Arbre Blanc sur le poitrail métallique. Elle le salua d'un signe gracieux de sa tête. Un garde rassurera la populace.


"Je vous salue Noble Garde de la Cité Blanche. Avoir une escorte comme vous est un honneur"

Elle commença déjà à se diriger vers l'intérieur de la ville

[HRP : Gorny, si jamais tu veux faire intervenir le garde, tu pourras le faire quand j'aurai créer le nouveau post ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hôte du Gondor   Aujourd'hui à 0:52

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hôte du Gondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (SDA) Gondor 500 points
» Liste Gondor 2 000 points
» Trébuchet du Gondor !
» gondor de boromir
» Gondor et Arnor...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: GONDOR :: Minas Tirith - La cité du gondor :: La citadelle-
Sauter vers: