AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eowyn d'Ithilien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eowyn d'Ithilien



Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Eowyn d'Ithilien   Sam 26 Sep 2009 - 4:49

• Nom : Eowyn

• Age : 47 ans

• Force : Lumière

• Origines : Rohan

• Famille : Epouse de Faramir, Prince d'Ithilien, mère d'Elboron et Leticya, soeur d'Eomer, Roi du Rohan

• Métier ou situation : Dame d'Ithilien

• Physique :

Grande et svelte, Eowyn a hérité de ses ancêtres une grâce et un noble maintien propres aux souverains. Ses courbes sont harmonieuses et sa délicate physionomie semble refléter son caractère. Il émane en effet d’elle une grande douceur et une certaine fragilité, fait surtout du à son teint. Car sa peau d'un blanc laiteux, pâle comme un reflet de lune, accroît encore un peu plus la finesse de son apparence. Ses longs cheveux blonds quand à eux tombent en cascade sur ses hanches et encadrent son beau visage duquel émane une grande pureté. Ses yeux sont d’un gris clairs qui peuvent tantôt vous toucher par leur gentillesse et leur bienveillance, tantôt vous transpercer par leur dureté et le feu qui les anime. Il faut donc rester prudent avec de cette première impression qui endort la méfiance, car sous ses airs parfois vulnérables se cache une véritable guerrière.

• Caractère :

Eowyn fut considérée en Rohan comme la « vierge guerrière » et en ces mots se résume peut-être le plus parfaitement sa personnalité. Elle est en effet une femme sensible et fragile qui cache cependant une grande force. Douce en apparence, elle sait se montrer ferme lorsqu'elle a décidé quelque chose. D'une nature déterminée et courageuse, elle ne se laisse pas intimider et affronte ce qui l’attend avec une bravoure que beaucoup de soldats pourraient lui envier. Ainsi lorsque ses proches sont menacés, elle ne se laisse pas paralyser par la peur mais arrive au contraire à la surmonter afin de protéger ceux qu’elle aime.

Elle aspire en premier lieu à la liberté et n’a jamais voulu accepter quelque chose qui pourrait ressembler de trop près à une vie monotone et sans renommée. Elle n’a jamais perdu son esprit volontaire et indépendant. Cependant, sa rencontre avec Faramir et le fait d’avoir eu deux enfants l’a ramené à la réalité d’un foyer. Son côté calme et discret ressort beaucoup plus maintenant qu’elle est mère, mais si quelque chose menaçait réellement sa famille, elle n’hésiterait pas à reprendre les armes…

• Histoire :

Fille d'Eomund et Théodwyn née en 2995, Eowyn devint orpheline à l'âge d'environ 7ans. Son père périt lors d’une attaque d’Uruks et sa mère, qui ne supporta peut-être pas cette peine et cette douleur, tomba malade et le rejoignit peu de temps après. Ainsi la petite fille se retrouva seule avec son frère aîné, Eomer et c’est avec lui qu’elle s'en alla vivre chez son oncle Théoden, le Roi de la Marche. Ce dernier les traita comme ses propres enfants et c’est ainsi que la fillette ne manqua pas d'amour et d'attention durant sa jeunesse malgré l’absence de ses parents. C’est son oncle qui parvint peu à peu, par sa gentillesse et sa prévenance, à atténuer sa douleur et à lui rendre son sourire. De là naquit une profonde affection pour son souverain qu’elle porta en elle au-delà même de la mort de l’homme. C’est lui qui lui donna une bonne éducation et qui lui apprit à monter à cheval et à manier l’épée. Elle se devait de savoir ces choses-là, car même si elle était une fille, elle était de lignée royale. Et de toute façon, son esprit indépendant n’aurait pas supporté de rester à la maison comme la plupart des femmes. Elle aimait chevaucher dans les plaines du Rohan (bien qu’elle fut toujours sous bonne escorte) et sentir ainsi un avant-goût de liberté lui fouetter le visage. Dans ces moments-là elle se sentait forte, capable de tout endurer et prête à découvrir de nouveaux horizons. Elle savourait chaque galop, chaque bourrasque comme si c’était les premiers. Mais malgré sa soif d’indépendance, elle n’était pas une rebelle ni une ingrate. Elle se soumettait aisément à la volonté de son oncle pour lequel elle avait un profond respect. Lorsqu’elle grandit, sa position de Dame du Rohan calma son ardeur qu’elle réussit à enfouir dans un coin de son cœur. Mais il suffisait de s’en prendre à ses proches ou de rouvrir d’anciennes blessures pour qu’un feu intense s’allume dans ses yeux.

Depuis sa plus tendre enfance déjà, Eowyn eu vent plus qu’elle ne vit, des mouvements d’orques qui se permettaient de traverser son cher pays. Les pleines du Rohan n’étaient pas sûres et chaque histoire qui lui parvenait aux oreilles lui déchirait un peu plus le cœur. Elles lui rappelaient sans cesse que ces créatures étaient à l’origine de la mort de son père et de son premier chagrin. Et malgré les bontés de son oncle et l’affection qu’ils se portaient réciproquement, rien ne pouvait empêcher ses yeux de se voiler durant quelques instants et de se perdre dans un sombre passé. Néanmoins elle reprenait rapidement sa contenance afin de ne pas laisser paraître son trouble et se contentait de maudire en son fort intérieur les monstres qui salissaient les contrées des Rohirrims. Mais au fil des années, cette menace, encore faible et floue, devint plus nette et précise…

Ainsi le Rohan se retrouva en guerre et son peuple vit s’ajouter un nouveau danger à son affliction lorsque Grima Langue de Serpent fit son apparition à Edoras. La Dame Blanche remarqua bien rapidement que l’influence du nouveau conseiller du roi devenait néfaste de jour en jour pour son oncle. Elle voyait l’homme qu’elle aimait comme son propre père dépérir au fil des heures qui passaient. Après avoir vu les orques envahirent le pays, voilà maintenant que le mal s’insinuait dans le Château de Meduseld et le touchait en plein cœur. Elle ne pouvait rien faire contre les discours venimeux de son conseiller, mais elle veillait tant bien que mal sur Théoden. Heureusement, Gandalf se présenta devant le roi et celui-ci fut sauvé de l’emprise maléfique qu’exerçait Saroumane. Le souverain reprit tous ses esprits et la famille put enfin pleurer ensemble la mort de Théodred, son fils, avant de prendre la route du Gouffre de Helm.
Peu après les événements qui s’y déroulèrent, elle accompagna son roi à Dunharrow. Là, on lui confia la tâche de rester pour son peuple et de veiller sur lui. Mais souhaitant se battre aux côtés de ses proches et pour son pays, elle rejoignit discrètement les soldats sous le nom de Dernhelm. Avec elle chevauchait Meriadoc Brandebouc qui ne supportait pas plus que la Dame du Rohan de rester derrière.

Elle assista donc à la bataille des champs du Pelennor où elle vit mourir Théoden sous ses yeux. Et alors qu’elle s’interposait entre le Roi-Sorcier d’Angmar et le corps de son oncle, elle abattit l’ennemi, aidée dans sa tâche par Merry. Elle ne ressortit toutefois pas indemne de son combat. Après la destruction du Seigneur des Nazgûl, elle fut surnommée la « Dame-au-Bras-de-l’Ecu » suite à sa grave blessure qui l’immobilisa jusqu’à la fin de la Guerre de l’Anneau. C’est d’ailleurs durant sa convalescence dans les Maisons de Guérison de Minas Tirith qu’elle rencontra son futur mari, alors également blessé. Se faisant du souci pour Aragorn, l’homme qu’elle aimait encore, Eowyn se détacha peu à peu de l’héritier du trône du Gondor et trouva enfin un amour réciproque en Faramir. Cet événement apaisa son cœur d’aventurière et la fit se tourner vers d’autres choses que l’art de la guerre. Elle trouva en effet un nouvel intérêt dans la nature qui l’environnait et elle se fit un devoir de reconstruire les terres d’Ithilien par la suite.

Après avoir enterré comme il se devait Théoden, son souverain, son père, elle se maria et partit pour sa nouvelle demeure. Là, peu de temps après ses épousailles, elle donna naissance à Elboron puis à Lérië, âgés respectivement aujourd’hui de 17 et 16 ans.

Son fils fut toujours plus proche de son père et leur relation avait, aux yeux de la Dame, quelque chose de sacré, d’insondable et d’unique. C’était une chose à part et bien que cette mise à l’écart aurait pu profondément l’attrister, Eowyn ne prenait pas ombrage de son époux. Au contraire ! Les voir ainsi l’attendrissait et la comblait car elle savait combien Faramir avait pu souffrir de la distance de son père. Elle était heureuse qu’il ne perpétue pas les erreurs de Denethor et qu’il réussisse à construire ce lien si particulier. Et puis ce n’était pas comme si elle restait une parfaite étrangère pour son fils ou vice-versa ! Elle l’aimait tendrement et était fier de voir le soldat émérite qu’il était devenu.

En ce qui concernait sa fille, elle éprouvait pour elle une tendresse toute particulière car cette dernière était venue au monde dans des conditions difficiles et sa santé en fut affectée durant de nombreuses années. Eowyn restait des heures à son chevet à veiller sur elle, lui racontant les beautés de son pays natal, son enfance passée à chevaucher les plaines environnant Edoras, ainsi que les hauts faits du roi Théoden. Elle voulait ainsi offrir un peu d’évasion à sa fille adorée qui ne pouvait que rarement quitter son lit et lui apprendre ce qu’elle pouvait sur ses origines Rohirrims. D’ailleurs Lérië fut envoyée chez Eomer durant deux années qui firent d’elle une véritable jeune fille du Rohan. A son retour, la surprise mais surtout la fierté envahirent la Dame d’Ithilien. Elle avait toujours voulu transmettre à ses enfants, et particulièrement à sa fille, la soif d’indépendance et la ténacité qu’était la sienne. Et elle pouvait constater, maintenant qu’ils étaient plus âgés, que ses efforts n’avaient pas été vains. Mais ce ne fut pas la seule chose qu’elle leur enseigna. Elle leur apprit également à tout deux le respect de la nature et ce qu’elle pouvait apporter aux hommes s’ils lui montraient un minimum d’égard.

C’est ainsi qu’elle avait passé ses dernières années : à élever ses enfants et à tirer des enseignements de ce qui l’entourait. Elle avait acquis au fil des ans quelques talents de guérisseuse qu’elle mettait à profit dès qu’elle en avait l’occasion. Elle aimait aider les autres et bien qu’elle ne participait plus activement aux combats, elle voulait toujours se rendre utile. Encore plus du fait que son époux et son fils combattaient ensemble pour que règne la paix et l’ordre dans leur contrée.

• Signe(s) particulier(s) : Aucun


•|• Au-delà de l'imaginaire •|•

• Prénom : Christina
• Age : 23 ans
• Où et comment avez vous connu le forum ? Grâce à Tour de Jeu
• Présence sur le forum : Régulière.
• Code : Edit Admin: OK!
• Quelque chose à rajouter? Heureuse d’enfin trouver un bon forum sur le SDA ! Il y a quelques petites choses pour lesquelles je ne suis pas sûre dans ma fiche en ce qui concerne l’histoire. J’espère que je n’ai pas été trop infidèle au livre !


Dernière édition par Eowyn d'Ithilien le Mar 4 Mai 2010 - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Dim 27 Sep 2009 - 23:08

Pour être tout-à-fait honnête, je n'ai encore qu'eu le temps de lire en diagonale (peut-être trop absorbée par ma série télévisée préférée Rolling Eyes ), mais ça m'a l'air tout-à-fait ok.
Peu de fautes, une belle présentation, une certaine profondeur du personnage, tout ça ne m'augure que du bon.

Je réserve néanmoins mon check pour après une lecture minutieuse. Wink

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Legolas



Nombre de messages : 883
Age : 30
Race, Pays : Elfe sylvain de la forêt Noire
Metier : Archer
Date d'inscription : 11/04/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Je cherche la clef des évasions vers ces pays désirés et c'est peut-être la mort..."
**Aime/N'aime pas**: Les rousses ! / N'aime plus la mer...

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Mar 29 Sep 2009 - 18:28

Re-bienvenue Wink

J'ai pu lire ta fiche et je dois dire que je la trouve particulièrement bien écrite. Cela fait plaisir. Le portrait que tu brosses d'Eowyn m'apparaît très fidèle et très bien retranscrit.

Check donc !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Eowyn d'Ithilien



Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Mer 30 Sep 2009 - 12:05

Merci pour l'accueil! J'attends les autres check mais je suis contente que la fiche soit satisfaisante jusqu'à maintenant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nérond Ossian Homerick



Nombre de messages : 62
Age : 38
Race, Pays : Hobbit, La Comté, La Grenouillère ^^
Metier : Barde, poète et écrivain, philosophe ?
Date d'inscription : 16/09/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: "Du sublime au ridicule...il n'y a qu'un pas!"
**Aime/N'aime pas**: Aime toutes les nourritures possibles et imaginables ( charnelles et spirituelles ), et n'aime point ... l'eau ^^

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Ven 2 Oct 2009 - 21:38

Bienvenue!!! _eowyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Nessameldë



Nombre de messages : 1963
Age : 30
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Ven 9 Oct 2009 - 20:50

Je ne saurais décrire mieux ma joie de voir ENFIN une Eowyn digne de ce nom parmi nous autrement que par un bien grand BIENVENUE! :smile

Comme mon ami(e) Leggy j'ai lu tout cela avec beaucoup d'attention et je trouve ta prose tout à fait dans l'esprit du forum et plus important encore dans l'esprit du personnage.

Voilà pouquoi je t'accorde également mon feu vert! Wink

Malheureusement, il faut bien constater que le forum est bien morne depuis de longs mois. Je ne jette la pierre à personne étant moi même fautive et complètement overbookée, j'espère que tu trouveras de bons compagnons de jeu!^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eowyn d'Ithilien



Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Lun 12 Oct 2009 - 12:52

Merci beaucoup pour l'accueil! Ca fait vraiment plaisir ^^ Surtout que j'avais un peu la pression (bah oui, un personnage du livre qui en plus était joué par la fondatrice du forum à la base... C'est pas rien! Very Happy )

Je crois que je vais attendre le 3ème check ainsi que de voir où va le plan de relance, histoire de savoir avec qui je pourrais jouer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vardë Moredhel



Nombre de messages : 1275
Age : 25
Race, Pays : Elfe Nandorin, banni de la Lorien
Metier : Vagabond mercenaire
Date d'inscription : 27/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: Dites, mon Prince, à propos de votre père... Galadriel, Lothlorien, vous situez plus ou moins? hé bien, il se trouve que...^^
**Aime/N'aime pas**: Regarder la Soleil se lever/Tomber comme un cheveu dans la soupe

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Lun 12 Oct 2009 - 22:54

Troisième check accordé avec plaisir!

J'aime beaucoup ton point de vue, et la maturité que tu mets dans le personnage.

Si tu cherches un compagnon de jeu, toujours présente! Il suffit de rendre ça possible...

_________________

Interpète également Ellendaë Hildorwen, Elladan & Elrohir & Elrond et Aran des Sables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troupeymaje.skyblog.com
Eowyn d'Ithilien



Nombre de messages : 26
Age : 30
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Mer 14 Oct 2009 - 14:47

Merci Vardë! On verra comment on pourrait faire une rencontre cohérente alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeghad Arthír



Nombre de messages : 35
Age : 26
Race, Pays : Noldo, Imladris
Metier : Forgeron et prestidigitateur
Date d'inscription : 04/04/2008

Qui suis-je?
**Citation personnelle**:
**Aime/N'aime pas**:

MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Ven 23 Oct 2009 - 10:20

Un peu à la bourre, mais bienvenue à toi!

Hep, Vardinouchette! Et la priorité à ceux qui n'ont aucun post, alors? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eowyn d'Ithilien   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Eowyn d'Ithilien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eowyn et Arwen
» Peuples au Sud de l'Ithilien et à l'Est de la Mer de Rhûn
» L’Arc Ithilien (lecture du SDA)
» Rangers de l'Ithilien
» Le mariage pour Eowyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: PROLOGUE :: Registres :: Habitants validés-
Sauter vers: